Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
egomet
Grand sage

Re: Les cours particuliers sont-ils un cumul d'activités ?

par egomet le Mer 14 Mar 2018 - 10:22
Oui, quand on a la chance de pouvoir prendre des cours particuliers en dehors des soirées ou des week-ends, on n'hésite pas.
avatar
Philomène87
Neoprof expérimenté

Re: Les cours particuliers sont-ils un cumul d'activités ?

par Philomène87 le Mer 14 Mar 2018 - 10:30
Quand je lis vos témoignages sur les impayés, ça me fait peur.
Effectivement, si une famille me contacte, j'exigerai d'être payée au début du cours, et j'expliquerai bien pourquoi (quitte à mentir : "j'ai eu une mauvaise expérience il y a quelque temps, je ne veux plus prendre de risque", avec le sourire, ça devrait passer).
Petite question pratique : on peut toucher combien du cours, avec un organisme comme Acadomia, quand on est certifié ? Quand j'étais étudiante, c'était du 12 euros de l'heure (avec Complétude), mais j'ose croire que c'était un tarif pour étudiants, pas pour professeurs certifiés).
avatar
egomet
Grand sage

Re: Les cours particuliers sont-ils un cumul d'activités ?

par egomet le Mer 14 Mar 2018 - 11:11
Fais ton étude de marché. Ca dépend de pas mal de facteurs: la position géographique, le niveau d'enseignement, l'organisme etc.

C'est généralement un peu plus que 12 euros, de l'ordre de 15€. Il faut savoir que les charges sociales et autres frais créent un décalage important entre ce que touche le professeur et ce que paient les familles. Si on ne veut pas que la charge financière soit trop lourde pour elles, il faut garder des tarifs modérés de l'autre côté. C'est une question d'équilibre. Le même problème se pose avec les CESU.

_________________
Primum non nocere.
Sapientia vero ubi invenitur et quis est locus intellegentiae? Non est in me, non est mecum.


Mes livres, mes poèmes, quelques réflexions pédagogiques assez terre-à-terre: http://egomet.sanqualis.com/
avatar
Philomène87
Neoprof expérimenté

Re: Les cours particuliers sont-ils un cumul d'activités ?

par Philomène87 le Mer 14 Mar 2018 - 11:25
Ah oui en effet.
Je crois que je vais finalement mettre des annonces sur LBC, parce que pour 15 euros (avant déclaration fiscale), je préfère rester chez moi bounce
Merci en tout cas pour vos infos Very Happy
avatar
egomet
Grand sage

Re: Les cours particuliers sont-ils un cumul d'activités ?

par egomet le Mer 14 Mar 2018 - 11:30
@Philomène87 a écrit:Ah oui en effet.
Je crois que je vais finalement mettre des annonces sur LBC, parce que pour 15 euros (avant déclaration fiscale), je préfère rester chez moi bounce
Merci en tout cas pour vos infos Very Happy

Sur LBC, t'as pas la sécurité sociale et c'est du travail au noir. Je ne juge pas.

Fais quand même ton étude de marché à tout hasard.

_________________
Primum non nocere.
Sapientia vero ubi invenitur et quis est locus intellegentiae? Non est in me, non est mecum.


Mes livres, mes poèmes, quelques réflexions pédagogiques assez terre-à-terre: http://egomet.sanqualis.com/
avatar
Philomène87
Neoprof expérimenté

Re: Les cours particuliers sont-ils un cumul d'activités ?

par Philomène87 le Mer 14 Mar 2018 - 11:35
Si on met une annonce sur LBC, on peut choisir de ne pas travailler au noir Smile Et c'est même préférable si on veut se faire payer au juste prix, pendant que la famille bénéficie d'une réduction d'impôts.
A lire certains témoignages, je vois que les boîtes de soutien scolaire n'offrent pas tant de sécurité que ça dans le cas des impayés. Finalement, autant chercher ses élèves par soi-même et faire payer à chaque fois (dans le pire des cas, on n'a fait qu'une heure gratos, car on ne revient pas tant qu'on n'a pas reçu l'argent).
avatar
egomet
Grand sage

Re: Les cours particuliers sont-ils un cumul d'activités ?

par egomet le Mer 14 Mar 2018 - 12:39
@Philomène87 a écrit:Si on met une annonce sur LBC, on peut choisir de ne pas travailler au noir Smile Et c'est même préférable si on veut se faire payer au juste prix, pendant que la famille bénéficie d'une réduction d'impôts.
A lire certains témoignages, je vois que les boîtes de soutien scolaire n'offrent pas tant de sécurité que ça dans le cas des impayés. Finalement, autant chercher ses élèves par soi-même et faire payer à chaque fois (dans le pire des cas, on n'a fait qu'une heure gratos, car on ne revient pas tant qu'on n'a pas reçu l'argent).

Je te conseille d'essayer les CESU pour te rendre compte, mais tu vas voir, ça ramène à peu près au même que de passer par une boîte de soutien scolaire. Les histoires de réduction d'impôt, en fait, ça compense plus ou moins le surcoût lié aux cotisations sociales.
Juste un truc: essayez sur un petit nombre d'heures d'abord, parce qu'il y a des familles qui font la tronche en faisant leur déclaration au CESU. Quand tu ne t'y attends, pas la facture est salée.
Je me suis fait payer en CESU une fois, sur demande de la famille. Ils avaient l'air de s'y connaître. Ils m'ont parlé de la réduction et tout. Je crois même que le père était prof d'économie. Tout le monde était content: ils pensaient pouvoir me payer plus tout en faisant des économies. La semaine suivante, c'est eux qui ont demandé à revoir notre accord.
Mais essaie. Fais tes comptes. Au pire tu auras appris quelque chose.

L'avantage des boîtes, c'est un peu la sécurité des paiements, mais surtout le fait d'être mis en relation et de perdre moins de temps à chercher sa clientèle. Si tu espères faire beaucoup d'heures, c'est un avantage. Les accords en direct sont plus facilement remis en cause. Chez Acadomia, ils vendent des prestations à l'année, des stages de plusieurs heures, de toute façon, ça ne se fait pas au coup par coup. Maintenant, si tu es bonne pour te constituer des réseaux et si tu n'as pas peur de dire aux parents qu'il faudra un vrai suivi, effectivement tu peux te passer d'intermédiaire. Pareil si tu veux juste quelques heures à droite ou à gauche.

_________________
Primum non nocere.
Sapientia vero ubi invenitur et quis est locus intellegentiae? Non est in me, non est mecum.


Mes livres, mes poèmes, quelques réflexions pédagogiques assez terre-à-terre: http://egomet.sanqualis.com/
avatar
Paul Dedalus
Érudit

Re: Les cours particuliers sont-ils un cumul d'activités ?

par Paul Dedalus le Jeu 15 Mar 2018 - 1:00
@Philomène87 a écrit:Quand je lis vos témoignages sur les impayés, ça me fait peur.
Effectivement, si une famille me contacte, j'exigerai d'être payée au début du cours, et j'expliquerai bien pourquoi (quitte à mentir : "j'ai eu une mauvaise expérience il y a quelque temps, je ne veux plus prendre de risque", avec le sourire, ça devrait passer).
Petite question pratique : on peut toucher combien du cours, avec un organisme comme Acadomia, quand on est certifié ? Quand j'étais étudiante, c'était du 12 euros de l'heure (avec Complétude), mais j'ose croire que c'était un tarif pour étudiants, pas pour professeurs certifiés).

17 ou 18 euros net/h avec Keepschool, Matelem...après ça varie aussi en fonction des profils des élèves et des niveaux. Le lycée est un peu plus côté.



Sachant que je travaille aussi occasionnellement pour cours Legendre qui a un tarif "excellence" (prof certifié et agrégé) et un tarif "réussite" (étudiants à partir de bac + 3 et davantage)

Pour le tarif excellence on est payé quasiment 25 euros net de l'heure, c'est très intéressant. Pour le tarif réussite, du coup je ne sais pas car j'ai commencé à travailler pour eux en Juillet, après avoir été admis au capes mais je pense que ça doit être de l'ordre de 18 euros.


Ne pas hésiter à demander un effort de leur part donc.

12 euros ça me paraît scandaleusement bas, Philomèle...après je ne fais que des lycéens et essentiellement de la préparation au bac de français (écrit et oral) et philo.

_________________
«Primus ego in patriam mecum, modo uita supersit. »
Virgile  Georgiques.

« Ma science ne peut être qu’une science de pointillés. Je n’ai ni le temps ni les moyens de tracer une ligne continue. »
Marcel Jousse
XIII
Fidèle du forum

Re: Les cours particuliers sont-ils un cumul d'activités ?

par XIII le Jeu 15 Mar 2018 - 7:33
@Paul Dedalus a écrit:
@Philomène87 a écrit:Quand je lis vos témoignages sur les impayés, ça me fait peur.
Effectivement, si une famille me contacte, j'exigerai d'être payée au début du cours, et j'expliquerai bien pourquoi (quitte à mentir : "j'ai eu une mauvaise expérience il y a quelque temps, je ne veux plus prendre de risque", avec le sourire, ça devrait passer).
Petite question pratique : on peut toucher combien du cours, avec un organisme comme Acadomia, quand on est certifié ? Quand j'étais étudiante, c'était du 12 euros de l'heure (avec Complétude), mais j'ose croire que c'était un tarif pour étudiants, pas pour professeurs certifiés).

17 ou 18 euros net/h avec Keepschool, Matelem...après ça varie aussi en fonction des profils des élèves et des niveaux. Le lycée est un peu plus côté.



Sachant que je travaille aussi occasionnellement pour cours Legendre qui a un tarif "excellence" (prof certifié et agrégé) et un tarif "réussite" (étudiants à partir de bac + 3 et davantage)

Pour le tarif excellence on est payé quasiment 25 euros net de l'heure, c'est très intéressant. Pour le tarif réussite, du coup je ne sais pas car j'ai commencé à travailler pour eux en Juillet, après avoir été admis au capes mais je pense que ça doit être de l'ordre de 18 euros.


Ne pas hésiter à demander un effort de leur part donc.

12 euros ça me paraît scandaleusement bas, Philomèle...après je ne fais que des lycéens et essentiellement de la préparation au bac de français (écrit et oral) et philo.

Je prends 25 euros sans passer par toutes ces officines privées. En dessous je ne me déplace pas. En plus aucun besoin de demander un cumul...
avatar
Jenny
Modérateur

Re: Les cours particuliers sont-ils un cumul d'activités ?

par Jenny le Jeu 15 Mar 2018 - 7:47
Philomène, 12 euros c'est très bas.
En agence et sans avoir le concours, je prenais 14 euros en primaire, 16 au collège, un peu moins de 20 au lycée (et j'imposais au moins 1h30 par cours pour le lycée).
avatar
lene75
Empereur

Re: Les cours particuliers sont-ils un cumul d'activités ?

par lene75 le Jeu 15 Mar 2018 - 10:06
Je n'en reviens pas de vos tarifs ! Je prenais déjà 25€ quand j'étais étudiante. J'avais lâché les organismes pour cette raison, d'ailleurs. Bon, à l'époque les CESU étaient beaucoup plus avantageux (le père prof d'éco n'avait pas dû se mettre à jour), mais quand même ! Quand je pense que pour un cours de piano pour un enfant débutant je n'arrive pas à trouver en dessous de 40€ ou 25€ de la demi-heure...

Les CESU sont devenus moins avantageux mais à mon avis ça reste encore plus avantageux que les organismes. Il me semble bien que la famille que j'avais par les cours Legendre m'avait dit payer 40€ de l'heure quand moi j'en touchais 14... actuellement en passant par les CESU et en mettant bout à bout cotisations et réductions, en gros le chèque donné au prof revient au coût réel du cours (alors qu'avant le coût réel était de moitié moins !).

_________________
Une classe, c'est comme une boîte de chocolats, on sait jamais sur quoi on va tomber...
avatar
amethyste
Grand sage

Re: Les cours particuliers sont-ils un cumul d'activités ?

par amethyste le Jeu 15 Mar 2018 - 10:43
Mon fils (en Terminale) prend des cours cette année, on paye le prof (certifié) 30 euros de l'heure, avec des cours d'une heure 30. Honnêtement, vu les résultats, je ne regrette pas.

_________________
- Le monde est dangereux à vivre ! Non pas tant à cause de ceux qui font le mal, mais à cause de ceux qui regardent et laissent faire.
- L'Etat est notre serviteur et nous n'avons pas à en être les esclaves.
Einstein
avatar
lilith888
Expert spécialisé

Re: Les cours particuliers sont-ils un cumul d'activités ?

par lilith888 le Jeu 15 Mar 2018 - 18:10
Tous les profs que je connaissent (certifiés) qui ont donné des cours sans passer par un organisme ne se déplacent pas à moins de 35 euros de l'heure...
avatar
Lefteris
Empereur

Re: Les cours particuliers sont-ils un cumul d'activités ?

par Lefteris le Jeu 15 Mar 2018 - 19:47
Qu'est-ce que c'est les CESU ? Chèque emploi service ?

_________________
"La réforme [...] c'est un ensemble de décrets qui s'emboîtent les uns dans les autres, qui ne prennent leur sens que quand on les voit tous ensemble".
(F. Robine , penseure moderne,  dans son cours sur sa réforme, expliquant comment le piège s'est progressivement mis en place depuis 2013, par la stratégie du puzzle).

« Tant qu’il y aura des hommes qui n’obéiront pas à leur raison seule, le genre humain restera partagé en deux classes : celles des hommes qui raisonnent et celles des hommes qui croient, celle des maîtres et celle des esclaves ».Condorcet (autre penseur, mais ancien et périmé)
avatar
lene75
Empereur

Re: Les cours particuliers sont-ils un cumul d'activités ?

par lene75 le Jeu 15 Mar 2018 - 20:39
Oui, c'est ça. Mais c'est une façon de parler parce qu'on peut payer comme on veut, en réalité, pas besoin d'utiliser les cesu pour avoir les déductions du moment qu'on déclare comme il faut.

_________________
Une classe, c'est comme une boîte de chocolats, on sait jamais sur quoi on va tomber...
avatar
Philomène87
Neoprof expérimenté

Re: Les cours particuliers sont-ils un cumul d'activités ?

par Philomène87 le Jeu 15 Mar 2018 - 20:50
30 euros de l'heure, c'est ce que j'ai mis sur LBC. En-dessous, ça ne m'intéresse pas. Si personne ne m'appelle, tant pis, je ne suis pas à la dèche à ce point Wink Merci pour vos témoignages en tout cas !
avatar
Paul Dedalus
Érudit

Re: Les cours particuliers sont-ils un cumul d'activités ?

par Paul Dedalus le Jeu 15 Mar 2018 - 21:20
Oui, c'est vrai qu'on se contente de peu mais au moins avec les organismes on joue la carte de la transparence, nos heures sont prises en compte pour la retraite et même si ce n'est pas beaucoup pour le principe je trouve ça bien d'être officiellement un travailleur (surtout quand on fait ça sur des volumes et des durées importantes).


Je viens de décrocher un stage de 18 heures pendant les vacances pour la préparation au bac philosophie avec une quinzaine d'élèves dans un établissement parisien dans lequel j'ai déjà fait des stages avec des lycéens (mais en français).

Je suis très content, ça va me préparer à la rentrée de septembre et puis ce sont vraiment des conditions d'enseignement idéales. Very Happy

_________________
«Primus ego in patriam mecum, modo uita supersit. »
Virgile  Georgiques.

« Ma science ne peut être qu’une science de pointillés. Je n’ai ni le temps ni les moyens de tracer une ligne continue. »
Marcel Jousse
avatar
Lefteris
Empereur

Re: Les cours particuliers sont-ils un cumul d'activités ?

par Lefteris le Jeu 15 Mar 2018 - 22:19
@lene75 a écrit:Oui, c'est ça. Mais c'est une façon de parler parce qu'on peut payer comme on veut, en réalité, pas besoin d'utiliser les cesu pour avoir les déductions du moment qu'on déclare comme il faut.
Je n'ai jamais donné de cours particuliers ( sauf gratuitement et occasionnellement pour aider un proche), mais j'y pense, à la fois pour raisons personnelles, et éventuellement du même coup me maintenir en langues anciennes, car je ne souhaite pas donner de cours de français, ou exceptionnellement. Ceci dit, si je me décide, je n'ai pas envie d'être dans l'illégalité, ni de casser le marché en me faisant payer 20 ou 25 € , surtout en me déplaçant. Une HSE, c'est environ 59,50 € , autant faire l'aide aux devoirs.

_________________
"La réforme [...] c'est un ensemble de décrets qui s'emboîtent les uns dans les autres, qui ne prennent leur sens que quand on les voit tous ensemble".
(F. Robine , penseure moderne,  dans son cours sur sa réforme, expliquant comment le piège s'est progressivement mis en place depuis 2013, par la stratégie du puzzle).

« Tant qu’il y aura des hommes qui n’obéiront pas à leur raison seule, le genre humain restera partagé en deux classes : celles des hommes qui raisonnent et celles des hommes qui croient, celle des maîtres et celle des esclaves ».Condorcet (autre penseur, mais ancien et périmé)
Hugo78
Niveau 7

Re: Les cours particuliers sont-ils un cumul d'activités ?

par Hugo78 le Jeu 21 Juin 2018 - 0:13
Bonsoir,

En somme, comment procéder pour commencer à donner des cours particuliers. On doit remplir une demande et l'envoyer au rectorat ? Est-ce bien cela ? Ensuite, je n'ai pas bien compris... Doit-on monter sa propre entreprise pour percevoir les revenus ? Est-ce compliqué à faire ?

Sur Paris, en histoire-géographie, c'est facile de trouver des heures à faire, si on fait également du français pour les collégiens ?

Merci pour vos réponses !
Contenu sponsorisé

Re: Les cours particuliers sont-ils un cumul d'activités ?

par Contenu sponsorisé
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum