Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
eltori
Niveau 1

Obligation légale d'écrire les devoirs sur le cahier de textes électronique ? - Page 7 Empty Re: Obligation légale d'écrire les devoirs sur le cahier de textes électronique ?

par eltori Ven 2 Juin 2023 - 13:25
Mélusine2 a écrit:
lene75 a écrit:
Caspar a écrit:Petite anecdote personnelle: un élève à été absent parce qu'il participait à un "projet". Soit. Résultat: cinq ou six messages en autant de jours de la collègue dirigeant ce "projet" pour nous dire que cet élève était stressé de manquer les cours, que son camarade chargé de recueillir les photocopies et se lui passer les cours ne le faisait pas, que la mère s'inquiétait, que comptions-nous faire ?, que Madame Bidule et Monsieur Truc avaient bien "envoyé les cours" (sous-entendu: pas le reste de l'équipe). J'ai répondu poliment à tout ce petit monde mais j'ai dû prendre sur moi, vraiment. 
.

J'aurais bien répondu à la collègue : "Il faut voir ça avec la personne qui organise le projet." Oui, j'ai bien compris que le message venait d'elle. Mais moi je fais mon cours, si ELLE décide de faire un projet pendant MON cours en prenant MES élèves, et si en plus de ça elle estime qu'ils ne peuvent pas rattraper le cours seuls, bah à elle de voir comment elle fait pour le leur procurer, moi j'ai fait mon cours, je ne suis pas chargée de gérer son projet.

J'aime bien l'idée de réponse. Variante : Ma cocotte, tu te dé... brouilles.
Je n'ai rien contre les jolis projets, j'en ai fait plusieurs dizaines (et puis plus, on se lasse de bosser à l’œil), mais sa demande est irrecevable. "Envoyer les cours", ça veut dire qu'ils ne servent à rien : il y a la même chose en ligne. Si on ne fait pas mieux, effectivement, on peut "envoyer les cours". Si on est un professeur, et pas une bête machine, ça ne fonctionne pas comme ça.

Sinon, il vient à ton cours et il se débrouille pour récupérer le projet .
MoyenCroco
MoyenCroco
Niveau 10

Obligation légale d'écrire les devoirs sur le cahier de textes électronique ? - Page 7 Empty Re: Obligation légale d'écrire les devoirs sur le cahier de textes électronique ?

par MoyenCroco Ven 2 Juin 2023 - 13:42
Balthamos a écrit:
Justement, nous intervenons ici en tant que professionnels et non en tant que parents. Et c'est bien de faire la part des choses aussi.
Pour les élèves avec un trouble de l'intention, il faut les dépister et les accompagner, ce n'est pas la question ici.
N'allons pas jusqu'à faire un procès aux élèves, en général ils savent exactement ce qu'ils font ou ne font pas !
Voltaire
Voltaire
Niveau 10

Obligation légale d'écrire les devoirs sur le cahier de textes électronique ? - Page 7 Empty Re: Obligation légale d'écrire les devoirs sur le cahier de textes électronique ?

par Voltaire Ven 2 Juin 2023 - 15:38
Je réalise à vous lire combien je suis vieille ... (j'ai passé le bac en 1976, et c'était très loin d'être une formalité). Quand nous étions absents, deux possibilités :
- l'absence était prévisible : un camarade prenait le cours en double avec des feuilles carbone (comme j'écrivais bien et vite, j'ai utilisé des paquets et des paquets de ces abominables feuilles pour prendre les cours de nombreuses camarades - ah oui, mon lycée n'était pas encore mixte)
- elle ne l'était pas : un ou plusieurs camarades prêtait son (ou ses) cahier(s) et on recopiait (à la main) si possible avant de revenir en cours (mais selon le travail à faire à la maison le prêt n'était pas toujours possible dans l'immédiat, on se débrouillait au mieux).
Et on recopiait le cahier de textes d'un camarade pour les devoirs à faire.
Sauf en cas de maladie contagieuse, on avait toujours un ou plusieurs amis qui venaient physiquement prendre des nouvelles et apporter les documents.
Le professeur n'intervenait nullement dans cette organisation, et il y avait une tolérance très modérée au retour en classe en cas de travail non fait.
Absente presque une semaine pour grippe carabinée en classe prépa, j'avais un peu de retard sur l'apprentissage du cours, et en khôlle cela me fut vivement reproché, alors même que le même matin, celui de mon retour un peu prématuré, j'avais fait un malaise et passé quelques heures à l'infirmerie (où je m'étais faite gronder pour être revenue en cours si rapidement).
Devenue enseignante à mon tour, je m'assurais toujours auprès de la classe que les absents recevaient bien les documents et les cours (les téléphones portables ont été un vrai plus) sans toutefois fournir moi-même les cours. Certains élèves habitaient fort loin, auquel cas je leur préparais une pochette avec tous les documents distribués pendant leur absence. Evidemment, avec l'ENT, je les leur mettais directement à disposition sous forme numérique "en plus".
J'ai beaucoup plus materné mes élèves comme enseignante que je n'ai été maternée comme élève, pareil pour la pédagogie (où j'ai déployé des efforts énormes pour mes élèves, ce que n'avaient pas fait mes enseignants dans une telle proportion), et pourtant la qualité de l'enseignement que j'ai reçu a été sensationnelle.
Ajonc35
Ajonc35
Sage

Obligation légale d'écrire les devoirs sur le cahier de textes électronique ? - Page 7 Empty Re: Obligation légale d'écrire les devoirs sur le cahier de textes électronique ?

par Ajonc35 Ven 2 Juin 2023 - 16:06
Voltaire a écrit:Je réalise à vous lire combien je suis vieille ... (j'ai passé le bac en 1976, et c'était très loin d'être une formalité). Quand nous étions absents, deux possibilités :
- l'absence était prévisible : un camarade prenait le cours en double avec des feuilles carbone (comme j'écrivais bien et vite, j'ai utilisé des paquets et des paquets de ces abominables feuilles pour prendre les cours de nombreuses camarades - ah oui, mon lycée n'était pas encore mixte)
- elle ne l'était pas : un ou plusieurs camarades prêtait son (ou ses) cahier(s) et on recopiait (à la main) si possible avant de revenir en cours (mais selon le travail à faire à la maison le prêt n'était pas toujours possible dans l'immédiat, on se débrouillait au mieux).
Et on recopiait le cahier de textes d'un camarade pour les devoirs à faire.
Sauf en cas de maladie contagieuse, on avait toujours un ou plusieurs amis qui venaient physiquement prendre des nouvelles et apporter les documents.
Le professeur n'intervenait nullement dans cette organisation, et il y avait une tolérance très modérée au retour en classe en cas de travail non fait.
Absente presque une semaine pour grippe carabinée en classe prépa, j'avais un peu de retard sur l'apprentissage du cours, et en khôlle cela me fut vivement reproché, alors même que le même matin, celui de mon retour un peu prématuré, j'avais fait un malaise et passé quelques heures à l'infirmerie (où je m'étais faite gronder pour être revenue en cours si rapidement).
Devenue enseignante à mon tour, je m'assurais toujours auprès de la classe que les absents recevaient bien les documents et les cours (les téléphones portables ont été un vrai plus) sans toutefois fournir moi-même les cours. Certains élèves habitaient fort loin, auquel cas je leur préparais une pochette avec tous les documents distribués pendant leur absence. Evidemment, avec l'ENT, je les leur mettais directement à disposition sous forme numérique "en plus".
J'ai beaucoup plus materné mes élèves comme enseignante que je n'ai été maternée comme élève, pareil pour la pédagogie (où j'ai déployé des efforts énormes pour mes élèves, ce que n'avaient pas fait mes enseignants dans une telle proportion), et pourtant la qualité de l'enseignement que j'ai reçu a été sensationnelle.
D'accord sur tout.... Nous sommes bacheliers même periode.  En 3eme, absente pendant 3 semaines du fait d'une mauvaise bronchite. Interne, j'étais donc éloignée de mes camarades.  Pas de téléphone fixe chez mes copines,  ni chez moi . A mon retour, j'ai retrouvé ces fameux écrits carbones et des copines pour m'expliquer  ( chez moi, c'était mixte, mais pas l'internat ).  3 semaines, les enseignants m'ont laissé un peu de temps, mais très peu. Je précise que la plupart d'entre nous avait ce paquet de feuilles carbone dans le sac au cas où un ou une camarade serait absent ou absente, paquet non fourni par le collège.  Une grande autonomie version bienveillante ou " marche ou crève ".
Pas plus tard qu'hier, j'etais avec mes petits- enfants ( ce1 et cm2). C'est noté sur un cahier pour le plus jeune, il sait ce qu'il doit faire ( pas le plus courageux) et la grande a son agenda. Donc le travail des PE est fait en terme de suivi à la maison  ou en étude apres la classe.
Je rappelle que je suis d'une génération où on découvrait le cahier de textes en 6ème. Mes enfants ont fait ce travail dès le primaire. On devait s'adapter et si on loupait un truc, on demandait à un ou une camarade de classe, jamais au prof...
Oui, l'institution a déplacé le travail et de fait les élèves sont moins autonomes en terme d'engagement dans le travail personnel.
L'enseignant de collège, de lycée était là pour enseigner et les devoirs maison, sur table pleuvaient. Ils avaient du temps pour faire ce travail et nous aider à  progresser, nous contraindre à apprendre. On peut contester les méthodes mais je les remercie.
tAoK
tAoK
Habitué du forum

Obligation légale d'écrire les devoirs sur le cahier de textes électronique ? - Page 7 Empty Re: Obligation légale d'écrire les devoirs sur le cahier de textes électronique ?

par tAoK Ven 2 Juin 2023 - 16:50
Ajonc35 a écrit:
Oui, l'institution a déplacé le travail et de fait les élèves sont moins autonomes en terme d'engagement dans le travail personnel.

Comme j'aurais aimé que tu sois ma tutrice de stage !
Nous aurions été sur la même longueur d'ondes à ce sujet, et ça m'aurait sûrement évité ce moment hallucinant où j'argumentais dans ce sens (sans pour autant avoir connu ton époque avec les carbones), et mon tuteur avait mis fin à la discussion avec un : "il faut tout mettre à disposition de l'élève sur l'ENT, c'est ta responsabilité de veiller à ce les absentéistes aient leurs cahiers à jour, aujourd'hui ça fonctionne comme ça."

Ma fille vient d'entrer au collège, tous les cours ne sont pas à disposition en ligne, et il ne me viendrait pas à l'idée d'aller em*****r ses profs pour ça. Les devoirs sont notés sur Pronote, mais des oublis arrivent, et le CDE avait été clair dès la rentrée, c'est l'agenda de l'élève qui fait foi.

Ca me fait un peu rire quand mes élèves de 4ème me disent qu'ils n'ont pas pu faire leurs exercices parce qu'ils n'avaient pas leur manuel ce week-end là (parti chez trucmuch, et oublié de le prendre), alors que visiblement tous ont un téléphone portable et, je suppose, un forfait adéquat. L'idée de demander l'énoncé en photo à un camarade ? Ils ne l'ont peut-être pas. L'envie de le faire ? Ils ne l'ont certainement pas.
On vit en 2023. A l'époque d'Ajonc35, la vie était en noir et blanc, et on se débrouillait pour rattraper sans avoir les moyens de communication que l'on a actuellement, et on y arrivait bien. A un moment, il faut arrêter de chercher des excuses pour tout.

Voilà, c'est officiel, je suis vieux ("bbbaaaaahhhh, c'était mieux avant, gna gna gniiii gna gna gnaaaa ...")
Obligation légale d'écrire les devoirs sur le cahier de textes électronique ? - Page 7 907XhlCZbbwFsNoQmqD8LzJCoi4
ysabel
ysabel
Enchanteur

Obligation légale d'écrire les devoirs sur le cahier de textes électronique ? - Page 7 Empty Re: Obligation légale d'écrire les devoirs sur le cahier de textes électronique ?

par ysabel Ven 2 Juin 2023 - 17:51
J'ai passé le bac en 1989 mais j'ai des souvenirs très similaires... Par chance, quand j'étais en terminale, c'est ouverte un magasin pour faire des photocopies et ça améliorait bien le rattrapage des cours.

Ce que je note, c'est que depuis que je remplis pronote en temps et heure, les élèves sont de moins en moins nombreux à faire le travail.
Et ne parlons pas des DM...
Ils n'écrivent plus rien sur un agenda qui n'existe pas et n'ont donc pas le souvenir d'avoir un travail à faire (je le vois ainsi) car il n'ont pas écrit.

_________________
« vous qui entrez, laissez toute espérance ». Dante

« Il vaut mieux n’avoir rien promis que promettre sans accomplir » (L’Ecclésiaste)
Clecle78
Clecle78
Esprit sacré

Obligation légale d'écrire les devoirs sur le cahier de textes électronique ? - Page 7 Empty Re: Obligation légale d'écrire les devoirs sur le cahier de textes électronique ?

par Clecle78 Ven 2 Juin 2023 - 18:02
J'ai encore des dizaines de cours pris au carbone dans les années 80 et je me souviens aussi de la machine à alcool de mes débuts. J'ai toujours quelque part de vieux stencils qui traînent.
W-S-N
W-S-N
Niveau 2

Obligation légale d'écrire les devoirs sur le cahier de textes électronique ? - Page 7 Empty Re: Obligation légale d'écrire les devoirs sur le cahier de textes électronique ?

par W-S-N Ven 2 Juin 2023 - 18:18
Aujourd'hui, il est simplissisme pour un élève de prendre en photo un cahier d'élève notant bien le cours et de recopier ensuite.

Pour ma part, la liaison avec les absents incombe aux délégués de classe.
Voltaire
Voltaire
Niveau 10

Obligation légale d'écrire les devoirs sur le cahier de textes électronique ? - Page 7 Empty Re: Obligation légale d'écrire les devoirs sur le cahier de textes électronique ?

par Voltaire Ven 2 Juin 2023 - 18:57
Mes BTS avaient magistralement réglé le problème des devoirs et des leçons à la maison : ils laissaient leurs sacs de cours au lycée (les BTS avaient un labo dédié). Je dois dire que pour moi aussi c'était très reposant : tout se faisait en classe. Et comme c'était du CCF, le taux de réussite restait stratosphérique.
Ajonc35
Ajonc35
Sage

Obligation légale d'écrire les devoirs sur le cahier de textes électronique ? - Page 7 Empty Re: Obligation légale d'écrire les devoirs sur le cahier de textes électronique ?

par Ajonc35 Ven 2 Juin 2023 - 19:58
Quand le cahier de textes électronique est arrivé, j'étais mitigée. Puis je l'ai cu comme un plus, une preuve que tel travail avait été demandé pour telle date, non pas pour remplacé leur agenda, mais pour rassurer si besoin et informer les absents. Mais avec le temps ce cahier de textes est devenu l'outil des élèves qui, de plus en plus nombreux, au fil des années, qui ne notent rien et perdent des informations. Dans leurs études post bac, ils n'auront rien. De même lorsqu'ils seront salariés ou patrons.
Le cahier de textes, avec mention du cours et du travail, est une obligation, obligation que nous avions déjà quand c'était papier.
Par contre le faire après chaque cours, et selon les conditions de travail, ce n'est pas toujours possible. Je pense en particulier aux fins de trimestre quand je rentrais tard et fatiguée, mais les raisons sont nombreuses ( un enfant malade, une activité sportive, une réunion pour ses enfants). Donc les élèves doivent aussi être vigilants.
Manu7
Manu7
Expert spécialisé

Obligation légale d'écrire les devoirs sur le cahier de textes électronique ? - Page 7 Empty Re: Obligation légale d'écrire les devoirs sur le cahier de textes électronique ?

par Manu7 Sam 3 Juin 2023 - 15:03
Quand j'étais collégien (début des années 80), il n'y avait pas d'agenda, on avait plutôt un cahier de texte et je reprenais le même tous les ans. Mon grand étonnement en arrivant au collège, c'est que j'ai découvert qu'on n'avait plus rien à faire à la maison par rapport à l'école primaire. Et finalement jusqu'au bac je n'ai jamais eu autant de leçons qu'en CM2, où j'avais faiclement entre 1h et 1h30 de boulot tous les soirs...
Je n'écrivais rien sur mon cahier de texte, je savais très bien ce que j'avais à faire pour le lendemain, sur le cahier de math, je notais les exos à faire dans la marge et c'est tout. Pendant le temps d'études, je n'ai jamais compris les élèves qui regardaient leur cahier de texte pendant la moitié du temps, comme si le travail c'était de chercher le travail à faire.

Et de nos jours c'est encore la même chose, quand je passe dans la salle d'études, la grande majorité de élèves regardent leur agenda, et les autres bossent ! Et la nouveauté c'est que les élèves peuvent maintenant consulter des tablettes pour voir le travail à faire sur Pronote. Le voisin dit que c'est le n°12 p 121 mais c'est plus sympa de vérifier sur la tablette... et si le prof ne l'a pas encore noté sur Pronote et bien c'est l'occasion de dire au surveillant qu'il n'a pas de travail et ne sait pas quoi faire, alors qu'il sort justement du cours où l'exercice a été donné.

Autre nouveauté, de plus en plus d'élèves me demandent une photo du travail à faire. Mais je ne réponds pas. J'ai donné l'adresse du livre en ligne en accès gratuit en début d'année et je le rappelle tous les mois, donc cela suffit.
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum