La fermeture des collèges, les regroupements, un enjeu politique (pétition)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

La fermeture des collèges, les regroupements, un enjeu politique (pétition)

Message par Sugnet le Jeu 12 Jan 2017 - 22:33

Dans mon département mais aussi les départements voisins se ferment les uns après les autres des collèges de 81 à 400 élèves. On fait des regroupements. Si je puis comprendre que l'on ferme des structure n'offrant plus de réelle dynamique, je reste circonspecte devant la fermeture et le regroupement de collèges à tailles humaine ce qui a une incidence terrible sur les villes et villages avoisinants (Champlitte...)

Si l'on se place du point de vue pédagogique, le collège que nous défendons à l'heure actuelle est situé au centre ville, il compte 336 élèves, un effectif qui permet une dynamique éducative réelle mais également pour toute personne y travaillant la possibilité de porter un regard individualisé sur chaque élève. Le conseil départemental souhaite regrouper avec un autre collège de la ville de 400 élèves,situé au bas de la ville et brassant les villages situés au Nord, nous aurons au final un établissement où les élèves seront trop nombreux, où certains membres du personnels auront du mal à s'intégrer au travail d'équipe et à connaître les enfants puisqu'ils réaliseront un complément de service (ce qui n'est pas le cas dans le collège dont je parle qui de plus a une équipe stable. Une étude de Barry et West pour l'OCDE démontre que les jeunes sortant de structures petites et moyennes font de plus longues études et ont des salaires plus élevés. Une autre de Cédric Afsa pour la DEPP va également en ce sens, précisant que la réussite dans les grands établissement ne concerne que les enfants de milieux favorisés et que l'on perd énormément socialement à réaliser des regroupements.

Il semble évident que :

  -  les équipes resserrées permettent des projets plus solides et tournés vers les élèves : moins d'interlocuteurs, organisation moins chronophage puisque tous les acteurs de la communauté pédagogique se connaissent de manière plus fine ainsi que les ressources de chacun. Les enseignants ont de plus en plus de nouvelles missions du fait des dernières réformes (entre autres en terme de travail d'équipe). Nous sommes témoins de la diversité des projets proposés dans ce collège [je parle en tant que parent d'élève témoin de la qualité du travail fourni]qui tiennent non seulement à la qualité de chaque membre mais aussi au fait qu'il est plus facile d'élaborer des projets ensemble lorsqu'on a plus de classes en communs et que les interlocuteurs de chaque discipline sont peu ou prou les mêmes. L'information passe mieux, et plus rapidement

  - le risque d'avoir des élèves décrocheurs ou en souffrance est moins élevé. Le principal et la CPE connaissent tous les enfants et sont plus réactifs. Les élèves de collège sont à un âge fragile qui demande une vigilance particulière et l'impact d'un principal est connu de part la position qu'il occupe. Un élève décrocheur ou rebelle, qui a une entrevue avec le principal, y prêtera plus d'attention qu'avec un adjoint. D'ailleurs les études citées précédemment insistent sur le fait que les enseignants ont moins de discipline à effectuer et que la durée des cours passe de 20 ou 30 minutes à 50 ou 55 dans les collèges de petite ou moyenne taille.

- Un collège de petite taille génère forcément moins de bruit, entre autres lors des allées et venues des élèves, des temps de vie scolaire, à la cantine. Or, on sait maintenant que le bruit a un impact négatif sur la santé, qu'il est générateur de stress. L 'Etat s'est d’ailleurs saisi de ces faits et a promulgué une loi en 2003 ayant pour objet de limiter les impacts en question, mais l'idéal est de conserver des effectifs raisonnables.

D'un point de vue économique ainsi que le souligne Macarena Ares Ablade, le coût direct (transports engendrés) et indirect (impact sur la communauté du bassin, les commerces) peuvent s'avérer désastreux.

Je vous fait grâce des autres arguments dont nous faisons part aux décideurs et politiques mais en tous cas les fermetures des collèges en milieu rural sont de véritables drames et nous comptons alerter les politiques sur cette problématique en prenant notre collège comme emblème.

La fermeture du Collège  Gérôme à Vesoul nous motive plus que jamais.

Le collège de Langres, également un batiment Jésuite, a accueilli Diderot durant sa scolarité. Je ne vous cache pas qu'en plus d'être désastreux pour notre centre ville, les citoyens devraient seuls entretenir ce lieu, le collège appartenant à la ville.

A quel moment pense-t-on au gens, ceux qui respirent, vivent travaillent à un endroit? Notre luxe à nous dans nos petites villes de campagnes, c'est de pouvoir avoir une bonne qualité de vie. L'objectif étant de rénover des casernes excentrées à l'entrée de la ville ayant accueilli avant les collégiens des métaux lourds...J'ai quand même des doutes.

Ainsi si vous voulez nous soutenir, je vous mets l'adresse du collectif

https://www.facebook.com/Collectif-pour-le-maintien-du-collège-Diderot-au-centre-ville-de-Langres-236698150104375/?fref=ts

et de notre pétition:

https://www.change.org/p/conseil-départemental-de-la-haute-marne-oui-au-maintien-du-collège-diderot-au-centre-ville-de-langres/u/19035068

Enfin toutes les sources (études sociologiques et autres), tous les exemples de collèges menacés de fermetures mais aussi d'arguments en faveur de la conservation de collèges à taille humaine sont les bienvenus.

Merci de m'avoir lue jusqu'au bout.

_________________
" Le silence est comme une note suspendue qui permet de mieux entendre celle qui précède et celle qui suit. Ecole du respect, il prépare la qualité de notre présence à l'autre et la qualité de la rencontre..." Michel Hubault
avatar
Sugnet
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: La fermeture des collèges, les regroupements, un enjeu politique (pétition)

Message par Thalia de G le Ven 13 Jan 2017 - 6:55

J'ai édité ton titre pour y ajouter une info. J'ai signé.

_________________
Premiers pas sur le forum ? La réponse à votre question est sûrement ICI
avatar
Thalia de G
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: La fermeture des collèges, les regroupements, un enjeu politique (pétition)

Message par Sugnet le Ven 13 Jan 2017 - 12:23

Je te remercie.
Le collectifs défendant des collèges sont désoeuvrés... On tente de s'unir pour se faire entendre.
Le plus drôle étant qu'on prenne ce genre de décisions qui vont à l'encontre des études dans le domaine, que ce collège a été choisi pour sa configuration, la solidité de l'équipe et autres qualités pour accueillir une jeune en voie de radicalisation, merci, c'est bien de remercier les équipes

_________________
" Le silence est comme une note suspendue qui permet de mieux entendre celle qui précède et celle qui suit. Ecole du respect, il prépare la qualité de notre présence à l'autre et la qualité de la rencontre..." Michel Hubault
avatar
Sugnet
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: La fermeture des collèges, les regroupements, un enjeu politique (pétition)

Message par Sugnet le Jeu 2 Mar 2017 - 1:05

Je me permets de faire remonter le post. Nous rencontrons mercredi des représentants du Conseil départemental et d'autre part nous devons faire face à une désinformation de la part de certains élus qui baisse le moral des troupes.
Les membres s'enquièrent régulièrement des likes sur la page et des nombres de signatures et je sais que ça leur redonne un coup de fouet. Et pour qu'enfin les journaux nous donnent la parole ça serait bon qu'on ai plus de soutiens. Certains collègues risquent de perdre leur poste ou d'être envoyés loin. Et nous n'avons pas envie de devenir non plus une death mall, d'autant plus qu'un sondage IPSOS récent fait le lien entre les villes désertifiées et le vote FN
https://www.franceculture.fr/societe/des-centres-villes-de-plus-en-plus-deserts
Merci à ceux et celles qui comprendront que notre cas n'est qu'un exemple de plus de ce qui est en train de se faire en France et peut arriver très vite n'importe où.

_________________
" Le silence est comme une note suspendue qui permet de mieux entendre celle qui précède et celle qui suit. Ecole du respect, il prépare la qualité de notre présence à l'autre et la qualité de la rencontre..." Michel Hubault
avatar
Sugnet
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: La fermeture des collèges, les regroupements, un enjeu politique (pétition)

Message par sifi le Jeu 2 Mar 2017 - 7:05

Pétition signée.
avatar
sifi
Niveau 10


Revenir en haut Aller en bas

Re: La fermeture des collèges, les regroupements, un enjeu politique (pétition)

Message par amethyste le Jeu 2 Mar 2017 - 7:52

Signé

_________________
Nous aurons le destin que nous aurons mérité. Einstein
                   
avatar
amethyste
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: La fermeture des collèges, les regroupements, un enjeu politique (pétition)

Message par Escargot Géant le Jeu 2 Mar 2017 - 8:55

J'ai signé. Avez-vous fait passer votre premier message aux parents?
avatar
Escargot Géant
Niveau 6


Revenir en haut Aller en bas

Re: La fermeture des collèges, les regroupements, un enjeu politique (pétition)

Message par Grain d'aile le Jeu 2 Mar 2017 - 9:19

Pétition signée.
avatar
Grain d'aile
Niveau 5


Revenir en haut Aller en bas

Re: La fermeture des collèges, les regroupements, un enjeu politique (pétition)

Message par elisa18 le Jeu 2 Mar 2017 - 18:36

Tu as bien fait de faire remonter le post, je ne l'avais pas vu; u coup j'ai signé!

elisa18
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: La fermeture des collèges, les regroupements, un enjeu politique (pétition)

Message par Zenxya le Jeu 2 Mar 2017 - 21:32

Pétition signée et je fais remonter le fil Very Happy

_________________
Soyez résolus à ne plus servir, et vous voilà libres - La Boétie

La folie c’est faire toujours la même chose et s’attendre à un résultat différent - Albert Einstein
avatar
Zenxya
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: La fermeture des collèges, les regroupements, un enjeu politique (pétition)

Message par almuixe le Dim 5 Mar 2017 - 13:59

Pétition signée aussi. Bon courage !

almuixe
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: La fermeture des collèges, les regroupements, un enjeu politique (pétition)

Message par Alancya le Dim 5 Mar 2017 - 14:04

C'est signé.

Alancya
Niveau 2


Revenir en haut Aller en bas

Re: La fermeture des collèges, les regroupements, un enjeu politique (pétition)

Message par Sugnet le Lun 6 Mar 2017 - 23:23

Merci à vous. Oui nous avons fait passer le premier message aux parents comme nous avons pu car en collège ce n'est pas facile. D'autre part il y a des parents FCPE qui travaillent à la mairie et ont peur pour leur poste, donc ils n'ont pas voulu qu'on fasse passer par les mails en notre possession.
Ensuite en ce qui concerne les collègues c'est mitigé, certains pensent qu'il y aura plus d'offres d'options dans le nouveau collège et d'autres ne veulent pas revendiquer pour les pertes de postes, même s'ils sont envoyés au Nord du département ou ailleurs car ils disent que dans l'ambiance actuelle on va encore passer pour des nantis. Le pire est pour les agents du conseil départemental car si nos sources sont sûres il n'y aura plus de cantine avec plats élaborés in situ donc suppression de postes, ce qui est un drame pour ceux qui ont acheté un logement en ville. La majorité est bien évidemment partie prenante et nous avons alerté les syndicats.
Les parents d'élèves du collège privé ne veulent pas non plus que notre collège ferme car cela serait une perte d'attractivité pour la ville.
Nous allons rencontrer les représentants du Conseil départemental et pourrons leur poser des questions claires sur les devis, l'internat, la restauration, les problèmes de circulation, de sécurité (le centre de secours sera mis au même endroit, donc pour les interventions il faut espérer qu'ils n'aient pas à sortir de la caserne à l'heure où les bus et les véhicules particuliers, vélos seront en train de circuler...
Le projet aurait eu du sens il y a une 30aine ou 20aine d'année mais là ce n'est plus possible surtout à l'heure où on parle de désertification des centres villes, des friches urbaines et qu'il ne faut pas faire de quartiers dédiés (aux commerces, aux habitats, aux services, à l'administratif) mais faire des lieux mêlés.
Merci de votre soutien à tous et à toutes ça rebooste.

_________________
" Le silence est comme une note suspendue qui permet de mieux entendre celle qui précède et celle qui suit. Ecole du respect, il prépare la qualité de notre présence à l'autre et la qualité de la rencontre..." Michel Hubault
avatar
Sugnet
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: La fermeture des collèges, les regroupements, un enjeu politique (pétition)

Message par eponine21 le Mar 7 Mar 2017 - 15:52

Pétition signée aussi.
Je viens de Langres !
avatar
eponine21
Niveau 5


Revenir en haut Aller en bas

Re: La fermeture des collèges, les regroupements, un enjeu politique (pétition)

Message par Sugnet le Mar 7 Mar 2017 - 22:47

@eponine21 a écrit:Pétition signée aussi.
Je viens de Langres !

Super! Au moins tu peux comprendre en quoi cela casserait la dynamique (quartiers neufs mêlés avec le centre, pas d'ostracisme).

J'ai peur demain je rencontre les conseillers départementaux avec 3 autres membres du collectif (mais récents)
Mais je suis blindée. Je ne suis pas née ici je suis de Gray. Cependant j'ai eu un très bon accueil. C'est cool tu vas me la faire tourner sur facefook alors.
Dès qu'on aura plus de réponses on va alerter les gens du Grand Langres.
Tu as dû bien reconnaitre la photo, elle est de David du patrimoine, je pense que tu vois de qui je parles?

_________________
" Le silence est comme une note suspendue qui permet de mieux entendre celle qui précède et celle qui suit. Ecole du respect, il prépare la qualité de notre présence à l'autre et la qualité de la rencontre..." Michel Hubault
avatar
Sugnet
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum