Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
Guermantes729
Fidèle du forum

Peut-on enseigner en considérant ce métier comme "alimentaire" ? - Page 37 Empty Re: Peut-on enseigner en considérant ce métier comme "alimentaire" ?

par Guermantes729 le Jeu 29 Aoû 2019 - 19:11
@Mélisande a écrit:A Elaïna : C'était un professeur, un simple professeur, qui pensait que savoir était un grand trésor.....

C'est sympa Very Happy je marche seule, dans les rues qui se donnent , (et c'est bien les seules!) Peut-on enseigner en considérant ce métier comme "alimentaire" ? - Page 37 4164172953
Zagara
Zagara
Guide spirituel

Peut-on enseigner en considérant ce métier comme "alimentaire" ? - Page 37 Empty Re: Peut-on enseigner en considérant ce métier comme "alimentaire" ?

par Zagara le Jeu 29 Aoû 2019 - 20:28
Bicyclette.
Bicyclette.
Je veux conduire mon vélo je veux conduire mon vélo.
Je veux conduire mon vélo je veux le conduire où je veux.
gauvain31
gauvain31
Empereur

Peut-on enseigner en considérant ce métier comme "alimentaire" ? - Page 37 Empty Re: Peut-on enseigner en considérant ce métier comme "alimentaire" ?

par gauvain31 le Jeu 29 Aoû 2019 - 20:30
@Guermantes729 a écrit:
@Mélisande a écrit:A Elaïna : C'était un professeur, un simple professeur, qui pensait que savoir était un grand trésor.....

C'est sympa Very Happy je marche seule, dans les rues qui se donnent , (et c'est bien les seules!) Peut-on enseigner en considérant ce métier comme "alimentaire" ? - Page 37 4164172953

Je te regarderai marcher seule , acteur et voyeuuuuuuuuur Laughing
Virvirvir
Virvirvir
Niveau 6

Peut-on enseigner en considérant ce métier comme "alimentaire" ? - Page 37 Empty Re: Peut-on enseigner en considérant ce métier comme "alimentaire" ?

par Virvirvir le Jeu 29 Aoû 2019 - 20:33
Freddy!
S'il te plaît laisse moi me présenter, je suis un homme de goût. J'étais là quand JC avait ses problèmes de doute et de douleur...
Guermantes729
Guermantes729
Fidèle du forum

Peut-on enseigner en considérant ce métier comme "alimentaire" ? - Page 37 Empty Re: Peut-on enseigner en considérant ce métier comme "alimentaire" ?

par Guermantes729 le Jeu 29 Aoû 2019 - 20:55
@gauvain31 a écrit:
@Guermantes729 a écrit:
@Mélisande a écrit:A Elaïna : C'était un professeur, un simple professeur, qui pensait que savoir était un grand trésor.....

C'est sympa Very Happy je marche seule, dans les rues qui se donnent , (et c'est bien les seules!) Peut-on enseigner en considérant ce métier comme "alimentaire" ? - Page 37 4164172953

Je te regarderai marcher seule , acteur et voyeuuuuuuuuur  Laughing

yesyes yesyes

Pour les autres messages, suis larguée Peut-on enseigner en considérant ce métier comme "alimentaire" ? - Page 37 1138077204
Mcready1
Mcready1
Habitué du forum

Peut-on enseigner en considérant ce métier comme "alimentaire" ? - Page 37 Empty Re: Peut-on enseigner en considérant ce métier comme "alimentaire" ?

par Mcready1 le Jeu 29 Aoû 2019 - 21:05
Peut-on enseigner en considérant ce métier comme "alimentaire" ? - Page 37 Hqdefa10

"Il met du vieux pain sur son balcon, pour attirer les moineaux, les pigeons"
mafalda16
mafalda16
Modérateur

Peut-on enseigner en considérant ce métier comme "alimentaire" ? - Page 37 Empty Re: Peut-on enseigner en considérant ce métier comme "alimentaire" ?

par mafalda16 le Jeu 29 Aoû 2019 - 21:11
Peut-on enseigner en considérant ce métier comme "alimentaire" ? - Page 37 437980826

_________________
"Muchos años después, frente al pelotón de fusilamiento, el coronel Aureliano Buendía había de recordar aquella tarde remota en que su padre lo llevó a conocer el hielo"
avatar
pseudo-intello
Expert

Peut-on enseigner en considérant ce métier comme "alimentaire" ? - Page 37 Empty Re: Peut-on enseigner en considérant ce métier comme "alimentaire" ?

par pseudo-intello le Jeu 29 Aoû 2019 - 21:21
@Zagara a écrit:Bicyclette.
Bicyclette.
Je veux conduire mon vélo je veux conduire mon vélo.
Je veux conduire mon vélo je veux le conduire où je veux.

Tu t'es trompée de fil.

Le vélo, c'est sûr un autre topic. professeur
Sylvain de Saint-Sylvain
Sylvain de Saint-Sylvain
Esprit éclairé

Peut-on enseigner en considérant ce métier comme "alimentaire" ? - Page 37 Empty Re: Peut-on enseigner en considérant ce métier comme "alimentaire" ?

par Sylvain de Saint-Sylvain le Ven 30 Aoû 2019 - 0:10
@Zagara a écrit:Bicyclette.
Bicyclette.
Je veux conduire mon vélo je veux conduire mon vélo.
Je veux conduire mon vélo je veux le conduire où je veux.

Je fais ce que je veux
Avecque mes cheveux.

_________________
« Les hommes en vinrent, pour qualifier les actes, à modifier arbitrairement le sens habituel des mots. » (Thucydide)
Sphinx
Sphinx
Enchanteur

Peut-on enseigner en considérant ce métier comme "alimentaire" ? - Page 37 Empty Re: Peut-on enseigner en considérant ce métier comme "alimentaire" ?

par Sphinx le Ven 30 Aoû 2019 - 8:45
Je m'inquiète un peu. Visiblement à l'approche de la prérentrée les professeurs sombrent dans l'alcoolisme, vilement encouragés par deux universitaires qui n'ont rien à faire de la prérentrée.

Dans l'alcoolisme et dans le HS depuis deux pages Peut-on enseigner en considérant ce métier comme "alimentaire" ? - Page 37 2490015017

Edit : et maintenant j'ai Goldman dans la tête. Si ça ne mérite pas un ban... !


Dernière édition par Sphinx le Ven 30 Aoû 2019 - 8:47, édité 1 fois

_________________
An education was a bit like a communicable sexual disease. It made you unsuitable for a lot of jobs and then you had the urge to pass it on. - Terry Pratchett, Hogfather

Peut-on enseigner en considérant ce métier comme "alimentaire" ? - Page 37 Livre11
Zagara
Zagara
Guide spirituel

Peut-on enseigner en considérant ce métier comme "alimentaire" ? - Page 37 Empty Re: Peut-on enseigner en considérant ce métier comme "alimentaire" ?

par Zagara le Ven 30 Aoû 2019 - 8:47
Beuh c'est pas vrai moi aussi j'ai une pré-rentrée ; le 3 septembre (et une autre le 10). Peut-on enseigner en considérant ce métier comme "alimentaire" ? - Page 37 267639959
DesolationRow
DesolationRow
Monarque

Peut-on enseigner en considérant ce métier comme "alimentaire" ? - Page 37 Empty Re: Peut-on enseigner en considérant ce métier comme "alimentaire" ?

par DesolationRow le Ven 30 Aoû 2019 - 9:18
Hors de question que je mette le pied à la fac avant le 10 Peut-on enseigner en considérant ce métier comme "alimentaire" ? - Page 37 2320853811
Zagara
Zagara
Guide spirituel

Peut-on enseigner en considérant ce métier comme "alimentaire" ? - Page 37 Empty Re: Peut-on enseigner en considérant ce métier comme "alimentaire" ?

par Zagara le Ven 30 Aoû 2019 - 9:21
Mais y'aura un pic-nic. Smile
Ergo
Ergo
Devin

Peut-on enseigner en considérant ce métier comme "alimentaire" ? - Page 37 Empty Re: Peut-on enseigner en considérant ce métier comme "alimentaire" ?

par Ergo le Ven 30 Aoû 2019 - 10:11
Y a L1 lundi matin. Peut-on enseigner en considérant ce métier comme "alimentaire" ? - Page 37 2950807625 Sad
DesolationRow
DesolationRow
Monarque

Peut-on enseigner en considérant ce métier comme "alimentaire" ? - Page 37 Empty Re: Peut-on enseigner en considérant ce métier comme "alimentaire" ?

par DesolationRow le Ven 30 Aoû 2019 - 10:21
Rude.
gauvain31
gauvain31
Empereur

Peut-on enseigner en considérant ce métier comme "alimentaire" ? - Page 37 Empty Re: Peut-on enseigner en considérant ce métier comme "alimentaire" ?

par gauvain31 le Ven 30 Aoû 2019 - 17:57
@Sphinx a écrit:Je m'inquiète un peu. Visiblement à l'approche de la prérentrée les professeurs sombrent dans l'alcoolisme, vilement encouragés par deux universitaires qui n'ont rien à faire de la prérentrée.

Dans l'alcoolisme et dans le HS depuis deux pages Peut-on enseigner en considérant ce métier comme "alimentaire" ? - Page 37 2490015017

Edit : et maintenant j'ai Goldman dans la tête. Si ça ne mérite pas un ban... !

N'exagère pas voyons Sphinx Very Happy  . Ce qui suit par contre mérite un ban
Âme sensible ne pas regarder:

Non mais qu'est-ce que je viens de dire !:

Vous êtes vraiment sûr ?:

Tant pis pour vous:



avatar
butters
Niveau 3

Peut-on enseigner en considérant ce métier comme "alimentaire" ? - Page 37 Empty Re: Peut-on enseigner en considérant ce métier comme "alimentaire" ?

par butters le Ven 13 Sep 2019 - 0:40
Mini-déterrage du topic, mais j'ai dit à l'IPR que ce métier était alimentaire pour moi, et olala elle m'a dit "Il ne faut jamais dire ça à votre IPR". Pouf bon et bien trop tard.

Du coup, elle me demande ce que j'aimerais faire d'autre. Et bien ne pas travailler. Re-gros yeux, "on ne peut pas dire ça!". Jpeux pas rêver de gagner au loto et de passer mes journées à geeker soit Peut-on enseigner en considérant ce métier comme "alimentaire" ? - Page 37 1665347707

Ben oui en fait j'étais au RSA et j'ai pris un poste de contractuelle où personne ne voulait aller pour me sortir de ma propre galère, puis j'ai passé le CAPES pour me mettre dans une méga-folle galère me sortir encore plus de ma galère.

Résultat des courses, je gagne assez pour payer mon loyer et manger à ma faim, ce qui n'était pas le cas au RSA.
Bref, je suis un vilain petit canard qui n'a pas de vocation et ne voulais pas faire ce métier depuis toute petite, suis-je un monstre? Suis-je à mettre au ban de la société, et du club très select des professeurs d'anglais? Aurais-je du crever la faim dans l'intérêtdeszélèves? Mérite-je le bûcher dans la cour intérieure du rectorat?

Et bien, quoiqu'il en soit, l'institution a bien besoin d'avoir des profils comme moi pour boucher les trous dû aux personnels passionnés, mais harassés par leur travail, épuisés à la tâche, essayant de fuir ce Titanic, pour ceux aussi qui ont été brisés par cette institution. En espérant un jour que quelqu'un vienne jouer ce rôle pour quand je m'en irais ailleurs.

amalricu
amalricu
Neoprof expérimenté

Peut-on enseigner en considérant ce métier comme "alimentaire" ? - Page 37 Empty Re: Peut-on enseigner en considérant ce métier comme "alimentaire" ?

par amalricu le Ven 13 Sep 2019 - 1:06
@butters a écrit:Mini-déterrage du topic, mais j'ai dit à l'IPR que ce métier était alimentaire pour moi, et olala elle m'a dit "Il ne faut jamais dire ça à votre IPR". Pouf bon et bien trop tard.

Du coup, elle me demande ce que j'aimerais faire d'autre. Et bien ne pas travailler. Re-gros yeux, "on ne peut pas dire ça!". Jpeux pas rêver de gagner au loto et de passer mes journées à geeker soit Peut-on enseigner en considérant ce métier comme "alimentaire" ? - Page 37 1665347707

Ben oui en fait j'étais au RSA et j'ai pris un poste de contractuelle où personne ne voulait aller pour me sortir de ma propre galère, puis j'ai passé le CAPES pour me mettre dans une méga-folle galère me sortir encore plus de ma galère.

Résultat des courses, je gagne assez pour payer mon loyer et manger à ma faim, ce qui n'était pas le cas au RSA.
Bref, je suis un vilain petit canard qui n'a pas de vocation et ne voulais pas faire ce métier depuis toute petite, suis-je un monstre? Suis-je à mettre au ban de la société, et du club très select des professeurs d'anglais? Aurais-je du crever la faim dans l'intérêtdeszélèves? Mérite-je le bûcher dans la cour intérieure du rectorat?

Et bien, quoiqu'il en soit, l'institution a bien besoin d'avoir des profils comme moi pour boucher les trous dû aux personnels passionnés, mais harassés par leur travail, épuisés à la tâche, essayant de fuir ce Titanic, pour ceux aussi qui ont été brisés par cette institution. En espérant un jour que quelqu'un vienne jouer ce rôle pour quand je m'en irais ailleurs.


Merci pour cette saine et rude franchise...un brin délectable.

L''institution est bien contente de nous trouver pout faire le job en rognant nos "avantages" (retraite par exemple) et elle voudrait en plus de pieux angelots et de purs esprits en pleine dévotion au nom de sainte Vocation. Vlan dans ta face.
VinZT
VinZT
Grand sage

Peut-on enseigner en considérant ce métier comme "alimentaire" ? - Page 37 Empty Re: Peut-on enseigner en considérant ce métier comme "alimentaire" ?

par VinZT le Ven 13 Sep 2019 - 1:17
@butters a écrit:Mini-déterrage du topic, mais j'ai dit à l'IPR que ce métier était alimentaire pour moi, et olala elle m'a dit "Il ne faut jamais dire ça à votre IPR". Pouf bon et bien trop tard.

Du coup, elle me demande ce que j'aimerais faire d'autre. Et bien ne pas travailler. Re-gros yeux, "on ne peut pas dire ça!". Jpeux pas rêver de gagner au loto et de passer mes journées à geeker soit Peut-on enseigner en considérant ce métier comme "alimentaire" ? - Page 37 1665347707

Ben oui en fait j'étais au RSA et j'ai pris un poste de contractuelle où personne ne voulait aller pour me sortir de ma propre galère, puis j'ai passé le CAPES pour me mettre dans une méga-folle galère me sortir encore plus de ma galère.

Résultat des courses, je gagne assez pour payer mon loyer et manger à ma faim, ce qui n'était pas le cas au RSA.
Bref, je suis un vilain petit canard qui n'a pas de vocation et ne voulais pas faire ce métier depuis toute petite, suis-je un monstre? Suis-je à mettre au ban de la société, et du club très select des professeurs d'anglais? Aurais-je du crever la faim dans l'intérêtdeszélèves? Mérite-je le bûcher dans la cour intérieure du rectorat?

Et bien, quoiqu'il en soit, l'institution a bien besoin d'avoir des profils comme moi pour boucher les trous dû aux personnels passionnés, mais harassés par leur travail, épuisés à la tâche, essayant de fuir ce Titanic, pour ceux aussi qui ont été brisés par cette institution. En espérant un jour que quelqu'un vienne jouer ce rôle pour quand je m'en irais ailleurs.



L'IPR a eu la vocation, elle.
C'est bien pour ça qu'elle n'enseigne plus.

Bref, laisse passer l'orage, opine sentencieusement (façon chien en plastique sur la plage arrière de bagnole) et oublie-la.

_________________

« Il ne faut pas croire tout ce qu'on voit sur Internet » Victor Hugo.
« Le con ne perd jamais son temps. Il perd celui des autres. » Frédéric Dard
« Ne jamais faire le jour même ce que tu peux faire faire le lendemain par quelqu'un d'autre » Pierre Dac
« Je n'ai jamais lâché prise !» Claude François
« Un économiste est un expert qui saura demain pourquoi ce qu'il avait prédit hier ne s'est pas produit aujourd'hui. » Laurence J. Peter
Nemuyoake
Nemuyoake
Niveau 10

Peut-on enseigner en considérant ce métier comme "alimentaire" ? - Page 37 Empty Re: Peut-on enseigner en considérant ce métier comme "alimentaire" ?

par Nemuyoake le Ven 13 Sep 2019 - 2:52
@butters a écrit:Mini-déterrage du topic, mais j'ai dit à l'IPR que ce métier était alimentaire pour moi, et olala elle m'a dit "Il ne faut jamais dire ça à votre IPR". Pouf bon et bien trop tard.

Du coup, elle me demande ce que j'aimerais faire d'autre. Et bien ne pas travailler. Re-gros yeux, "on ne peut pas dire ça!". Jpeux pas rêver de gagner au loto et de passer mes journées à geeker soit Peut-on enseigner en considérant ce métier comme "alimentaire" ? - Page 37 1665347707

Ben oui en fait j'étais au RSA et j'ai pris un poste de contractuelle où personne ne voulait aller pour me sortir de ma propre galère, puis j'ai passé le CAPES pour me mettre dans une méga-folle galère me sortir encore plus de ma galère.

Résultat des courses, je gagne assez pour payer mon loyer et manger à ma faim, ce qui n'était pas le cas au RSA.
Bref, je suis un vilain petit canard qui n'a pas de vocation et ne voulais pas faire ce métier depuis toute petite, suis-je un monstre? Suis-je à mettre au ban de la société, et du club très select des professeurs d'anglais? Aurais-je du crever la faim dans l'intérêtdeszélèves? Mérite-je le bûcher dans la cour intérieure du rectorat?

Et bien, quoiqu'il en soit, l'institution a bien besoin d'avoir des profils comme moi pour boucher les trous dû aux personnels passionnés, mais harassés par leur travail, épuisés à la tâche, essayant de fuir ce Titanic, pour ceux aussi qui ont été brisés par cette institution. En espérant un jour que quelqu'un vienne jouer ce rôle pour quand je m'en irais ailleurs.


C'est au contraire tres realiste. Moi, je voulais faire un metier qui sert aux autres, mais je me rends compte qu'en fait je voudrais plutot faire mon dream job de rentiere. Plein de gens sont comme ca. C'est juste l'envie de vivre pour soi, a son rythme, sans etre pressurise par des horaires ou le stress des relations humaines. Avoir le temps de se poser, de profiter chaque jour des merveilles de la nature, pouvoir se dire que chaque minute qui passe est pleinement vecue. Travailler ne permet pas de faire tout ca.

_________________
Si vous êtes intéressés par le métier d'enseignant au Japon...
https://nemuyoake.wordpress.com/
Vous pouvez lire les 20 premières pages de mon livre Intuitu Personae gratuitement ici
Zagara
Zagara
Guide spirituel

Peut-on enseigner en considérant ce métier comme "alimentaire" ? - Page 37 Empty Re: Peut-on enseigner en considérant ce métier comme "alimentaire" ?

par Zagara le Ven 13 Sep 2019 - 8:18
Quand j'avais 6 ans je voulais découvrir des dinosaures, mais ensuite je me suis rendue compte qu'il fallait épousseter des cailloux avec un petit pinceau dans la poussière par 40° à l'ombre dans des pays instables...
Du coup je me suis dit que compiler des vieux papiers c'était quand même plus facile.
Mais pour pouvoir compiler des vieux papiers il faut aussi enseigner à côté.
pingouin
Sylvain de Saint-Sylvain
Sylvain de Saint-Sylvain
Esprit éclairé

Peut-on enseigner en considérant ce métier comme "alimentaire" ? - Page 37 Empty Re: Peut-on enseigner en considérant ce métier comme "alimentaire" ?

par Sylvain de Saint-Sylvain le Ven 13 Sep 2019 - 8:49
Entre 6 et 12 ans j'ai voulu être :
- chercheur de pierres précieuses
- chasseur de tornades
- volcanologue
- astronome

J'ai fini prof de français Rolling Eyes Bon, je me suis moins corrompu que les gens qui ont eu des rêves d'enfant et se sont orientés vers une école de commerce.

_________________
« Les hommes en vinrent, pour qualifier les actes, à modifier arbitrairement le sens habituel des mots. » (Thucydide)
DesolationRow
DesolationRow
Monarque

Peut-on enseigner en considérant ce métier comme "alimentaire" ? - Page 37 Empty Re: Peut-on enseigner en considérant ce métier comme "alimentaire" ?

par DesolationRow le Ven 13 Sep 2019 - 8:52
Ma seule ambition était de devenir joueur de foot, mais j’étais trop nul, puis joueur d’échecs, mais j’étais un peu trop flemmard... les dinosaures et les volcans ça exige de se salir, très peu pour moi.
Sphinx
Sphinx
Enchanteur

Peut-on enseigner en considérant ce métier comme "alimentaire" ? - Page 37 Empty Re: Peut-on enseigner en considérant ce métier comme "alimentaire" ?

par Sphinx le Ven 13 Sep 2019 - 9:13
Après c'est quand même de bonne politique que de faire croire à la personne qui vous évalue qu'on est passionné par son travail, quand bien même ce n'est pas vrai. Dans les grandes entreprises, on veut même que vous fassiez semblant de vous enthousiasmer pour la marque, son histoire, ses valeurs, son esprit corporate.

_________________
An education was a bit like a communicable sexual disease. It made you unsuitable for a lot of jobs and then you had the urge to pass it on. - Terry Pratchett, Hogfather

Peut-on enseigner en considérant ce métier comme "alimentaire" ? - Page 37 Livre11
Zagara
Zagara
Guide spirituel

Peut-on enseigner en considérant ce métier comme "alimentaire" ? - Page 37 Empty Re: Peut-on enseigner en considérant ce métier comme "alimentaire" ?

par Zagara le Ven 13 Sep 2019 - 9:16
@Sphinx a écrit:Après c'est quand même de bonne politique que de faire croire à la personne qui vous évalue qu'on est passionné par son travail, quand bien même ce n'est pas vrai. Dans les grandes entreprises, on veut même que vous fassiez semblant de vous enthousiasmer pour la marque, son histoire, ses valeurs, son esprit corporate.

Et d'aller à des séminaires dont le thème est "imaginons que nous sommes des écureuils" (true story... le pote qui a subi ça a accepté à condition d'avoir 10 bières dans le sang, ça passait mieux).
Sylvain de Saint-Sylvain
Sylvain de Saint-Sylvain
Esprit éclairé

Peut-on enseigner en considérant ce métier comme "alimentaire" ? - Page 37 Empty Re: Peut-on enseigner en considérant ce métier comme "alimentaire" ?

par Sylvain de Saint-Sylvain le Ven 13 Sep 2019 - 9:18
@Zagara a écrit:
@Sphinx a écrit:Après c'est quand même de bonne politique que de faire croire à la personne qui vous évalue qu'on est passionné par son travail, quand bien même ce n'est pas vrai. Dans les grandes entreprises, on veut même que vous fassiez semblant de vous enthousiasmer pour la marque, son histoire, ses valeurs, son esprit corporate.

Et d'aller à des séminaires dont le thème est "imaginons que nous sommes des écureuils" (true story... le pote qui a subi ça a accepté à condition d'avoir 10 bières dans le sang, ça passait mieux).

L'important c'est de ri-go-ler.

@DesolationRow a écrit:Ma seule ambition était de devenir joueur de foot, mais j’étais trop nul, puis joueur d’échecs, mais j’étais un peu trop flemmard... les dinosaures et les volcans ça exige de se salir, très peu pour moi.

Bon sang qu'est-ce qu'on t'a fait pour que tu finisses latiniste ? affraid

_________________
« Les hommes en vinrent, pour qualifier les actes, à modifier arbitrairement le sens habituel des mots. » (Thucydide)
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum