Démission de Youssoufi Touré, recteur de Guyane et ancien président de l'Université d'Orléans

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Démission de Youssoufi Touré, recteur de Guyane et ancien président de l'Université d'Orléans

Message par Reine Margot le Mer 4 Jan 2017 - 16:20

La gestion de M Touré de l'Université d'Orléans est mise en cause, et il donne sa démission de son poste de recteur.

Libération a écrit:Financements détournés, notes de frais injustifiées, entretien de bâtiments superflus, gouvernance autocratique, voire népotique… Au fil de dérapages successifs, la modeste université d’Orléans accuse un déficit cumulé de 12 à 15 millions d’euros, soit près de 10 % de son budget annuel. En cause : la gestion de la précédente équipe de direction.

Dès 2011, pourtant, dans la foulée de l’instauration de la loi relative aux libertés et responsabilités des universités (LRU), la sonnette d’alarme avait été tirée par plusieurs membres du conseil d’administration. Et un peu plus mollement par le rectorat. «Nous savions tous qu’il y avait une défaillance importante, ne serait-ce qu’en raison du train de vie de la présidence, qui avait nommé pas moins de 14 vice-présidents. Mais nous ne la pensions pas à ce niveau», rapporte Gabriel Bergounioux, ancien élu syndical Snesup. Comme d’autres, il dénonce «l’hyper-présidentialisation» et le clientélisme «gagnant-gagnant» instaurés par Youssoufi Touré, l’ancien président, nommé précipitamment recteur de l’académie de Guyane en mars 2016.

http://www.liberation.fr/france/2016/12/30/l-ardoise-qui-plombe-l-universite-d-orleans_1538330

France Bleu a écrit:L’étau se resserre autour de Youssoufi Touré. Il va officialiser son départ de Guyane mercredi. Il en expliquera les raisons lors d'une conférence de presse. L'ancien président de l'Université d'Orléans est critiquée pour sa gestion de l'établissement qui accuse un déficit de 12 millions d'euros.

Youssoufi Touré va quitter son poste de recteur en Guyane seulement 10 mois après son arrivée. L'ancien président de l'université d'Orléans va l'annoncer lors d'une conférence de presse mercredi matin. Le communiqué qui a été envoyé aux médias locaux est très clair sur l'avenir de Youssoufi Touré en Guyane.Si depuis sa nomination en mars dernier, le recteur de Guyane doit faire face sur place à un climat délétère avec des agents de l’éducation nationale qui dénoncent leur mal-être, c’est sans doute pour sa gestion de l’Université d’Orléans qu’il est aujourd’hui rattrapé. On lui reproche d'avoir laissé une ardoise de 10 à 12 millions d‘euros de déficit sous sa présidence mais aussi un certain nombre de dérapages personnels : plus de 8.000 euros de téléphone portable, billets d’avion aller-retour Cayenne-Paris payés par l’Université, créance de 720.000 euros inscrite à deux reprises au budget 2014 de l'Université d'Orléans.

Youssoufi Touré est également mis en cause dans la gestion de l'établissement, entre 2009 et 2016 par Ary Bruand, son successeur avait même parlé de "légèrete" au micro de France Bleu Orléans.

Sa compagne aussi dans le viseur

Et ce n’est pas tout. Selon le document que France Bleu Orléans a pu consulter, la compagne de Youssoufi Touré, nommée par ses soins sans référence à la tête d’une des structures de l’Université, (la cellule investissement d'avenir) aurait bénéficié d’un très très bon salaire mais aussi de considérables remboursements de frais: train, voiture, voyage. Le Ministère de l’enseignement supérieur et de la recherche ne semble plus pouvoir fermer les yeux sur de tels agissements.

https://www.francebleu.fr/infos/education/l-ancien-president-de-l-universite-d-orleans-youssoufi-toure-quitte-deja-son-poste-de-recteur-en-guyane-1483472212

Résultat, afin de rétablir les comptes, des postes vont être supprimés et des enseignements réduits:

Nouvelle République a écrit:L'université d'Orléans a voté son budget 2017 dans la douleur. À la clé, plus de trois millions d'euros d'économies pour tenter de combler une partie du déficit de 12 millions d'euros révélé à l'automne dernier. Ces restrictions budgétaires vont notamment se traduire par des gels d'effectifs : 16 postes d'enseignants chercheurs, 15 postes d'enseignants et 15 postes techniques.

« De deux maux, nous avons choisi le moindre. C'était voter ces mesures ou se retrouver sous tutelle », a résumé vendredi à sa sortie Anne Besnier, représentante du conseil régional au conseil d'administration de l'université. Le président Ary Bruand a espéré ne pas avoir à renouveler le même exercice l'an prochain, à condition de trouver des recettes complémentaires. « Nous avons des responsabilités, mais compte tenu de l'ampleur du déficit, nous aurions dû être arrêtés plus tôt, indique le président qui dénonce le manque de sincérité du budget précédent ». À l'époque, l'université était pilotée par Youssoufi Touré, promu depuis recteur en Guyane.
Ce budget va également avoir des incidences pour les 17.000 étudiants, qui seront encore plus nombreux à la rentrée 2017. L'offre de formation devra sans doute être revue à la baisse. Autre question cruciale, celle des antennes départementales, comme Châteauroux/Issoudun, qui pèsent aussi sur son budget. « Nous allons chercher à maintenir le même niveau de présence territoriale, mais il n'est pas sûr que ce sera tenable. Tout dépendra de la façon dont les collectivités nous accompagneront », conclut le président.

http://www.lanouvellerepublique.fr/Loir-et-Cher/Actualite/Education/n/Contenus/Articles/2016/12/19/L-universite-Orleans-se-serre-la-ceinture-pour-2017-2942662

furieux furieux furieux furieux furieux furieux furieux furieux

_________________
Affaiblir l'école, calomnier les savoirs, c'est déséquilibrer une machine délicate, aussi délicate à vrai dire que peut l'être toute liberté individuelle. Voilà pourtant ce à quoi se dévoue, avec un acharnement inlassable et un aveuglement opiniâtre, une alliance secrète et imbécile.

JC Milner.
avatar
Reine Margot
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Démission de Youssoufi Touré, recteur de Guyane et ancien président de l'Université d'Orléans

Message par Chamil le Mer 4 Jan 2017 - 19:03

A la fois révélateur des dérives de gestion de certaines équipes présidentielles dans les universités (14 VP... faut le faire!), et de la faiblesse des financements et des moyens propres de celles-ci.

Quand on y réfléchit, dans quel autre pays un établissement universitaire de rang moyen (comme Orléans, plutôt bien réputé) n'aurait pas 15 millions en réserve pour éponger une gestion médiocre?

Chamil
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: Démission de Youssoufi Touré, recteur de Guyane et ancien président de l'Université d'Orléans

Message par Chamil le Mer 4 Jan 2017 - 19:24

Nouvelle République a écrit:
Ce budget va également avoir des incidences pour les 17.000 étudiants, qui seront encore plus nombreux à la rentrée 2017. L'offre de formation devra sans doute être revue à la baisse. Autre question cruciale, celle des antennes départementales, comme Châteauroux/Issoudun, qui pèsent aussi sur son budget. « Nous allons chercher à maintenir le même niveau de présence territoriale, mais il n'est pas sûr que ce sera tenable. Tout dépendra de la façon dont les collectivités nous accompagneront », conclut le président.
http://www.lanouvellerepublique.fr/Loir-et-Cher/Actualite/Education/n/Contenus/Articles/2016/12/19/L-universite-Orleans-se-serre-la-ceinture-pour-2017-2942662

Soit dit en passant, la question des antennes universitaires est compliquée. Georges Felouzis avait alerté en 2002 sur les dangers qu'elles pouvaient porter en termes d'inégalités de réussite:

http://www.amue.fr/fileadmin/amue/documents-publications/SemIEP_EffetsdeSites.pdf

Ajoutons que la dépendance croissante aux collectivités locales met l'université dans une soumission majeure (comment dire non à des collectivités locales qui paient l'établissement et la survie d'une antenne?)

Chamil
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: Démission de Youssoufi Touré, recteur de Guyane et ancien président de l'Université d'Orléans

Message par Malaca le Jeu 5 Jan 2017 - 1:18

De plus il laisse le rectorat de Guyane sans dessus-dessous, ayant réussi à écarter les personnes compétentes et il bat le record de moindre durée pour un recteur (moins d'un an)

D'ailleurs cela recommence à chauffer ici, grève en vue Evil or Very Mad c'est une académie difficile qui aurait bien besoin de recteurs expérimentés ...
"Ce préavis concerne TOUS les personnels représentés par les syndicats de la fédération UNSA EDUCATION GUYANE.  
Ce préavis est motivé par :
-La non prise en compte des besoins de la Guyane
-L’absence totale de gouvernance et de perspectives
-Le non respect et le mépris des personnels et des élèves de la Guyane toute entière "

_________________
Ajouter de la vie aux années plutôt que des années à la vie ...

"Fais de ta vie un rêve, et d'un rêve, une réalité." A. de Saint-Exupéry

mes rêves, ma réalité ...
avatar
Malaca
Esprit éclairé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum