Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
avatar
fannyzz
Niveau 3

L'évaluation sommative en maths

par fannyzz le Jeu 1 Juin 2017 - 21:54
Bonjour à tous, je viens vers vous pour parler d'évaluation. Cette année je suis sortie du cadre un-gros-contrôle-en-fin-de-chapitre pour essayer des contrôles moins fréquents mais sur 2 ou 3 chapitres (en faisant très régulièrement des petites interros de connaissances tout de même) afin de construire un peu plus sur le long terme.
Ça n'a pas été une réussite, les élèves se sont retrouvés assez souvent en difficultés lors de ces évaluations (mais avec les petites interros qui gonflent la moyenne au final ça revient au même que ce que je faisais avant je pense). Bon après, je ne les y ai peut-être pas assez préparés aussi, c'est la première fois que je fais ça, je ne peux qu'améliorer le dispositif.

Alors du coup, vous faites comment vous ?
Et en fait on doit continuer de les faire ces éval sommatives ? Le but étant d'acquérir des connaissances permettant de résoudre des problèmes, non ?
Zryblowskowsky
Niveau 3

Re: L'évaluation sommative en maths

par Zryblowskowsky le Jeu 1 Juin 2017 - 22:04
Essaie donc de penser par toi même au lieu de réciter la propagande des IPR et des ESPE.
avatar
Hélips
Modérateur

Re: L'évaluation sommative en maths

par Hélips le Jeu 1 Juin 2017 - 22:05
Je suis en lycée et, outre d'éventuelles interros de cours, je fais un devoir toutes les trois semaines portant sur tout ce qui a été vu entre le début de l'année et une semaine avant le contrôle.
Ils n'aiment pas du tout mais finissent par s'y faire.

_________________
Amis via FB ? oui oui avec plaisir, un petit MP avec les bonnes infos et je fais le nécessaire.
avatar
jonjon71
Habitué du forum

Re: L'évaluation sommative en maths

par jonjon71 le Jeu 1 Juin 2017 - 22:05
J'ai toujours fait des devoirs qui portent sur 2 chapitres, soit toutes les 3 semaines environ. Un contrôle à la fin de chaque chapitre, ça en ferait beaucoup trop sur l'année.

Pas étonnant que les élèves réussissent moins les contrôles sur 2 ou 3 chapitres. Les élèves ne travaillent plus. Ils n'apprennent plus les leçons et ne révisent pas en refaisant les exercices. Du coup, seule la mémoire à court terme fonctionne, les élèves réussissent donc les exercices qui portent sur les notions vues les jours qui précédent le contrôle. Les notions vues 2 ou 3 semaines plus tôt, elles, sont oubliées.
avatar
Hélips
Modérateur

Re: L'évaluation sommative en maths

par Hélips le Jeu 1 Juin 2017 - 22:10
@Zryblowskowsky a écrit:Essaie donc de penser par toi même au lieu de réciter la propagande des IPR et des ESPE.
Que voilà un premier message agréable et constructif Rolling Eyes

_________________
Amis via FB ? oui oui avec plaisir, un petit MP avec les bonnes infos et je fais le nécessaire.
avatar
fannyzz
Niveau 3

Re: L'évaluation sommative en maths

par fannyzz le Jeu 1 Juin 2017 - 22:32
@Hélips a écrit:
@Zryblowskowsky a écrit:Essaie donc de penser par toi même au lieu de réciter la propagande des IPR et des ESPE.
Que voilà un premier message agréable et constructif Rolling Eyes

Carrément...
Bref je pense par moi-même je teste des choses et j'essaie justement de les faire progresser. Ne plus faire de contrôle à chaque fin de chapitre m'a fait gagner du temps, beaucoup moins de corrections. Mon but était de les faire travailler sur le long terme bien évidemment mais ils fonctionnent effectivement sur le court terme, c'est délicat...

avatar
Al9
Niveau 9

Re: L'évaluation sommative en maths

par Al9 le Jeu 1 Juin 2017 - 23:04
Bonjour,

J'ai toujours procédé avec des devoirs bilans sur plusieurs thèmes donc en gros, 4 à 5 thèmes par devoir (en caricaturant 1 exo = 1 thème).
Je trouve çà plus intéressant et surtout pas besoin de faire 12 variations du même exercice pour savoir si ils ont compris ou pas. De plus, cela leur permet théoriquement de ne pas être en échec partout.
Je leur donne un programme de révision une semaine avant. Bon, après ils prennent leur responsabilité.
avatar
henriette
Médiateur

Re: L'évaluation sommative en maths

par henriette le Jeu 1 Juin 2017 - 23:20
@Zryblowskowsky a écrit:Essaie donc de penser par toi même au lieu de réciter la propagande des IPR et des ESPE.
Bonjour à toi aussi... ^^
Merci de te présenter dans la section ad hoc du forum : http://www.neoprofs.org/f26-votre-presentation

_________________
"Il n'y a que ceux qui veulent tromper les peuples et gouverner à leur profit qui peuvent vouloir retenir les hommes dans l'ignorance."
AndréC
Niveau 9

Re: L'évaluation sommative en maths

par AndréC le Ven 2 Juin 2017 - 8:12
@fannyzz a écrit:Ne plus faire de contrôle à chaque fin de chapitre m'a fait gagner du temps, beaucoup moins de corrections. Mon but était de les faire travailler sur le long terme bien évidemment mais ils fonctionnent effectivement sur le court terme, c'est délicat...
Les élèves ne fonctionnent pas spécialement sur le court terme, ce sont les exercices pré-mâchés qui les amènent à penser sur le court terme.
Les exercices sont presque toujours décomposés en une multitude de petites questions qui ne permettent pas aux élèves d'en comprendre la finalité ni l'intérêt et qui enlèvent le plaisir de chercher et de trouver par soi-même.
Pour faire ce genre d'évaluation, il faut habituer les élèves à chercher seuls ou en groupe des problèmes de recherche. On ne peut pas en même temps faire du bachotage et les évaluer sur la compréhension.
chmarmottine
Neoprof expérimenté

Re: L'évaluation sommative en maths

par chmarmottine le Ven 2 Juin 2017 - 21:01
@AndréC a écrit:
@fannyzz a écrit:Ne plus faire de contrôle à chaque fin de chapitre m'a fait gagner du temps, beaucoup moins de corrections. Mon but était de les faire travailler sur le long terme bien évidemment mais ils fonctionnent effectivement sur le court terme, c'est délicat...
Les élèves ne fonctionnent pas spécialement sur le court terme, ce sont les exercices pré-mâchés qui les amènent à penser sur le court terme.
Les exercices sont presque toujours décomposés en une multitude de petites questions qui ne permettent pas aux élèves d'en comprendre la finalité ni l'intérêt et qui enlèvent le plaisir de chercher et de trouver par soi-même.
Pour faire ce genre d'évaluation, il faut habituer les élèves à chercher seuls ou en groupe des problèmes de recherche. On ne peut pas en même temps faire du bachotage et les évaluer sur la compréhension.

J'ai beaucoup de mal à faire cela sur le temps de classe. Y parviens-tu ?
avatar
Anaxagore
Guide spirituel

Re: L'évaluation sommative en maths

par Anaxagore le Ven 2 Juin 2017 - 21:11
Tu zappes les zactivités de pseudo-maïeutique manipulatoire et tu gagnes du temps pour des problèmes non triviaux.

_________________
"De même que notre esprit devient plus fort grâce à la communication avec les esprits vigoureux et raisonnables, de même on ne peut pas dire combien il s'abâtardit par le commerce continuel et la fréquentation que nous avons des esprits bas et maladifs." Montaigne

"Woland fit un signe de la main, et Jérusalem s'éteignit."
avatar
Anaxagore
Guide spirituel

Re: L'évaluation sommative en maths

par Anaxagore le Ven 2 Juin 2017 - 21:15
@Hélips a écrit:
@Zryblowskowsky a écrit:Essaie donc de penser par toi même au lieu de réciter la propagande des IPR et des ESPE.
Que voilà un premier message agréable et constructif Rolling Eyes

C'est pourtant une parole concevable.

La vérité toute nue dérange parfois, Zryblowskowsky, mets-lui un petit voile pudique.

_________________
"De même que notre esprit devient plus fort grâce à la communication avec les esprits vigoureux et raisonnables, de même on ne peut pas dire combien il s'abâtardit par le commerce continuel et la fréquentation que nous avons des esprits bas et maladifs." Montaigne

"Woland fit un signe de la main, et Jérusalem s'éteignit."
avatar
Hélips
Modérateur

Re: L'évaluation sommative en maths

par Hélips le Ven 2 Juin 2017 - 21:17
@Anaxagore a écrit:
@Hélips a écrit:
@Zryblowskowsky a écrit:Essaie donc de penser par toi même au lieu de réciter la propagande des IPR et des ESPE.
Que voilà un premier message agréable et constructif Rolling Eyes

C'est pourtant une parole concevable.

La vérité toute nue dérange parfois, Zryblowskowsky, mets-lui un petit voile pudique.
Non, ce n'est pas une parole concevable face à quelqu'un avec qui on n'a pas encore discuté et qui pose justement une question à laquelle elle réfléchit.

_________________
Amis via FB ? oui oui avec plaisir, un petit MP avec les bonnes infos et je fais le nécessaire.
avatar
Anaxagore
Guide spirituel

Re: L'évaluation sommative en maths

par Anaxagore le Ven 2 Juin 2017 - 21:19
Zryblowskowsky est un peu chaud visiblement. Cela ne me déplaît pas.

_________________
"De même que notre esprit devient plus fort grâce à la communication avec les esprits vigoureux et raisonnables, de même on ne peut pas dire combien il s'abâtardit par le commerce continuel et la fréquentation que nous avons des esprits bas et maladifs." Montaigne

"Woland fit un signe de la main, et Jérusalem s'éteignit."
AndréC
Niveau 9

Re: L'évaluation sommative en maths

par AndréC le Ven 2 Juin 2017 - 21:32
celinesud a écrit:J'ai beaucoup de mal à faire cela sur le temps de classe. Y parviens-tu ?

Je ne fais pratiquement que cela sauf en début de cours où je leur fais faire des exercices d'entrainement technique.
chmarmottine
Neoprof expérimenté

Re: L'évaluation sommative en maths

par chmarmottine le Ven 2 Juin 2017 - 21:37
Concrètement, ça donne quoi ? Tu peux donner un exemple sur un chapitre ? Merci !
AndréC
Niveau 9

Re: L'évaluation sommative en maths

par AndréC le Ven 2 Juin 2017 - 21:43
Grosso-modo, cela correspond à l'enseignement de la série « Des maths ensemble et pour chacun » http://edition.crdp-nantes.fr/index.php?id=maths-ensemble-et-pour-chacun que j'ai réinterprété à ma sauce.
C'est à dire, que je ne fais pas de travail en îlots, je ne fais pas de progression spiralée et selon les niveaux je travaille une technicité qui me semble indispensable.
Par exemple en sixième, je commence par faire réciter les tables de multiplication de 6; 7; 8 et 9 par coeur. Cela étant fait, chaque jour, on effectue une opération. D'abord la multiplication, puis la division dont la maîtrise me semble indispensable pour pouvoir introduire les notions de valeurs approchée, de période et introduire pi.
chmarmottine
Neoprof expérimenté

Re: L'évaluation sommative en maths

par chmarmottine le Ven 2 Juin 2017 - 21:52
OK, merci.
avatar
fannyzz
Niveau 3

Re: L'évaluation sommative en maths

par fannyzz le Ven 2 Juin 2017 - 22:58
Voilà qui m'aide dans ma réflexion, merci. J'ai effectivement mis des exos de recherche et pas de techniques dans mes contrôles mais je pense que je ne les y ai pas assez préparés. On fera mieux l'an prochain Wink

Et au final, je me pose encore une question, ceux qui ne mettent plus de notes, vous faites comment ? Que des résolutions de problèmes pour évaluer les compétences ? Là j'avoue je suis curieuse de savoir comment ça marche !
avatar
Franck059
Niveau 10

Re: L'évaluation sommative en maths

par Franck059 le Ven 2 Juin 2017 - 23:16
En ce qui me concerne,
2 courts DM non notés (mais annotés et rendus avec correction à l'intérieur) comprenant chacun deux exercices (+ 1 question de type défi style kangourou des mathématiques) suivis d'un DS reprenant les mêmes thématiques (4 exercices semblables à ceux du DM + 1 exo surprise)
Avant chaque DS, les objectifs sont fixés à l'avance et fournis aux élèves.
3 DS par trimestre, parfois 4 mais c'est rare.
Mike137
Niveau 2

Re: L'évaluation sommative en maths

par Mike137 le Sam 3 Juin 2017 - 7:03
Pour les compétences, à mon humble avis, ça se fait à part et fait l'objet d'un autre suivi indépendant pour faire plaisir à Tartempion. Si on mélange les deux évaluations, on a des atrocités. Les compétences, c'est juste du soft skill, une attitude à avoir idéalement (d'après des gens très très savants et surtout au pouvoir), les élèves doivent savoir que c'est bien de chercher un exercice et que c'est mal de ne pas chercher un exercice, mais à mon avis, ça s'arrête là.

Certains ont tendance à ne faire que du -soft skill-, à en faire une priorité et à complètement négliger les connaissances...
AndréC
Niveau 9

Re: L'évaluation sommative en maths

par AndréC le Sam 3 Juin 2017 - 9:31
@fannyzz a écrit:
Et au final, je me pose encore une question, ceux qui ne mettent plus de notes, vous faites comment ? Que des résolutions de problèmes pour évaluer les compétences ? Là j'avoue je suis curieuse de savoir comment ça marche !
Hormis en sixième où je suis contraint d'évaluer par compétences (choix imposé par une minorité de collègues ayatollah des compétences), j'évalue toujours avec des notes.
Les compétences me font faire un travail de secrétariat inouï. Elles sont réparties en domaines et de ce fait, cela complique tout : est-ce une compétence de tel ou tel domaine ? Et surtout cela entraine la saisie d'une multitude de compétences.

De plus, la formulation entre  non acquis, en cours d'acquisition, acquis et expert me dérange au plus haut point car j'estime que parler « d'expert » est une escroquerie intellectuelle.
Un expert, à mes yeux, n'existe pas, il existe des chercheurs qui d'ailleurs ne se prétendent jamais experts. Parler d'experts, c'est déjà mentir. Ainsi, je limite à acquis, en cours et non acquis.
Ce qui produit l'effet suivant : les élèves sont presque tous en cours d'acquisition et je ne vois pas vraiment ce qui les distingue les uns des autres. Bref, c'est le bordel permanent.
Je choisis comme compétence, les compétences écrite dans le B.O. et je les recopie telles quelles.


Dernière édition par AndréC le Jeu 8 Juin 2017 - 6:48, édité 2 fois
avatar
ZeSandman
Habitué du forum

Re: L'évaluation sommative en maths

par ZeSandman le Sam 3 Juin 2017 - 9:42
@fannyzz a écrit:
Et au final, je me pose encore une question, ceux qui ne mettent plus de notes, vous faites comment ? Que des résolutions de problèmes pour évaluer les compétences ? Là j'avoue je suis curieuse de savoir comment ça marche !

Pour moi cette question n'a aucun sens, car elle supposerait que la manière d'évaluer précède et dirige la pédagogie utilisée pour transmettre les savoir.

_________________
Ce sont les rêves qui donnent au monde sa forme.
avatar
Anaxagore
Guide spirituel

Re: L'évaluation sommative en maths

par Anaxagore le Sam 3 Juin 2017 - 9:47
Ce qui arrive trop souvent.

_________________
"De même que notre esprit devient plus fort grâce à la communication avec les esprits vigoureux et raisonnables, de même on ne peut pas dire combien il s'abâtardit par le commerce continuel et la fréquentation que nous avons des esprits bas et maladifs." Montaigne

"Woland fit un signe de la main, et Jérusalem s'éteignit."
avatar
Niang973
Habitué du forum

Re: L'évaluation sommative en maths

par Niang973 le Sam 3 Juin 2017 - 11:36
@jonjon71 a écrit:J'ai toujours fait des devoirs qui portent sur 2 chapitres, soit toutes les 3 semaines environ. Un contrôle à la fin de chaque chapitre, ça en ferait beaucoup trop sur l'année.

Pas étonnant que les élèves réussissent moins les contrôles sur 2 ou 3 chapitres. Les élèves ne travaillent plus. Ils n'apprennent plus les leçons et ne révisent pas en refaisant les exercices. Du coup, seule la mémoire à court terme fonctionne, les élèves réussissent donc les exercices qui portent sur les notions vues les jours qui précédent le contrôle. Les notions vues 2 ou 3 semaines plus tôt, elles, sont oubliées.

pareil ! un DS systématiquement au bout de deux séquences. Et comme j'alterne souvent entre N&C , GEO, G&M et OGD çà permet d'avoir dans chaque DS  de la géométrie et de l'algèbre...
Je ne m'y connais pas des masses en docimologie, mais notre IPR propose une formation à ce sujet le 17 Juin, peut être que j'y découvrirai de nouvelles idées.

En attendant , effectivement les résultats sont très faibles, je ne me souviens pas avoir obtenu de moyenne de classe supérieure à 7/20 lors de mes DS cette année.
En janvier j'ai testé pendant un mois d'arrêter les DS et de faire des contrôles systématiquement à la fin de chaque séquence. Mais hélas les résultats n'étaient pas meilleurs...
Spoiler:

En même temps j'officie dans un cadre particulier: 60% d'élèves qui déchiffrent le français, le français n'est qu'une langue de scolarisation pour eux: ils ne parlent pas français en dehors des cours(c'est à dire que même dans la cour du bahut ils s'expriment dans leurs langues vernaculaires). Ils n'ont pas tous le courant chez eux, ni l'eau courante, ils partagent leurs chambres avec leurs frères et soeurs, dont ils font le babysitting d'ailleurs, et donc pour la plupart ils n'ont pas d'espace ni de temps pour travailler à la maison. Ce qui fait que ce qui n'est pas appris par l'élève durant le cours ne le sera pas à la maison...
Donc je suis revenu au système du DS. Par contre suite aux suggestions d'un ami qui est également prof de maths mais en lycée, j'ai changé la physionomie de mes devoirs maisons.( je donne un devoir maison hebdomadaire en lieu et place d'exercices à faire pour le prochain cours... je suis déjà heureux s'ils ont relu le cours de la dernière fois avant de venir en classe). Avant mes DM étaient composés de deux problèmes. Maintenant je mets 5 exercices techniques portant sur les notions abordées dans les précédentes séquences, auxquels je rajoute deux problèmes: un classique et une tâche complexe.
Et bah étonnamment depuis que j'ai mis ce système en place j'ai beaucoup plus de devoirs rendus, car même les élèves en difficultés arrivent au moins à "essayer" de résoudre les exercices techniques. Et en gratification mes résultats aux DS se sont améliorés: je suis passé de 3 de moyenne à 7 de moyenne pour mes DS.

Bref pour revenir au coeur du sujet: je ne pense pas qu'il faille que tu t'alarmes! Je pense que c'est une situation générale: les élèves ne travaillent plus à la maison, et donc ils ne comptent que sur la mémoire à court terme.
En revanche si tu systématises les DM hebdomadaires garde toi bien de prendre des sujets tout faits dans les manuels ou sur internet car j'ai remarqué qu'il y a des sites "d'aide aux devoirs" https://nosdevoirs.fr/matiere/mathematiques  sur lesquels les élèves n'ont qu'à recopier la solution, et bien alors tu aurais des bonnes notes au DM et pourtant tes résultats de DS seraient catastrophiques


@fannyzz a écrit:Voilà qui m'aide dans ma réflexion, merci. J'ai effectivement mis des exos de recherche et pas de techniques dans mes contrôles mais je pense que je ne les y ai pas assez préparés. On fera mieux l'an prochain Wink

Et au final, je me pose encore une question, ceux qui ne mettent plus de notes, vous faites comment ? Que des résolutions de problèmes pour évaluer les compétences ? Là j'avoue je suis curieuse de savoir comment ça marche !

J'ai remplacé un collègue qui avait des sixièmes , et j'ai compris la faiblesse d'un système fait essentiellement de compétences.
Perso je mettais des notes et j'ajoutais l'évaluation par compétences à coté. Et les élèves préféraient la note , mais bon vu qu'on est entrés dans l'ère de la compétence , j'évalue en compétence, mais rien ne m'interdit de mettre des notes sur mes copies. Ce qui me permet de garder ma conscience pour moi.
D'ailleurs pour le Cycle 4 où cette année on n'avait pas de compétences, mais dont je sentais le vent venir, j'ai évalué en notes ET en compétences. Pour les compétences je ne les évalue que par le biais de QCM finaux en fin de trimestre. Par contre cela me prend un temps énorme à saisir. Et pour le peu d'intérêt que les élèves y portent, je trouve que c'est une perte de temps car de surcroit, ils n'ont pas assez de recul pour se servir de ces évaluations par compétences afin de modifier leur méthodologie

_________________
L'amour c'est comme l'arithmétique : ça commence par un Bézout, on s'envoie Euler dans Lagrange, et ça finit par des Gauss
mon CV:
Deug MIAS, Licence EEA, Maitrise EEA, Master Télécom, Licence Droit, Master MEEF    
2008-2009: (28310) : Prof de techno : 6e , 5e , 4e , 3e
2009-2010: (97354) : Prof de techno : 6e , 3e -- Prof d'SVT: 4e -- Documentaliste
2010-2011: (97354) : Prof de techno : 6e , 5e , 4e , 3e -- Prof d'SVT: 5e , 4e  -- Prof de Maths: 4e
2011-2012: (97351) : Prof de techno : 3e -- Prof d'SVT: 4e , 3e
2012-2013: (97351) : Prof de Maths : 6e , 5e , 4e , 3e
2013-2014: (43400) : Prof de Maths : 3e , 2nde , 1eSTMG , 1eES
2014-2015: (63600) : Prof de Maths : 6e , 5e , 4e , 3e
2015-2016: (78100) : Prof de Maths : 5e
2016-2017: (97660) : Prof de Maths : 6e, 5e, 4e
2017-2018: (97660) : Prof de Maths : 5e, 3e
2018-2019: (97630) : Prof de Maths : 2nde, 1eSTMG
Contenu sponsorisé

Re: L'évaluation sommative en maths

par Contenu sponsorisé
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum