Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
VinZT
Sage

Classe inversée, retour sur expérience - Page 2 Empty Re: Classe inversée, retour sur expérience

par VinZT le Sam 11 Fév 2017 - 1:25
@Jenny a écrit:
@Ajupouet a écrit:Pour ma part, je pense que d'un point de vue pédagogique la classe inversée peut être vraiment extra.
Mais pour ça, il faudrait que les enfants aient travaillé de cette façon depuis le début ou presque. Pour que ça marche, il faut des gamins autonomes et qui ont envie d'apprendre. Des gamins qui produisent un travail pour eux le soir.

Classe inversée, retour sur expérience - Page 2 2252222100
Et malheureusement, certaines classes de 5e sont très peu autonomes.

Certaines classes de terminale aussi …
celitian
celitian
Expert

Classe inversée, retour sur expérience - Page 2 Empty Re: Classe inversée, retour sur expérience

par celitian le Sam 11 Fév 2017 - 9:10
celinesud a écrit:Une remarque de maman sur la classe inversée :
Ma fille est une élève très sérieuse et qui fait tout (voire plus) ce que ses profs lui demandent. Elle passe du temps sur ses devoirs et réussit bien. Si ses profs s'amusaient à mettre en place la classe inversée, je serais extrêmement inquiète et en colère. Dans une matière, encore, pourquoi pas. Mais vous imaginez si cela s'étend à toutes les matières. Non, je ne veux pas voir ma fille passer des heures sur un pc à préparer les futurs cours qui devraient se faire en classe ! Et comment fait-on si on a plusieurs enfants ? On achète plusieurs ordis ? Ce principe est démagogique au possible.
Sans parler de classe inversée, je remarque que cette année, depuis la réforme, ma fille a de plus en plus de choses à faire sur pc (recherches, diaporamas, ...). Cela prend un temps énorme pour quel résultat ?
Et j'insiste : comment font les familles avec plusieurs enfants ?
+1
Et tu as une fille souvent moins accro aux écrans qu'un garçon, je me bagarre suffisamment avec mon fils pour limiter les écrans , pas besoin que le collège en rajoute une couche avec CI ou tablette.

Sinon la CI, je pratique avec des BTS (programme trop lourd par rapport aux heures), pas de miracle non plus.

Dans le lien que j'ai mis, le collègue explique aussi
La classe inversée telle que nous l’avons suivie au cours d’une année scolaire révèle une inversion de la performance des élèves par rapport à la classe traditionnelle. Il convient toutefois d’avoir à l’esprit que l’inversion de la performance ne signe en rien l’inversion du niveau de l’élève. Un élève peut être moins performant en classe inversée mais rester d’un niveau convenable.

C'est très déstabilisant car pour plusieurs pratiques pédagogiques c'est souvent la conclusion des essais, les plus faibles en profitent un peu mais pas les plus forts.
Docteur OX
Docteur OX
Grand sage

Classe inversée, retour sur expérience - Page 2 Empty Re: Classe inversée, retour sur expérience

par Docteur OX le Sam 11 Fév 2017 - 9:50
celinesud a écrit:Une remarque de maman sur la classe inversée :
Ma fille est une élève très sérieuse et qui fait tout (voire plus) ce que ses profs lui demandent. Elle passe du temps sur ses devoirs et réussit bien. Si ses profs s'amusaient à mettre en place la classe inversée, je serais extrêmement inquiète et en colère. Dans une matière, encore, pourquoi pas. Mais vous imaginez si cela s'étend à toutes les matières. Non, je ne veux pas voir ma fille passer des heures sur un pc à préparer les futurs cours qui devraient se faire en classe ! Et comment fait-on si on a plusieurs enfants ? On achète plusieurs ordis ? Ce principe est démagogique au possible.
Sans parler de classe inversée, je remarque que cette année, depuis la réforme, ma fille a de plus en plus de choses à faire sur pc (recherches, diaporamas, ...). Cela prend un temps énorme pour quel résultat ?
Et j'insiste : comment font les familles avec plusieurs enfants ?

Merci. Mais ça, nos experts en sciences de l'éduc et en formatage numérique des zenfants, ils n'y pensent pas !
Ajupouet
Ajupouet
Fidèle du forum

Classe inversée, retour sur expérience - Page 2 Empty Re: Classe inversée, retour sur expérience

par Ajupouet le Sam 11 Fév 2017 - 10:27
J'ai posé la question à ma grande (terminale S) ce matin.
Réponse : "Pour faire la classe inversée, il faut être sacrément bon prof. Tu comprends, le prof donne plein de trucs à lire, des exos à faire. C'est bien, mais on n'a pas de vrai cours bien structuré pris en note, et ça manque. Et puis en classe, en gros, avec mon prof qui travaille comme ça, ça se limite à corriger les exos.
Au final, ceux qui ont déjà tout fait et juste s'ennuient et perdent leur temps, et ceux qui n'ont rien fait à la maison rament. De toute façon la moitié de la classe dort puisque la prof déblatère sur des trucs qu'on a plus ou moins déjà vus."
Elle est donc assez critique sur la classe inversée telle que pratiquée par un de ses profs...

_________________
Enfants, adolescents, adultes : il n'est jamais trop tard pour restaurer son geste d'écriture.
www.sos-ecriture.com   - Facebook
Thalie
Thalie
Grand sage

Classe inversée, retour sur expérience - Page 2 Empty Re: Classe inversée, retour sur expérience

par Thalie le Sam 11 Fév 2017 - 10:29
Pour ma part, j'ai demandé à mes élèves qu'ils se servent à la maison du manuel numérique pour éviter de transporter tous les jours le nouveau manuel assez épais (Merci Véronique pour ce génial TDL) mais je n'avais pas pensé à cela :
"Madame, on n'a qu'une tablette à la maison.
Madame, le soir, mon père travaille sur l'ordi.
Madame, mes frères et soeurs au lycée ont besoin de l'ordi pour travailler.
Madame, on n'a qu'un téléphone portable pour surfer sur le net.
Madame, mes parents m'interdisent d'utiliser l'ordinateur le soir."
CQFD
Fesseur Pro
Fesseur Pro
Grand Maître

Classe inversée, retour sur expérience - Page 2 Empty Re: Classe inversée, retour sur expérience

par Fesseur Pro le Sam 11 Fév 2017 - 11:10
Chez nous, entre 10 et 15% des élèves n'ont pas d'ordi/tablette à la maison.

_________________
Pourvu que ça dure... professeur
avatar
chmarmottine
Expert

Classe inversée, retour sur expérience - Page 2 Empty Re: Classe inversée, retour sur expérience

par chmarmottine le Sam 11 Fév 2017 - 11:35
Je suis heureuse de constater que je ne suis pas la seule à penser qu'il y a un énorme couac matériel dans cette histoire de classe inversée.
avatar
CCRIS
Niveau 2

Classe inversée, retour sur expérience - Page 2 Empty Re: Classe inversée, retour sur expérience

par CCRIS le Sam 11 Fév 2017 - 13:29
Le problème de l'équipement informatique ne se pose pas qu'avec la classe inversée : en lycée en tout cas, beaucoup de professeurs donnent des ressources numériques à consulter en dehors des cours. J'ai déjà soulevé le problème de l'équipement en salle des profs sans que ma remarque paraisse pertinente à certains collègues qui estiment que les élèvent baignent dans le numérique.

Par contre, on peut faire une classe inversée en distribuant un cours structuré sur papier. Je ne suis pas sûre que l'on puisse condamner le principe de la classe inversée en tant que tel, car il y a une infinité de manières de le pratiquer, tout comme il y a une infinité de manières de ne pas le pratiquer.
Je l'ai testé cette année sur un chapitre quelque chose qui s'inspire du cours inversé et ça m'a plutôt convaincu, mais je ne suis pas sûre que ce soit possible dans toutes les matières.

Pour ma part, en philosophie, j'ai procédé ainsi :
- j'ai distribué le chapitre par tronçons au fur et à mesure (pour ne pas être obligée de faire tout le chapitre ainsi si ça se révélait catastrophique),
- avant chaque cours les élèves devaient lire la partie qui serait étudiée en classe, deux élèves désignés à l'avance devaient préparer des questions à poser au reste de la classe (pour qu'ils lisent activement le cours),
- en classe, je commence par récapituler les séances précédentes, puis on fait la session de questions-réponses (entre 5 et 10 minutes), enfin je réexplique le cours en insistant sur ce qui est important ou mal compris.
- pour finir, je fais un schéma récapitulatif.

C'est un peu "inversé" puisque les élèves découvrent le cours à la maison et l'approfondissent et en font une fiche en classe. Mon objectif principal était d'amener les élèves à lire davantage (car je comprends progressivement que lorsqu'un élève dit qu'il ne lit pas, ça ne signifie pas qu'il ne dévore pas de romans, mais qu'il est vraiment rarement confronté au déchiffrement de signes linguistiques...).
Mon second objectif était de cumuler schémas et phrases rédigées...ce qui est matériellement impossible en 55 minutes de cours avec le programme qu'on a. Or, les schémas aident les élèves à comprendre, mais ils reformulent parfois maladroitement la partie du cours qu'ils n'ont que de cette façon dans leurs cahiers. Inversement, lorsqu'ils ont des phrases rédigées dans leur cahier, les choses semblent moins claires dans leur esprit et ils ont du mal à mobiliser le cours au lieu de le réciter.
Mais je précise que j'avais des élèves de bonne volonté (sauf 1 ou 2 par classe), qui font le travail demandé s'ils comprennent clairement ce qu'ils ont à faire et qu'ils savent que ça se verra s'ils le font (d'où la session de questions-réponses au lieu de la simple injonction "lisez la cours").
Ventre-Saint-Gris
Ventre-Saint-Gris
Niveau 9

Classe inversée, retour sur expérience - Page 2 Empty Re: Classe inversée, retour sur expérience

par Ventre-Saint-Gris le Sam 11 Fév 2017 - 13:33
@Fesseur Pro a écrit:Chez nous, entre 10 et 15% des élèves n'ont pas d'ordi/tablette à la maison.

La même chez nous.
C'est tout de même dingue de voir comme la Divine Innovation Vengeresse des Inégalités finit toujours par faire un pied de nez aux élèves les plus sinistrés.
Dr Raynal
Dr Raynal
Habitué du forum

Classe inversée, retour sur expérience - Page 2 Empty Re: Classe inversée, retour sur expérience

par Dr Raynal le Sam 11 Fév 2017 - 15:46
J'ai testé, et essayé de mesurer l'efficacité par rapport à une classe témoin, d'un type de classe inversé en troisième, en SVT.
Le bilan a été le suivant :
- les très bons élèves sont content
- les pas bons le restent, et ne font rien
- les moyens perdent pied car ils ne font tout simplement pas le travail demandé, ou essayent en catastrophe de "suivre" sur le cours (numérique au départ, qu'ils ont imprimé...) au sujet des questions posés par les titulaires du premier rang.
Le bilan sur les notes, reflétant le niveau : globalement aucun changement significatif.
En approfondissant, les meilleurs élèves s'améliorent vu leur investissement, les moins bons creusent leur déficit de connaissances. Pour le "ventre mou", rien ne change vraiment, de rares progrès compensant de rares baisses, sans que cela soit réellement significatif.
Beaucoup de bruit pour rien.
avatar
K1nase
Niveau 5

Classe inversée, retour sur expérience - Page 2 Empty Re: Classe inversée, retour sur expérience

par K1nase le Sam 11 Fév 2017 - 16:40
@Dr Raynal a écrit:J'ai testé, et essayé de mesurer l'efficacité par rapport à une classe témoin, d'un type de classe inversé en troisième, en SVT.
Le bilan a été le suivant :
- les très bons élèves sont content
- les pas bons le restent, et ne font rien
- les moyens perdent pied car ils ne font tout simplement pas le travail demandé, ou essayent en catastrophe de "suivre" sur le cours (numérique au départ, qu'ils ont imprimé...) au sujet des questions posés par les titulaires du premier rang.
Le bilan sur les notes, reflétant le niveau : globalement aucun changement significatif.
En approfondissant, les meilleurs élèves s'améliorent vu leur investissement, les moins bons creusent leur déficit de connaissances. Pour le "ventre mou", rien ne change vraiment, de rares progrès compensant de rares baisses, sans que cela soit réellement significatif.
Beaucoup de bruit pour rien.

C'est un essai global, en passant tous les cours en inversé ?

Personnellement, j'ai beaucoup entendu parler des bienfaits de la pédagogie active (et de la classe inversée) dans le supérieur pour des notions particulières qui sont connues comme étant difficiles. J'ai moi-même testé de la "pédagogie active" pour la construction de certains concepts particuliers au niveau Master avec des résultats satisfaisants, surtout parce que ça permet de travailler certaines compétences spécifiques en plus de l'apprentissage d'une notion.

Ce mode de fonctionnement ponctuel me semble le plus sain. Mais quelqu'un ici a testé ça dans le secondaire, de manière ponctuelle pour certaines notions bien précises ? Avec quels retours ?
Dr Raynal
Dr Raynal
Habitué du forum

Classe inversée, retour sur expérience - Page 2 Empty Re: Classe inversée, retour sur expérience

par Dr Raynal le Sam 11 Fév 2017 - 17:07
@K1nase a écrit:
C'est un essai global, en passant tous les cours en inversé ?

Je ne suis pas suicidaire ! Une classe de troisième "Test" a été comparée à une classe "témoin" continuant de recevoir l'enseignement classique votre serviteur. Les deux classes avaient au départ un niveau similaire dans la plupart des matières. Tous les détails ici.
Jenny
Jenny
Modérateur

Classe inversée, retour sur expérience - Page 2 Empty Re: Classe inversée, retour sur expérience

par Jenny le Sam 11 Fév 2017 - 17:13
Merci CCRIS pour les idées concrètes. J'aime bien l'idée des élèves qui préparent des questions pour leurs camarades.
avatar
K1nase
Niveau 5

Classe inversée, retour sur expérience - Page 2 Empty Re: Classe inversée, retour sur expérience

par K1nase le Sam 11 Fév 2017 - 18:28
@Dr Raynal a écrit:
@K1nase a écrit:
C'est un essai global, en passant tous les cours en inversé ?

Je ne suis pas suicidaire ! Une classe de troisième "Test" a été comparée à une classe "témoin" continuant de recevoir l'enseignement classique votre serviteur. Les deux classes avaient au départ un niveau similaire dans la plupart des matières. Tous les détails ici.

Oui j'avais bien compris. Ma question était : pour la classe Test, l'ensemble des cours sont inversés (ce que j'appelle "global") ou bien cela s'applique à certains cours uniquement.

Mais à la lecture (intéressante) du document, je pense avoir compris que c'est global. Merci pour ce doc.
Honchamp
Honchamp
Expert

Classe inversée, retour sur expérience - Page 2 Empty Re: Classe inversée, retour sur expérience

par Honchamp le Sam 11 Fév 2017 - 21:03
@Dr Raynal a écrit:
@K1nase a écrit:
C'est un essai global, en passant tous les cours en inversé ?

Je ne suis pas suicidaire ! Une classe de troisième "Test" a été comparée à une classe "témoin" continuant de recevoir l'enseignement classique votre serviteur. Les deux classes avaient au départ un niveau similaire dans la plupart des matières. Tous les détails ici.

Merci Dr Raynal. C'est intéressant.
Par ailleurs, vous soulignez bien le travail énorme que cela vous a demandé !

_________________
"Tu verras bien qu'il n'y aura pas que moi, assise par terre comme ça.."
Jenny
Jenny
Modérateur

Classe inversée, retour sur expérience - Page 2 Empty Re: Classe inversée, retour sur expérience

par Jenny le Sam 11 Fév 2017 - 22:27
J'ai lu avec un peu de retard, merci Dr Raynal pour ce compte rendu très précis.
Oxford
Oxford
Habitué du forum

Classe inversée, retour sur expérience - Page 2 Empty Re: Classe inversée, retour sur expérience

par Oxford le Dim 12 Fév 2017 - 6:25
Merci beaucoup Dr Raynal pour ce document très intéressant et chapeau pour le travail !

_________________
Tutti i ghjorna si n'impara.
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum