Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
Libé-Ration
Libé-Ration
Guide spirituel

Construire une progression annuelle en philo ? Vos avis sur ma progression, svp ! Empty Construire une progression annuelle en philo ? Vos avis sur ma progression, svp !

par Libé-Ration Ven 23 Déc 2011 - 13:31
Comme vous le savez, l'année dernière, je suis arrivée en début de 3e trimestre sur 4 niveaux en philo : Term STG / ES / S et initiation en 1ère. J'ai donc pris la suite de mon prédécesseur, au mieux, en faisant les notions qui restaient à faire, et en essayant de faire des ponts entre ellles.

Mais je commence à réfléchir à mon année à venir, et je ne sais pas trop comment construire quelque chose de cohérent sur l'année. je lis dans les programmes qu'il y a des notions à étudier, mais que le professeur est libre de construire son enseignement sans en faire un catalogue.

Certes.

mais alors, comment faites-vous ?

1er chapitre : Que fait-on en cours de "philosophie" ? en partant de l'étymologie, en retraçant un peu l'histoire de ce qu'on entend par "philosophie", en m'appuyant sur ce qu'on a étudié en 1ère à propos des philosophes des Lumières.
Et ensuite ?

Merci de votre aide ! veneration


Dernière édition par Libellune le Mar 17 Jan 2012 - 18:06, édité 1 fois
lene75
lene75
Enchanteur

Construire une progression annuelle en philo ? Vos avis sur ma progression, svp ! Empty Re: Construire une progression annuelle en philo ? Vos avis sur ma progression, svp !

par lene75 Ven 23 Déc 2011 - 15:05
Alors déjà, 1re info, on se fait tuer par les inspecteurs quand on fait un cours d'intro sur la philo. Je ne le fais plus qu'en L, et encore, ce n'est pas vraiment un cours d'intro, ça sert plus à travailler la question de la croyance, de l'opinion par rapport à la philosophie (donc la raison et le réel, la vérité, un peu le désir et la politique quand j'y parle de l'allégorie de la caverne) et à introduire la méthode de la dissertation. Même comme ça mon inspectrice m'a fait une remarque sur la perte de temps que constitue ce cours Very Happy

Pour le reste, bah c'est vraiment chacun comme il veut, et surtout comme il peut ! Je passe mon temps à remanier mes cours ! D'un point de vue pratique, j'ai tendance à faire des cours plus longs et plus transversaux en début d'année, quand on prend encore son temps pour les explications, et à faire plutôt des notions isolées en fin d'année, quand il faut bachoter. L'essentiel est surtout que tes cours soient toujours problématisés (idéalement présentés comme de grosses disserts) et qu'ils "n'exposent" pas des connaissances de manière gratuite (mais là pareil, on fait ce qu'on peut et parfois je rajoute un point "connaissances" gratuites quand je veux vraiment qu'ils sachent un truc qui ne s'intègre pas dans ma réflexion). Toute la difficulté est en fait d'allier bachotage pour assurer des notes correctes aux élèves et vraie réflexion philosophique.

À titre d'exemples pour les cours transversaux, je ne fais pas de cours sur la liberté, notion disséminée dans tous mes cours. Je fais cours sur bonheur et désir, sur démonstration et vérité. Je fais un gros cours sur "Le sujet et la connaissance du réel" dans lequel je parle de conscience (notion que j'aborde aussi dans le cours sur la travail, par exemple), de matière et esprit, de perception, d'interprétation, du rapport théorie / expérience, du vivant en expliquant le concept d'émergence. J'aborde la notion de technique dans mes cours sur l'art et sur le travail. Je fais une petite intro sur la culture mais j'en parle aussi et surtout (conjointement à la notion de raison) dans mon cours sur la politique (= politique, société et État et la justice et le droit), dans ceux sur le travail, sur l'art et probablement d'autres.

Et j'essaie d'avoir une suite logique dans mes cours : la politique d'abord (j'aime commencer par ce cours parce qu'on y pose pas mal de bases sur des questions qui touchent à la classe : la nécessité de la loi et de la sanction, comme ça ils sont fixés sur le fait que je dois les punir dans leur propre intérêt, la nécessité d'avoir des citoyens ayant un esprit critique, etc.), qui m'amène à la question de la justice, qui me permet de passer à mon cours sur la morale et le devoir (obligation juridique / obligation morale), qui m'amène à parler de bonheur, ce qui me permet de passer à mon cours sur le bonheur et le désir, qui me permet d'introduire la question du sujet et donc the big cours. Mais bon, ça a ses limites et je n'en fais pas une priorité.

Si ça peut t'aider, un mini tout mini néoprofs où on parle enseignement de la philo :
http://agregphilo.conceptforum.net/f18-les-profs-de-philo-leur-vie-leur-oeuvre

_________________
Une classe, c'est comme une boîte de chocolats, on sait jamais sur quoi on va tomber...
Libé-Ration
Libé-Ration
Guide spirituel

Construire une progression annuelle en philo ? Vos avis sur ma progression, svp ! Empty Re: Construire une progression annuelle en philo ? Vos avis sur ma progression, svp !

par Libé-Ration Ven 23 Déc 2011 - 15:13
Ah, déjà, je pars mal, alors ! Bon, mon prédécesseur a commencé par cela aussi, apparemment... Oups !
Sinon, oui, j'imagine que certaines notions se voient de façon transversale. Problématiser le cours, j'essaie, mais j'ai peur de passer à côté d'un truc, donc je procède plutôt par liste de questions successives autour d'un sujet. Et donc le titre de mon cours est souvent une notion, et non une question : il faut que je corrige ce point-là, donc.

En plus, j'alterne texte et question, mais en fait, je devrais plutôt intégrer les études de textes à mes questions, en fait, non ?

Merci pour le lien, je vais sans doute m'inscrire...
lene75
lene75
Enchanteur

Construire une progression annuelle en philo ? Vos avis sur ma progression, svp ! Empty Re: Construire une progression annuelle en philo ? Vos avis sur ma progression, svp !

par lene75 Ven 23 Déc 2011 - 15:35
Libellune a écrit:mais j'ai peur de passer à côté d'un truc

C'est LE gros problème que je n'ai pas résolu et qui me stresse à longueur d'années... D'où ma remarque sur le fait d'allier bachotage et philo. Nos inspecteurs, formateurs, etc., assument le fait qu'en fonctionnant par questions on laissera nécessairement de côté certains aspects des notions et trouvent que ce n'est pas un problème, mais ce ne sont pas leurs élèves qui se retrouvent en fin d'année à ne pas pouvoir traiter les sujets qui tombent... (même si en principe c'est pour ça qu'il y a 3 sujets : il suffit normalement que les élèves soient en mesure de traiter l'un des trois). Mais d'un autre côté les élèves ont tellement de mal avec la dissertation que si nos cours ne sont pas des exemples, ils en sont toujours à réciter des connaissances en fin d'année (cela dit, certains profs assument parce que ça donne des notes autour de la moyenne au bac).


Libellune a écrit:En plus, j'alterne texte et question, mais en fait, je devrais plutôt intégrer les études de textes à mes questions, en fait, non ?

Normalement oui. Enfin non : tu peux construire un cours à partir d'un texte. On nous a même parlé d'énergumènes qui construisent l'ensemble de leur cours de l'année à partir de l'oeuvre complète étudiée. Ce qu'il ne faut normalement pas faire, c'est faire par exemple un cours sur l'art et de manière séparée un texte sur l'art (sauf corrigé de DS). M'enfin franchement, qu'est-ce que ça peut faire si tu procèdes comme ça ? Si tu te sens bien comme ça, à mon avis, continue.

Ah oui, et j'oubliais : on n'est pas censé faire de cours de méthodo Very Happy Autant dire que j'en fais et que je ne me vois pas m'en passer...

_________________
Une classe, c'est comme une boîte de chocolats, on sait jamais sur quoi on va tomber...
Libé-Ration
Libé-Ration
Guide spirituel

Construire une progression annuelle en philo ? Vos avis sur ma progression, svp ! Empty Re: Construire une progression annuelle en philo ? Vos avis sur ma progression, svp !

par Libé-Ration Ven 23 Déc 2011 - 15:46
Les cours de méthodo, non, je n'en ai pas fait... par chance, je suis arrivée en fin d'année... et ça m'a bien arrangée, parce que je ne sais pas du tout comment leur expliquer la méthodo ! pale
Libé-Ration
Libé-Ration
Guide spirituel

Construire une progression annuelle en philo ? Vos avis sur ma progression, svp ! Empty Re: Construire une progression annuelle en philo ? Vos avis sur ma progression, svp !

par Libé-Ration Ven 23 Déc 2011 - 15:47
Sur une notion, j'ai souvent fait une question / un texte, mais en fait, je ne trouvais pas ça très satisfaisant... et de toute façon, je reprenais des extraits dans la question...
lene75
lene75
Enchanteur

Construire une progression annuelle en philo ? Vos avis sur ma progression, svp ! Empty Re: Construire une progression annuelle en philo ? Vos avis sur ma progression, svp !

par lene75 Ven 23 Déc 2011 - 15:52
Libellune a écrit:parce que je ne sais pas du tout comment leur expliquer la méthodo ! pale

Construire une progression annuelle en philo ? Vos avis sur ma progression, svp ! 2252222100

Si tu me donnes ton adresse mail je peux t'envoyer ma fiche récapitulative de méthodo (je n'ai pas compris si ni comment on peut joindre un fichier en mp) mais autant te dire tout de suite qu'elle ne semble pas être d'une efficacité hors du commun Sad Après je fais un exemple de dissert et un exemple d'explication de texte que je commente, sans beaucoup plus de succès Sad Ça dépend aussi beaucoup des bases de tes élèves, à mon avis. Quand on a des élèves qui arrivent en terminale en sachant rédiger, en général, ça roule assez rapidement, mais pour les autres pale

_________________
Une classe, c'est comme une boîte de chocolats, on sait jamais sur quoi on va tomber...
Libé-Ration
Libé-Ration
Guide spirituel

Construire une progression annuelle en philo ? Vos avis sur ma progression, svp ! Empty Re: Construire une progression annuelle en philo ? Vos avis sur ma progression, svp !

par Libé-Ration Ven 23 Déc 2011 - 15:56
Je veux bien ta fiche, oui, merci ! I love you
Mes élèves français sont en principe assez bons, les non-francophones... sont non-francophones ! Razz Mais c'est avec eux qui j'y arrive le mieux, parce que je fais du FLS avec eux pour "tarduire" les textes de façon à ce qu'ils les comprennent ensuite aussi au sens plus philosophique.
lene75
lene75
Enchanteur

Construire une progression annuelle en philo ? Vos avis sur ma progression, svp ! Empty Re: Construire une progression annuelle en philo ? Vos avis sur ma progression, svp !

par lene75 Ven 23 Déc 2011 - 18:06
Il faut que tu m'envoies ton adresse mail en mp Very Happy (ou que tu m'expliques comment joindre la fiche dans le mp)

_________________
Une classe, c'est comme une boîte de chocolats, on sait jamais sur quoi on va tomber...
Libé-Ration
Libé-Ration
Guide spirituel

Construire une progression annuelle en philo ? Vos avis sur ma progression, svp ! Empty Re: Construire une progression annuelle en philo ? Vos avis sur ma progression, svp !

par Libé-Ration Mar 17 Jan 2012 - 18:05
Après m'être bien creusé la tête, j'ai organisé un petit tableau pour préparer mon travail de l'année avec mes S et mes ES, qui seront mélangés sur 3 heures, les ES ayant une heure à part rien qu'avec moi, les veinards !

J'ai essayé de balayer toutes les notions du programmes, en formulant certaines sous formes de questions (mais je pense que je problématiserai cela au fur et à mesure, parce que tout préparer maintenant, c'est un chantier trop effrayant pour moi pale ) et de proposer autant que possible un cheminement logique d'une notion à l'autre.

Merci de me donner vos avis ! veneration veneration veneration

Ah, par contre, les repères, je ne les ai pas organisé dans mon tableau... faut-il tous les voir ? Je vois au fur et à mesure ce qui correspond à mes questions, non ? Ou j'essaie de tout faire rentrer de force ?

Bon, je vais essayer cette année de travailler à partir de questions, à propos desquelles nous étudierons des textes. Mais je peux faire aussi un petit topo bachotage de temps en temps aussi, non ? Genre : "les définitions" ?

Et les oeuvres intégrales ? Il faut les étudier par rapport à une question, ou faire un chapitre sur une oeuvre ? Combien d'oeuvres en S et en ES ?

PS. Tout ça, ça tient dans 34 semaines de cours ???? pale pale pale pale

PS Tout va bien, tout va bien, tout va bien, ce sont mes anciens élèves de 1ère que je retrouve, ils sont supers, ils aiment bien la philo (on a fait initiation cette année... enfin, surtout avec mon prédécesseur, parce que moi, à quelques semaines de l'EAF, je leur ai beaucoup fait du français supplémentaire !)... J'essaie de me rassurer, là... pale
Ruthven
Ruthven
Guide spirituel

Construire une progression annuelle en philo ? Vos avis sur ma progression, svp ! Empty Re: Construire une progression annuelle en philo ? Vos avis sur ma progression, svp !

par Ruthven Mar 17 Jan 2012 - 18:30
En ce qui me concerne, après avoir fait pendant quelques années, une espèce de cathédrale systématique autour de la définition de l'homme, j'ai abandonné cette perspective pour les cours zapping, à sauts et à gambades, plus adaptés aux élèves qui préfèrent ne pas avoir l'impression de passer trop de temps sur les mêmes choses. Je ne cherche pas à lier logiquement ma progression ; ce que je perds en cohérence, je le regagne en intérêt des élèves, et cela me permet de réviser ensuite ce que j'ai vu quand je reviens sur un thème proche.

Ta progression est intéressante, tu balaies le programme.

Dans tes questions, je trouve que la manière dont tu abordes l'art est quand même un peu trop restrictive (tu privilégies finalement la transition avec ce qui précède) et pour l'épistémo., c'est un peu court (il faudrait caser à un moment ou à un autre un cours sur "théorie et expérience" qui n'est plus au programme mais qui sert à former pas mal de sujet). Pour la question de l'identité, je la traiterais aussi avec les S, et pas seulement avec les ES parce qu'elle est avant tout liée à la question de la conscience plus qu'à celle d'autrui. Quitte à faire avec les ES, un sujet spécifique sur autrui du type :"Puis-je comprendre autrui ?".

Pour les repères, oui, il faut que les élèves les connaissent tous, mais ce sont des instruments pour traiter tes questions ; tu les introduis donc comme une boîte à outil.

Pour les oeuvres, c'est une oeuvre en S et en ES (cela peut être la même, tu as la liste des auteurs dans le programme, tu choisis ce que tu veux, mais mieux vaut faire court et facile). L'idéal est d'intégrer l'oeuvre au traitement d'une notion ou de se servir de l'oeuvre plusieurs fois dans l'année pour traiter les notions ; dans les faits, cela marche mal, et mieux vaut passer 2/3 semaines sur le texte en alternant questions thématiques et lecture de textes précis. Si tu choisis la Lettre à Ménécée, ou la Première méditation métaphysique, on lit l'oeuvre assez rapidement.
Libé-Ration
Libé-Ration
Guide spirituel

Construire une progression annuelle en philo ? Vos avis sur ma progression, svp ! Empty Re: Construire une progression annuelle en philo ? Vos avis sur ma progression, svp !

par Libé-Ration Mar 17 Jan 2012 - 18:40
Pour les oeuvres, je suis limitée par ce qui se trouve au CDI, c'est à dire pas grand chose, et j'ai dû sacrifier mon budget Philo pour les achats en Lettres.

Voilà ce que j'ai en rayon :
Bergson Essai sur les données immédiates de la conscience
Descartes Les méditations métaphysiques
Descartes Discours de la Méthode
Epictète Manuel
Machiavel Le Prince
Marx / Engels Manifeste du Parti communiste
Nietzsche La généalogie de la morale
Nietzsche Le Gai Savoir
Platon Apologie de Socrate / Criton / Phédron
Platon Apologie de Socrate
Platon République, livres VI et VII
Platon Le Banquet
Rousseau Du Contrat Social
Rousseau Discours sur l’Origine de l’Inégalité parmi les hommes
Sartre L’Existentialisme est un humanisme
Libé-Ration
Libé-Ration
Guide spirituel

Construire une progression annuelle en philo ? Vos avis sur ma progression, svp ! Empty Re: Construire une progression annuelle en philo ? Vos avis sur ma progression, svp !

par Libé-Ration Mar 17 Jan 2012 - 18:46
Ruthven a écrit:
Dans tes questions, je trouve que la manière dont tu abordes l'art est quand même un peu trop restrictive (tu privilégies finalement la transition avec ce qui précède) et pour l'épistémo., c'est un peu court (il faudrait caser à un moment ou à un autre un cours sur "théorie et expérience" qui n'est plus au programme mais qui sert à former pas mal de sujet). Pour la question de l'identité, je la traiterais aussi avec les S, et pas seulement avec les ES parce qu'elle est avant tout liée à la question de la conscience plus qu'à celle d'autrui. Quitte à faire avec les ES, un sujet spécifique sur autrui du type :"Puis-je comprendre autrui ?".

Pour les repères, oui, il faut que les élèves les connaissent tous, mais ce sont des instruments pour traiter tes questions ; tu les introduis donc comme une boîte à outil.


Tu as raison, je néglige la notion de l'art, que pourtant j'ai plutôt bien traitée cette année, je crois (heu, bon, il me semble que la plupart des élèves ont bien accroché).

Théorie et expérience, est-ce que je peux l'aborder en approfondissement de la démonstration. Ou alors avec la vérité ? Ou entre ces deux notions ?

L'identité, j'ai voulu commencer par ça parce que c'est le sujet sur lequel je ne me sens vraiment pas au point, et comme en début d'année, je serais encore frâiche et dispose et surtout qu'avec mes Secondes et mes premières j'en serai à ce moment-là sur des chapîtres que je maîtrise un peu, et que les projets n'auront pas encore commencé, je devrais avoir du temps pour bien m'y consacrer.
Mais j'avoue que je suis preneuse de conseils... Embarassed
Ruthven
Ruthven
Guide spirituel

Construire une progression annuelle en philo ? Vos avis sur ma progression, svp ! Empty Re: Construire une progression annuelle en philo ? Vos avis sur ma progression, svp !

par Ruthven Mar 17 Jan 2012 - 18:49
L'existentialisme est un humanisme marche bien même si ce n'est pas un très grand texte, il permet d'avoir des réactions ; le Criton est très facile et on peut se concentrer sur un petit nombre de textes pour traiter la question de l'obéissance à la loi. Sinon, si tu n'as vraiment pas de temps, la première Méditation métaphysique, qui doit faire 4 ou 5 pages, peut tenir lieu de texte, mais c'est un texte finalement assez complexe quand on plonge dans les détails.

J'ai testé le Second Discours l'an dernier en L, cela a été catastrophique ; Nietzsche, à mon avis, est très délicat à manipuler dans des oeuvres complètes parce que les élèves baignent dans de la moraline et identifient parfois comme racisme ce qui n'en est pas nécessairement quand on lit l'intégrale de l'oeuvre.
Libé-Ration
Libé-Ration
Guide spirituel

Construire une progression annuelle en philo ? Vos avis sur ma progression, svp ! Empty Re: Construire une progression annuelle en philo ? Vos avis sur ma progression, svp !

par Libé-Ration Mar 17 Jan 2012 - 18:57
Merci pour tes conseils éclairés, Ruthven ! Very Happy

Mes inclinations me poussaient vers Platon, que je connais pour avoir été helléniste ; Sartre, ça me paraît à ma portée aussi.

L'année dernière, j'ai donné à lire Le Contrat Social, on en a commenté un long passage, mais on n'a pas parlé du tout de l'ensemble de l'oeuvre, ou des idées de Rousseau. C'était à propos du chapitre sur le Droit. Je ne sais pas si les élèves ont vraiment tiré parti de leur lecture de toute l'oeuvre, ni même si elles ont lu... humhum
lene75
lene75
Enchanteur

Construire une progression annuelle en philo ? Vos avis sur ma progression, svp ! Empty Re: Construire une progression annuelle en philo ? Vos avis sur ma progression, svp !

par lene75 Mar 17 Jan 2012 - 21:28
Le Criton, ça marche bien, à condition de ne pas y passer trop de temps. car ça devient vite lassant. Les Méditations métaphysiques s'intègrent bien dans un cours sur la conscience (je fais les deux premières) mais les élèves trouvent ça trèèèès difficile (et du coup ça prend quand même un peu de temps).

L'avantage du Contrat social, c'est que c'est très riche, en revanche je ne l'ai jamais fait en oeuvre mais j'imagine qu'il faut vraiment tout expliquer et que du coup ça peut prendre pas mal de temps.

_________________
Une classe, c'est comme une boîte de chocolats, on sait jamais sur quoi on va tomber...
Ruthven
Ruthven
Guide spirituel

Construire une progression annuelle en philo ? Vos avis sur ma progression, svp ! Empty Re: Construire une progression annuelle en philo ? Vos avis sur ma progression, svp !

par Ruthven Mar 17 Jan 2012 - 21:35
Que fais-tu comme texte cette année, Lene ?

J'essaie L'avenir d'une illusion, mais apparemment les élèves ont eu beaucoup de mal à le lire et il va falloir qu'on commence la lecture ensemble.
lene75
lene75
Enchanteur

Construire une progression annuelle en philo ? Vos avis sur ma progression, svp ! Empty Re: Construire une progression annuelle en philo ? Vos avis sur ma progression, svp !

par lene75 Mar 17 Jan 2012 - 21:42
Justement Criton et Méditations métaphysiques en L et seulement Méditations métaphysiques en S. Je voulais faire le Contrat social mais comme je n'aurais pu l'associer à aucune des deux précédentes, il aurait fallu que je prépare deux oeuvres et que je refasse mes cours sur la conscience et sur la politique. J'ai été prise par le temps (sans mauvais jeu de mots : j'ai passé beaucoup de temps à faire mon cours sur l'existence et le temps), du coup j'ai laissé tomber.

_________________
Une classe, c'est comme une boîte de chocolats, on sait jamais sur quoi on va tomber...
Libé-Ration
Libé-Ration
Guide spirituel

Construire une progression annuelle en philo ? Vos avis sur ma progression, svp ! Empty Re: Construire une progression annuelle en philo ? Vos avis sur ma progression, svp !

par Libé-Ration Mer 18 Jan 2012 - 10:12
Quand vous étudiez une oeuvre, vous l'associez donc forcément à une notion en cours, vous y revenez par moment dans l'année, selon que le cours s'y prête, c'est ça ?

Mais alors vous utilisez quelques passages étudiés plus en détails ? Vous demandez aux élèves de se faire un corpus de citations au fur et à mesure de leur lecture ?

Quant tu dis, Ruthven, que vous allez devoir commencer la lecture ensemble, avec tes élèves, tu veux dire que dans un premier temps tu leur avais demandé de lire chez eux, mais qu'il n'y arrivent pas, donc que vous allez lire en classe, commenter, que tu vas leur donner des pistes pour poursuivre la lecture seuls ?

Ruthven
Ruthven
Guide spirituel

Construire une progression annuelle en philo ? Vos avis sur ma progression, svp ! Empty Re: Construire une progression annuelle en philo ? Vos avis sur ma progression, svp !

par Ruthven Mer 18 Jan 2012 - 13:47
Libellune a écrit:Quand vous étudiez une oeuvre, vous l'associez donc forcément à une notion en cours, vous y revenez par moment dans l'année, selon que le cours s'y prête, c'est ça ?

Mais alors vous utilisez quelques passages étudiés plus en détails ? Vous demandez aux élèves de se faire un corpus de citations au fur et à mesure de leur lecture ?

Quand tu dis, Ruthven, que vous allez devoir commencer la lecture ensemble, avec tes élèves, tu veux dire que dans un premier temps tu leur avais demandé de lire chez eux, mais qu'il n'y arrivent pas, donc que vous allez lire en classe, commenter, que tu vas leur donner des pistes pour poursuivre la lecture seuls ?


En ce qui me concerne, je déteste les citations ; les élèves les utilisent mal et s'en servent pour se dispenser de penser ; donc pour moi, jamais de citation.

Par exemple, si tu travailles sur le devoir, tu intègres la lecture du Criton à ton cours, et éventuellement tu peux t'appuyer sur le Criton au moment où tu évoques la politique. Enfin, cela, c'est dans l'idéal... En réalité, je traite une question, j'intègre l'oeuvre à cette question, je lis 5 ou 6 textes dans l'oeuvre et basta ... Tout d'abord, parce qu'il est difficile d'intéresser les élèves aux oeuvres, ensuite parce que le programme est lourd et le temps n'est pas indéfiniment extensible.

Pour L'avenir d'une illusion, ils avaient à lire les deux premiers chapitres ; ils n'ont rien compris, donc aujourd'hui on a lu la moitié du chap. 1, et j'ai fait de la paraphrase pour qu'ils s'approprient le sens du texte ; j'ai aussi essayé de leur montrer comment on lisait en prenant des notes ou avec un stylo en main (la lecture active n'est pas évidente du tout pour un élève de Terminale face à un livre complet). Je vais poursuivre comme cela sur 2 ou 3 chapitres, puis je ferais que quelques textes.

Libé-Ration
Libé-Ration
Guide spirituel

Construire une progression annuelle en philo ? Vos avis sur ma progression, svp ! Empty Re: Construire une progression annuelle en philo ? Vos avis sur ma progression, svp !

par Libé-Ration Mer 18 Jan 2012 - 14:08
Quand j'éudie des textes avec mes élèves insulaires, je suis obligée de les "traduire en FLS" d'abord, de faire des analyses grammaticales de phrases !
Mes futurs Terminales ES-S devraient être bons, disons qu'ils avaient au moins un bon niveau en français, sauf une, mais qui devrait repartir dans le systèùme scolaire local.
En revanche, mes STG sont très très très faibles... Mais de bonne volonté !
Libé-Ration
Libé-Ration
Guide spirituel

Construire une progression annuelle en philo ? Vos avis sur ma progression, svp ! Empty Re: Construire une progression annuelle en philo ? Vos avis sur ma progression, svp !

par Libé-Ration Mer 18 Jan 2012 - 18:51
Puisque vos lumières m'ont été très utiles, je me permets de vous solliciter encore sur ma programmation STG cette fois. J'aurais une classe très sympa; mais trèèèèèèèèèès faibles (j'ai dû leur mimer des passages de Zadig l'année dernière, juste pour le sens littéral humhum )

Pour le moment, j'ai essayé d'établir la liste des questions, notion après notion, mais je pense que je ferai dans un ordre différent, moins logique que pour les séries générales :

Programmation annuelle Terminales ES et S

1. La Philosophie, qu’est-ce qu’on y fait, en classe de Terminale ?
2. La liberté :
Peut-on atteindre le bonheur ? (la question du paradis perdu, vu en 1ère)
Comment être heureux quand on vit en société ?
La loi permet-elle d’être heureux ?
Pourquoi un lycée ressemble-t-il à une prison ?
Qu’est-ce que la justice ?
Peut-on désobéir à un ordre qu’on juge inique ? (Antigone, déjà vu en 1ère)
3. La culture :
Pourquoi échange-t-on ?
Soi et les autres.
« Connais-toi toi-même ! » oui, mais qu’est-ce que ça veut dire ?
Art et technique, pourquoi, pour quoi et comment ?
L’art a-t-il une signification ? Art traditionnel, artisanat d’art.
4. La vérité :
La connaissance : peut-on tout savoir ? (le mythe de la science infuse, vu en 1ère)
Comment sait-on ? L’expérience fait-elle preuve ?
Croire et savoir, y a-t-il des certitudes ?
5. Conclusion : La philosophie est-elle utile pour vivre au quotidien ?


Je veux bien vos remarques sur mes questions. J'ai essayé d'axer par rapport à ce qu'on avait déjà abordé en 1ère en cours d'initiation à la philo, pour les aider.

Ensuite, je m'interroge par rapport au manuel, car celui qu'ils ont me paraît très bien fait. Pour chaque question, il y a une double page qui invite à réfléchir sur les mots. Par exemple pour la liberté, on voit une photo de parachutistes en plein vol, et les questions sont "Pourquoi cette image donne-t-elle une impression de liberté ? Que signifie l'expression libre come l'air ? Penez-vous qu'on puisse sauter en parachute sans conditions préalables ?" etc. Je pensais aussi m'appuyer dessus, partir d'abord de cette double page, avant de passer à la question ; qu'est-ce que vous en pensez ? Utilisez-vous des manuels ? Quant aux textes, je suppose qu'ils sont d'un niveau adapté, mais surtout, il y a des questions, comme pour le bac. Je peux m'en servir ?

Merci, merci beaucoup ! veneration
lene75
lene75
Enchanteur

Construire une progression annuelle en philo ? Vos avis sur ma progression, svp ! Empty Re: Construire une progression annuelle en philo ? Vos avis sur ma progression, svp !

par lene75 Mer 18 Jan 2012 - 22:30
Ruthven a écrit:En ce qui me concerne, je déteste les citations ; les élèves les utilisent mal et s'en servent pour se dispenser de penser ; donc pour moi, jamais de citation.

Même chose ici.

Pour les oeuvres, en TS, je leur demande de la lire au préalable et ensuite je l'intègre dans le cours en y restituant l'essentiel du contenu de manière suivie et en expliquant les points essentiels ou difficiles. Avec 3h hebdo et vu leur programme, pas le temps de m’appesantir plus. En TL, en revanche, je sélectionne 5 textes dans chaque oeuvre, je leur demande de rédiger l'explication chez eux, j'en ramasse quelques-unes à chaque fois, que je note, je fais passer un élève à l'oral (que je note) puis je corrige, le tout me prenant un peu plus de 2h. Ensuite j'inscrirai les 5 textes étudiés sur la liste : astuce donnée à l'IUFM dans l'espoir que l'interrogateur les interroge sur l'un de ces 5 textes et non pas sur un texte pris au hasard dans l'oeuvre. Et je fais des allusions aux oeuvres dans mon cours dès que l'occasion se présente.

Quand j'éudie des textes avec mes élèves insulaires, je suis obligée de les "traduire en FLS" d'abord, de faire des analyses grammaticales de phrases !

Moi aussi... à la différence près que mes élèves ne sont pas insulaires et ne parlent pas d'autre langue que le français affraid

Pour les STG, il n'y a pas d'oeuvre complète à étudier, juste des textes (5 semble raisonnable). Ta progression me paraît très bien (même si 1 et 5 ne me paraissent pas nécessaires). Je rajouterais peut-être quelque chose sur art et réalité même si c'est ce qui est tombé au bac l'an dernier et qu'il y a donc peu de chances pour que ça retombe dans les années à venir. Cela dit, je me demande si ce n'est pas trop ambitieux. J'ai personnellement renoncé à programmer quoi que ce soit en STG : on ne sait jamais ce qu'on pourra y faire ni comment. Cette année j'arrive à faire de l'ordre de 10 lignes par heure de cours, je n'ai fait que la justice et la loi croisée avec la liberté depuis le début de l'année pale (et je leur ai donné les échanges sous forme d'un poly que peut-être 10% de la classe lira si j'ai de la chance No )

Je n'utilise pas les manuels.

_________________
Une classe, c'est comme une boîte de chocolats, on sait jamais sur quoi on va tomber...
Libé-Ration
Libé-Ration
Guide spirituel

Construire une progression annuelle en philo ? Vos avis sur ma progression, svp ! Empty Re: Construire une progression annuelle en philo ? Vos avis sur ma progression, svp !

par Libé-Ration Jeu 19 Jan 2012 - 15:31
Merci pour tous ces conseils !!!! veneration

Pour le bac, les élèves ont eu "la liberté consiste-t-elle en le refus d'obéir ?" et un sujet sur la vérité, je crois, mais pas sur l'art, non. J'avais donné les sujets en novembre de l'hémisphère sud. Qui sait ? Ils réutilisent peut-être les sujets d'un hémisphère à l'autre ? Construire une progression annuelle en philo ? Vos avis sur ma progression, svp ! 3795679266

Ce qui me paraît effrayant avec les STG, c'est le très peu d'heures avec eux. C'est pourquoi je vais essayer de m'appuyer sur ce qu'on a vu en 1ère. D'autant qu'ils sont de très faible niveau scolaire et ont une mauvaise maîtrise de la langue (bien que ça aille mieux avec le soutien FLS... qu'il va falloir reconduire, je pense).

Pour l'oral de rattrapage, j'avais proposé à mon proviseur de faire une liste... il n'a pas accepté, arguant qu'aucun élève n'irait au rattrapage, et certainement pas en philo. humhum
lene75
lene75
Enchanteur

Construire une progression annuelle en philo ? Vos avis sur ma progression, svp ! Empty Re: Construire une progression annuelle en philo ? Vos avis sur ma progression, svp !

par lene75 Ven 20 Jan 2012 - 15:57
J'avais oublié que vous n'aviez pas les mêmes sujets qu'en métropole ! En juin les STG de métropole ont eu : "L'art est-il un moyen d'accéder à la vérité ?"

Et en vérifiant les sujets je viens de m'apercevoir que j'étais un vrai boulet : je viens de passer à peu près la moitié de l'année sur la justice et la loi qui est tombé l'année dernière et le sujet de bac blanc que je leur ai donné est quasiment celui du bac furieux voilà ce que c'est que de tout faire le nez dans le guidon pale Je peux toujours essayer de me rassurer en me disant que vu le petit nombre de notions à leur programme, elles peuvent retomber : sont tombés l'année dernière l'art, la vérité, la justice et la loi et la liberté.

Oui c'est atroce le petit nombre d'heures en STG, surtout qu'on y avance beaucoup moins vite que dans les autres sections. Et pour nous pas de philo en 1re, donc on ne s'appuie sur rien Very Happy

_________________
Une classe, c'est comme une boîte de chocolats, on sait jamais sur quoi on va tomber...
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum