Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
avatar
lolv0736
Niveau 4

La mort d'un parent d'élève Empty La mort d'un parent d'élève

par lolv0736 Mer 18 Mar 2015 - 15:54
Bonjour à tous,
Je viens d'apprendre que le père d'une élève de la classe dont je suis pp (une classe de 6ème) s'était suicidé. L'élève n'est pas venue me le dire personnellement, c'est le délégué qui m'en a fait part lors du conseil de classe.
Comment réagir dans une telle situation?
Merci pour vos conseils éclairés.
arcenciel
arcenciel
Grand Maître

La mort d'un parent d'élève Empty Re: La mort d'un parent d'élève

par arcenciel Mer 18 Mar 2015 - 15:55
Lui glisser un mot présentant tes condoléances à lui et à sa famille?
leyade
leyade
Esprit sacré

La mort d'un parent d'élève Empty Re: La mort d'un parent d'élève

par leyade Mer 18 Mar 2015 - 15:56
voir si l'infirmière est au courant?

_________________
Maggi is my way, Melfor is my church and Picon is my soutien. Oui bon je sais pas dire soutien en anglais.
LSU AP ENT HDA PAI PAP PPMS PPRE ULIS TICE PAF
avatar
lolv0736
Niveau 4

La mort d'un parent d'élève Empty Re: La mort d'un parent d'élève

par lolv0736 Mer 18 Mar 2015 - 16:03
J'ai pensé à aller la voir, lui dire que je suis au courant, lui présenter mes condoléances bien sûr. Lui signaler que nous sommes là si elle a besoin d'en parler, éventuellement lui donner les coordonnées du co-psy... Ou l'infirmière, j'avais oublié. Vous pensez que ça suffit?
avatar
InvitéBC
Fidèle du forum

La mort d'un parent d'élève Empty Re: La mort d'un parent d'élève

par InvitéBC Mer 18 Mar 2015 - 16:14
Tu ne pourras pas en faire plus de toute façon.
A mon avis, ton élève ne comprend pas trop ce qui lui arrive en ce moment (d'autant plus que c'est le délégué qui t'en a parlé) et en rajouter ne ferait que la braquer.
avatar
lolv0736
Niveau 4

La mort d'un parent d'élève Empty Re: La mort d'un parent d'élève

par lolv0736 Mer 18 Mar 2015 - 16:16
Alors je ne dis rien, comme si je n'étais pas au courant?
Une passante
Une passante
Expert

La mort d'un parent d'élève Empty Re: La mort d'un parent d'élève

par Une passante Mer 18 Mar 2015 - 16:38
Pour l'avoir vécu du côté élève, j'aurais détesté que mes profs m'en parlent ! je savais qu'ils savaient, et c'était bien suffisant ! Après, faire preuve d'un peu de compréhension quant aux devoirs éventuellement non faits...
Vérifie effectivement que l'administration et l'infirmière sont au courant, mais ne fais rien de plus. Si l'élève veut t'en parler, il le fera, mais imagine si tous les profs se mettaient à lui en parler !
Il va passer par des heures difficiles, provocation, chagrin, révolte.... il faudra juste être compréhensif selon son attitude...
Hélips
Hélips
Modérateur

La mort d'un parent d'élève Empty Re: La mort d'un parent d'élève

par Hélips Mer 18 Mar 2015 - 16:50
Les deux fois où c'est arrivé à un de mes élèves, je me suis contentée de glisser à l'occasion d'un passage dans les rangs quelque chose comme "n'hésite pas à t'appuyer sur tes professeurs", incompréhensible pour les camarades autour si ils n'étaient pas au courant.
Mais je savais parallèlement que le chef d'établissement avait, au nom de l'établissement, adressé une lettre de condoléance.

_________________
Un jour, je serai prof, comme ça je serai toujours en vacances.
Babelle
Babelle
Niveau 10

La mort d'un parent d'élève Empty Re: La mort d'un parent d'élève

par Babelle Mer 18 Mar 2015 - 16:54
Je l'ai vécu plusieurs fois. Toute l'équipe pédagogique était au courant bien sur. Ainsi que l'administration.
Les élèves savaient que nous savions. Et c'est tout.
Cette année, toute l'équipe pédagogique a signé une carte en écrivant quelques mots de condoléances et le PP la lui a donnée.
Si l'élève a envie d'en parler, il le fera mais pas tout de suite. Par contre il faut être bienveillant avec lui et ne pas exiger que son travail soit parfait.
roxanne
roxanne
Prophète

La mort d'un parent d'élève Empty Re: La mort d'un parent d'élève

par roxanne Mer 18 Mar 2015 - 17:58
Ce qui est un peu étrange , c'est la façon dont tu l'as su, par le délégué en conseil de classe heu En général, il y a un mot sur le tableau ou sur l'ENT, ou on en parle entre collègues.
roxanne
roxanne
Prophète

La mort d'un parent d'élève Empty Re: La mort d'un parent d'élève

par roxanne Mer 18 Mar 2015 - 18:00
Ou alors, ce n'est pas récent. A clarifier du coup.
Cleroli
Cleroli
Expert spécialisé

La mort d'un parent d'élève Empty Re: La mort d'un parent d'élève

par Cleroli Mer 18 Mar 2015 - 18:20
@Babelle a écrit:Je l'ai vécu plusieurs fois. Toute l'équipe pédagogique était au courant bien sur. Ainsi que l'administration.
Les élèves savaient que nous savions. Et c'est tout.
Cette année, toute l'équipe pédagogique a signé une carte en écrivant quelques mots de condoléances et le PP la lui a donnée.
Si l'élève a envie d'en parler, il le fera mais pas tout de suite. Par contre il faut être bienveillant avec lui et ne pas exiger que son travail soit parfait.

Malheureusement, j'ai aussi connu cette situation (et encore en début d'année scolaire cette année). L'administration doit être informée et généralement un courrier de condoléances est envoyé à la famille. A chaque fois que je suis PP de la classe, je joins à ce courrier un petit mot au nom de l'équipe. Au retour de l'élève en classe, je trouve également l'occasion de lui dire que l'infirmière scolaire est là pour l'écouter si besoin.
palomita
palomita
Neoprof expérimenté

La mort d'un parent d'élève Empty Re: La mort d'un parent d'élève

par palomita Mer 18 Mar 2015 - 18:35
@Une passante a écrit:Pour l'avoir vécu du côté élève, j'aurais détesté que mes profs m'en parlent ! je savais qu'ils savaient, et c'était bien suffisant ! Après, faire preuve d'un peu de compréhension quant aux devoirs éventuellement non faits...
Vérifie effectivement que l'administration et l'infirmière sont au courant, mais ne fais rien de plus. Si l'élève veut t'en parler, il le fera, mais imagine si tous les profs se mettaient à lui en parler !
Il va passer par des heures difficiles, provocation, chagrin, révolte.... il faudra juste être compréhensif selon son attitude...
+1
Lui en parler sans arrêt risque de le mettre mal à l'aise et d'augmenter sa douleur . Un de mes neveux a vécu cela quand il était à l'école primaire. Il m'a expliqué qu'à l'école, il voulait surtout qu'on le laisse tranquille ; c'était le seul lieu où il avait la possibilité de faire un break par rapport à ce qu'il vivait à la maison . Mais tous les adultes voulaient absolument lui en parler , lui témoigner leur sympathie , lui proposer de l'aide . Il l'a très mal vécu .

_________________
"La sagesse, c'est d'avoir des rêves suffisamment grands pour ne pas les perdre de vue lorsqu'on les poursuit"
Oscar wilde.
menerve
menerve
Prophète

La mort d'un parent d'élève Empty Re: La mort d'un parent d'élève

par menerve Mer 18 Mar 2015 - 19:37
Cela m'est arrivée. J'avais envoyé une carte à la famille mais n'en ai pas parlé aux deux enfants....tout en étant attentive et prête à les écouter s'il le désiraient....par contre j'ai beaucoup discuté avec les autres élèves quand les évènements tragiques ont eu lieu....en plus c'est le gamin alors en 6e qui a découvert son père pendu...
gnafron2004
gnafron2004
Grand sage

La mort d'un parent d'élève Empty Re: La mort d'un parent d'élève

par gnafron2004 Mer 18 Mar 2015 - 19:47
ça m'est arrivé aussi…mais il s'est avéré que c'était un énorme mensonge! elephantrose
donc, je commencerais par vérifier l'info, et effectivement, je n'en parlerais pas à l'élève mais je serais plus attentive, et sûrement un peu indulgente aussi...
Malaca
Malaca
Esprit éclairé

La mort d'un parent d'élève Empty Re: La mort d'un parent d'élève

par Malaca Mer 18 Mar 2015 - 21:17
@palomita a écrit:
@Une passante a écrit:Pour l'avoir vécu du côté élève, j'aurais détesté que mes profs m'en parlent ! je savais qu'ils savaient, et c'était bien suffisant ! Après, faire preuve d'un peu de compréhension quant aux devoirs éventuellement non faits...
Vérifie effectivement que l'administration et l'infirmière sont au courant, mais ne fais rien de plus. Si l'élève veut t'en parler, il le fera, mais imagine si tous les profs se mettaient à lui en parler !
Il va passer par des heures difficiles, provocation, chagrin, révolte.... il faudra juste être compréhensif selon son attitude...
+1
 Lui en parler sans arrêt risque de le mettre mal à l'aise et d'augmenter sa douleur . Un de mes neveux a vécu cela quand il était à l'école primaire. Il m'a expliqué qu'à l'école, il voulait surtout qu'on le laisse tranquille ; c'était le seul lieu où il avait la possibilité de faire un break par rapport à ce qu'il vivait à la maison . Mais tous les adultes voulaient absolument lui en parler , lui témoigner leur sympathie , lui proposer de l'aide . Il l'a très mal vécu .

+10

_________________
Ajouter de la vie aux années plutôt que des années à la vie ...

"Fais de ta vie un rêve, et d'un rêve, une réalité." A. de Saint-Exupéry

mes rêves, ma réalité ...
Nuits
Nuits
Fidèle du forum

La mort d'un parent d'élève Empty Re: La mort d'un parent d'élève

par Nuits Mer 18 Mar 2015 - 21:27
Ne pas se montrer trop exigent avec le travail personnel.
Peut-être aussi lui laisser la possibilité de sortir discrètement de la salle de cours ( sans avoir à demander et se faire ainsi remarquer) quand le chagrin est trop pressant, que les larmes ou l'angoisse ne peuvent être contenue. La condition étant de ne pas en abuser. J'ai fonctionné ainsi les deux fois où la situation s'est présentée et je n'ai pas eu de problème.

_________________
C'est dans l'intérêt de l'enfant. Very Happy
avatar
anthracite
Niveau 8

La mort d'un parent d'élève Empty Re: La mort d'un parent d'élève

par anthracite Jeu 19 Mar 2015 - 12:23
Peut-être aussi lui laisser la possibilité de sortir discrètement de la salle de cours ( sans avoir à demander et se faire ainsi remarquer) quand le chagrin est trop pressant, que les larmes ou l'angoisse ne peuvent être contenue.

Oulà, je ne ferai pas ça. Imagines que le gamin déprime et aille se mettre en danger. ce serait du défaut de surveillance. Il doit toujours être accompagné d'un camarade au contraire. La responsablilité juridique, mais aussi morale des professeurs est engagée (je pense à la maman qui doit avoir bien assez de soucis comme ça).
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum