Réforme du collège : l'enquête de rentrée du SNES

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Réforme du collège : l'enquête de rentrée du SNES

Message par Luigi_B le Mer 21 Sep 2016 - 12:00

Très intéressante enquête du SNES sur les conditions concrètes de mise en œuvre de la réforme du collège : à lire !

http://www.snes.edu/Observatoire-des-colleges-enquete-de-rentree.html

Extraits :

Les conséquences sur la vie des établissements sont lourdes en cette rentrée. Si peu de postes ont été supprimés (un établissement sur cinq a été touché), c’est à une multiplication de compléments de service que les équipes doivent faire face avec plus de 60 % des établissements touchés avec en première ligne l’allemand, l’espagnol, les sciences physiques, la technologie et les lettres modernes qui connaissent des compléments de service dans un tiers des collèges.

AP et EPI étaient présentés par le ministère comme les grandes innovations de la réforme, qui allaient permettre de réduire (ou supprimer) l’échec scolaire en obligeant les enseignants à travailler en équipes pluridisciplinaires. Qu’en est-il ?
Dans la moitié des cas, AP et EPI ont entrainé la suppression des dispositifs d’aide précédents. En outre, 54,7 % des sondés disent avoir fait l’objet de pressions pour accepter de participer aux AP et EPI. Mais il semble que la plupart des établissements aient appliqué la réforme avec modération. Seuls 14,5 % font apparaitre les EPI dans l’emploi du temps des élèves. Les heures d’AP, elles, sont fléchées totalement pour 41 % des collèges et partiellement pour 21 %. Mais 55,5 % des sondés remarquent qu’il se fait en classe entière. La co-intervention intervient dans 28 % des cas. Les collèges ont également, majoritairement, fait le choix de ne pas trop perturber les emplois du temps, mais 22 % changent d’organisation à chaque trimestre ou semestre, en raison des EPI et AP, rendant illisible l’année pour les élèves et les parents.
La réforme prescrit donc des "usines à gaz", et localement les collègues ont cherché à limiter la casse, ce qui en l’absence de cadrage national produit de grandes disparités d’un collège à l’autre.

_________________
www.laviemoderne.net : ce qui est moderne peut (aussi) être idiot. Suspect

Luigi_B
Grand Maître


Revenir en haut Aller en bas

Re: Réforme du collège : l'enquête de rentrée du SNES

Message par gnafron2004 le Mer 21 Sep 2016 - 13:04

Il faut quand même préciser que c'est un sondage sur la base du volontariat, je suppose donc que cela influence quelque peu les réponses. N'empêche que...

gnafron2004
Expert spécialisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum