Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
pitchounette
Esprit éclairé

Débuts en tant que professeur lycée prof. - gestion comptable - Page 2 Empty Re: Débuts en tant que professeur lycée prof. - gestion comptable

par pitchounette le Ven 21 Oct 2016 - 16:27
Dans mon établissement nous sommes 4 de GA
Sur les 4, 2 sont enjouées et ravies - 2 font car il faut faire ce que le référentiel demande (mon cas). J'avoue rencontrer plus de personne dans mon cas
avatar
du_vaya
Niveau 1

Débuts en tant que professeur lycée prof. - gestion comptable - Page 2 Empty Re: Débuts en tant que professeur lycée prof. - gestion comptable

par du_vaya le Ven 21 Oct 2016 - 19:05
Les noeuds se démêlent et oui, en effet, je commence à y voir plus clair.
Mais si les pôles 1,3 et 4 sont uniquement validés par l'équipe enseignante, je suppose qu'il doit y avoir de grandes disparités entre établissements, non ?
avatar
pitchounette
Esprit éclairé

Débuts en tant que professeur lycée prof. - gestion comptable - Page 2 Empty Re: Débuts en tant que professeur lycée prof. - gestion comptable

par pitchounette le Ven 21 Oct 2016 - 19:41
tu emploies un bien joli mot avec "disparités". moi je dirai que c'est une belle arnaque.
Vive les CCF : Le pôle 1 (coeff3)+ le pôle 3 (coeff 4) + le pôle 4 (coeff 2). Des cours faits par les profs, les évaluations faites par les profs permettent d'avoir un coeff 9 au bac.
Pourquoi je dis que c'est une belle arnaque : la différence entre les pôles. Le + accessible est le + offert. Mais le plus difficile est moins important (c'est pour ça qu'avec Jems on te dit de te concentrer sur le pôle 2). Le pôle 4 est encore plus faible car les profs n'ont pas le temps de tout faire. Il faut que nos élèves assimilent le pôle 1 et le 2 et 3...C'est démentiel.
On est obligé de faire des choix parmi cette quantité de complexités et d'aléas.Certains collègues s'en-tête à vouloir montrer tous les aléas et toutes les complexités. J'ai fais ça une année affraid C'est infaisable de tenir le rythme et toutes les exigences. Au final, on aura sur le marché du travail des élèves qui auront vu toutes les compétences du pôle 1 et pôle 3, ceux qui auront vu toutes les compétences avec les toutes les complexités et tous les aléas et d'autres qui n'auront pas tout vu car l'ambiance de la classe n'est pas propice au travail (on inventera alors les notes)...

_________________
Le bonheur est dans le pré après 7 ans de région parisienne
JEMS
JEMS
Modérateur

Débuts en tant que professeur lycée prof. - gestion comptable - Page 2 Empty Re: Débuts en tant que professeur lycée prof. - gestion comptable

par JEMS le Ven 21 Oct 2016 - 20:08
Personnellement, je recherche une compétence validée CERISE par grande classe. Soit 13 du pôle 1 et 14 du pôle 3. Le pôle 2, on voit ça à l'écrit et si j'ai l'inspiration je rajoute du pôle 2.
Le pôle 4, c'est le pôle 4... le bordel. Perso, les élèves ont tous les mêmes compétences.
Il faut vraiment se concentrer sur le pôle 2. Une fois que tu auras tes codes d'accès CERISE, tu édites pour chaque gamin le tableau de bord papier (et tu tentes de faire de l'individualisation) en pointant les manques dans les pôles 1 et 3 (qu'ils doivent combler en PFMP également).
avatar
profs:(
Niveau 7

Débuts en tant que professeur lycée prof. - gestion comptable - Page 2 Empty Re: Débuts en tant que professeur lycée prof. - gestion comptable

par profs:( le Sam 22 Oct 2016 - 1:07
@pitchounette a écrit:Dans mon établissement nous sommes 4 de GA
Sur les 4, 2 sont enjouées et ravies - 2 font car il faut faire ce que le référentiel demande (mon cas). J'avoue rencontrer plus de personne dans mon cas

Elles sont enjouées et ravies de quoi ? de ne plus faire de comptabilité ? de faire des scénarii (attention de vrais scénarii pas ce que je peux lire sur le sujet). On est d'accord qu'un scénarii est multi-compétences avec des tâches différentes allouées à chaque élève d'un groupe ? Ce n'est pas un TP mono-compétence ou tout le monde fait la même chose dans la classe. Le scénario utilise aussi le PGI dans une grande partie. C'est pour cela qu'il faut faire une progression sur 3 ans. Car tous les élèves ne voient pas le programme au même moment vu qu'ils ne font pas les mêmes tâches dans le scénario. ? Elles sont enjouées et ravies de ça ? Le pôle 2 ne doit pas être fait à part des autres pôles. Il doit aussi être fait en scénario sur 3 ans et non pas gardé normalement dans l'année de terminale. Nous ne sommes plus Gestion ou Administration non plus maintenant. D'ailleurs au concours, cela s'appelle GA maintenant. Nous sommes donc amenés à intervenir dans les deux domaines. Elles sont enjouées et ravies de ça ?
Elles utilisent Page ? OpenErp ? roundcube ? Elles sont enjouées et ravies de la qualité de ces outils ? Elles sont ravies de lire des fiches Cerise pleines de vide et dont les élèves doivent se servir de cours puisqu'on part du principe qu'ils doivent se construire leurs propres savoirs ?

Très sincèrement, je vois pas de quoi nous pouvons être ravis avec ce bac... (ce sont de vraies questions ci-dessus).

JEMS
JEMS
Modérateur

Débuts en tant que professeur lycée prof. - gestion comptable - Page 2 Empty Re: Débuts en tant que professeur lycée prof. - gestion comptable

par JEMS le Sam 22 Oct 2016 - 6:58
Vous soulevez des questions pleines de bon sens. Pour les scénarios (je n'aime pas le mot scénarii), vous pouvez mettre l'élève dans une situation multi-compétences mais pas forcément en groupes. Perso, je prépare "à l'ancienne" des scénarios multi-tâches mais chaque élève gère ses propres activités et construit ses "compétences" ensuite il transpose le passeport.
Après, nous sommes conscients de l'aspect "vide" de ce baccalauréat, de l'utilisation des PGI (ou son absence, là encore grand débat !) Pour le pôle 2... l'urgence des pôles 1 et 3 fait qu'il est traité très tard dans le cycle.  
Encore une fois, rien ne nous impose de faire travailler les élèves en ilots, en groupes, en services... ce sont des recommandations. Notre seule base c'est le référentiel.

Les lecteurs lambda doivent halluciner sur la complexité de notre bac, véritable usine à gaz.Evil or Very Mad

Mais le pire est à venir, paraît que l'on va absorber les ARCU... Rolling Eyes Rolling Eyes Rolling Eyes
avatar
du_vaya
Niveau 1

Débuts en tant que professeur lycée prof. - gestion comptable - Page 2 Empty Re: Débuts en tant que professeur lycée prof. - gestion comptable

par du_vaya le Sam 22 Oct 2016 - 15:32
"Les lecteurs lambda doivent halluciner sur la complexité de notre bac, véritable usine" => Je confirme Wink


Dernière édition par duhamel_vaya le Sam 22 Oct 2016 - 17:24, édité 1 fois
avatar
pitchounette
Esprit éclairé

Débuts en tant que professeur lycée prof. - gestion comptable - Page 2 Empty Re: Débuts en tant que professeur lycée prof. - gestion comptable

par pitchounette le Sam 22 Oct 2016 - 16:49
@JEMS a écrit:Personnellement, je recherche une compétence validée CERISE par grande classe. Soit 13 du pôle 1 et 14 du pôle 3. Le pôle 2, on voit ça à l'écrit et si j'ai l'inspiration je rajoute du pôle 2.
Quand j'étais sur l'académie de Versailles, on devait demander aux élèves au minimum que 9 fiches pour officialiser leur candidature. Les 9 fiches étaient dans les classes 1.1, 1.2, 1.3,3.1,3.2,3.3,3.4,4.1,4.2. Il n'en fallait pas plus pour le faire


_________________
Le bonheur est dans le pré après 7 ans de région parisienne
avatar
pitchounette
Esprit éclairé

Débuts en tant que professeur lycée prof. - gestion comptable - Page 2 Empty Re: Débuts en tant que professeur lycée prof. - gestion comptable

par pitchounette le Sam 22 Oct 2016 - 16:58
@profs:( a écrit:
Elles sont enjouées et ravies de quoi ?
Elles sont ravies du programme fait aux élèves, la manière d'enseigner...Il faut respecter leur avis.


de ne plus faire de comptabilité ? de faire des scénarii (attention de vrais scénarii pas ce que je peux lire sur le sujet). On est d'accord qu'un scénarii est multi-compétences avec des tâches différentes allouées à chaque élève d'un groupe ? Ce n'est pas un TP mono-compétence ou tout le monde fait la même chose dans la classe.
Le scénario utilise aussi le PGI dans une grande partie. C'est pour cela qu'il faut faire une progression sur 3 ans. Car tous les élèves ne voient pas le programme au même moment vu qu'ils ne font pas les mêmes tâches dans le scénario. ?
Il y a la réalité imposée par nos textes et inspecteurs et la réalité du terrain.
J'ai fais mon interprétation des textes (comme beaucoup de mes collègues Razz ). Il est hors de question de faire 4 services et de faire tourner les élèves....C'est la même chose pour tout le monde pour être sûre qu'ils maîtrisent quelque chose à la fin des 3 ans.

Ah le PGI : 0 formation et pas de fonctionnement (enfin d'accessibilité je devrais dire).


Elles sont enjouées et ravies de ça ?
Oui j'en ai rencontré..Pas tant que ça mais oui il y en a...


Le pôle 2 ne doit pas être fait à part des autres pôles. Il doit aussi être fait en scénario sur 3 ans et non pas gardé normalement dans l'année de terminale.  Nous ne sommes plus Gestion ou Administration non plus maintenant. D'ailleurs au concours, cela s'appelle GA maintenant. Nous sommes donc amenés à intervenir dans les deux domaines. Elles sont enjouées et ravies de ça ?
On n'a pas de consignes particulières pour le pôle 2....Ce qui revient bien à ce que je disais plus haut dans les autres messages. On fait chacun à notre sauce.


Elles utilisent Page ? OpenErp ? roundcube ? Elles sont enjouées et ravies de la qualité de ces outils ? Elles sont ravies  de lire des fiches Cerise pleines de vide et dont les élèves doivent se servir de cours puisqu'on part du principe qu'ils doivent se construire leurs propres savoirs ?
Oui
Les fiches sont peut être pleines de vide...Mais si l'élève est capable de t'expliquer à l'oral sa démarche ça passe. C'est ça moi qui m'agace. Soit on reste sur l'épreuve de démarche pro écrite dans une fiche soit on fait une démarche pro à l'oral pour tout le monde.


Très sincèrement, je vois pas de quoi nous pouvons être ravis avec ce bac... (ce sont de vraies questions ci-dessus).
Je cherche à le fuir. Depuis que l'éco gestion des indus est repassée en juin, je pense que ça donnerait + de sens.


_________________
Le bonheur est dans le pré après 7 ans de région parisienne
avatar
profs:(
Niveau 7

Débuts en tant que professeur lycée prof. - gestion comptable - Page 2 Empty Re: Débuts en tant que professeur lycée prof. - gestion comptable

par profs:( le Sam 22 Oct 2016 - 19:35
@pitchounette a écrit:
@profs:( a écrit:
Elles sont enjouées et ravies de quoi ?
Elles sont ravies du programme fait aux élèves, la manière d'enseigner...Il faut respecter leur avis.

Elles sont ex secrétaires alors... elles ne peuvent pas être ex comptables... car les professeurs de comptabilité ont perdu la matière pour laquelle ils ont été recrutés. Cela serait surprenant qu'un ex comptable soit content de la disparition de sa matière.
Ensuite, il est quand même étrange d'apprendre que tu dises que nombre de tes collègues ont interprété les textes et font comme ils ont envie alors que tu dis qu'ils sont ravies de la manière d'enseigner. Seraient ils juste ravies de pouvoir faire ce qu'ils ont envie ?

C'est marrant car ce que tu ne fais pas, c'est l'essence même de ce bac. Tu dis qu'il est hors de question de faire 4 services et de faire tourner les élèves or c'est la pédagogie demandée dans les scenarii. Les inspecteurs sont très stricts là dessus. Le PGI est aussi selon eux la base de ce bac. Donc tu comprendras mon étonnement d'apprendre que des gens sont ravis de ce bac alors qu'ils ne font pas de scenarii (je ne parle pas de TP comme avant) ni n'utilise le PGI (pour des raisons diverses). En fait rien n'a changé pour eux quoi si ce n'est que le programme a été allégé. Vu comme cela, en effet cela peut être cool.

Bien entendu que nous avons des consignes pour le pôle 2. 95 % des profs le font probablement en terminale mais cela ne devrait pas être fait comme ça. Ce pôle est à intégrer dans les scenarii comme les autres compétences et ceci dès l'année de seconde. Sur le plan pédagogique, cela ne fait aucun doute. Mais comme tu le dis encore chacun fait sa sauce. Un bac bien pensé est donc un bac où chacun fait ce qu'il veut ?

Oui j'ai entendu plusieurs fois qu'une explicitation orale rapide pouvait faire office d'évaluation de compétences. J'ai même entendu des chargés de missions dire qu'on pouvait s'asseoir à côté d'un élève, écouter ce qu'il a à dire et valider la compétence. Moi je l'ai compris (mais peut être que je me trompe) comme une explication à l'arrache de quelques dizaines de secondes. Avant, il fallait faire des interrogations écrites plus ou moins difficiles mais maintenant une simple explication orale suffit. Bref, on s'enfonce vraiment dans le superficiel.

Personnellement, j'ai honte de faire ce que je fais aujourd'hui quand je vois ce qu'on arrivait à faire encore il y a 15-20 ans. Tout n'était pas rose bien entendu. Il y avait de nombreux échecs mais ceux qui travaillaient et qui avaient qques possibilités avaient de réelles chances d'intégrer un BTS et de le décrocher. Il était d'ailleurs impossible d'avoir la moyenne dans le sujet comptable sans avoir travaillé car il y avait de la technique dans le sujet. Aujourd'hui le sujet est probablement faisable par une élève pas bête qui aurait très peu suivi de cours. Les élèves (techniquement parlant) ne savent pratiquement rien faire. Le bac pro n'a même pas le niveau d'un BEP d'avant. Il y a toujours eu de l'échec scolaire je ne vais pas dire le contraire. Mais aujourd'hui, vu ce qu'ils savent faire même s'il y a le même taux de réussite, ils sont quasi tous en échec même si cela n'est pas dit bien entendu. Heureusement (ou malheureusement) les BTS s'adaptent et eux aussi baissent les exigences. Vraiment très sincèrement, je ne vois pas comment on peut se réjouir d'enseigner dans un tel bac. Un collègue m'a dit un jour qu'il préférait ce bac car depuis qques années il n'était plus capable d'enseigner le programme comptable aux élèves et qu'il n'en pouvait plus de se démener pour qu'ils ne comprennent rien. Je préfère cette honnêteté. Au moins il ne se cache pas derrière des faux semblants pédagogiques.
avatar
pitchounette
Esprit éclairé

Débuts en tant que professeur lycée prof. - gestion comptable - Page 2 Empty Re: Débuts en tant que professeur lycée prof. - gestion comptable

par pitchounette le Mer 26 Oct 2016 - 12:01
@profs:( a écrit:
Elles sont ex secrétaires alors... elles ne peuvent pas être ex comptables... car les professeurs de comptabilité ont perdu la matière pour laquelle ils ont été recrutés. Cela serait surprenant qu'un ex comptable soit content de la disparition de sa matière.
Je suis ex secrétaire et déçue de voir ce qu'est devenu notre bac.
Les comptables : mon ex-binôme comptable était confiante par ce nouveau bac...Mais elle a vite déchanté vu le niveau des élèves et surtout ce dont ils se souviennent d'une année à l'autre.

Ensuite, il est quand même étrange d'apprendre que tu dises que nombre de tes collègues ont interprété les textes et font comme ils ont envie alors que tu dis qu'ils sont ravies de la manière d'enseigner. Seraient ils juste ravies de pouvoir faire ce qu'ils ont envie ?
Sur mon ancienne académie, j'ai rencontré 3 inspecteurs différents de la matière....Qui tenaient 3 discours différents. A un moment donné, si les "têtes pensantes" ne s'accordent pas, on avancera pas. L'interprétation des collègues et la mienne n'est pas à remettre en cause au vue de ces 3 discours.

C'est marrant car ce que tu ne fais pas, c'est l'essence même de ce bac. Tu dis qu'il est hors de question de faire 4 services et de faire tourner les élèves or c'est la pédagogie demandée dans les scenarii.
Mais je n'ai aucun soucis de conscience là dessus. Je l'ai tenté une année...Les élèves ne se souviennent de rien. En avançant tous au même rythme en seconde, les élèves arrivent à se souvenir des choses (pas tous mais + que ceux qui suivaient en fonctionnant sous 4 services)

Les inspecteurs sont très stricts là dessus.
Sur les 3 rencontrés, je te répondrai pas du tout. Ils veulent quoi : la maîtrise des 55 compétences, des bons résultats pour l'étude de cas.
Après du moment que tu argumentes les choix d'organisation, je ne les ai jamais vus se fâcher du moment qu'on reste logique et fasse le boulot.

Le PGI est aussi selon eux la base de ce bac. Donc tu comprendras mon étonnement d'apprendre que des gens sont ravis de ce bac alors qu'ils ne font pas de scenarii (je ne parle pas de TP comme avant) ni n'utilise le PGI (pour des raisons diverses). En fait rien n'a changé pour eux quoi si ce n'est que le programme a été allégé. Vu comme cela, en effet cela peut être cool.
Le problème vient surtout des différents sons de cloche que nous avons dans les académies. Nous n'avons pas la même ligne à conduire...J'attends de mieux connaître la nouvelle pour en dire plus


Bien entendu que nous avons des consignes pour le pôle 2. 95 % des profs le font probablement en terminale mais cela ne devrait pas être fait comme ça. Ce pôle est à intégrer dans les scenarii comme les autres compétences et ceci dès l'année de seconde. Sur le plan pédagogique, cela ne fait aucun doute.
Quand tu connais tes élèves, tu vois les difficultés qu'ils ont à se souvenir d'un cours sur l'autre d'une chose, tu es forcément amené à te poser des questions et faire des choix. La réussite à l'étude de cas paraît plus importante que de respecter ces scénarii à 4 services.


Mais comme tu le dis encore chacun fait sa sauce. Un bac bien pensé est donc un bac où chacun fait ce qu'il veut ?
chacun le fait à sa sauce et avec les moyens dont il dispose aussi. Cette année, je suis dans un superbe établissement où les 20 gamins ont leur propre PC qui fonctionne. Le tout est présenté sur 4 marguerites. Pourquoi ce n'est pas la même chose dans tous les établissements??
Sur le papier, je peux comprendre qu'elles étaient contentes...Mais quand tu vois la réalité, certaines ont vite déchanté (celles que j'ai cette année sont contentes d'avoir la TZR pour faire la partie qu'elle n'aime pas. Mais là aussi, la non stabilisation des équipes n'aide pas). La aussi, deux poids deux mesures


Oui j'ai entendu plusieurs fois qu'une explicitation orale rapide pouvait faire office d'évaluation de compétences. J'ai même entendu des chargés de missions dire qu'on pouvait s'asseoir à côté d'un élève, écouter ce qu'il a à dire et valider la compétence. Moi je l'ai compris (mais peut être que je me trompe) comme une explication à l'arrache de quelques dizaines de secondes. Avant, il fallait faire des interrogations écrites plus ou moins difficiles mais maintenant une simple explication orale suffit. Bref, on s'enfonce vraiment dans le superficiel.
Mais là dessus je te rejoins.


Personnellement, j'ai honte de faire ce que je fais aujourd'hui quand je vois ce qu'on arrivait à faire encore il y a 15-20 ans. Tout n'était pas rose bien entendu. Il y avait de nombreux échecs mais ceux qui travaillaient et qui avaient qques possibilités avaient de réelles chances d'intégrer un BTS et de le décrocher. Il était d'ailleurs impossible d'avoir la moyenne dans le sujet comptable sans avoir travaillé car il y avait de la technique dans le sujet. Aujourd'hui le sujet est probablement faisable par une élève pas bête qui aurait très peu suivi de cours.  Les élèves (techniquement parlant) ne savent pratiquement rien faire. Le bac pro n'a même pas le niveau d'un BEP d'avant. Il y a toujours eu de l'échec scolaire je ne vais pas dire le contraire. Mais aujourd'hui, vu ce qu'ils savent faire même s'il y a le même taux de réussite, ils sont quasi tous en échec même si cela n'est pas dit bien entendu. Heureusement (ou malheureusement) les BTS s'adaptent et eux aussi baissent les exigences. Vraiment très sincèrement, je ne vois pas comment on peut se réjouir d'enseigner dans un tel bac. Un collègue m'a dit un jour qu'il préférait ce bac car depuis qques années il n'était plus capable d'enseigner le programme comptable aux élèves et qu'il n'en pouvait plus de se démener pour qu'ils ne comprennent rien. Je préfère cette honnêteté. Au moins il ne se cache pas derrière des faux semblants pédagogiques.
Je suis arrivée dans l'enseignement l'année où ils mettaient fin au BEP. J'étais stagiaire avec une seconde BEP secrétariat.
Je suis arrivée néo titulaire : le BEP mourait, le bac pro 2 ans mourait...
J'en ai vu des changements et j'ai déchanté

Maintenant les collègues de compta sont les plus à plaindre. Ils ont pris une sacrée claque. Il n'y a plus de compta à proprement parler.

Les BTS s'adaptent..là aussi je vais te répondre. Bien au contraire, ils résistent et font remonter les désastres. Mais anciennes élèves se prennent des cartons en note de synthèse. Elles me rappellent pour me le dire...Là je leur montre le gouffre qui existe entre le BTS et le Bac pro. Dans l'un tout est mâché et l'autre tout est à trouvé / pensé / raisonné.
Les collègues de BTS que j'ai cette année, sont affolées par le niveau. Plusieurs veulent fuir le BTS vu le niveau et le recrutement fait aujourd'hui.

Bref pour résumer :
-> une interprétation des textes ne me gêne pas, je ne blâmerai personne du moment que le boulot est fait et que les élèves n'en pâtissent pas à la fin (poursuite d'études ou emploi)
-> le fossé se creuse entre les Bacs Pros et les BTS. Doit on baisser le niveau pour y arriver? pas si sûre
-> j'attends de voir la réforme qui va pointer quand on va regrouper Accueil et GA.
-> est ce la fin des formations tertiaires (administrative) en LP : sûrement


_________________
Le bonheur est dans le pré après 7 ans de région parisienne
celitian
celitian
Expert

Débuts en tant que professeur lycée prof. - gestion comptable - Page 2 Empty Re: Débuts en tant que professeur lycée prof. - gestion comptable

par celitian le Mer 26 Oct 2016 - 12:20
@pitchounette a écrit:
Je suis arrivée dans l'enseignement l'année où ils mettaient fin au BEP. J'étais stagiaire avec une seconde BEP secrétariat.
Je suis arrivée néo titulaire : le BEP mourait, le bac pro 2 ans mourait...
J'en ai vu des changements et j'ai déchanté

Maintenant les collègues de compta sont les plus à plaindre. Ils ont pris une sacrée claque. Il n'y a plus de compta à proprement parler.

Les BTS s'adaptent..là aussi je vais te répondre. Bien au contraire, ils résistent et font remonter les désastres. Mais anciennes élèves se prennent des cartons en note de synthèse. Elles me rappellent pour me le dire...Là je leur montre le gouffre qui existe entre le BTS et le Bac pro. Dans l'un tout est mâché et l'autre tout est à trouvé / pensé / raisonné.
Les collègues de BTS que j'ai cette année, sont affolées par le niveau. Plusieurs veulent fuir le BTS vu le niveau et le recrutement fait aujourd'hui.

Bref pour résumer :
-> une interprétation des textes ne me gêne pas, je ne blâmerai personne du moment que le boulot est fait et que les élèves n'en pâtissent pas à la fin (poursuite d'études ou emploi)
-> le fossé se creuse entre les Bacs Pros et les BTS. Doit on baisser le niveau pour y arriver? pas si sûre
-> j'attends de voir la réforme qui va pointer quand on va regrouper Accueil et GA.
-> est ce la fin des formations tertiaires (administrative) en LP : sûrement
Je suis encore plus vieille que profs:( et j'ai connu des bac pro compta très sérieux qui réussissaient à devenir expert-comptable maintenant....

Il ne faut pas se leurrer les BTS compta sont obligés de prendre tous les candidats car ils ont beaucoup de difficultés à remplir les classes, la réforme de STMG a entraîné aussi une diminution des effectifs en section compta et, pour les bacs généraux, ils préfèrent aller en IUT GEA.

Le fossé entre les bac pros et bts se creuse dans toutes les spécialités suite à la suppression du bep, ce n'est pas malheureusement pas réservé aux filières tertiaires.

Et pour les formations tertiaires en LP, il y a plus de 20 ans le seul BEP compta ou secrétariat ne servait strictement à rien car c'était déjà une orientation par défaut pour tous les élèves qui ne voulaient pas se salir les mains donc j'imagine que le bac pro compta remplit cette fonction.

En attendant il y a du travail dans la comptabilité/gestion (surtout pour des postes très qualifiés) et, peu de candidats vraiment compétents.
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum