Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
avatar
Docteur OX
Grand sage

A Bobigny, suspension de cours avant explosion

par Docteur OX le Sam 16 Avr 2016 - 18:31
http://www.lemonde.fr/societe/article/2016/04/16/a-bobigny-suspension-de-cours-avant-explosion_4903350_3224.html

article pour abo.

C’est parce qu’ils ne se sentaient plus en sécurité dans leur établissement – et « pas parce qu’ils ont peur de leurs élèves », tiennent-ils immédiatement à préciser – que les personnels du collège République de Bobigny (Seine-Saint-Denis) ont fait valoir, lundi 11 avril, leur « droit de retrait ». Un mouvement reconduit jusqu’au début des vacances, vendredi 15.

une étape y a été franchie en ce début de printemps : primo parce que le débrayage est collectif, à l’initiative d’enseignants mais aussi de surveillants, explique Candice Dubernet, assistante d’éducation. Secundo parce que les incidents se succèdent au point d’être devenus « leur ordinaire »… et celui d’élèves qui en sont « les premières victimes », martèlent les professeurs.
« On finit par guetter les incidents »
avatar
Nadejda
Monarque

Re: A Bobigny, suspension de cours avant explosion

par Nadejda le Sam 16 Avr 2016 - 18:41
Une lettre ouverte des professeurs et du personnel d'éducation sur le site de Libération :

http://www.liberation.fr/france/2016/04/15/on-repond-a-notre-colere-avec-un-peu-plus-de-mepris-pour-les-eleves_1446393

Depuis lundi 11 avril midi, nous, personnels enseignants, d’éducation et d’entretien du collège République de Bobigny, n’avons pas accueilli nos élèves. L’élément déclencheur ? Un assistant d’éducation a manqué d’être touché par un lance-flammes artisanal (briquet sous le jet d’un déodorant), alors qu’il surveillait une permanence de 200 élèves avec deux autres collègues. Permanence qui se déroulait où ? Dans le réfectoire, rien que ça.
avatar
Olympias
Prophète

Re: A Bobigny, suspension de cours avant explosion

par Olympias le Sam 16 Avr 2016 - 18:49
Mais pour la rue de Grenelle Sleep Sleep Sleep
avatar
Celadon
Demi-dieu

Re: A Bobigny, suspension de cours avant explosion

par Celadon le Sam 16 Avr 2016 - 18:50
affraid
avatar
Daphné
Dieu de l'Olympe

Re: A Bobigny, suspension de cours avant explosion

par Daphné le Sam 16 Avr 2016 - 18:51
@Olympias a écrit:Mais pour la rue de Grenelle Sleep Sleep Sleep

Elle pérore à droite à gauche.................. elle ne peut quand même pas tout faire hein Rolling Eyes
avatar
lux
Niveau 9

Re: A Bobigny, suspension de cours avant explosion

par lux le Sam 16 Avr 2016 - 19:02
[Le scandale]est dans la réponse cynique de la direction académique auprès de qui nous sommes venus lundi après-midi exprimer notre détresse : «Il y a plus grave ailleurs» - réponse assortie d’une fin de non-recevoir.

Mardi matin, nous avons retrouvé le bureau de la vie scolaire en cendres. Incendie volontaire provoqué pendant la nuit.
C'est affligeant.  furieux
avatar
Daphné
Dieu de l'Olympe

Re: A Bobigny, suspension de cours avant explosion

par Daphné le Sam 16 Avr 2016 - 19:04
@lux a écrit:
[Le scandale]est dans la réponse cynique de la direction académique auprès de qui nous sommes venus lundi après-midi exprimer notre détresse : «Il y a plus grave ailleurs» - réponse assortie d’une fin de non-recevoir.

Mardi matin, nous avons retrouvé le bureau de la vie scolaire en cendres. Incendie volontaire provoqué pendant la nuit.
C'est affligeant.  furieux

+1
avatar
Lefteris
Empereur

Re: A Bobigny, suspension de cours avant explosion

par Lefteris le Sam 16 Avr 2016 - 19:06
@lux a écrit:
[Le scandale]est dans la réponse cynique de la direction académique auprès de qui nous sommes venus lundi après-midi exprimer notre détresse : «Il y a plus grave ailleurs» - réponse assortie d’une fin de non-recevoir.

Mardi matin, nous avons retrouvé le bureau de la vie scolaire en cendres. Incendie volontaire provoqué pendant la nuit.
C'est affligeant.  furieux
Petits joueurs en effet.Nous avons eu mieux il y a quelques années , incendie du bureau du CDE.

_________________
"La réforme [...] c'est un ensemble de décrets qui s'emboîtent les uns dans les autres, qui ne prennent leur sens que quand on les voit tous ensemble"
(F. Robine , penseure moderne,  dans son cours sur sa réforme, expliquant comment le piège s'est progressivement mis en place depuis 2013).
"Ce troisième grade [celui du PPCR] , c’est un peu l’agrégation pour tous: elle (sic)  donne la possibilité d’atteindre un niveau de rémunération proche de celui d’un agrégé en fin de carrière, soit 4.500 euros nets par mois" Frédéric Sève,SGEN-CFDT (penseur   très moderne,à l'école de la précédente).
« Tant qu’il y aura des hommes qui n’obéiront pas à leur raison seule, le genre humain restera partagé en deux classes : celles des hommes qui raisonnent et celles des hommes qui croient, celle des maîtres et celle des esclaves ».Condorcet (autre penseur, mais ancien et périmé)
Contenu sponsorisé

Re: A Bobigny, suspension de cours avant explosion

par Contenu sponsorisé
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum