Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
Kimberlite
Fidèle du forum

Re: sciences physiques et démarche d'investigation

par Kimberlite le Mar 28 Mar 2017 - 21:32
@slylan a écrit:
KinetteKinette a écrit:Bonsoir,
Je me permet de m'immiscer dans votre discussion, mais en SVT on a le même problème.
En fait la démarche d'investigation n'est à mon sens pas une méthode à utiliser à toutes les sauces (comme essaient de le faire croire les formateur d'ESPE). Elle embrouille les choses, surtout pour les élèves les plus faibles, et est totalement inutile pour des notions simples qui sont souvent presque évidentes pour les élèves (quel intérêt d'embêter les élèves pour qu'ils découvrent que le rein sert à éliminer les déchets ou que les poumons servent à respirer?). A mon sens, elle est à faire découvrir aux élèves sur quelques séances pour qu'ils comprennent comment on découvre de nouvelles choses, que ça ne se fait pas n'importe comment (importance d'avoir un bon échantillon, de comparer les résultats, etc...), et pour qu'ils fassent un peu travailler leur logique.
Ensuite, comme expliqué avant, on peut très bien faire des TP sans démarche expérimentale (et de toute façon, sur une heure en classe complète c'est déjà pas mal d'arriver à leur faire mener une expérience).

J'avoue honteusement garder souvent pour la forme une structure "problème-hypothèses-analyse-bilan", mais je passe rapidement sur le début :-D

K

Si vous n'y croyez pas et que vous constatez vous-même que c'est inefficace, pourquoi le faites-vous ?



C'est juste la structure "visuelle" de mes cours que j'ai, j'avoue, la flemme de reprendre Embarassed
J'étais stagiaire il n'y a pas si longtemps (l'année suivante fut incomplète car enceinte, et avec un bébé et la réforme qui nous casse les pieds, j'avoue ne pas avoir trop le temps de tout reprendre), donc je savais que j'allais être inspectée. J'ai d'ailleurs été ré-inspectée l'année suivante, et j'avoue lâchement avoir préféré "assurer le coup".
En gros, je donne le nom de la partie, on écrit un court problème (le plus court possible), si je pense que ça a un intérêt (donc de moins en moins), je demande aux élèves de proposer des solutions (souvent en plus ils savent, alors ça va vite), puis on passe à l'activité.

EDIT: si on veut parler d'efficacité: avec des 6emes et un peu les 5emes, le questionnement a tendance à les motiver, donc parfois je l'utilise. Par contre, en 4ème, ils sont blasés et s'en fichent généralement.
K
avatar
Moonchild
Expert spécialisé

Re: sciences physiques et démarche d'investigation

par Moonchild le Mar 28 Mar 2017 - 23:21
@ycombe a écrit:Le Café vient de mettre en avant ce que nous avions fait remarquer ici dès la publication du rapport:
http://www.neoprofs.org/t107461-le-pisa-choc-n-aura-pas-lieu-en-2015#3910663
http://www.neoprofs.org/t107461p25-le-pisa-choc-n-aura-pas-lieu-en-2015#3910950
On peut effectivement pointer un léger retard à l'allumage, mais il est tout de même significatif que le Café Pédagogique en vienne à publier ce constat qui va à l'encontre de tous leurs postulats constructivistes ; c'est un peu comme si l'APMEP remettait en cause la pertinence des TICE et des situations-problèmes en maths (ah non, on me dit dans l'oreillette que, ça, ça ne peut pas se produire).






avatar
Ilona
Niveau 9

Re: sciences physiques et démarche d'investigation

par Ilona le Mar 28 Mar 2017 - 23:59
@slylan a écrit: Ça ne doit pas être facile pour un scientifique d'accepter de faire ce genre de bidouillage mais je comprends que l'année de stage, c'est particulier Razz .
C'était clairement de la "fraude scientifique",mais mon binôme et moi étions à la bourre dans la constitution de notre mémoire commun.
avatar
Dame Jouanne
Habitué du forum

Re: sciences physiques et démarche d'investigation

par Dame Jouanne le Mer 29 Mar 2017 - 7:35
KinetteKinette a écrit:Bonsoir,
Je me permet de m'immiscer dans votre discussion, mais en SVT on a le même problème.
En fait la démarche d'investigation n'est à mon sens pas une méthode à utiliser à toutes les sauces (comme essaient de le faire croire les formateur d'ESPE). Elle embrouille les choses, surtout pour les élèves les plus faibles, et est totalement inutile pour des notions simples qui sont souvent presque évidentes pour les élèves (quel intérêt d'embêter les élèves pour qu'ils découvrent que le rein sert à éliminer les déchets ou que les poumons servent à respirer?). A mon sens, elle est à faire découvrir aux élèves sur quelques séances pour qu'ils comprennent comment on découvre de nouvelles choses, que ça ne se fait pas n'importe comment (importance d'avoir un bon échantillon, de comparer les résultats, etc...), et pour qu'ils fassent un peu travailler leur logique.
Ensuite, comme expliqué avant, on peut très bien faire des TP sans démarche expérimentale (et de toute façon, sur une heure en classe complète c'est déjà pas mal d'arriver à leur faire mener une expérience).

J'avoue honteusement garder souvent pour la forme une structure "problème-hypothèses-analyse-bilan", mais je passe rapidement sur le début :-D
K
Je suis parfaitement d'accord avec ce que tu dis Kinette. La démarche d'investigation est intéressante dans certains cas bien choisis et elle me semble plutôt efficace quand le résultat de l'expérience est à l'opposé de ce qu'attend l'élève. Mais le problème est qu'on a voulu la mettre à toutes les sauces pour tout et n'importe quoi avec des situations problème artificielles.
Contenu sponsorisé

Re: sciences physiques et démarche d'investigation

par Contenu sponsorisé
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum