les 10 avantages de l'antipédagogisme

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

les 10 avantages de l'antipédagogisme

Message par trollbuster le Lun 2 Jan 2017 - 22:11

http://education.blog.lemonde.fr/2017/01/02/les-10-avantages-de-lantipedagogisme/

Bien qu’il repose sur le concept de « pédagogisme », désignant ce qu’il dénonce, l’antipédagogisme récuse pour lui-même le concept symétrique et donc le terme « antipédagogisme » qui en découle, pourtant bien plus factuel, policé et neutre sur le plan du vocabulaire que ceux de « réactionnaires » ou, pour citer le livre récent de Gregory Chambat, de « réac-publicains », utilisés par certains des ses adversaires. Dans un registre d’expression plus familier, les mêmes qui abusent du méprisant sobriquet « pédag ogo », s’offusquent si, pour tenter de les désigner rationnellement, quelqu’un ose utiliser le diminutif « antipédago ».

Dingue ça, je suis sur que Luc Cédelle matte en douce neoprofs


Dernière édition par trollbuster le Lun 2 Jan 2017 - 22:16, édité 1 fois

trollbuster
Niveau 5


Revenir en haut Aller en bas

Re: les 10 avantages de l'antipédagogisme

Message par Waterlily le Lun 2 Jan 2017 - 22:23

En voyant le titre, j'avais l'espoir d'un article positif... raté ! On en revient toujours au même : si on est contre les excès pédagogiques de ces dernières années, on est un affreux reac qui râle pour le plaisir... Il pourrait se renseigner un peu mieux, le monsieur, ainsi il verrait que les critiques sont ciblées sur certaines pratiques, et non sur des choses floues et indéfinissables. A quand un article objectif sur la question?
avatar
Waterlily
Niveau 3


Revenir en haut Aller en bas

Re: les 10 avantages de l'antipédagogisme

Message par Zagara le Lun 2 Jan 2017 - 22:24

Je trouve cet article assez simplificateur car formé sur une binarité plutôt que sur un gradient (qui serait plus proche de la réalité). Il ne réfléchit pas à la composition des "camps" ni à leurs positionnements, mais passe la moitié du texte à discuter du vocabulaire approprié pour deux grands ensembles qu'il pose arbitrairement.

Le raccourcis final "antipédagogistes = martèlement idéologique hostile qui ne se limite pas à l’extrême droite classique mais dont celle-ci a été le moteur." est assez beau, car il évacue toute possibilité de critique ou de réflexion nuancée du bilan des pilotes du MEN. J'ai bien aimé aussi l'argument ad trollem : "si tu critiques c'est pour ta jouissance".  

Encore un article qui connait la thèse de départ qu'il veut asséner ("l'extrême droite a gagné la bataille des idées") et qui sélectionne les éléments et oriente sa rhétorique pour y parvenir. Au final, je n'ai rien appris sur le sujet sinon l'opinion de l'auteur.
avatar
Zagara
Expert spécialisé


Revenir en haut Aller en bas

Re: les 10 avantages de l'antipédagogisme

Message par Reine Margot le Lun 2 Jan 2017 - 22:31

Oui, comme d'habitude, la dénonciation de l'opposition à la réforme comme une simple posture, sans jamais entrer dans les questions véritablement...pédagogiques justement.
Next!

_________________
Pour savoir combien il reste avant qu'elle parte: 

http://www.decompte.net/compte-a-rebours/degagement-de-najat/
avatar
Reine Margot
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: les 10 avantages de l'antipédagogisme

Message par Tamerlan le Lun 2 Jan 2017 - 22:32

@trollbuster a écrit:http://education.blog.lemonde.fr/2017/01/02/les-10-avantages-de-lantipedagogisme/

Bien qu’il repose sur le concept de « pédagogisme », désignant ce qu’il dénonce, l’antipédagogisme récuse pour lui-même le concept symétrique et donc le terme « antipédagogisme » qui en découle, pourtant bien plus factuel, policé et neutre sur le plan du vocabulaire que ceux de « réactionnaires » ou, pour citer le livre récent de Gregory Chambat, de « réac-publicains », utilisés par certains des ses adversaires. Dans un registre d’expression plus familier, les mêmes qui abusent du méprisant sobriquet « pédagogiste excessif », s’offusquent si, pour tenter de les désigner rationnellement, quelqu’un ose utiliser le diminutif « antipédago ».

Dingue ça, je suis sur que Luc Cédelle matte en douce neoprofs

Ce qui est plutôt étonnant Trollbuster, c'est que vous qui fréquentez depuis un moment neoprofs puissiez penser que cet article est en parfaitement cohérence avec les échanges qui s'y déroulent.

_________________
ll est difficile d'attraper un chat noir dans une pièce sombre, surtout lorsqu'il n'y est pas.
(Proverbe possiblement est-asiatique)
avatar
Tamerlan
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: les 10 avantages de l'antipédagogisme

Message par Rendash le Mar 3 Jan 2017 - 9:18

Luc Cédelle a écrit:1) L ‘adaptabilité à 360 degrés à toutes les options politiques de l’extrême droite à l’extrême gauche.
2) La facilité d’assimilation, indépendamment du niveau de culture générale ou de connaissance de l’éducation.
3) La « rebellitude » sans risque ou comment se prendre pour Che Guevara tous les matins.
4) Le droit à l’exécration, ou comment pratiquer l’outrance illimitée sans passer pour un extrémiste.
5) L’auto-exonération de toute responsabilité (puisque c’est toujours la faute du coupable universel, démasqué une fois pour toute).
6) La jouissance rhétorique (avoir à sa disposition une armée de mots et d’expressions toute faites d’une extrême efficacité).
7) L’esprit de supériorité (se sentir et se déclarer loin au-dessus des barbares, des médiocres et des tièdes).
8) L’abolition de la contradiction (inutile d’enquêter, lire, vérifier… collectionner les anecdotes suffit à nourrir la pensée).
9) La solidarité de caste (une fois intronisé dans l’Olympe antipédagogiste, le discrédit n’existe pas quoi qu’on fasse).
10) L’éternité conceptuelle (un mode de pensée qui existait hier, existe aujourd’hui, existera demain… bref, du solide!).

C'est drôle, en rayant un seul préfixe, on retrouve exactement tout ce qui est reproché par l"autre camp" au camp des pédagogues autoproclamés.

Plus précisément, j'aurais pu trouver ça drôle, si ce torchon n'avait pas été suivi de ceci :

Luc Cédelle a écrit:Au risque de pousser un peu plus loin le caractère personnel de ce commentaire, je dirais qu’il se passe avec la stigmatisation du « pédagogisme » le même phénomène qu’avec l’usage dans le débat public du concept de «droit-de-l’hommisme » : sous couvert de mettre en cause d’éventuels excès, ce sont les principes humanistes qui sont aujourd’hui ridiculisés, caricaturés de manière systématique en « simplisme » ou « angélisme » par des dizaines d’années d’un martèlement idéologique hostile qui ne se limite pas à l’extrême droite classique mais dont celle-ci a été le moteur.

Dénoncer les dérives de l'éducation jadis nationale revient donc à s'opposer à la défense des droits de l'homme. Fermez le ban, et ouvrez le mien, avant que je ne zorcharte.

_________________
avatar
Rendash
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: les 10 avantages de l'antipédagogisme

Message par Moonchild le Mar 3 Jan 2017 - 16:42

Je suis déçu : parmi les 10 avantages de l'antipédagogisme, il n'y a ni le droit à l'happy hour permanent dans tous les bars, ni l'apéritif offert au restaurant. Luc Cédelle est vraiment un briseur de rêve.

Moonchild
Expert


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum