Démissionner pour préparer l'agreg ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Démissionner pour préparer l'agreg ?

Message par cidrolin le Dim 4 Sep 2016 - 18:03

Bonjour à tous,

Je suis actuellement certifié, TZR en histoire-géographie en région parisienne, et effectue cette année ma troisième rentrée. Je souhaite passer et réussir l'agrégation externe de géographie (je n'ai pas suffisamment d'expérience pour l'interne). Mais mes conditions de rentrée ne me permettront pas cette année, pas plus que l'année passée, de préparer le concours. En effet, pour la deuxième fois consécutive, je suis affecté à la fois en lycée et collège et me retrouve avec quatre nouveaux niveaux à préparer qui m'occuperont à plein temps (avec les nouveaux programmes du collège et la réforme à mettre en oeuvre).

Mon ami et collègue R., également T2 et TZR, a effectué l'année dernière en plus de son service de 18 heures, jusqu'à 15 heures de cours particuliers hebdomadaires afin de financer une année de mise en disponibilité en vue de préparer l'agrégation externe de géographie qui lui a été refusée et pour laquelle il effectue actuellement un recours gracieux auprès du Rectorat. Je précise que R. est un enseignant apprécié des collègues et des directions qu'il a connus l'année dernière.

Je lui ai conseillé hier d'évoquer pour son recours gracieux la possibilité de démissionner en cas de refus du rectorat. Et il nous est apparu à tous deux que démissionner n'était pas une si mauvaise idée, avec la possibilité de passer le CAPES (pour lequel nous ne faisons pas d'inquiétudes, au vue de la dévalorisation actuelle du concours) et l'agrégation. Nous bénéficions tous deux d'un petit pécule et de la possibilité de donner des cours particuliers pour arrondir les fins de mois...

Voici ce dont je me suis aperçu, et qui m'effraie: une heure de cours particuliers peut être tarifée 30 euros de l'heure... Je me suis rendu compte qu'assurer une vingtaine d'heures hebdomadaires (avec le temps de préparation de cours et celui des corrections de centaines de copies en moins) me permettrait de gagner PLUS que ce que mon statut de certifié m'assure à la fin du mois, tout en bénéficiant de plus de liberté et de meilleures conditions de travail (à Paris, ce n'est pas l'offre qui manque). J'ai donné pendant trois ans des cours particuliers pour financer mes études. Je sais que cela représente une charge de travail incomparablement moindre que celle d'un enseignant chargé de faire cours à six classes différentes.

Vous êtes nombreux sur ce forum à déplorer la casse du service public et de l'éducation nationale. Mais je me rends compte qu'il est peut-être déjà trop tard: il est actuellement plus bénéfique pour un enseignant de donner des cours particulier aux élèves issus de milieux favorisés que de contribuer au service public et au bien commun... (mon ami R. envisage d'ailleurs de créer à terme son entreprise de cours particuliers... )

Bref, je ne sais que faire: entre dévouer mon énergie et mon temps à mes trop nombreux élèves et préparer dans des conditions sereines un concours dont l'obtention est de plus en plus menacée au vu du calendrier électoral, et qui me permettrait objectivement de mieux enseigner...

_________________
"MEN de m****" (George Abitbol)

cidrolin
Niveau 2


Revenir en haut Aller en bas

Re: Démissionner pour préparer l'agreg ?

Message par gauvain31 le Dim 4 Sep 2016 - 18:29

Ce serait dommage de démissionner pour préparer l'agreg, car tu perdrais aussi ton ancienneté. Tu peux demander un congé formation non rémunéré (qui est accordé plus facilement qu'un congé rémunéré). Ou autre possibilité: demander longuement à l'avance, avec appui de ton chef d'établissement pour l'an prochain(année 2017-2018), le mi-temps annualisé: tu travailles de septembre 2017 à janvier 2018 et tu prépares à 100% ton concours externe de février à juin 2018. Alors oui dans ce dernier cas il faut te prévoir des économies puisque tu ne seras pas payée pendant 5 mois

S'il t'es accordé, tu vas pouvoir déjà te préparer longuement à l'avance assister aux oraux (mais je suppose que tu passeras les écrits dès cette année). Tu es en IDF, tu peux donc suivre les cours d'une prépa externe. Avec un peu de chance tu vas pouvoir décrocher une admissibilité(voire l'admission!) . Sinon tu peux assister aux oraux ce qui est déjà un sacré avantage.

Bon courage à toi

gauvain31
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Démissionner pour préparer l'agreg ?

Message par Duguesclin le Dim 4 Sep 2016 - 18:35

Tu donnes des cours particuliers en Histoire-géo ?
Je ne pensais pas qu'il y'avait beaucoup de demande de cours particulier dans cette matière.

Duguesclin
Niveau 4


Revenir en haut Aller en bas

Re: Démissionner pour préparer l'agreg ?

Message par Philomène87 le Dim 4 Sep 2016 - 18:37

Je pense aussi qu'il vaut mieux ne pas démissionner. Et pourquoi ne pas attendre un peu et passer l'interne ?
Concernant les cours particuliers, je voudrais pas faire rabat-joie, mais l'histoire-géo est une matière assez peu demandée alors trouver 20 heures, euh... Surtout à 30 euros (ce qui est le prix normal, certes, mais les rares personnes qui paieront des cours d'HG préféreront payer un étudiant 15 euros - après j'espère que je me trompe, mais je ne pense pas que ce sera facile à trouver).
Bon courage en tout cas Very Happy

Philomène87
Niveau 7


Revenir en haut Aller en bas

Re: Démissionner pour préparer l'agreg ?

Message par Philomène87 le Dim 4 Sep 2016 - 18:37

Duguesclin, nos messages se sont croisés Wink

Philomène87
Niveau 7


Revenir en haut Aller en bas

Re: Démissionner pour préparer l'agreg ?

Message par cidrolin le Dim 4 Sep 2016 - 19:01

kiko30 a écrit:Je pense aussi qu'il vaut mieux ne pas démissionner. Et pourquoi ne pas attendre un peu et passer l'interne ?
Concernant les cours particuliers, je voudrais pas faire rabat-joie, mais l'histoire-géo est une matière assez peu demandée alors trouver 20 heures, euh... Surtout à 30 euros (ce qui est le prix normal, certes, mais les rares personnes qui paieront des cours d'HG préféreront payer un étudiant 15 euros - après j'espère que je me trompe, mais je ne pense pas que ce sera facile à trouver).
Bon courage en tout cas Very Happy

Pourquoi ne pas attendre de pouvoir passer l'interne? Parce que d'ici 2018, je ne sais pas s'il y aura encore des postes, tout simplement...

Sinon, concernant le nombre d'heures de cours particuliers, il m'est possible d'en donner bien assez (avec d'autres matières que l'HG, ce qui est tout à fait possible, vu mon cv, mon expérience, et l'expérience de mon ami qui vit en partie de cela... ) Franchement, concernant les cours particuliers, je suis à peu près de sûr de pouvoir vivre de cela sans problème: l'offre est plus que suffisante à Paris. (je donnais des cours particuliers en SVT, Maths, Physique-Chimie au lycée alors que j'étudiais l'histoire...)

@Gauvain, le problème des congés formations non rémunérées, c'est qu'elles sont très difficilement accordées! ( exemple de mon ami R. ...) Et j'ai déjà assisté à des oraux, ect... Je vais peut-être paraitre prétentieux, mais l'agreg de géo n'a rien d'insurmontable pour le moment. Tout ce dont j'ai besoin pour le moment est d'un peu de temps pour la préparer.

Bref, merci les gars pour vos réactions et vos conseils!

_________________
"MEN de m****" (George Abitbol)

cidrolin
Niveau 2


Revenir en haut Aller en bas

Re: Démissionner pour préparer l'agreg ?

Message par gauvain31 le Dim 4 Sep 2016 - 19:12

Oui je comprends cidrolin .  il te reste alors le mi-temps annualisé. J'ai été un moment dans ton cas (même si la démission ne m'était même pas passée par la tête). Je connaissais pas ce principe du mi-temps annualisé et si j'avais été au courant, je l'aurais pris sans hésiter après mon retour à Toulouse. Essaye sinon la disponibilité (différente du congé formation): tu n'avances pas en grade, tu ne cotises pas pour la retraite; tu perds le poste (mais aussitôt réintégré grâce à 1000 points lors des mutations intra-académiques).
Concernant les postes à l'interne (et à l'externe) bien sûr qu'il y en aura... mais moins évidemment qu'actuellement. Sous Sarkozy il y en avait chaque année, c'est dire....

Voilà je t'ai dit tout ce que je sais .... ton destin est entre tes mains

Courage à toi

gauvain31
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Démissionner pour préparer l'agreg ?

Message par Gerardm le Dim 4 Sep 2016 - 19:23

Mieux vaut demander une dispo que donner sa dem, on ne sais jamais.

Pour le congé formation faut être patient, déjà 6 ans consécutifs que je le demande, ça dépend des académies, tu oublie une année de demander tu repars à 0

https://www.service-public.fr/particuliers/vosdroits/F544

Gerardm
Niveau 1


Revenir en haut Aller en bas

Re: Démissionner pour préparer l'agreg ?

Message par Pierre-Henri le Dim 4 Sep 2016 - 19:24

Attention avec les cours particuliers. Les conditions matérielles réduisent grandement les revenus théoriques : les trajets ne sont pas pris en compte (il faut un temps de battement non rémunéré pour aller d'un domicile à l'autre) et, surtout, les élèves sont disponibles seulement à certains créneaux, qui sont globalement les mêmes pour tous. On ne peut donc pas enchaîner les heures si facilement.

Pierre-Henri
Niveau 10


Revenir en haut Aller en bas

Re: Démissionner pour préparer l'agreg ?

Message par gauvain31 le Dim 4 Sep 2016 - 19:28

@Gerardm a écrit:Mieux vaut demander une dispo que donner sa dem, on ne sais jamais.

Pour le congé formation faut être patient, déjà 6 ans consécutifs que je le demande, ça dépend des académies, tu oublie une année de demander tu repars à 0

https://www.service-public.fr/particuliers/vosdroits/F544

Non pas dans toutes les académies. A Toulouse, tu gardes le cumul de points. Je m'y étais pris trop tard une année mais je n'ai pas été sanctionné. j'ai dû fournir au Rectorat tous les refus antérieurs..... J'ai eu du mal à réunir toutes les pièces, mais bon

gauvain31
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Démissionner pour préparer l'agreg ?

Message par MissWest-Indies le Dim 4 Sep 2016 - 21:44

Il y a beaucoup de personnes qui ont eu l'agreg et qui se sont retrouvés à enseigner au collège avec des mauvaises classes . Natacha Polony et Nicole Ferroni(pour citer les plus connues) ont eu cette mauvaise expérience d'où leur démission.
Es tu certain que t 'auras de meilleures conditions de travail avec l'agreg'?

MissWest-Indies
Niveau 2


Revenir en haut Aller en bas

Re: Démissionner pour préparer l'agreg ?

Message par cidrolin le Dim 4 Sep 2016 - 22:01

Oui, j'en suis certain: j'aurais 15 heures (une classe en moins), un meilleur salaire, et davantage de perspective de carrière. M'en fous d'être au collège. En fait, je crois que je préfère le collège. Je m'y sens bien plus utile.

_________________
"MEN de m****" (George Abitbol)

cidrolin
Niveau 2


Revenir en haut Aller en bas

Re: Démissionner pour préparer l'agreg ?

Message par gauvain31 le Dim 4 Sep 2016 - 22:04

@MissWest-Indies a écrit:Il y a beaucoup de  personnes qui ont eu l'agreg et qui se sont retrouvés à enseigner au collège avec des mauvaises classes .   Natacha Polony et Nicole Ferroni(pour citer les plus connues) ont eu cette mauvaise expérience d'où leur démission.
Es tu certain que t 'auras de meilleures conditions de travail avec l'agreg'?

Oui c'est normal car elles étaient néotitulaires. Cidrolin a déjà de l’expérience comme certifié... et ça change tout

gauvain31
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Démissionner pour préparer l'agreg ?

Message par lene75 le Dim 4 Sep 2016 - 22:06

15h, une classe en moins, ce n'est pas du tout certain, ça dépend où tu tombes et des répartitions de services : agrégée à temps partiel, il m'arrive d'avoir des services aussi lourds que certains collègues certifiés à temps complet de la même discipline... il ne faut pas t'attendre à des conditions d'enseignement sensiblement différentes de tes conditions actuelles, juste à une petite amélioration statistique, donc à voir si le jeu en vaut la chandelle.

Quant aux perspectives de carrière, je ne sais pas ce qu'il en est en HG. Pour ma part je n'en ai aucune : il faut une thèse, des publis et un pied dans le monde de la recherche pour ça. En tout cas ce n'est pas à court terme.

_________________
Une classe, c'est comme une boîte de chocolats, on sait jamais sur quoi on va tomber...

lene75
Monarque


Revenir en haut Aller en bas

Re: Démissionner pour préparer l'agreg ?

Message par Elaïna le Dim 4 Sep 2016 - 22:11

kiko30 a écrit:Je pense aussi qu'il vaut mieux ne pas démissionner. Et pourquoi ne pas attendre un peu et passer l'interne ?
Concernant les cours particuliers, je voudrais pas faire rabat-joie, mais l'histoire-géo est une matière assez peu demandée alors trouver 20 heures, euh... Surtout à 30 euros (ce qui est le prix normal, certes, mais les rares personnes qui paieront des cours d'HG préféreront payer un étudiant 15 euros - après j'espère que je me trompe, mais je ne pense pas que ce sera facile à trouver).
Bon courage en tout cas Very Happy

et puis surtout, 30 euros de l'heure, j'imagine que ce sont des cours au black ? (parce que via Acad*mia and co, on touche plutôt la moitié...). Gaffe aux impôts et consorts... perso je ne jouerais pas complètement là dessus...

Elaïna
Grand Maître


Revenir en haut Aller en bas

Re: Démissionner pour préparer l'agreg ?

Message par adrifab le Dim 4 Sep 2016 - 23:34

Le niveau du Capes s'est vraiment nettement dégradé pour en arriver à vouloir démissionner en se disant que le repasser ne sera qu'une formalité ! Jamais il ne me serait venu une telle idée saugrenue il y a encore 20 ans quand j'essayais de passer l'agreg tout en assurant mes cours pfff...Mais c'est quoi ces niveaux aujourd'hui franchement ??

adrifab
Niveau 10


Revenir en haut Aller en bas

Re: Démissionner pour préparer l'agreg ?

Message par Aphrodissia le Lun 5 Sep 2016 - 4:21

Je n'aurais jamais eu non plus l'idée de démissionner et de repasser: passer un concours, pour moi, c'est une véritable épreuve psychologique.
Cidrolin, tu as ce fil pour t'encourager: . Il y en a peut-être d'autres d'ailleurs.
Si tu démissionnes, tu perdras tout le bénéfice de tes quelques années d'ancienneté: les points pour les mutations surtout, et si tu réussis l'agrégation, tu éviteras les formations ESPE puisque tu es déjà titulaire et tu garderas ton poste; à moins que tu n'aies vraiment trouvé intéressant d'aller à l'ESPE, c'est peut-être bien d'y penser - je dis tout ça en supposant qu'un démissionnaire doit tout reprendre à zéro quand il revient dans la maison, mais j'ai peut-être tort à ce sujet).
Bon courage!

Aphrodissia
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Démissionner pour préparer l'agreg ?

Message par Jenny le Lun 5 Sep 2016 - 7:28

@Duguesclin a écrit:Tu donnes des cours particuliers en Histoire-géo ?
Je ne pensais pas qu'il y'avait beaucoup de demande de cours particulier dans cette matière.

En région parisienne, il y'a une demande.
Je donnais 15/20h de cours à une époque, j'avais souvent 5/6 heures d'histoire géo.
Il est possible aussi de faire de l'aide aux devoirs pour les primaires ou les 6e/5e ou de donner des cours dans une autre matière.

Ca me viendrait pas à l'idée de démissionner pour repasser le concours. Shocked

Jenny
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Démissionner pour préparer l'agreg ?

Message par nuages le Lun 5 Sep 2016 - 7:51

Tu sembles avoir un excellent niveau dans ta matière, alors tente l'agrégation tout en travaillant car cette idée de démission me semble un peu absurde quand on veut rester enseignant.

nuages
Doyen


Revenir en haut Aller en bas

Re: Démissionner pour préparer l'agreg ?

Message par cidrolin le Lun 5 Sep 2016 - 8:10

@aphrodisia: Je n'avais pas songé à tous ces inconvénients... On recommence vraiment à zéro en réintégrant l'EN après démission ? Qu'en est-il de l'avancement sur la grille salariale ? On repart du premier échelon ?

Concernant les cours particuliers, il y a des sites offrant des conditions plus avantageuses qu'Acadomia. Et je vivrais aussi sur ce que j'ai épargné au cours des précédentes années.

_________________
"MEN de m****" (George Abitbol)

cidrolin
Niveau 2


Revenir en haut Aller en bas

Re: Démissionner pour préparer l'agreg ?

Message par gauvain31 le Lun 5 Sep 2016 - 9:21

Oui absolument tu repars au 1er échelon.

gauvain31
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Démissionner pour préparer l'agreg ?

Message par cidrolin le Lun 5 Sep 2016 - 9:46

Aie...

_________________
"MEN de m****" (George Abitbol)

cidrolin
Niveau 2


Revenir en haut Aller en bas

Re: Démissionner pour préparer l'agreg ?

Message par ysabel le Lun 5 Sep 2016 - 13:10

Et puis de nouveau année de stage, mutation etc.

_________________
« vous qui entrez, laissez toute espérance ». Dante

« Il vaut mieux n’avoir rien promis que promettre sans accomplir » (L’Ecclésiaste)

ysabel
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Démissionner pour préparer l'agreg ?

Message par Voltigeur le Lun 5 Sep 2016 - 14:17

Oui, étrange lubie que de vouloir ainsi reprendre à zéro. Pas très intéressant comme plan B. Mieux vaut en effet un service aménagé, ou à défaut une organisation régulière et de la volonté.

_________________
«Quand tout le monde pense la même chose, c'est que plus personne ne pense» (Walter Lippman)

Voltigeur
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: Démissionner pour préparer l'agreg ?

Message par Le grincheux le Lun 5 Sep 2016 - 17:31

Euh... Calcul faux sauf à le faire au noir. En considérant 20 heures toutes les semaines (et même durant les vacances), ça fait peu ou prou 2700 € de CA. En partant du principe qu'il n'y a pas d'investissement à faire (bouquins, ordinateurs et autres frais divers) et que tout passe en rémunération, en le faisant de façon officielle, on en tire à la louche et au mieux la moitié. Comme le calcul est optimiste, pour 20 heures hebdomadaires à 30 € de l'heure HT (hein, pas TTC), tu peux espérer 1000€/mois. Si c'est 30€ TTC, la base restante est de 800€ net. Sauf que, pour être raisonnable, il faut prendre 47/52e de ces montants (voire moins, les vacances des élèves/étudiants sont plus longues que 5 semaines).

Sinon, tu peux frauder et le faire au noir, mais l'URSSAF est à la chasse depuis quelques mois. Je sors du TASS, un enseignant s'est fait allumé par l'URSSAF de Montreuil sur ce point très précis et l'amende qui est sortie en délibéré est largement plus chère que ce que la brave dame a fraudé sur les trois dernières années.

_________________
Le carnet du grincheux
Chroniques de misanthropie ordinaire
http://grincheux.de-charybde-en-scylla.fr/
http://loubardes.de-charybde-en-scylla.fr/

Le grincheux
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum