Dérogation pour mon fils dans mon établissement

Page 3 sur 4 Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Dérogation pour mon fils dans mon établissement

Message par Vinteuil le Mer 29 Juin 2016 - 11:42

arth75 a écrit:Fils de prof, prof moi-même (mais enseignant dans un établissement où il est impossible de vouloir mettre ses gosses quand on connaît un peu l'envers du décor), je découvre pas mal de choses sur ce fil.

Je n'imaginais pas que tant de collègues trouvaient souhaitable d'avoir leur progéniture dans le même établissement. Je n'imaginais pas que tant de collègues en faisaient la demande, et que tant étaient acceptées. Je n'imaginais pas que ceci constituait un droit (un "passe-droit" plutôt), estimé "inaliénable" par beaucoup.

On en apprend tous les jours.

topela

Vinteuil
Niveau 5


Revenir en haut Aller en bas

Re: Dérogation pour mon fils dans mon établissement

Message par Verdurette le Mer 29 Juin 2016 - 12:17

@Jean-charles a écrit:
@datattt a écrit:Je ne demande pas un jugement sur le fait d'avoir ma enfant dans mon collège. Nous devons nous enseignants être moralement parfaits or les autres familles ne se privent pas sur le changement d'adresse ou le piston .. cela ne vous choque pas que x élèves ont eu un passe droit par contre .. mais si c'est moi alors que j'y travaille c'est un scandale !! Si c'est cela votre justice , merci

Donc votre argument, c'est certains "fraudent" donc moi aussi j'ai le droit de "frauder" ???

Précisément, elle n'a pas fraudé !

Verdurette
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: Dérogation pour mon fils dans mon établissement

Message par Jane le Mer 29 Juin 2016 - 12:25

arth75 a écrit:Fils de prof, prof moi-même (mais enseignant dans un établissement où il est impossible de vouloir mettre ses gosses quand on connaît un peu l'envers du décor), je découvre pas mal de choses sur ce fil.

Je n'imaginais pas que tant de collègues trouvaient souhaitable d'avoir leur progéniture dans le même établissement. Je n'imaginais pas que tant de collègues en faisaient la demande, et que tant étaient acceptées. Je n'imaginais pas que ceci constituait un droit (un "passe-droit" plutôt), estimé "inaliénable" par beaucoup.

On en apprend tous les jours.

Ce n'est pas une question de droit inaliénable ! Qui l'a formulé ainsi ? scratch
Et puis, pour ce qui est en gras dans ton message, chacun fait les choix qu'il estime être les bons, et ce n'est pas parce que tu n'imagines pas ta "progéniture" dans ton établissement que d'autres personnes n'apprécient pas d'avoir leurs enfants dans le leur (quelles que soient les raisons de ce choix).
Quant aux dérogations, ne pas oublier qu'elles sont aussi (et c'est souvent le cas), obtenues à "la loyale": demande de dérogation en bonne et due forme, et l'IA accepte ou refuse.

_________________
We are such stuff as dreams are made on, and our little life, is rounded with a sleep (Shakespeare)

Jane
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Dérogation pour mon fils dans mon établissement

Message par datattt le Mer 29 Juin 2016 - 12:46

@Jane a écrit:
Quant aux dérogations, ne pas oublier qu'elles sont aussi (et c'est souvent le cas), obtenues à "la loyale": demande de dérogation en bonne et due forme, et l'IA accepte ou refuse.

Oui jane je suis plutôt de ton avis. Moi j'ai fait ma demande comme tout le monde et c'est l'IA qui m'a expliqué qu'il fallait que la demande soit appuyée par le principal , qui a refusé. Point !!
J'y travaille et je vais recevoir des gamins qui se sont inscrits grâce à une adresse bidon ...
Merci bien.

datattt
Niveau 1


Revenir en haut Aller en bas

Re: Dérogation pour mon fils dans mon établissement

Message par KrilinXV3 le Mer 29 Juin 2016 - 13:56

@Jane a écrit:
arth75 a écrit:Fils de prof, prof moi-même (mais enseignant dans un établissement où il est impossible de vouloir mettre ses gosses quand on connaît un peu l'envers du décor), je découvre pas mal de choses sur ce fil.

Je n'imaginais pas que tant de collègues trouvaient souhaitable d'avoir leur progéniture dans le même établissement. Je n'imaginais pas que tant de collègues en faisaient la demande, et que tant étaient acceptées. Je n'imaginais pas que ceci constituait un droit (un "passe-droit" plutôt), estimé "inaliénable" par beaucoup.

On en apprend tous les jours.

Ce n'est pas une question de droit inaliénable ! Qui l'a formulé ainsi ? scratch  
Et puis, pour ce qui est en gras dans ton message, chacun fait les choix qu'il estime être les bons, et ce n'est pas parce que tu n'imagines pas ta "progéniture" dans ton établissement que d'autres personnes n'apprécient pas d'avoir leurs enfants dans le leur (quelles que soient les raisons de ce choix).
Quant aux dérogations, ne pas oublier qu'elles sont aussi (et c'est souvent le cas), obtenues à "la loyale": demande de dérogation en bonne et due forme, et l'IA accepte ou refuse.

Je ne cite pas les noms, parce que je ne blâme pas les personnes (les gens peuvent bien penser ce qu'ils veulent, vouloir mettre leurs enfants dans leur établissement ou venir travailler en bermuda), mais je vais citer les propos pour montrer que je n'invente rien:

réponse de mon cde "pas de passe-droit" ... cela m'a déçu...

Je suis enseignante et c'est un avantage que je pensais avoir

Suis je naïve de croire que c'est un avantage de notre métier et pas un "passe-droit"

L'usage veut que ça se fasse sans problèmes, effectivement "à la tête du client."
Ta principale n'est pas bienveillante, pour rester correct.

Il y a quelques années il était possible d'avoir son enfant dans son établissement sur csimple demande au CDE .
Notre CDE actuel m'a bien fait comprendre quand ma fille était encore à l'école primaire qu'il n'y aurait aucun passe-droit pour les collègues et qu'il n'appuierait personne .

Pour la partie en gras de mon message, pas de problème, on est d'accord: je ne crois pas avoir dit ni sous-entendu quoique ce soit nécessitant le rappel d'une telle évidence.

Pour finir, je n'ai évidemment rien contre les dérogations "loyales". Mais ce qui me frappe dans l'anecdote racontée par datatt, ce n'est pas le fait qu'on refuse un passe-droit à un professeur, c'est plutôt la toute-puissance que l'on donne aux chefs d'établissement.

_________________
Asinus asinum fricat

KrilinXV3
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Dérogation pour mon fils dans mon établissement

Message par Jane le Mer 29 Juin 2016 - 16:06

Je ne vois rien dans ce que tu cites qui cautionne les termes "droit inaliénable". Pour ma part, j'ai pris la situation de Datattt et son questionnement plutôt comme un étonnement face au refus de son chef par rapport à un "usage", ou ce que l'on perçoit, peut-être à tort, comme un usage; pour moi, le problème vient plutôt du fait que certains CDE acceptent ce que d'autres refusent. Peut-être était-ce possible autrefois, que les CDE ont eu des consignes, et que les "esprits libres" acceptent de passer outre ?
Enfin, il me semble que dans d'autres professions, il y a des avantages liés à la fonction et que personne ne vient les contester; sauf erreur de ma part, un agent SNCF peut faire profiter sa famille de tarifs très préférentiels, tout comme un agent EDF, Orange etc...

_________________
We are such stuff as dreams are made on, and our little life, is rounded with a sleep (Shakespeare)

Jane
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Dérogation pour mon fils dans mon établissement

Message par Vinteuil le Mer 29 Juin 2016 - 17:15

Et que pensez-vous de la démarche d'une collègue venue me demander, au moment de la composition des classes, que je fasse passer sa fille dans la classe de Mme Durand et pas dans celle de Mme Dupont ? Je ne me suis pas fait une amie ce jour-là mais je lui ai répondu que je ferai mes listes "à l'aveugle", c'est-à-dire indépendamment du nom de l'enseignant.

Vinteuil
Niveau 5


Revenir en haut Aller en bas

Re: Dérogation pour mon fils dans mon établissement

Message par amalricu le Mer 29 Juin 2016 - 17:18

@Vinteuil a écrit:Et que pensez-vous d'une collègue venue me demander, au moment de la composition des classes, que je fasse passer sa fille dans la classe de Mme Durand et pas dans celle de Mme Dupont ? Je ne me suis pas fait une amie ce jour-là mais je lui ai répondu que je ferai mes listes "à l'aveugle", c'est-à-dire indépendamment du nom de l'enseignant.

Ce genre de demande n'est pas à faire au collègue, mais directement au CDE qui appréciera le bien fondé de la démarche.

En même temps, si l'enfant a subi une année pénible avec madame Dupont, totalement à la ramasse dans sa pédagogie et/ou sa notation....

Je viens de faire la même démarche pour la 1ère fois pour épargner ) mon fils une autre année avec un collègue brouillon dans ses cours, raide dans sa notation (même des bons élèves rament avec lui au plus grand plaisir des parents), peu porteur en somme pour l'année prochaine.

amalricu
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Dérogation pour mon fils dans mon établissement

Message par dita le Mer 29 Juin 2016 - 17:28

@amalricu a écrit:
@Vinteuil a écrit:Et que pensez-vous d'une collègue venue me demander, au moment de la composition des classes, que je fasse passer sa fille dans la classe de Mme Durand et pas dans celle de Mme Dupont ? Je ne me suis pas fait une amie ce jour-là mais je lui ai répondu que je ferai mes listes "à l'aveugle", c'est-à-dire indépendamment du nom de l'enseignant.

Ce genre de demande n'est pas à faire au collègue, mais directement au CDE qui appréciera le bien fondé de la démarche.

En même temps, si l'enfant a subi une année pénible avec madame Dupont, totalement à la ramasse dans sa pédagogie et/ou sa notation....

Je viens de faire la même démarche pour la 1ère fois pour épargner ) mon fils une autre année avec un collègue brouillon dans ses cours, raide dans sa notation (même des bons élèves rament avec lui au plus grand plaisir des parents), peu porteur en somme pour l'année prochaine.

N'oubliez pas de passer le concours pour devenir IPR, surtout.

dita
Niveau 10


Revenir en haut Aller en bas

Re: Dérogation pour mon fils dans mon établissement

Message par Cleroli le Mer 29 Juin 2016 - 17:31

@amalricu a écrit:
@Vinteuil a écrit:Et que pensez-vous d'une collègue venue me demander, au moment de la composition des classes, que je fasse passer sa fille dans la classe de Mme Durand et pas dans celle de Mme Dupont ? Je ne me suis pas fait une amie ce jour-là mais je lui ai répondu que je ferai mes listes "à l'aveugle", c'est-à-dire indépendamment du nom de l'enseignant.

Ce genre de demande n'est pas à faire au collègue, mais directement au CDE qui appréciera le bien fondé de la démarche.
je suppose que Vinteuil est en primaire et pour répondre à sa remarque, j'ai juste envie de relater une conversation que j'ai eue avec un parent d'élève (non prof) la semaine dernière. Nos enfants sont en PS et sont amis. Le papa de l'autre enfant m'a donc expliqué qu'il avait fait une lettre au directeur d'école pour éviter que son fils se retrouve dans la classe de Mme X et m'a encouragée à faire de même. C'est ainsi que j'ai appris que chaque année des familles faisaient des demandes dans ce sens (j'ai eu connaissance des griefs envers cette prof que je ne connais pas).
Je pense donc que la démarche est courante en maternelle et primaire et qu'elle n'est pas réservée aux parents profs.

Cleroli
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Dérogation pour mon fils dans mon établissement

Message par Cleroli le Mer 29 Juin 2016 - 17:43

@amalricu a écrit:
Je viens de faire la même démarche pour la 1ère fois pour épargner ) mon fils une autre année avec un collègue brouillon dans ses cours, raide dans sa notation (même des bons élèves rament avec lui au plus grand plaisir des parents), peu porteur en somme pour l'année prochaine.
Avant d'avoir des enfants je critiquais ce genre de démarche puis j'ai eu des enfants et ils ont grandi  Laughing  Depuis j'entends certaines remarques de parents mais je fais du HS.

Cleroli
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Dérogation pour mon fils dans mon établissement

Message par amalricu le Mer 29 Juin 2016 - 17:45

@dita a écrit:
@amalricu a écrit:
@Vinteuil a écrit:Et que pensez-vous d'une collègue venue me demander, au moment de la composition des classes, que je fasse passer sa fille dans la classe de Mme Durand et pas dans celle de Mme Dupont ? Je ne me suis pas fait une amie ce jour-là mais je lui ai répondu que je ferai mes listes "à l'aveugle", c'est-à-dire indépendamment du nom de l'enseignant.

Ce genre de demande n'est pas à faire au collègue, mais directement au CDE qui appréciera le bien fondé de la démarche.

En même temps, si l'enfant a subi une année pénible avec madame Dupont, totalement à la ramasse dans sa pédagogie et/ou sa notation....

Je viens de faire la même démarche pour la 1ère fois pour épargner ) mon fils une autre année avec un collègue brouillon dans ses cours, raide dans sa notation (même des bons élèves rament avec lui au plus grand plaisir des parents), peu porteur en somme pour l'année prochaine.

N'oubliez pas de passer le concours pour devenir IPR, surtout.

Merci du conseil, mais je suis parent et je vais pas me taper une année supplémentaire à refaire le boulot derrière. Vu la réputation du bonhomme, je vais pas me gêner. La solidarité oui, mais le corporatisme grégaire au détriment de mon gamin...

amalricu
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Dérogation pour mon fils dans mon établissement

Message par KrilinXV3 le Mer 29 Juin 2016 - 17:56

@Vinteuil a écrit:Et que pensez-vous de la démarche d'une collègue venue me demander, au moment de la composition des classes, que je fasse passer sa fille dans la classe de Mme Durand et pas dans celle de Mme Dupont ? Je ne me suis pas fait une amie ce jour-là mais je lui ai répondu que je ferai mes listes "à l'aveugle", c'est-à-dire indépendamment du nom de l'enseignant.
On m'a rapporté un truc du genre. Je suis dans un établissement "de début de carrière" on va dire, et un de mes amis parti dans un bahut "de fin de carrière" m'a expliqué comment chaque année, les phases de constitution des classes étaient surveillées de près par l' "oeil de moscou", c'est-à-dire les collègues mères de famille, pour garantir à Kévinou ou à Loreline d'être dans la même classe que ses 17 ami-e-s. Mais je pensais que leurs enfants s'étaient retrouvés "naturellement" dans leur établissement...

_________________
Asinus asinum fricat

KrilinXV3
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Dérogation pour mon fils dans mon établissement

Message par Rendash le Mer 29 Juin 2016 - 17:57

@amalricu a écrit:
Je viens de faire la même démarche pour la 1ère fois pour épargner ) mon fils une autre année avec un collègue brouillon dans ses cours, raide dans sa notation (même des bons élèves rament avec lui au plus grand plaisir des parents), peu porteur en somme pour l'année prochaine.

La vraie question : vient-il en bermuda ?

_________________

Rendash
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Dérogation pour mon fils dans mon établissement

Message par Vinteuil le Mer 29 Juin 2016 - 18:01

@amalricu a écrit:En même temps, si l'enfant a subi une année pénible avec madame Dupont, totalement à la ramasse dans sa pédagogie et/ou sa notation....

Je viens de faire la même démarche pour la 1ère fois pour épargner ) mon fils une autre année avec un collègue brouillon dans ses cours, raide dans sa notation (même des bons élèves rament avec lui au plus grand plaisir des parents), peu porteur en somme pour l'année prochaine.

Je comprends votre réaction mais il n'empêche : si, grâce à votre intervention, votre fils ne va pas dans la classe de Mme Dupont, "totalement à la ramasse", un autre prendra sa place, qui n'a rien demandé et dont le seul tort est de ne pas avoir un allié à l'intérieur. Malheur aux faibles, comme toujours !

_________________
"La République se retire de l'école qui porte son nom." (Alain Finkielkraut)

Vinteuil
Niveau 5


Revenir en haut Aller en bas

Re: Dérogation pour mon fils dans mon établissement

Message par Vinteuil le Mer 29 Juin 2016 - 18:05

arth75 a écrit:On m'a rapporté un truc du genre. Je suis dans un établissement "de début de carrière" on va dire, et un de mes amis parti dans un bahut "de fin de carrière" m'a expliqué comment chaque année, les phases de constitution des classes étaient surveillées de près par l' "oeil de moscou", c'est-à-dire les collègues mères de famille, pour garantir à Kévinou ou à Loreline d'être dans la même classe que ses 17 ami-e-s. Mais je pensais que leurs enfants s'étaient retrouvés "naturellement" dans leur établissement...

Je l'ai longtemps cru aussi avant d'être directement confronté au phénomène. Il y avait pourtant des signes qui auraient dû me mettre la puce à l'oreille...

_________________
"La République se retire de l'école qui porte son nom." (Alain Finkielkraut)

Vinteuil
Niveau 5


Revenir en haut Aller en bas

Re: Dérogation pour mon fils dans mon établissement

Message par Vinteuil le Mer 29 Juin 2016 - 18:08

@Cleroli a écrit:Le papa de l'autre enfant m'a donc expliqué qu'il avait fait une lettre au directeur d'école pour éviter que son fils se retrouve dans la classe de Mme X et m'a encouragée à faire de même. C'est ainsi que j'ai appris que chaque année des familles faisaient des demandes dans ce sens. Je pense donc que la démarche est courante en maternelle et primaire et qu'elle n'est pas réservée aux parents  profs.

Ca va bien plus loin que ça ! Demandez donc aux directeurs / directrices des écoles des beaux quartiers !

_________________
"La République se retire de l'école qui porte son nom." (Alain Finkielkraut)

Vinteuil
Niveau 5


Revenir en haut Aller en bas

Re: Dérogation pour mon fils dans mon établissement

Message par Iphigénie le Mer 29 Juin 2016 - 18:13

Mais chez nous les élèves aussi écrivent, très officiellement, des lettres pour  aux Cpe pour demander d'être avec truc ou machin" parce que sa copine d'enfance" ou parce qu'on travaille ensemble" . Et ils sont très officiellement écoutés.: c'est un impératif dans la constitution des classes... .Alors que le choix des profs existe aussi n'a rien de surprenant dans notre service au consommateur

Iphigénie
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: Dérogation pour mon fils dans mon établissement

Message par RogerMartin le Mer 29 Juin 2016 - 18:31

@Cleroli a écrit:
@amalricu a écrit:
@Vinteuil a écrit:Et que pensez-vous d'une collègue venue me demander, au moment de la composition des classes, que je fasse passer sa fille dans la classe de Mme Durand et pas dans celle de Mme Dupont ? Je ne me suis pas fait une amie ce jour-là mais je lui ai répondu que je ferai mes listes "à l'aveugle", c'est-à-dire indépendamment du nom de l'enseignant.

Ce genre de demande n'est pas à faire au collègue, mais directement au CDE qui appréciera le bien fondé de la démarche.
je suppose que Vinteuil est en primaire et pour répondre à sa remarque, j'ai juste envie de relater une conversation que j'ai eue avec un parent d'élève (non prof) la semaine dernière. Nos enfants sont en PS et sont amis. Le papa de l'autre enfant m'a donc expliqué qu'il avait fait une lettre au directeur d'école pour éviter que son fils se retrouve dans la classe de Mme X et m'a encouragée à faire de même. C'est ainsi que j'ai appris que chaque année des familles faisaient des demandes dans ce sens (j'ai eu connaissance des griefs envers cette prof que je ne connais pas).
Je pense donc que la démarche est courante en maternelle et primaire et qu'elle n'est pas réservée aux parents  profs.
Pour ce que j'en ai vu, je dirais même que les enseignants (extérieurs à l'établissement) sont les parents les moins interventionnistes sur ce point Very Happy

RogerMartin
Grand Maître


Revenir en haut Aller en bas

Re: Dérogation pour mon fils dans mon établissement

Message par ProvençalLeGaulois le Mer 29 Juin 2016 - 18:33

J'ai franchement l'impression de me répéter et de parler dans le vide mais c'est pas grave, je continue.

Les demandes des professeurs qui souhaitent avoir leurs enfants dans le collège où ils exercent ne sont pas considérées comme des passe-droits et sont acceptées (je vous parle à l'échelle d'une académie, pas d'un cas particulier) dans la plupart des cas si les places le permettent.

MAIS ces demandes ne peuvent pas passer devant les motifs prioritaires nationaux (Handicap, Médical, Boursier et Fratrie), ce qui est somme toute normal.

Quand un CDE appuie la demande, la dérogation peut éventuellement passer même en cas d'effectifs ric-rac mais jamais devant un motif prioritaire. Quand il y a la place, l'appui du CDE ne sert pas à grand chose puisque la demande aurait été acceptée même sans...

On est donc loin d'un pseudo non-soutien généralisé et instrumenté des professeurs.

Concernant des familles qui "frauderaient", les collèges procèdent à une vérification des justificatifs de domicile, surtout dans les établissements en tension sur les effectifs, et si le justificatif de domicile n'est pas valable et ne dépend pas du secteur, la famille est renvoyée sur son véritable collège de secteur (On a des cas régulièrement, et les familles qui ont tenté l'entourloupe perdent systématiquement à ce petit jeu).

Et pour conclure, chaque année, il y a des déçus (puisque matériellement toutes les dérogations ne peuvent pas être accordées) et tous sont persuadés d'avoir de meilleures raisons de demander une dérogation que les autres...


ProvençalLeGaulois
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Dérogation pour mon fils dans mon établissement

Message par datattt le Mer 29 Juin 2016 - 18:51

Nous sommes d'accord , c''est exactement ce que je dis depuis le début. Ce que je trouve tout de même très étrange , c'est que ce soit l'IA qui me demande d'être appuyé par le cde. Une fois que tous les motifs prioritaires passent , nous devons pouvoir passer juste derrière.
Mais bon il y a les fausses adresses, l'option sport (qu'on arrête deux ans plus tard) etc ..
Et c'est cela qui est décevant, l'administration devrait faire davantage attention.
Hier un père est allé "gueuler" à l'IA pour que sont enfant soit pris en 6ième. Il a gagné ..
Donc comment rester calme dans ce genre de situation.
Moi je ne me vois pas aller à l'IA faire cela, donc j'ai l'impression de me faire avoir.
Mais bon ce n'est pas la fin du monde.

datattt
Niveau 1


Revenir en haut Aller en bas

Re: Dérogation pour mon fils dans mon établissement

Message par RogerMartin le Mer 29 Juin 2016 - 18:57

Provençal, vous êtes d'un très grand optimisme si vous pensez que les familles qui fraudent sur l'adresse se font systématiquement prendre.
Dans mon secteur parisien où une école bobo devrait intégralement se reverser sur un collège rock'n roll, depuis 2006 je n'ai jamais eu connaissance d'une seule famille ainsi démasquée, alors qu'en tant que parent élu (et confident Rolling Eyes) j'ai pratiquement tout vu passer en manière d'arnaque à l'adresse, le plus indétectable étant la location à plusieurs familles d'un bien dans le secteur désiré : utilisation de l'adresse d'une résidence secondaire appartenant à des grand-parents, utilisation de l'adresse d'amis avec faux bail et fausses factures justificatives, idem de locaux commerciaux appartenant à des connaissances, de faux faits à partir d'anciennes adresses avant déménagement...
J'étais écoeurée, mais force est de constater que le collège du secteur voisin est bourré à craquer d'élèves présents par fraude, ce qui rend effectivement les "véritables" dérogations pratiquement impossibles.
Je ne me verrais pas faire la morale à un collègue s'il insistait, pour régler des soucis d'organisation, que son enfant entre tout de même dans cet établissement où il travaille, et qui est artificiellement plein.

_________________
Pardon, je n'ai plus moyen d'accéder à l'accent circonflexe sur mon clavier  Embarassed

Yo, salut ma bande ! disait toujours le Samouraï.
I I love you User5899.

Rome n'est plus dans Rome, elle est toute où je suis.
Strange how paranoia can link up with reality now and then.

RogerMartin
Grand Maître


Revenir en haut Aller en bas

Re: Dérogation pour mon fils dans mon établissement

Message par ProvençalLeGaulois le Mer 29 Juin 2016 - 19:23

Dans mon académie, dans les établissements les plus prisés et sur lesquels les tentatives de fraude sont plus nombreuses, un des deux justificatifs de domicile demandés est l'avis d'imposition, qui est plus difficile à falsifier qu'une facture EDF ou qu'un bail.

Après aucun système n'est parfait, mais crier au scandale et à l'injustice dès que la réponse à une demande est non, ça me paraît tout sauf adulte, ça me rappellerait même mes anciens élèves...

ProvençalLeGaulois
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Dérogation pour mon fils dans mon établissement

Message par datattt le Mer 29 Juin 2016 - 19:26

Anciens élèves??
Tu ne pratiques plus?
Ou ai je crié au scandale ?

datattt
Niveau 1


Revenir en haut Aller en bas

Re: Dérogation pour mon fils dans mon établissement

Message par ProvençalLeGaulois le Mer 29 Juin 2016 - 19:32

Je ne suis pas professeur mais administratif et je bosse dans une DSDEN (je vous laisse deviner dans quel service. Laughing)
Et mes anciens élèves, c'était quand j'étais assistante d'éducation.

ProvençalLeGaulois
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Dérogation pour mon fils dans mon établissement

Message par Jane le Mer 29 Juin 2016 - 19:48

@Vinteuil a écrit:Et que pensez-vous de la démarche d'une collègue venue me demander, au moment de la composition des classes, que je fasse passer sa fille dans la classe de Mme Durand et pas dans celle de Mme Dupont ? Je ne me suis pas fait une amie ce jour-là mais je lui ai répondu que je ferai mes listes "à l'aveugle", c'est-à-dire indépendamment du nom de l'enseignant.

Euh, je trouve juste ça inacceptable qu'une collègue formule une telle demande. Je n'ai jamais, et je ne demanderai jamais, pour mes enfants, un tel passe-droit. (parce que pour le coup, là, c'en est un). Cela pourrait d'ailleurs pas se produire dans mon établissement: lorsque nous constituons des classes, nous ne connaissons pas les équipes. Ce sont des classes non "nommées", d'ailleurs !

_________________
We are such stuff as dreams are made on, and our little life, is rounded with a sleep (Shakespeare)

Jane
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Page 3 sur 4 Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum