Passage du lycée au collège - une gestion de classe différente?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Passage du lycée au collège - une gestion de classe différente?

Message par Chertea le Lun 4 Juil 2016 - 18:40

Je n'ai eu presque aucun problème à gérer mes classes en lycée cette année, MAIS on avait des classes à 22-24 et c'était un bon lycée... là je me retrouve dans un collège avec des élèves forcément plus immatures, qui n'ont pas la motivation du bac et des classes à 30 élèves...

Que faut-il faire différemment en collège? J'ai trouvé cela vraiment agréable de pouvoir faire cours dans de bonnes conditions et je voudrais pouvoir connaître la même chose en collège.

Chertea
Niveau 8


Revenir en haut Aller en bas

Re: Passage du lycée au collège - une gestion de classe différente?

Message par gnafron2004 le Lun 4 Juil 2016 - 18:41

Avant tout, être organisée et toujours mettre ses menaces à exécution!!! Wink Discuter, faire appel à la raison, ça ne sert pas à grand-chose...

gnafron2004
Expert spécialisé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Passage du lycée au collège - une gestion de classe différente?

Message par joliefiona le Mar 5 Juil 2016 - 21:10

Passer pour un lion, un tigre, un rapace en début d'année, puis s'adoucir dès qu'ils se mettent au travail... et faire mine de rugir dès qu'ils pensent à bavarder!  
Et comme le dire Gnafron, mettre ses menaces à exécution. Ce qui veut dire en fait : très peu menacer, ou menacer de trucs pas bien graves ("je vais te confisquer ton bic jusqu'à la fin de l'heure et tu seras le dernier à sortir de la salle") en faisant comme si c'était une grave punition.
Graduer les punitions. Ne réserver l'exclusion de cours qu'aux cas graves (une ou deux fois dans l'année par classe maximum) et coller le moins possible. En revanche, utiliser les petites punitions (remettre toute les chaises sur les tables à la fin de l'heure...) et les petits avantages (oui, tu peux ramasser les copies, distribuer les feuilles...). Toujours prévenir avant de punir.
Et être toujours équitable. Les ado détestent l'injustice.

Voilà. C'était la conduite que j'essayais de tenir!

joliefiona
Niveau 6


Revenir en haut Aller en bas

Re: Passage du lycée au collège - une gestion de classe différente?

Message par Chertea le Ven 8 Juil 2016 - 19:17

Merci à toutes les 2!

Chertea
Niveau 8


Revenir en haut Aller en bas

Re: Passage du lycée au collège - une gestion de classe différente?

Message par mblonde le Ven 8 Juil 2016 - 20:32

J'ai trouvé la discipline plus facile à gérer au collège qu'au lycée. Ça tient aussi peut être au public cela dit. J'ai trouvé que les collégiens étaient vraiment des enfants, il est donc plus facile de se poser en adulte quand on est un jeune prof. En lycée ils sont plus âgés et la différence d'âge n'était pas si énorme que ça (8 ans quand meme)

mblonde
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: Passage du lycée au collège - une gestion de classe différente?

Message par Caspar Goodwood le Ven 8 Juil 2016 - 21:01

Heureusement, nous vieillissons chaque année mais eux ont toujours le même âge.

Caspar Goodwood
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Passage du lycée au collège - une gestion de classe différente?

Message par Panta Rhei le Sam 9 Juil 2016 - 8:48

@joliefiona a écrit:Passer pour un lion, un tigre, un rapace en début d'année, puis s'adoucir dès qu'ils se mettent au travail... et faire mine de rugir dès qu'ils pensent à bavarder!  
Et comme le dire Gnafron, mettre ses menaces à exécution. Ce qui veut dire en fait : très peu menacer, ou menacer de trucs pas bien graves ("je vais te confisquer ton bic jusqu'à la fin de l'heure et tu seras le dernier à sortir de la salle") en faisant comme si c'était une grave punition.
Graduer les punitions. Ne réserver l'exclusion de cours qu'aux cas graves (une ou deux fois dans l'année par classe maximum) et coller le moins possible. En revanche, utiliser les petites punitions (remettre toute les chaises sur les tables à la fin de l'heure...) et les petits avantages (oui, tu peux ramasser les copies, distribuer les feuilles...). Toujours prévenir avant de punir.
Et être toujours équitable. Les ado détestent l'injustice.

Voilà. C'était la conduite que j'essayais de tenir!

Un répertoire d'excellentes idées qui marchent et sont très efficaces.

Je suis d'accord pour le dragon en début d'année mais je ne tiens pas très longtemps dans ce rôle. Ce n'est pas mon naturel. Je suis assez cash: je leur explique que nous allons passer 36 semaines ensemble quoiqu'il arrive. Que c'est dans leur intérêt que les choses se passent bien, que je ne suis pas là contre aux mais que je fais une centaine de kilomètres pour eux (ça fait toujours son petit effet).

Je leur dis aussi que je suis compréhensif mais qu'il ne faut pas raccourcir le mot car ça je n'aime pas du tout (ça me permet de repérer ceux qui captent vite et bien ainsi que les fauteurs de trouble à recadrer).

Je suis d'un naturel assez jovial, et j'aime bien faire des blagues pourries, voire me moquer gentiment d'eux (ils le savent en général déjà) et ils l'acceptent. D'un autre côté, j'accepte aussi qu'ils me vannent un peu tant que c'est pas méchant.

Je leur explique que l'on peut être détendu, que l'on rire 2 minutes (je trouve honnêtement que la journée des élèves bilangues + € + latin était une horreur avec 30 minutes pour manger et des cours non stop) mais qu'on est là pour travailler.

Quand je cherche des trucs sur ma clef USB ou autre, je dis "OK, vous pouvez parler à voix basse" et je les récupère avec un ho bien tonitruant.

Quand on a bien travaillé et qu'ils ont bien participé je félicite la classe et commente l'évolution à la fin. Je souligne le négatif comme le positif.

Je suis toujours attentif au moindre effort d'un élève en difficulté, et je le souligne oralement.

C'est assez risible voire pathétique comme m'extasie quand un 4ème me fait une phrase avec un whereas ou un which: je surjoue!

Je leur dit vous, M. et Melle. Je ne crie plus. Je pousse des "oh". Ce n'est pas bien, je sais, mais j'ai quelquefois un ou une élève qui ne fait rien, qui n'a jamais son cahier, qui ne prend pas le cours: avant je me battais, j'allais au conflit... Maintenant, je laisse couler et j'essaye de dialoguer. [J'ai conscience que je peux me permettre ce luxe parce des comme ça j'en ai un ou 2 maximum].

Un autre truc qui les étonne c'est quand je me mets à leur hauteur pour leur expliquer un truc ou corriger leur prononciation (plutôt que rester debout face à eux). D'ailleurs, il ne faut hésiter à aller se mettre au fond et à circuler dans les rangs.

La voix est une arme pour nous: moduler le volume, le tempo et la hauteur. J'adore faire ça et ça peut relancer la classe.

J'ai expérimenté cette année pour la première fois l'interro orale sur des trucs très précis: en général une phrase simple et une complexe (ils choisissent dans la trace écrite). Noté sur 5, à ma grande surprise, même les plus faibles ont fait des efforts alors qu'ils n'auraient pas fait un exercice écrit.

Bon j'arrête mon pavé!

_________________
'Don't you find yourself getting bored?' she asked of her sister. 'Don't you find, that things fail to materialise? NOTHING MATERIALISES! Everything withers in the bud.'

'What withers in the bud?' asked Ursula.

'Oh, everything—oneself—things in general.'


First Page of Women in Love, D. H. Lawrence


Panta Rhei
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Passage du lycée au collège - une gestion de classe différente?

Message par Chertea le Sam 9 Juil 2016 - 9:51

Merci d'avoir fait partager ton expérience!

Perso, je suis incapable de vouvoyer un élève, encore moins un collégien, j'ai voulu vouvoyer les élèves de Terminales qui passaient l'oral de rattrapage avec moi, j'ai dû me reprendre à plusieurs reprises parce que le "tu" venait plus naturellement pour moi.

Chertea
Niveau 8


Revenir en haut Aller en bas

Re: Passage du lycée au collège - une gestion de classe différente?

Message par Panta Rhei le Sam 9 Juil 2016 - 10:16

De rien, c'est un peu l'idée de ce forum ;o)

Pour le "vous", j'ai fait mon stage au lycée, et comme la différence d'âge entre certains lycéens et le mien était faible, le "vous" m'a permis de mettre une distance entre eux et moi.

J'ai gardé cette habitude. D'ailleurs, il m'arrive très très rarement de dire "tu" à un élève, et j'ai remarqué que ça les choque! Un peu comme si j'entrais dans "leur" monde à eux.

Maintenant, c'est une affaire d'habitude, j'imagine que la même chose serait vraie si tu passais du tu au vous en t'adressant à un élève ;o)

_________________
'Don't you find yourself getting bored?' she asked of her sister. 'Don't you find, that things fail to materialise? NOTHING MATERIALISES! Everything withers in the bud.'

'What withers in the bud?' asked Ursula.

'Oh, everything—oneself—things in general.'


First Page of Women in Love, D. H. Lawrence


Panta Rhei
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Passage du lycée au collège - une gestion de classe différente?

Message par Caspar Goodwood le Sam 9 Juil 2016 - 10:18

Je suis passé au vouvoiement en passant au lycée mais ce fut une torture pour moi, surtout quand il faut engueuler des secondes.

Caspar Goodwood
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Passage du lycée au collège - une gestion de classe différente?

Message par livie le Sam 9 Juil 2016 - 16:07

Alors moi c'était le contraire.
J'étais dans un lycée assez "chaud" (enfin les secondes) et j'ai eu la joie en arrivant au collège d'entendre des mouches voler.
Je n'ai pas l'impression d'avoir été "différente" dans ma gestion de classe malgré le fait d'arriver avec beaucoup d'appréhensions du fait des remarques de mes collègues du lycée me promettant "le pire".

La seule chose qui m'a "choquée" par rapport au lycée, c'est la grande sensibilité à l'injustice des collégiens. Cela peut avoir des conséquences sur la gestion de classe. Ils sont aussi très attachés à la règle et au fait qu'elle soit bien appliquée une fois qu'elle est énoncée... La majorité des 6e a une tendance à la délation chronique qui peut être pénible...

livie
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Passage du lycée au collège - une gestion de classe différente?

Message par Caspar Goodwood le Sam 9 Juil 2016 - 16:58

@livie a écrit:Alors moi c'était le contraire.
J'étais dans un lycée assez "chaud" (enfin les secondes) et j'ai eu la joie en arrivant au collège d'entendre des mouches voler.
Je n'ai pas l'impression d'avoir été "différente" dans ma gestion de classe malgré le fait d'arriver avec beaucoup d'appréhensions du fait des remarques de mes collègues du lycée me promettant "le pire".

La seule chose qui m'a "choquée" par rapport au lycée, c'est la grande sensibilité à l'injustice des collégiens. Cela peut avoir des conséquences sur la gestion de classe. Ils sont aussi très attachés à la règle et au fait qu'elle soit bien appliquée une fois qu'elle est énoncée... La majorité des 6e a une tendance à la délation chronique qui peut être pénible...

 Souvent très pratique pour la gestion de classe. Twisted Evil

Caspar Goodwood
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Passage du lycée au collège - une gestion de classe différente?

Message par doubledecker le Sam 9 Juil 2016 - 18:06

@Caspar Goodwood a écrit:Je suis passé au vouvoiement en passant au lycée mais ce fut une torture pour moi, surtout quand il faut engueuler des secondes.

J'engueule en anglais, toujours, comme ça la question du "vous" est vite réglée! Et même s'ils ne comprennent pas le sens de toutes mes paroles (et parfois c'est fort heureux! ) le ton leur permet de situer le contenu!

_________________
If you're not failing every now and again it's a sign you're not doing anything very innovative (Woody Allen)

Le blog pour découvrir les nouvelles petites bricoles :
Loladragibus


La boutique de LolaDragibus : des petites choses futiles et inutiles pour embellir la vie (p'tites bricoles en tissu, papier, crochet....) : venez y jeter un oeil 😊

doubledecker
Expert


Revenir en haut Aller en bas

Re: Passage du lycée au collège - une gestion de classe différente?

Message par geodan le Jeu 14 Juil 2016 - 16:51

Je ne sais pas s'il faut faire des choses différemment, ça dépend comment tu fonctionnais au lycée... Pour continuer à prendre du plaisir, il faut que les élèves en prenne. L'aspect relationnel me semble très important au collège.

Je ne sais pas quel est ton tempérament et ta vision de l'éducation mais aborder l'année dans l'état d'esprit "il faut que je me fasse passer pour un tyran" ne me semble pas être une base très saine pour mener un travail en commun.

Ce n'est pas toujours évident d'aller contre les "pulsions autoritaires" qui nous viennent de notre éducation et de l'organisation de la société mais ce dont je suis convaincu c'est que ça n'est pas une chose positive qui te fera prendre du plaisir. Personnellement je m'attache à ne jamais crier, à expliquer la façon dont je souhaite qu'on travaille, à expliquer également ce qui ne me convient pas dans le comportement de certains, mais jamais sous forme de règles intangibles que je pose "parce que c'est comme ça".

Un petit exemple fort courant : je suis contrarié parce que des élèves bavardent. Avant je procédais par injonctions, je leur faisais des remarques unilatérales, avec menaces de mots dans le carnet si ça continuait etc. C'est lassant, relativement inefficace à la longue et ça place mentalement dans une situation de lutte prof/élèves. Maintenant j'explique calmement ce qui me gène et je demande aux élèves s'ils veulent bien se concentrer sur le travail et reporter leurs discussions à plus tard. Souvent ils prennent cela pour une question rhétorique mais j'insiste en leur disant que c'est une vraie question, qu'ils peuvent répondre par oui ou par non. Ca les déconcerte, ils n'ont pas l'habitude... mais de cette manière ça leur demande de s'engager et c'est donc généralement bien plus efficace. Si jamais les bavardages continuent, cela permet de revenir en disant "je ne comprends pas, tu m'as dit que tu arrêtais de parler, pourquoi ne le fais-tu pas ?".
Et quand ça ne suffit pas, je discute en tête à tête en fin d'heure, toujours sur le même registre. Généralement les élèves comprennent et réagissent bien par la suite car on ne rentre pas dans un conflit.

Bref, établir un contact positif de confiance et de bienveillance me semble plus efficace que de se tenir à des règles de discipline, d'utiliser des "recettes", de manier la menace, la ruse, le chantage, la punition...

geodan
Niveau 3


Revenir en haut Aller en bas

Re: Passage du lycée au collège - une gestion de classe différente?

Message par Pat B le Jeu 14 Juil 2016 - 19:45

Ça dépend du type d'élèves que tu as en face. La méthode de Geodan peut fonctionner, notamment avec des 6ème (ou peut-être des 3ème un peu matures), mais j'ai connus quelques 4ème qui venaient ouvertement pour faire suer le monde et qui ne seraient pas entrés dans ce jeu. Ceux qui venaient juste pour être au chaud avec leurs copains auraient continué à ne rien faire (au bout d'un moment on se dit que finalement c'est leur problème tant qu'ils ne gênent pas), ceux qui adorent tester les limites et ficher en l'air un cours, juste pour le plaisir, l'auraient fait. Heureusement, des comme ça, il n'y en a pas dans toutes les classes... Mais bon, c'est peut-être moi qui ne suis pas assez zen (moralité : trouver un style qui s'adapte à son propre caractère)

Mais je rejoins ce qui est dit : si on menace, il faut appliquer ce qu'on a dit.... donc faire très attention à ne pas proférer de menace en l'air ou disproportionnée, sur le coup de l'agacement, qu'on ne tiendra pas, car on perd notre crédibilité. N'exclure ou coller que pour raison grave.
Sinon, dis-toi que les troisièmes ressemblent fortement à des secondes en un peu moins matures...

Edit : et surtout ne jamais oublié qu'on a menacé de punir la prochaine fois ou qu'on a mis un mot ou qu'on a donné un travail en plus... bref tout noter !

Pat B
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: Passage du lycée au collège - une gestion de classe différente?

Message par philomaine le Ven 15 Juil 2016 - 12:04

D'accord avec geodan.
je conseille fortement la lecture de ce livre Enseignants efficaces de Thomas Gordon!

philomaine
Niveau 3


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum