Les licenciements d'enseignants stagiaires ont doublé en trois ans

Page 15 sur 15 Précédent  1 ... 9 ... 13, 14, 15

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Les licenciements d'enseignants stagiaires ont doublé en trois ans

Message par madigoù le Mer 19 Juil 2017 - 9:56

@Peinard a écrit:
RooMcfly a écrit:Il [Le jury du CAPES d'anglais, ndlr] a noté par ailleurs une multiplication par six par rapport à l’année 2016 du nombre de candidats dont le niveau d’anglais oral est défaillant, donnée qui a nécessairement pesé dans les résultats d’admission.
La très grande majorité des admissibles qui n'ont pas le niveau ne sont pas admis.
Dès lors, la mauvaise conclusion, que certains avancent parfois, serait d'affirmer que les admis ont un niveau d'anglais d'oral défaillant... et ainsi que tous les stagiaires renouvelés/licenciés le sont pour cette raison.
Ainsi, les causes des fortes augmentations des renouvellements/licenciements/démissions sont à rechercher ailleurs dans la grande majorité des cas.

Les concours servent en effet à cela, à opérer une sélection à partir des savoirs disciplinaires requis. Et c'est bien parce que les jurys des concours estiment parfois que ces savoirs sont trop défaillants pour pouvoir enseigner qu'ils ne peuvent pas pourvoir tous les postes. Cela n'a rien à voir avec les démissions, renouvellements ou encore licenciements. J'ai été licenciée avec un bon classement au concours (7e), une expérience de contractuelle de deux ans et des avis positifs de deux CDE. Et je ne suis pas la seule dans ce cas. Le problème est à rechercher du côté des évaluations totalement absurdes et faites n'importe comment, avec des grilles de compétences remplies à la va-vite, d'une formation elle aussi bricolée à la va-vite, incohérente, avec certains formateurs compétents et d'autres qui ne pensent qu'à leur carrière et recyclent leurs fonds de tiroirs, des IPR aussi d'une paresse intellectuelle insupportable parfois quand il ne s'agit pas de malhonnêteté, etc. Ce ne sont pas les admis dans la majorité des cas qui sont à remettre en cause. Mais en effet avec ce genre de discours qui remet en question les concours, on peut en arriver à leur suppression. Et je pense que ce serait désastreux, car cela donnerait plus de pouvoir encore à des personnes incapables d'évaluer correctement, et surtout d'accompagner, et encore davantage d'abus de pouvoir, de licenciements injustifiés et de démissions.

madigoù
Niveau 5


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les licenciements d'enseignants stagiaires ont doublé en trois ans

Message par Diplomate le Ven 28 Juil 2017 - 10:31

" J'ai été licenciée avec un bon classement au concours (7e), une expérience de contractuelle de deux ans et des avis positifs de deux CDE. Et je ne suis pas la seule dans ce cas. "
Effarant, lauréate du concours avec un excellent classement et 2 ans d'expérience en qualité de contractuelle , des rapports élogieux de CDEs et tu as été licenciée.
C'est d'une injustice absolue et vraiment un gros dysfonctionnement car il est illogique de t'avoir trouvée suffisamment parfaite pendant 2 ans pour enseigner des élèves en missions CDD mais absolument imparfaite pour devenir fonctionnaire.
Qu'as -tu fait du coup après une tel traitement par l'EN ?

Diplomate
Niveau 3


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les licenciements d'enseignants stagiaires ont doublé en trois ans

Message par Ergo le Ven 28 Juil 2017 - 11:09

(HS: Diplomate, tes messages ne sont pas toujours très clairs avec les citations en gras, on ne sait pas à qui tu t'adresses.
Pour citer:
http://www.neoprofs.org/t57975-tutoriel-premiers-pas-sur-le-forum-comment-faire-pour#3915304 )
avatar
Ergo
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les licenciements d'enseignants stagiaires ont doublé en trois ans

Message par Diplomate le Ven 28 Juil 2017 - 13:10

Ah d'accord ,merci ,c'est noté.En fait je commente des propos de collègues,mais comme je n'ai pas de commentaires à faire sur la totalité de leur message ,je ne cite donc pas la totalité de celui-ci ,je sélectionne et place en gras ce qui m'a fait réagir.

Diplomate
Niveau 3


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les licenciements d'enseignants stagiaires ont doublé en trois ans

Message par Jaenelle le Ven 28 Juil 2017 - 15:59

@Diplomate a écrit: En fait je commente des propos de collègues,mais comme je n'ai pas de commentaires à faire sur la totalité de leur message ,je ne cite donc pas la totalité de celui-ci
Il suffit de cliquer sur "citer" et d'effacer les propos que tu ne souhaites pas commenter. C'est ce que je viens de faire avec ton message.

Jaenelle
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les licenciements d'enseignants stagiaires ont doublé en trois ans

Message par Paul Dedalus le Ven 28 Juil 2017 - 16:19

@Babarette a écrit:
@PauvreYorick a écrit:La deuxième chance en REP+. Quelle hypocrisie.

Rep tout court, mais ça reste quand même très hypocrite.

J'ai été dégoûtée de l'enseignement, donc je n'ai pas repassé le concours. Je me réfugie dans les bibliothèques.

Vu la narration de votre parcours, on ne se serait pas déjà parlé à la BNF l'hiver dernier?

En tout cas, si ce n'est pas le cas, sachez que vous n'êtes pas seule dans votre situation...(hélàs)

_________________
«Primus ego in patriam mecum, modo uita supersit. »

Virgile  Georgiques.
avatar
Paul Dedalus
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les licenciements d'enseignants stagiaires ont doublé en trois ans

Message par Peinard le Ven 28 Juil 2017 - 16:49

FO a écrit:Aucun stagiaire ne doit être licencié !
Des stagiaires en butte au couperet des jurys académiques sont menacés de non-titularisation ou de licenciement comme l’ont été les 1 784 stagiaires professeurs des écoles et les 1631 stagiaires professeurs du second degré en 2016.
Malgré les nombreuses demandes de la FNEC FP-FO depuis des années, la situation se renouvelle encore une fois. Ainsi, dans le 93, ce sont des dizaines de PE qui sont convoqués pour passer devant le jury académique ; à Versailles ce sont 21% des professeurs certifiés stagiaires…
Si les ESPE de Grenoble, Dijon, Paris, Livry-Gargan se sont mobilisés, c’est que les conditions de travail et de formation que subissent les stagiaires sont insupportables.
La FNEC FP-FO a rencontré la conseillère sociale du ministre le 30 juin pour lui exposer la situation et lui demander des garanties.
Pour FO, le jury, transformé en épée de Damoclès n’est pas compatible avec le statut général de la fonction publique. Les jurys s’octroient un pouvoir exorbitant remettant ainsi en question les résultats des concours.
La conseillère sociale reconnaît que les conditions de stage doivent être améliorées.
Le ministère reconnaît que le stagiaire ne peut être livré à lui-même.
Le ministère s’engage à suivre les procédures en cours dans les départements et académies où les stagiaires sont le plus en difficulté quant à la titularisation.
La FNEC FP-FO sera particulièrement attentive à ce qui se passe dans les académies en cette fin d’année, la conseillère sociale ayant reconnu qu’on ne cherchait pas à licencier, qu’un avis défavorable ne devait pas conduire au licenciement et que chaque dossier serait regardé avec bienveillance.
La FNEC FP-FO demande au ministre de rouvrir le dossier de la mastérisation des concours qui a conduit, depuis 2012, à des centaines de licenciements, tous fondés sur les «savoir-être», les «savoir-faire» et la grille d’évaluation par compétences.
En urgence, elle demande qu’aucun licenciement ne soit prononcé.
Source.

Peinard
Niveau 10


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les licenciements d'enseignants stagiaires ont doublé en trois ans

Message par Diplomate le Ven 28 Juil 2017 - 19:07

Il suffit de cliquer sur "citer" et d'effacer les propos que tu ne souhaites pas commenter. C'est ce que je viens de faire avec ton message.[/quote]
Merci beaucoup mais je n'y arrive pô , on ne sait pas à qui mes remerciement s'adressent.Bref ,je re essaierai plus tard.

Diplomate
Niveau 3


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les licenciements d'enseignants stagiaires ont doublé en trois ans

Message par ProvençalLeGaulois le Ven 28 Juil 2017 - 19:16

Code:
C'est parce qu'il faut laisser les balises [quote="pseudo"] au début du message et [/quote] à la fin. Par exemple comme ça :
[quote="Diplomate"]Merci beaucoup mais je n'y arrive pô , on ne sait pas à qui mes remerciement s'adressent.Bref ,je re essaierai plus tard.[/quote]
et ça donne :

@Diplomate a écrit:Merci beaucoup mais je n'y arrive pô , on ne sait pas à qui mes remerciement s'adressent.Bref ,je re essaierai plus tard.

_________________
N'empêche que je suis une légende.
Perceval
avatar
ProvençalLeGaulois
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les licenciements d'enseignants stagiaires ont doublé en trois ans

Message par Babarette le Ven 28 Juil 2017 - 20:26

@Paul Dedalus a écrit:
@Babarette a écrit:
@PauvreYorick a écrit:La deuxième chance en REP+. Quelle hypocrisie.

Rep tout court, mais ça reste quand même très hypocrite.

J'ai été dégoûtée de l'enseignement, donc je n'ai pas repassé le concours. Je me réfugie dans les bibliothèques.

Vu la narration de votre parcours, on ne se serait pas déjà parlé à la BNF l'hiver dernier?

En tout cas, si ce n'est pas le cas, sachez que vous n'êtes pas seule dans votre situation...(hélàs)

Tiens, mais ça n'est pas impossible!
MP Smile
avatar
Babarette
Niveau 10


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les licenciements d'enseignants stagiaires ont doublé en trois ans

Message par LaMaisonQuiRendFou le Ven 11 Aoû 2017 - 23:35

Je viens de voir ce sujet. Stagiaire l'an dernier je n'ai que deux choses à dire :

Année de stage = bizutage.
Formateurs ESPE = bullshit job.

Et encore, pour moi ça s'est plutôt bien passé...

Le MEN est irréformable, il faudra faire tabula rasa lorsque l'occasion se présentera...

_________________
"C'est en faisant n'importe quoi qu'on devient n'importe qui", Rémi Gaillard.
avatar
LaMaisonQuiRendFou
Niveau 6


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les licenciements d'enseignants stagiaires ont doublé en trois ans

Message par madigoù le Dim 13 Aoû 2017 - 14:53

@ Diplomate : J'ai créé ma micro-entreprise (grâce à mon parcours pro antérieur à l'enseignement) en conseil éditorial. Selon les missions qui me sont confiées, je relis, je conçois des ouvrages, je sers d'interface avec les auteurs, les imprimeurs, je livre aussi aux éditeurs des ouvrages clés en main selon un cahier des charges que j'amende parfois. On me confie aussi des travaux de rédaction (qui vont de l'écriture d'une analyse littéraire à des synthèses de réunions d'entreprise). Et j'ai écrit un livre sur mon expérience au sein de l'EN, notamment sur l'année de stage pour dénoncer certaines méthodes. J'ai un autre roman en cours. J'ai également animé un atelier d'écriture et j'en prévois d'autres. C'est très varié. J'ai aussi enseigné de façon ponctuelle à des étudiants en métiers du livre. Et c'était très sympa. En tout cas je suis libre et très contente de l'être de nouveau (c'est ce qui m'avait le plus manqué au sein de l'EN : la liberté d'innover, d'entreprendre, d'avancer, et de s'exprimer) et surtout mes diplômes et mes compétences sont enfin et de nouveau reconnus. Je suis de nouveau épanouie et mon mari et mes enfants comme moi ne regrettent pas du tout ma sortie de l'EN. Je reviens d'un petit voyage en Italie. Cela faisait des années que je n'avais pas profité de vraies vacances.
@ LaMaisonQuiRendFou : Il faut en effet une vraie réforme de fond, structurelle, et pas seulement pour les stagiaires, les méthodes d'évaluation, leur accompagnement ou encore la formation de l'ESPE. C'est tout un état d'esprit qu'il faut changer. Mais tant que l'institution sera dans le déni, rejetant la faute sur les stagiaires, sans voir la part d'incompétence (quand il ne s'agit pas de nuisance) de certains formateurs, IPR, tuteurs, qui ne veulent pas en plus lâcher leur petit pouvoir, minimisant la souffrance de certains enseignants, les difficultés de plus en plus criantes de certains élèves, etc. etc. je ne vois pas comment une réforme de cette envergure pourrait avoir lieu. Mais bon, on peut toujours rêver.

madigoù
Niveau 5


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les licenciements d'enseignants stagiaires ont doublé en trois ans

Message par jérémiemarseille le Ven 18 Aoû 2017 - 19:54

@Rosanette a écrit:
@Carrie7 a écrit:
@Rosanette a écrit:Et combien de temps un stagiaire reste-t-il à l'échelon 1 ?

Et (encore une fois je parle pour le domaine des humanités), pouvez-vous penser à un métier qui apporte confort matériel immédiatement à bac+5 ? J'ai des amis sortant de HEC (endettés, donc) qui galèrent et sabrent le champagne dès qu'ils atteignent 2000 nets, ce à quoi j'ai eu le droit rapidement avec mon reclassement dans l'EN.

On pourrait aussi parler des rémunérations des contrats doctoraux, et de leurs perspectives professionnelles...
Euh j'ai fait HEC, et j'ai démarré à 2800 brut... Et j'étais plutôt dans la fourchette basse de mes camarades ! (il y a une quinzaine d'année)

Je précise plus haut que je parle d'une situation (très) récente, qui s'applique à HEC et à d'autres écoles de commerce très cotées. Je pourrais aussi parler du droit, où les évolutions de carrière sont très intéressantes mais où les débuts ont de plus en plus tendance à s'éterniser, avec des horaires dingues et une récompense assez maigre.

Mon propos visait simplement à dire que dans la jeune génération, peu de gens méprisent la réalité du métier de prof, même chez ceux qui ont l'occasion de faire autre chose. On peut argumenter en mettant en avant que cette situation reflète une dégradation générale du monde du travail, mais je pense que ce serait réducteur.


Je confirme que depuis 2010 les salaires des jeunes qui sortent d'écoles ont bien chuté. La situation actuelle n'a rien à voir avec celle d'avant 2008! On voit nettement la compression salariale apparaitre même chez les diplômés!

jérémiemarseille
Niveau 6


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les licenciements d'enseignants stagiaires ont doublé en trois ans

Message par Thalia de G le Ven 18 Aoû 2017 - 20:10

HS on
@Ergo a écrit:(HS: Diplomate, tes messages ne sont pas toujours très clairs avec les citations en gras, on ne sait pas à qui tu t'adresses.
Pour citer:
http://www.neoprofs.org/t57975-tutoriel-premiers-pas-sur-le-forum-comment-faire-pour#3915304 )
Merci de rappeler des explications que j'ai déjà données à Diplomate.

@Jaenelle a écrit:
@Diplomate a écrit: En fait je commente des propos de collègues,mais comme je n'ai pas de commentaires à faire sur la totalité de leur message ,je ne cite donc pas la totalité de celui-ci
Il suffit de cliquer sur "citer" et d'effacer les propos que tu ne souhaites pas commenter. C'est ce que je viens de faire avec ton message.
Voilà. Je conseille, en cas de doute de "Prévisualiser", fonction que j'utilise fréquemment.
HS off

_________________
Le printemps a le parfum poignant de la nostalgie.
Et l'été un goût de cendres.
avatar
Thalia de G
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les licenciements d'enseignants stagiaires ont doublé en trois ans

Message par Voltigeur le Ven 18 Aoû 2017 - 20:25

A signaler sur le sujet une émission dont j'ai entendu une partie sur la route l'autre jour :

http://direct-radio.fr/popup_podcast?nid=11067

Le thème m'a retenu de zapper trop hâtivement cette radio et son animatrice. Le quart d'heure qui m'a traversé l'oreille semblait illustrer assez correctement le problème.

_________________
«Quand tout le monde pense la même chose, c'est que plus personne ne pense» (Walter Lippman)
avatar
Voltigeur
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les licenciements d'enseignants stagiaires ont doublé en trois ans

Message par LaMaisonQuiRendFou le Ven 18 Aoû 2017 - 20:36

@jérémiemarseille a écrit:Je confirme que depuis 2010 les salaires des jeunes qui sortent d'écoles ont bien chuté. La situation actuelle n'a rien à voir avec celle d'avant 2008! On voit nettement la compression salariale apparaitre même chez les diplômés!

J'ai fait un IEP et je ne peux que le confirmer (j'ai été diplômé il n'y a pas si longtemps).

A ma connaissance, presque tout le monde bosse dans ma promo (pour ceux dont j'ai suivi le parcours), pas de chômage sauf sur de courtes durées ; mais les parcours sont parfois compliqués, les salaires finalement assez bof (surtout que beaucoup débutent en région parisienne).

Finalement PRAG en province, je me dis que ce n'était pas un mauvais choix... ;-)

_________________
"C'est en faisant n'importe quoi qu'on devient n'importe qui", Rémi Gaillard.
avatar
LaMaisonQuiRendFou
Niveau 6


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les licenciements d'enseignants stagiaires ont doublé en trois ans

Message par jérémiemarseille le Ven 18 Aoû 2017 - 21:06

@LaMaisonQuiRendFou a écrit:
@jérémiemarseille a écrit:Je confirme que depuis 2010 les salaires des jeunes qui sortent d'écoles ont bien chuté. La situation actuelle n'a rien à voir avec celle d'avant 2008! On voit nettement la compression salariale apparaitre même chez les diplômés!

J'ai fait un IEP et je ne peux que le confirmer (j'ai été diplômé il n'y a pas si longtemps).

A ma connaissance, presque tout le monde bosse dans ma promo (pour ceux dont j'ai suivi le parcours), pas de chômage sauf sur de courtes durées ; mais les parcours sont parfois compliqués, les salaires finalement assez bof (surtout que beaucoup débutent en région parisienne).

Finalement PRAG en province, je me dis que ce n'était pas un mauvais choix... ;-)


Moi pareil, classes prépa et école de commerce du sud (top 10) Début en audit mais c'est plus comme avant... Les salaires ne sont plus ce qu'ils étaient. De plus, la massification bac+5 n'aide pas. Même le nombre d'élèves des grandes écoles explose avec l'augmentation des promos...


Dernière édition par jérémiemarseille le Ven 18 Aoû 2017 - 21:09, édité 1 fois

jérémiemarseille
Niveau 6


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les licenciements d'enseignants stagiaires ont doublé en trois ans

Message par lisette83 le Ven 18 Aoû 2017 - 21:08

L'écart de salaires se creusera dans la durée mais c'est un choix...

lisette83
Expert


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les licenciements d'enseignants stagiaires ont doublé en trois ans

Message par LaMaisonQuiRendFou le Ven 18 Aoû 2017 - 22:37

@jérémiemarseille a écrit:Moi pareil, classes prépa et école de commerce du sud (top 10) Début en audit mais c'est plus comme avant... Les salaires ne sont plus ce qu'ils étaient. De plus, la massification bac+5 n'aide pas. Même le nombre d'élèves des grandes écoles explose avec l'augmentation des promos...

Je connais !

Dans l'audit, quand on fait le ratio rémunération / nb d'heures travaillées, on se dit que c'est une arnaque.

Mes camarades dans l'audit on tenu 2 ans maximum (le temps de se faire une 1ère expérience)... Il y en a un qui s'est barré au bout de 3 semaines (il était dans un Big 4)... abi

Par contre, je pense que quand on va jusqu'au DEC / CAC c'est valable.

_________________
"C'est en faisant n'importe quoi qu'on devient n'importe qui", Rémi Gaillard.
avatar
LaMaisonQuiRendFou
Niveau 6


Revenir en haut Aller en bas

Page 15 sur 15 Précédent  1 ... 9 ... 13, 14, 15

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum