Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
Docteur OX
Grand sage

Je quitte le collège pour enseigner en lycée... et deux collègues me prennent de haut.  - Page 4 Empty Re: Je quitte le collège pour enseigner en lycée... et deux collègues me prennent de haut.

par Docteur OX le Dim 18 Mai - 11:15
@Isis39 a écrit:
@Elyas a écrit:
@Docteur OX a écrit:Nous ne sommes que 3 profs d'HG dans notre bahut. C'est la triple entente obligatoire...

Ou la Triplice  Rolling Eyes 

et quand on est deux et que l'entente est très difficile ??

L'entente cordiale...
avatar
Niel
Niveau 5

Je quitte le collège pour enseigner en lycée... et deux collègues me prennent de haut.  - Page 4 Empty Re: Je quitte le collège pour enseigner en lycée... et deux collègues me prennent de haut.

par Niel le Dim 18 Mai - 11:53
@Pili a écrit:
@Kalypso a écrit:Le titre du topic (et le premier post) me tue(nt)...

Moi, je comprends l'interrogation de Nell , j'ai déjà rencontré ce sentiment de supériorité de la part de collègues enseignant au lycée, et ça se lit régulièrement sur Néo.
Mais ce n'est pas spécifique aux profs d'HG non...Juste de public différent.

Ah d'accord! Parce que moi vraiment j'ai jamais vu ça en collège!!
avatar
Niel
Niveau 5

Je quitte le collège pour enseigner en lycée... et deux collègues me prennent de haut.  - Page 4 Empty Re: Je quitte le collège pour enseigner en lycée... et deux collègues me prennent de haut.

par Niel le Dim 18 Mai - 11:55
Nonancourt a écrit:En formation, il y a une prof de lycée qui s'est plainte en formation auprès d'un IPR car il n'y avait dans son groupe que des profs de collège. Bonjour l'ambiance après...
quelle présomption et quel aveuglement!!!
Isis39
Isis39
Bon génie

Je quitte le collège pour enseigner en lycée... et deux collègues me prennent de haut.  - Page 4 Empty Re: Je quitte le collège pour enseigner en lycée... et deux collègues me prennent de haut.

par Isis39 le Dim 18 Mai - 11:56
@Docteur OX a écrit:
@Isis39 a écrit:
@Elyas a écrit:

Ou la Triplice  Rolling Eyes 

et quand on est deux et que l'entente est très difficile ??

L'entente cordiale...

cordiale, ça dépend...
avatar
Niel
Niveau 5

Je quitte le collège pour enseigner en lycée... et deux collègues me prennent de haut.  - Page 4 Empty Re: Je quitte le collège pour enseigner en lycée... et deux collègues me prennent de haut.

par Niel le Dim 18 Mai - 11:56
@Jacq a écrit:
@Ruthven a écrit:
@Paratge a écrit:

Dans un de mes bahuts j'ai eu à faire à deux connards proches de la retraite qui par exemple ne voulaient pas que je corrige le bac blanc.


Je veux les mêmes !!!!  Laughing yesyes angedemon 

Dans un de mes lycées "nous" avions affaire à un collègue particulier et "nous" ne voulions pas qu'il corrige les copies des épreuves blanches de nos classes car son plus grand plaisir était de saquer nos élèves pour démontrer qu'il était le meilleur et que les autres étaient nuls.
Exemple inverse donc.
Ah oui ! Mais en fait la cause est la m^me!
avatar
Niel
Niveau 5

Je quitte le collège pour enseigner en lycée... et deux collègues me prennent de haut.  - Page 4 Empty Re: Je quitte le collège pour enseigner en lycée... et deux collègues me prennent de haut.

par Niel le Dim 18 Mai - 12:00
@trompettemarine a écrit:
@Niel a écrit:
@Collier de Barbe a écrit:Petite question Niel puisque je vois que tu es une femme.

Tes collègues sont masculins? Serait-ce un peu de sexisme?

Je t'avoue "Collier de barbe " que je me suis posée la question!!!!

+1

Chez nous deux collègues hommes sur 3 en histoire ( ajoutez 4 femmes), mais surtout un qui se la pète" à fond en histoire  comme rarement : présentant les nouveaux arrivés dans le lycée par le concours, et même par la vie sexuelle (homo ou pas)...
Les collègues femmes d'histoire par chance s'en fichent... et à attendre les retours d'élèves quand on PP (pour que cela évite de tomber en conseil de classe), on sait qui ils préfèrent.
Ce qui m' attristé, c'est que lorsque l'IG d'histoire est venu il y a deux ans le poste de prépa n'a été proposé qu'aux hommes dont celui qui se la pète... Pourquoi pas à une femme agrégée qui aurait pu y prétendre aussi ? (mais je ne connais pas le dossier car ça n' a pas fait de remous). Et bien ce monsieur qui se la pète, n'a pas été finalement été retenu... Un peu plus modeste du coup...
(à noter : pas de prof femme en prépa en histoire dans mon lycée, ce qui n'est pas le cas des autres matières)

Bref une histoire comme bien souvent au lycée....
Ignore-ces deux collègues poliment et basta...

Celle qui m'a tout appris et donné l'énergie en collège et même après, celle qui m'a appris à ne pas lâcher et à "être droite', n'était pas une tutrice , c'était une collègue PEGC : je luis dois tout !
Quand j'étais en collège, c'était en français qu'il y avait des zozos (homme ou femme) de ce genre !

Merci de ton témoignage Trompettemarine; je note bien finalement que certains collègues relèvent comme moi une concentration plus importante de pédants au lycée qu'au collège!!
Shajar
Shajar
Doyen

Je quitte le collège pour enseigner en lycée... et deux collègues me prennent de haut.  - Page 4 Empty Re: Je quitte le collège pour enseigner en lycée... et deux collègues me prennent de haut.

par Shajar le Dim 18 Mai - 12:06
Je me demande quand même quel peut être le but de ce topic.  Suspect 
avatar
InvitéYo
Niveau 10

Je quitte le collège pour enseigner en lycée... et deux collègues me prennent de haut.  - Page 4 Empty Re: Je quitte le collège pour enseigner en lycée... et deux collègues me prennent de haut.

par InvitéYo le Dim 18 Mai - 12:06
je n'ai jamais été prof en lycée, seulement en collège, mais rien qu'en collège, j'ai croisé quelques collègues qui "se la pétaient"...après, des gens qui se la pètent, on peut en croiser dans tous les corps de métiers, les profs n'en ont pas le monopole!
boris vassiliev
boris vassiliev
Grand sage

Je quitte le collège pour enseigner en lycée... et deux collègues me prennent de haut.  - Page 4 Empty Re: Je quitte le collège pour enseigner en lycée... et deux collègues me prennent de haut.

par boris vassiliev le Dim 18 Mai - 12:08
De ce que je connais, je préciserais que la concentration de pédants est surtout importante en lycée "réputé".

_________________
J'ai été ancien combattant, militant socialiste et bistrot, c'est vous dire si j'en ai entendu, des conneries ! Patouilloux/Robert Dalban, Un idiot à Paris, 1966, Michel Audiard)
Pili
Pili
Grand sage

Je quitte le collège pour enseigner en lycée... et deux collègues me prennent de haut.  - Page 4 Empty Re: Je quitte le collège pour enseigner en lycée... et deux collègues me prennent de haut.

par Pili le Dim 18 Mai - 12:12
Chercher du réconfort/ soutien / échange  de la part des collègues non? Comme ça se fait régulièrement sur NEO .


Al-qalam a écrit:Je me demande quand même quel peut être le but de ce topic.  Suspect 
avatar
User5899
Dieu de l'Olympe

Je quitte le collège pour enseigner en lycée... et deux collègues me prennent de haut.  - Page 4 Empty Re: Je quitte le collège pour enseigner en lycée... et deux collègues me prennent de haut.

par User5899 le Dim 18 Mai - 13:09
@thrasybule a écrit:C'est déjà mieux que le triolisme....quoique cela dépende des participants! Certains seraient capables de parler préparation du bac blanc en pleine action.
affraid
avatar
User5899
Dieu de l'Olympe

Je quitte le collège pour enseigner en lycée... et deux collègues me prennent de haut.  - Page 4 Empty Re: Je quitte le collège pour enseigner en lycée... et deux collègues me prennent de haut.

par User5899 le Dim 18 Mai - 13:11
@Niel a écrit:je note bien finalement que certains collègues relèvent comme moi une concentration plus importante de pédants au lycée qu'au collège!!
Nous constatons tous en lisant ce fil qu'a contrario, le collège se signale par sa sur-représentation d'enseignants formidables, modernes et totalement imperméables aux ragots et aux clichés  :acd:
avatar
Niel
Niveau 5

Je quitte le collège pour enseigner en lycée... et deux collègues me prennent de haut.  - Page 4 Empty Re: Je quitte le collège pour enseigner en lycée... et deux collègues me prennent de haut.

par Niel le Dim 18 Mai - 16:05
@Jacq a écrit:
@Niel a écrit:
[...]
Par ailleurs, en discutant avec mes collègues d'autres disciplines dans les deux établissements de ma ville, il semble que les collègues d'histoire géo en lycée "se la pètent carrément", sauf exception remarquée, et sont généralement assez imbus de leur personne.
[...]

Au fait, ce n'est pas ce que reprochent beaucoup de gens aux enseignants en général  ?
Very Happy Very Happy 

Plus aujourd'hui en tout cas..si j'en crois la désertion vis à vis des concours de recrutement je ne pense pas que notre métier suscite autant d'envie voire de jalousie qu'il y a seulement une dizaine d'années!!
avatar
Niel
Niveau 5

Je quitte le collège pour enseigner en lycée... et deux collègues me prennent de haut.  - Page 4 Empty Re: Je quitte le collège pour enseigner en lycée... et deux collègues me prennent de haut.

par Niel le Dim 18 Mai - 16:07
Cripure a écrit:
@Niel a écrit:je note bien finalement que certains collègues relèvent comme moi une concentration plus importante de pédants au lycée qu'au collège!!
Nous constatons tous en lisant ce fil qu'a contrario, le collège se signale par sa sur-représentation d'enseignants formidables, modernes et totalement imperméables aux ragots et aux clichés  :acd:

sans aller jusque là...peut-être simplement un peu moins imbus de leur personne ..
avatar
Niel
Niveau 5

Je quitte le collège pour enseigner en lycée... et deux collègues me prennent de haut.  - Page 4 Empty Re: Je quitte le collège pour enseigner en lycée... et deux collègues me prennent de haut.

par Niel le Dim 18 Mai - 16:12
Al-qalam a écrit:Je me demande quand même quel peut être le but de ce topic.  Suspect 

confronter votre vécu au mien..partager vos expériences et mettre en perspective la situation de" ma ville en lycées" par rapport à un cadre plus national!! Smile 
avatar
Niel
Niveau 5

Je quitte le collège pour enseigner en lycée... et deux collègues me prennent de haut.  - Page 4 Empty Re: Je quitte le collège pour enseigner en lycée... et deux collègues me prennent de haut.

par Niel le Dim 18 Mai - 16:14
@boris vassiliev a écrit:De ce que je connais, je préciserais que la concentration de pédants est surtout importante en lycée "réputé".
Je ne sais pas pourquoi mais je m'en doutais un peu..

avatar
Niel
Niveau 5

Je quitte le collège pour enseigner en lycée... et deux collègues me prennent de haut.  - Page 4 Empty Re: Je quitte le collège pour enseigner en lycée... et deux collègues me prennent de haut.

par Niel le Dim 18 Mai - 16:16
@Pili a écrit:Chercher du réconfort/ soutien / échange  de la part des collègues non? Comme ça se fait régulièrement sur NEO .

 Very Happy  cheers 
Al-qalam a écrit:Je me demande quand même quel peut être le but de ce topic.  Suspect 
avatar
User5899
Dieu de l'Olympe

Je quitte le collège pour enseigner en lycée... et deux collègues me prennent de haut.  - Page 4 Empty Re: Je quitte le collège pour enseigner en lycée... et deux collègues me prennent de haut.

par User5899 le Dim 18 Mai - 16:28
@Niel a écrit:
Cripure a écrit:
@Niel a écrit:je note bien finalement que certains collègues relèvent comme moi une concentration plus importante de pédants au lycée qu'au collège!!
Nous constatons tous en lisant ce fil qu'a contrario, le collège se signale par sa sur-représentation d'enseignants formidables, modernes et totalement imperméables aux ragots et aux clichés  :acd:

sans aller jusque là...peut-être simplement un peu moins imbus de leur personne ..
Votre réponse en est le signe lol!
avatar
Niel
Niveau 5

Je quitte le collège pour enseigner en lycée... et deux collègues me prennent de haut.  - Page 4 Empty Re: Je quitte le collège pour enseigner en lycée... et deux collègues me prennent de haut.

par Niel le Dim 18 Mai - 16:55
Cripure a écrit:
@Niel a écrit:
Cripure a écrit:
Nous constatons tous en lisant ce fil qu'a contrario, le collège se signale par sa sur-représentation d'enseignants formidables, modernes et totalement imperméables aux ragots et aux clichés  :acd:

sans aller jusque là...peut-être simplement un peu moins imbus de leur personne ..
Votre réponse en est le signe lol!

Merci pour cet oracle!!! Very Happy veneration 
Paratge
Paratge
Érudit

Je quitte le collège pour enseigner en lycée... et deux collègues me prennent de haut.  - Page 4 Empty Re: Je quitte le collège pour enseigner en lycée... et deux collègues me prennent de haut.

par Paratge le Dim 18 Mai - 16:58
Certains peuvent changer quand ils sont nommés dans un lycée de centre-ville. Very Happy 
Ils assimilent ceux qui sont en collège ou en LP à des prolos de l'enseignement.

Par exemple, j'ai connu un chef d'établissement qui était laxiste dans son collège (comme tous les autres ? Very Happy). Des zozos qui avaient mis le feu aux toilettes bénéficièrent de sa grande clémence. affraid 

Nommé dans le "grand lycée", il faisait des conseils de discipline contre des élèves qui s'étaient embrassés dans la cour !
Fesseur Pro
Fesseur Pro
Grand Maître

Je quitte le collège pour enseigner en lycée... et deux collègues me prennent de haut.  - Page 4 Empty Re: Je quitte le collège pour enseigner en lycée... et deux collègues me prennent de haut.

par Fesseur Pro le Dim 18 Mai - 17:03
Will.T a écrit:Le titre que tu as chosi est étrange.
À partir d'une mauvaise expérience avec 2 collègues, tu voudrais généraliser à tous les collègues d'histoire des lycées ! 
+ 1
Du grand n'importe quoi.

_________________
Pourvu que ça dure... professeur
Jacq
Jacq
Grand Maître

Je quitte le collège pour enseigner en lycée... et deux collègues me prennent de haut.  - Page 4 Empty Re: Je quitte le collège pour enseigner en lycée... et deux collègues me prennent de haut.

par Jacq le Dim 18 Mai - 17:10
@Niel a écrit:
@Jacq a écrit:
@Niel a écrit:
[...]
Par ailleurs, en discutant avec mes collègues d'autres disciplines dans les deux établissements de ma ville, il semble que les collègues d'histoire géo en lycée "se la pètent carrément", sauf exception remarquée, et sont généralement assez imbus de leur personne.
[...]

Au fait, ce n'est pas ce que reprochent beaucoup de gens aux enseignants en général  ?
Very Happy Very Happy 

Plus aujourd'hui en tout cas..si j'en crois la désertion vis à vis des concours de recrutement je ne pense pas que notre métier suscite autant d'envie voire de jalousie qu'il y a seulement une dizaine d'années!!

Si, les vacances suscitent toujours de l'envie. On souhaite nos vacances, on nous les reproche, sans avoir envie de se taper les cours et surtout nos élèves !
Mais je parlais d'une image que nous donnons parfois de nous, qui est souvent celle de "donneurs de leçon", "imbus de notre personne". Image parfois véridique, souvent fausse. Mais lorsque l'on discute avec certains non prof, nous avons souvent ce retour, cette impression. Alors on peut aussi donner cette image entre nous.
Paratge
Paratge
Érudit

Je quitte le collège pour enseigner en lycée... et deux collègues me prennent de haut.  - Page 4 Empty Re: Je quitte le collège pour enseigner en lycée... et deux collègues me prennent de haut.

par Paratge le Dim 18 Mai - 17:12
@Fesseur Pro a écrit:
Will.T a écrit:Le titre que tu as chosi est étrange.
À partir d'une mauvaise expérience avec 2 collègues, tu voudrais généraliser à tous les collègues d'histoire des lycées ! 
+ 1
Du grand n'importe quoi.

Deux expériences on suffi à Meirieu pour vouloir généraliser son obsession : le travail de groupe. Very Happy
avatar
InvitéMA
Fidèle du forum

Je quitte le collège pour enseigner en lycée... et deux collègues me prennent de haut.  - Page 4 Empty Re: Je quitte le collège pour enseigner en lycée... et deux collègues me prennent de haut.

par InvitéMA le Dim 18 Mai - 17:16
Réaction sans avoir lu le topic (oui, c'est mal), mais j'attends avec impatience l'ouverture d'autres sujets comme:
- mentalité des profs des écoles qui ont des CM2
- mentalité des profs de musique à la campagne
- mentalité des profs contractuels à Brest
- mentalité des profs titulaires à la frontière franco-belge
...
Et surtout
- mentalité des profs!  Razz 

Laotzi
Laotzi
Érudit

Je quitte le collège pour enseigner en lycée... et deux collègues me prennent de haut.  - Page 4 Empty Re: Je quitte le collège pour enseigner en lycée... et deux collègues me prennent de haut.

par Laotzi le Dim 18 Mai - 18:04
J'ai du mal à comprendre aussi comment un professeur peut sérieusement envisager l'existence d'une "mentalité" spécifique (et en l'occurence évoquée de façon dépréciative) aux professeurs d'histoire-géographie en lycée. Je trouve cela même un peu inquiétant d'en venir à se poser cette question... Que l'on partage son expérience au sujet de l'équipe pédagogique de son lycée, pourquoi pas. Mais que l'on établisse un tel lien dans le titre et le sujet, c'est, pour le moins, étonnant.

_________________
"Trouvez donc bon qu'au lieu de vous dire aussi, adieu comme autrefois, je vous dise, adieu comme à présent."
Elyas
Elyas
Empereur

Je quitte le collège pour enseigner en lycée... et deux collègues me prennent de haut.  - Page 4 Empty Re: Je quitte le collège pour enseigner en lycée... et deux collègues me prennent de haut.

par Elyas le Dim 18 Mai - 18:15
@Laotzi a écrit:J'ai du mal à comprendre aussi comment un professeur peut sérieusement envisager l'existence d'une "mentalité" spécifique (et en l'occurence évoquée de façon dépréciative) aux professeurs d'histoire-géographie en lycée. Je trouve cela même un peu inquiétant d'en venir à se poser cette question... Que l'on partage son expérience au sujet de l'équipe pédagogique de son lycée, pourquoi pas. Mais que l'on établisse un tel lien dans le titre et le sujet, c'est, pour le moins, étonnant.

On peut aussi éviter de donner une interprétation à un titre écrit en 30s de la part d'une personne visiblement en souffrance par rapport à ses deux collègues d'histoire-géographie. Ensuite, la modération change très souvent les titres. Dommage que ce ne soit pas le cas ici.
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum