Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
Carabas
Vénérable

Vincent Peillon : "En sortant de ma première heure de cours, [...] j'étais transfiguré de bonheur".  - Page 2 Empty Re: Vincent Peillon : "En sortant de ma première heure de cours, [...] j'étais transfiguré de bonheur".

par Carabas le Jeu 30 Aoû 2012, 11:40
Je me suis dit que je m'étais trompée de métier.
*Lady of Shalott*
*Lady of Shalott*
Fidèle du forum

Vincent Peillon : "En sortant de ma première heure de cours, [...] j'étais transfiguré de bonheur".  - Page 2 Empty Re: Vincent Peillon : "En sortant de ma première heure de cours, [...] j'étais transfiguré de bonheur".

par *Lady of Shalott* le Jeu 30 Aoû 2012, 11:40
@Pseudo a écrit:
@Carnyx a écrit:On résume, Peillon nous parle d'entrer dans les ordres ?

Pas bien payés, sacrifice, blablabla, y compris obéissance absolue et pédophilie ? heu

Oui, peillon-nous sur la bête !

Très bon !!! Laughing veneration
*Fifi*
*Fifi*
Modérateur

Vincent Peillon : "En sortant de ma première heure de cours, [...] j'étais transfiguré de bonheur".  - Page 2 Empty Re: Vincent Peillon : "En sortant de ma première heure de cours, [...] j'étais transfiguré de bonheur".

par *Fifi* le Jeu 30 Aoû 2012, 11:48
@Ergo a écrit:Ben, moi, je ne suis pas sortie de ma 1ère heure de cours parce qu'après, j'en avais une 2ème. Me serais-je fait avoir ?
Idem ! Zut, je ne savais pas que j'avais droit à rentrer chez moi !
Laughing lol!
Stered
Stered
Doyen

Vincent Peillon : "En sortant de ma première heure de cours, [...] j'étais transfiguré de bonheur".  - Page 2 Empty Re: Vincent Peillon : "En sortant de ma première heure de cours, [...] j'étais transfiguré de bonheur".

par Stered le Jeu 30 Aoû 2012, 11:50
Il y a sept ans encore, les stagiaires n'avaient que six heures par semaine, maximum (certains de mes co-stagiaires n'avaient qu'une classe en français, donc quatre heures en tout et pour tout). Donc il a très bien pu faire une heure et rentrer chez lui.

C'était aussi mon cas, le 1er jour, mais je ne me suis pas sentie transfigurée... Rolling Eyes
Emeraldia
Emeraldia
Érudit

Vincent Peillon : "En sortant de ma première heure de cours, [...] j'étais transfiguré de bonheur".  - Page 2 Empty Re: Vincent Peillon : "En sortant de ma première heure de cours, [...] j'étais transfiguré de bonheur".

par Emeraldia le Jeu 30 Aoû 2012, 11:51
Moi, en sortant de ma première heure de vacation (façon de parler car effectivement, il y eut 4 heures), j'étais effondrée, je suis tombée de très haut : effondrée par le niveau très bas, la vulgarité, le manque de respect. C'était le monde à l'envers : mes valeurs étaient décriées et moi qui suis d'une nature calme, j'ai vite compris que j'allais devoir sortir ma colère et me battre pour faire cours.

A dire vrai, quand la première période de remplacement fut terminée, je ne voulais pas y retourner.
MarieL
MarieL
Neoprof expérimenté

Vincent Peillon : "En sortant de ma première heure de cours, [...] j'étais transfiguré de bonheur".  - Page 2 Empty Re: Vincent Peillon : "En sortant de ma première heure de cours, [...] j'étais transfiguré de bonheur".

par MarieL le Jeu 30 Aoû 2012, 11:51
Qué première heure ? Ma première matinée, j'ai fait face à une classe de 4e, dans un préfabriqué éloigné du bâtiment principal, sans rien : ni conseil, ni accueil, pas même une liste d'élèves ! (Le principal venait d'arriver lui aussi "pour prendre [sa] retraite au soleil").
Je me souviens surtout de la révolte qui n'a pas tardé à gronder lorsque j'ai fini par me lancer dans une dictée... avec le barème que l'on appliquait lorsque j'étais moi-même au collège !

Mais pour être honnête, oui, il y a eu beaucoup de joie et de fierté cette année-là malgré tout.

_________________
Je suis ce que je suis et je suis l'être même, je suis ma volonté en moi-même exaucée - A. Kalda
Carabas
Carabas
Vénérable

Vincent Peillon : "En sortant de ma première heure de cours, [...] j'étais transfiguré de bonheur".  - Page 2 Empty Re: Vincent Peillon : "En sortant de ma première heure de cours, [...] j'étais transfiguré de bonheur".

par Carabas le Jeu 30 Aoû 2012, 11:52
@Emeraldia a écrit:Moi, en sortant de ma première heure de vacation (façon de parler car effectivement, il y eut 4 heures), j'étais effondrée, je suis tombée de très haut : effondrée par le niveau très bas, la vulgarité, le manque de respect. C'était le monde à l'envers : mes valeurs étaient décriées et moi qui suis d'une nature calme, j'ai vite compris que j'allais devoir sortir ma colère et me battre pour faire cours.

A dire vrai, quand la première période de remplacement fut terminée, je ne voulais pas y retourner.
Et qu'est-ce qui a fait que tu as persévéré?

_________________
Les chances uniques sur un million se réalisent neuf fois sur dix.

Terry Pratchett
Daliva
Daliva
Neoprof expérimenté

Vincent Peillon : "En sortant de ma première heure de cours, [...] j'étais transfiguré de bonheur".  - Page 2 Empty Re: Vincent Peillon : "En sortant de ma première heure de cours, [...] j'étais transfiguré de bonheur".

par Daliva le Jeu 30 Aoû 2012, 11:55
M. Peillon a rappelé que les stagiaires bénéficieront cette année d’une décharge de trois heures de cours par semaine afin de recevoir trente-six journées de formation. « Si quelqu’un pense que c’est insuffisant, c’est bien moi », a reconnu le ministre, promettant à cette « génération sacrifiée » un «rattrapage» sous forme de formation continue.


Pas tous les stagiaires Vincent Peillon : "En sortant de ma première heure de cours, [...] j'étais transfiguré de bonheur".  - Page 2 248604097
Hermiony
Hermiony
Esprit sacré

Vincent Peillon : "En sortant de ma première heure de cours, [...] j'étais transfiguré de bonheur".  - Page 2 Empty Re: Vincent Peillon : "En sortant de ma première heure de cours, [...] j'étais transfiguré de bonheur".

par Hermiony le Jeu 30 Aoû 2012, 11:59
@Stered a écrit:Il y a sept ans encore, les stagiaires n'avaient que six heures par semaine, maximum (certains de mes co-stagiaires n'avaient qu'une classe en français, donc quatre heures en tout et pour tout). Donc il a très bien pu faire une heure et rentrer chez lui.

C'était aussi mon cas, le 1er jour, mais je ne me suis pas sentie transfigurée... Rolling Eyes

+1

J'étais juste soulagée d'avoir réussi à tenir les élèves, et je me suis demandé si c'était bien moi qui avait parlé pendant près d'une heure à 25 élèves, en me faisant passer pour la "prof", costume que je n'arrive toujours pas à enfiler naturellement, et j'ai bien peur qu'un jour, on ne me démasque...
avatar
nigousse
Habitué du forum

Vincent Peillon : "En sortant de ma première heure de cours, [...] j'étais transfiguré de bonheur".  - Page 2 Empty pourquoi ne pas rester?

par nigousse le Jeu 30 Aoû 2012, 12:16
Si Peillon était si heureux en tant que prof, pourquoi avoir quitter cette profession? Préférait-il de meilleurs revenus à la "vocation", "l'esprit de sacrifice" prêtés par ce triste sire aux enseignants; ces derniers, il est vrai n’ayant pas de logement à payer, de nourriture à acheter.... Qu'il se taise au moins une journée ça nous permettra de profiter des derniers jours de vacances! Peillon n'est d'ailleurs pas en odeur de sainteté parmi ses collègues ministres, il veut toutes les places, se met systématiquement en avant, adore s'entendre pérorer.... La plaisanterie des socialistes sur lui après l'élection de Hollande: " Ayrault sera premier ministre et Peillon aura tous les autres postes", ça donne une idée du personnage, qui a fait un scandale pour ne pas bosser sous les ordres d'Aubry!! Je pense qu'il mènera exactement la même politique que Châtel mais ça passera comme une lettre à la poste auprès de nos chers syndicats parce qu'il est de gauche et que les syndicats ne relayent jamais nos demandes de revalorisations salariales. Je rappelle que quand Sarkozy a revalorisé les débuts de carrière en oubliant complètement tous les autres ( passé l'échelon 7 on a plus rien à espérer!) ils n'ont rien dit!
Cioran
Cioran
Niveau 6

Vincent Peillon : "En sortant de ma première heure de cours, [...] j'étais transfiguré de bonheur".  - Page 2 Empty Re: Vincent Peillon : "En sortant de ma première heure de cours, [...] j'étais transfiguré de bonheur".

par Cioran le Jeu 30 Aoû 2012, 12:23
Je me suis dit :"suis vivante" ouf... et j'étais soulagée me demandant comme Hermiony si c'était bien moi la nénette de 22 ans qui avait fait cours à des 1STG.
Arverne
Arverne
Sage

Vincent Peillon : "En sortant de ma première heure de cours, [...] j'étais transfiguré de bonheur".  - Page 2 Empty Re: Vincent Peillon : "En sortant de ma première heure de cours, [...] j'étais transfiguré de bonheur".

par Arverne le Jeu 30 Aoû 2012, 12:37
Je n'ai aucun souvenir de ma 1ère heure de cours, mais aucun.
Je sais juste que les 6e que j'avais ont dit à leur PP que j'avais l'air très sévère ...
avatar
Invité-B
Habitué du forum

Vincent Peillon : "En sortant de ma première heure de cours, [...] j'étais transfiguré de bonheur".  - Page 2 Empty Re: Vincent Peillon : "En sortant de ma première heure de cours, [...] j'étais transfiguré de bonheur".

par Invité-B le Jeu 30 Aoû 2012, 12:54
Après ma première heure de cours, j'ai foncé aux toilettes Vincent Peillon : "En sortant de ma première heure de cours, [...] j'étais transfiguré de bonheur".  - Page 2 Vomi
Tos
Tos
Niveau 4

Vincent Peillon : "En sortant de ma première heure de cours, [...] j'étais transfiguré de bonheur".  - Page 2 Empty Re: Vincent Peillon : "En sortant de ma première heure de cours, [...] j'étais transfiguré de bonheur".

par Tos le Jeu 30 Aoû 2012, 13:05
Après ma première heure de cours, je me suis dit , "ben ça alors, ils ont l'air d'y avoir cru hein, que j'étais prof" ... mais surtout, le fait de devoir répondre quand on m'appelait "Madame Tos" ... alors que pour moi ça a toujours été ma grand mère ...

Après ma première heure de cours, j'avais vieilli ! Vincent Peillon : "En sortant de ma première heure de cours, [...] j'étais transfiguré de bonheur".  - Page 2 2289946511
Lédissé
Lédissé
Empereur

Vincent Peillon : "En sortant de ma première heure de cours, [...] j'étais transfiguré de bonheur".  - Page 2 Empty Re: Vincent Peillon : "En sortant de ma première heure de cours, [...] j'étais transfiguré de bonheur".

par Lédissé le Jeu 30 Aoû 2012, 13:05
...j'ai foncé pleurer dans le bureau de la CPE où se trouvaient aussi les surveillantes (vendredi fin d'aprem), l'air hagarde, et je les ai informées que j'avais une salle avec 16 tables et chaises pour 25 hellénistes, que j'avais donc pillé la salle de perm, qu'ils avaient parfaitement vu que je débarquais dans l'établissement, que plusieurs zigotos méritaient des paires de claques et que je ne savais pas quoi faiiiiiire... Sad (classe qui m'a pourri l'année; mais les mignons m'ont quand même fait un cadeau à la fin de l'année I love you )

_________________
Life is what happens to you while you're making other plans. John Lennon
Life is not governed by will or intention. Life is a question of nerves, and fibres, and slowly built-up cells in which thought hides itself and passion has its dreams. Oscar Wilde


Bien que femme, je me suis permis_ / demandé_ / rendu_ compte / fait_ désirer...Vincent Peillon : "En sortant de ma première heure de cours, [...] j'étais transfiguré de bonheur".  - Page 2 Vieille etc._  Smile
avatar
Cath
Bon génie

Vincent Peillon : "En sortant de ma première heure de cours, [...] j'étais transfiguré de bonheur".  - Page 2 Empty Re: Vincent Peillon : "En sortant de ma première heure de cours, [...] j'étais transfiguré de bonheur".

par Cath le Jeu 30 Aoû 2012, 13:07
Moi aussi, j'étais transfigurée de bonheur...
Et j'adore toujours mon métier.

Mais je veux quand même être augmentée.
Malaga
Malaga
Modérateur

Vincent Peillon : "En sortant de ma première heure de cours, [...] j'étais transfiguré de bonheur".  - Page 2 Empty Re: Vincent Peillon : "En sortant de ma première heure de cours, [...] j'étais transfiguré de bonheur".

par Malaga le Jeu 30 Aoû 2012, 13:13
En sortant de ma première heure de cours, j'étais épuisée. J'avais pourtant des gentils 5e mais la classe était nombreuse (28 élèves) et parmi les élèves se trouvait une élève handicapée accompagnée de son AVS. J'ai donc dû changer la disposition de la salle afin qu'elle puisse installer son fauteuil, faire cours sous le regard d'une adulte et, last but not least, emmener la classe faire la photo de classe (qui, dans ce collège, se faisait donc le premier jour)!

A la fin de la 2ème heure, je me suis dis que j'allais démissionner. Et finalement, je vais bientôt faire ma 6ème rentrée! Very Happy

_________________
Vincent Peillon : "En sortant de ma première heure de cours, [...] j'étais transfiguré de bonheur".  - Page 2 Banana244   Vincent Peillon : "En sortant de ma première heure de cours, [...] j'étais transfiguré de bonheur".  - Page 2 Banana244     Vincent Peillon : "En sortant de ma première heure de cours, [...] j'étais transfiguré de bonheur".  - Page 2 Banana244

J'utilise des satellites coûtant plusieurs millions de dollars pour chercher des boîtes Tupperware dans la forêt ; et toi, c'est quoi ton hobby ?
avatar
Patissot
Vénérable

Vincent Peillon : "En sortant de ma première heure de cours, [...] j'étais transfiguré de bonheur".  - Page 2 Empty Re: Vincent Peillon : "En sortant de ma première heure de cours, [...] j'étais transfiguré de bonheur".

par Patissot le Jeu 30 Aoû 2012, 13:25
La première heure de cours était vraiment épuisante physiquement, je me demandais comment j'allais pouvoir tenir plus d'une semaine.

_________________
« Déjà, certaines portions de ma vie ressemblent aux salles dégarnies d'un palais trop vaste, qu'un propriétaire appauvri renonce à occuper tout entier. »
JPhMM
JPhMM
Demi-dieu

Vincent Peillon : "En sortant de ma première heure de cours, [...] j'étais transfiguré de bonheur".  - Page 2 Empty Re: Vincent Peillon : "En sortant de ma première heure de cours, [...] j'étais transfiguré de bonheur".

par JPhMM le Jeu 30 Aoû 2012, 13:37
cath5660 a écrit:Moi aussi, j'étais transfigurée de bonheur...
Et j'adore toujours mon métier.

Mais je veux quand même être augmentée.

lol!

Très juste.

_________________
Labyrinthe où l'admiration des ignorants et des idiots qui prennent pour savoir profond tout ce qu'ils n'entendent pas, les a retenus, bon gré malgré qu'ils en eussent. D'ailleurs, il n'y a point de meilleur moyen pour mettre en vogue ou pour défendre des doctrines étranges et absurdes, que de les munir d'une légion de mots obscurs, douteux , et indéterminés. Ce qui pourtant rend ces retraites bien plus semblables à des cavernes de brigands ou à des tanières de renards qu'à des forteresses de généreux guerriers. Que s'il est malaisé d'en chasser ceux qui s'y réfugient, ce n'est pas à cause de la force de ces lieux-là, mais à cause des ronces, des épines et de l'obscurité des buissons dont ils sont environnés. Car la fausseté étant par elle-même incompatible avec l'esprit de l'homme, il n'y a que l'obscurité qui puisse servir de défense à ce qui est absurde. — John Locke

Je crois que je ne crois en rien. Mais j'ai des doutes. — Jacques Goimard
Kak
Kak
Habitué du forum

Vincent Peillon : "En sortant de ma première heure de cours, [...] j'étais transfiguré de bonheur".  - Page 2 Empty Re: Vincent Peillon : "En sortant de ma première heure de cours, [...] j'étais transfiguré de bonheur".

par Kak le Jeu 30 Aoû 2012, 14:10
@Stered a écrit:Il y a sept ans encore, les stagiaires n'avaient que six heures par semaine, maximum
il y a 4 rentrées scolaires!
WonderWoman
WonderWoman
Prophète

Vincent Peillon : "En sortant de ma première heure de cours, [...] j'étais transfiguré de bonheur".  - Page 2 Empty Re: Vincent Peillon : "En sortant de ma première heure de cours, [...] j'étais transfiguré de bonheur".

par WonderWoman le Jeu 30 Aoû 2012, 14:12
@tiptop77 a écrit:En sortant de ma première heure de cours, j'étais ... toujours vivante woohoo
j'étais ... qu'est ce que je fous là ?

_________________
Vide dressing petite fille https://www.vinted.fr/membres/15210542-wiwiagathe
Vide dressing sur néo : https://www.neoprofs.org/t128716-vd-fille-wonderwoman-du-3-mois-au-4-ans-sergent-major-jacadi-zara-dpam-kiabi-verbaudet#4954294
WonderWoman
WonderWoman
Prophète

Vincent Peillon : "En sortant de ma première heure de cours, [...] j'étais transfiguré de bonheur".  - Page 2 Empty Re: Vincent Peillon : "En sortant de ma première heure de cours, [...] j'étais transfiguré de bonheur".

par WonderWoman le Jeu 30 Aoû 2012, 14:13
@leyade a écrit:eh bien, il y va carrément : transfiguré? :shock:

je vous copie la définition de la transfiguration :
Changement miraculeux dans l'apparence du Christ.
L'éclat de la divinité
du Christ transparaît à travers son humanité, préfigurant son triomphe après sa passion et sa mort.
Spoiler:
Vincent Peillon : "En sortant de ma première heure de cours, [...] j'étais transfiguré de bonheur".  - Page 2 La-transfiguration-de-Jesus

Very Happy Razz

_________________
Vide dressing petite fille https://www.vinted.fr/membres/15210542-wiwiagathe
Vide dressing sur néo : https://www.neoprofs.org/t128716-vd-fille-wonderwoman-du-3-mois-au-4-ans-sergent-major-jacadi-zara-dpam-kiabi-verbaudet#4954294
Dugong
Dugong
Niveau 8

Vincent Peillon : "En sortant de ma première heure de cours, [...] j'étais transfiguré de bonheur".  - Page 2 Empty Re: Vincent Peillon : "En sortant de ma première heure de cours, [...] j'étais transfiguré de bonheur".

par Dugong le Jeu 30 Aoû 2012, 17:47
Il y en a qui furent transfigurés, d'autres ont simplement transmigré.

Comme Maître Waha-Tre-Loo, 7ème réincarnation de Don Bosco, qu'on voit ici dans son gofuku de cérémonie :

Vincent Peillon : "En sortant de ma première heure de cours, [...] j'étais transfiguré de bonheur".  - Page 2 Watrelot-CRAP-2012-224x300

C'est un des rares membres des crap * à posséder le 5ème dan de péda-go, un art sociétal qui consiste à tirer son épingle du jeu sans rien faire bouger tout en récitant un haïku tiré au sort grâce à une sorte de sabot appelé mêê-rieu-trô

* sorte de triade structurée en poignées mais très influente, étudiée par le grand sociologue C. Delle Konkose dont on trouvera un aperçu des travaux ici :
http://education.blog.lemonde.fr/2012/08/29/rencontres-des-cahiers-pedagogiques-le-desinteressement-cet-imbattable-facteur-de-performance/
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum