Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
Sora
Je viens de m'inscrire !

Re: Étude sur l'impact des outils numériques chez les enseignants

par Sora le Mar 4 Avr 2017 - 17:14
Au vu du nombre de retours négatifs sur le topic, je vais essayer d'éclaircir les choses sans pour autant m'étaler sur le sujet. Tout d'abord je vous assure qu'il n'y a aucun "questionnaire qui en cache un autre", en tant qu'étudiant en psychologie je suis soumis au code de déontologie (mais il est vrai que derrière mon écran je pourrais être n'importe qui). D'autant plus que mon étude n'est pas là pour pointer du doigt certaines pratiques ou pour émettre un jugement. En ce qui concerne certaines questions, les items sont très axés d'une certaine manière c'est vrai, mais c'est parce qu'ils permettent de mesurer précisément mes variables. Pour essayer de vous faire comprendre, ma spécialité en psychologie, qui est proche des RH, s"intéresse aux conditions de travail dans le but de les améliorer.

@Félicité75 a écrit:Eh bien, sans remplir le questionnaire dont je trouve parfois les questions un peu absurdes ... : le numérique me semble honteusement imposé dans toutes les matières, y compris celles dans lesquelles il n'a pas, ou peu lieu d'être ; il n'est plus considéré comme un moyen mais comme une fin ; il me pèse en tant que professeur car on prétend me l'imposer dans mes pratiques pédagogiques, et on le présente comme un vecteur de réussite scolaire, ce qui me semble totalement illusoire ; en se généralisant dans les classes, il rend les élèves peu sensibles à un enseignement qui ne l'utilise que peu ou pas, voire il ringardise un enseignement plus traditionnel jugé à tort élitiste par quelques progressistes convaincus ; le numérique éloigne les élèves de la lecture contrairement à ce que l'on prétend et ne suscite l'écriture que de manière extrêmement superficielle car qui possède peu d'outils intellectuels et linguistiques pour s'exprimer, n'en révèle pas davantage lorsqu'il s'exprime via une tablette ou un ordinateur ; il désengage les élèves de l'écriture physique, lorsque près d'un élève sur trois ne maîtrise pas la graphie la plus élémentaire : il suffit de lire les copies de nos élèves sur lesquelles je m'use personnellement les yeux quotidiennement. Enfin, et c'est important je pense de le savoir, le contrat juteux entre Microsoft et l'EN sous le règne de NVB (2015) s'élève à quelques 13 milliards d'euros, ce qui fait réfléchir au numérique comme priorité. Bref, le numérique parait fort appréciable dans le cadre de la recherche, et pour mon travail personnel d'enseignant, mais je n'en vois qu'une utilité très limitée en cours de français, et, à coup sûr, il ne fait naître aucune "satisfaction, .(..) motivation, ni (...) sentiment d'auto-efficacité au travail."

Votre avis est très intéressant car il reflète celui de nombreux autres enseignants. Avec le Plan numérique lancé en 2015, il y aura de plus en plus d'outils numériques dans les établissements scolaires et cela va probablement se répandre très vite. Il y a vraiment peu d'étude qui s'intéressent aux enseignants en tant que personne en dehors du cadre scolaire et de leurs relations avec leurs élèves (en fait pour beaucoup d'études, les enseignants sont juste l'intermédiaire entre le programme scolaire et les élèves). De mon avis personnel, peu importe que le numérique ait un effet positif ou négatif, je pense qu'il est juste très pertinent de s'y intéresser du point de vue des enseignants, surtout dans le contexte d'aujourd'hui.

Je vois que vous êtes pas mal à dire qu'une étude par entretien vous aurait plus intéressé. Ça a été mon choix personnel de m'orienter vers une méthodologie quantitative plutôt que qualitative (beaucoup plus à l'aise avec les stats qu'avec l'analyse de texte), mais peut-être qu'un jour une autre étude par entretien le jour et vous aurez peut-être la chance d'y participer !

En tout cas j'espère que j'ai été un peu plus clair et que vous comprenez mieux mes intentions
avatar
Oulala
Niveau 1

Re: Étude sur l'impact des outils numériques chez les enseignants

par Oulala le Mar 4 Avr 2017 - 17:16
J'ai répondu en cochant neutre à toutes les questions inadéquates, soit les pages 4 à 6 puis je n'ai pas validé l'ensemble en page 7. C'est tellement évident que cette enquête ne traite pas du numérique.
Dans mon collège, nous n'avons ni pc ni de vidéoproj dans toutes les salles, il faut se trimbaler le matériel et pour ma part, je dois changer de salle car les prises ne fonctionnent pas dans la mienne, admi au courant... La question sur la direction qui dirige ses employés, de quelle direction parle-t-on???
avatar
Olympias
Prophète

Re: Étude sur l'impact des outils numériques chez les enseignants

par Olympias le Mar 4 Avr 2017 - 18:01
@Sora a écrit:Au vu du nombre de retours négatifs sur le topic, je vais essayer d'éclaircir les choses sans pour autant m'étaler sur le sujet. Tout d'abord je vous assure qu'il n'y a aucun "questionnaire qui en cache un autre", en tant qu'étudiant en psychologie je suis soumis au code de déontologie (mais il est vrai que derrière mon écran je pourrais être n'importe qui). D'autant plus que mon étude n'est pas là pour pointer du doigt certaines pratiques ou pour émettre un jugement. En ce qui concerne certaines questions, les items sont très axés d'une certaine manière c'est vrai, mais c'est parce qu'ils permettent de mesurer précisément mes variables. Pour essayer de vous faire comprendre, ma spécialité en psychologie, qui est proche des RH, s"intéresse aux conditions de travail dans le but de les améliorer.

@Félicité75 a écrit:Eh bien, sans remplir le questionnaire dont je trouve parfois les questions un peu absurdes ... : le numérique me semble honteusement imposé dans toutes les matières, y compris celles dans lesquelles il n'a pas, ou peu lieu d'être ; il n'est plus considéré comme un moyen mais comme une fin ; il me pèse en tant que professeur car on prétend me l'imposer dans mes pratiques pédagogiques, et on le présente comme un vecteur de réussite scolaire, ce qui me semble totalement illusoire ; en se généralisant dans les classes, il rend les élèves peu sensibles à un enseignement qui ne l'utilise que peu ou pas, voire il ringardise un enseignement plus traditionnel jugé à tort élitiste par quelques progressistes convaincus ; le numérique éloigne les élèves de la lecture contrairement à ce que l'on prétend et ne suscite l'écriture que de manière extrêmement superficielle car qui possède peu d'outils intellectuels et linguistiques pour s'exprimer, n'en révèle pas davantage lorsqu'il s'exprime via une tablette ou un ordinateur ; il désengage les élèves de l'écriture physique, lorsque près d'un élève sur trois ne maîtrise pas la graphie la plus élémentaire : il suffit de lire les copies de nos élèves sur lesquelles je m'use personnellement les yeux quotidiennement. Enfin, et c'est important je pense de le savoir, le contrat juteux entre Microsoft et l'EN sous le règne de NVB (2015) s'élève à quelques 13 milliards d'euros, ce qui fait réfléchir au numérique comme priorité. Bref, le numérique parait fort appréciable dans le cadre de la recherche, et pour mon travail personnel d'enseignant, mais je n'en vois qu'une utilité très limitée en cours de français, et, à coup sûr, il ne fait naître aucune "satisfaction, .(..) motivation, ni (...) sentiment d'auto-efficacité au travail."

Votre avis est très intéressant car il reflète celui de nombreux autres enseignants. Avec le Plan numérique lancé en 2015, il y aura de plus en plus d'outils numériques dans les établissements scolaires et cela va probablement se répandre très vite. Il y a vraiment peu d'étude qui s'intéressent aux enseignants en tant que personne en dehors du cadre scolaire et de leurs relations avec leurs élèves (en fait pour beaucoup d'études, les enseignants sont juste l'intermédiaire entre le programme scolaire et les élèves). De mon avis personnel, peu importe que le numérique ait un effet positif ou négatif, je pense qu'il est juste très pertinent de s'y intéresser du point de vue des enseignants, surtout dans le contexte d'aujourd'hui.

Je vois que vous êtes pas mal à dire qu'une étude par entretien vous aurait plus intéressé. Ça a été mon choix personnel de m'orienter vers une méthodologie quantitative plutôt que qualitative (beaucoup plus à l'aise avec les stats qu'avec l'analyse de texte), mais peut-être qu'un jour une autre étude par entretien le jour et vous aurez peut-être la chance d'y participer !

En tout cas j'espère que j'ai été un peu plus clair et que vous comprenez mieux mes intentions
Le problème est que la quasi totalité des questions ne portent pas sur le numérique !!
avatar
che35
Niveau 6

Re: Étude sur l'impact des outils numériques chez les enseignants

par che35 le Mar 4 Avr 2017 - 18:12
@Olympias a écrit:
Le problème est que la quasi totalité des questions ne portent pas sur le numérique !!

En fait j'ai l'impression que cette "étude" fait par cet étudiant en psychologie ne porte pas sur l'enquête elle-même, mais sur les réactions qu'elle suscite dans ce fil de discussion...

_________________
"Dans l'art de la guerre la destruction de l'ennemi n'est qu'un pis-aller, le raffinement suprême c'est la destruction de ses plans" Sun-Tzu  l'Art de la Guerre
"La connerie c'est comme le judo, il faut se servir de la force de l'autre" Jean Yanne
Contenu sponsorisé

Re: Étude sur l'impact des outils numériques chez les enseignants

par Contenu sponsorisé
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum