Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
lisette83
Expert

Re: BAC S 2017, sujets de mathématiques.

par lisette83 le Dim 11 Juin 2017 - 10:19
Au-dessous de 10, c'est effectivement zéro point.
Je ne trouve pas que les coefficients des maths et autres matières scientifiques soient démesurés, loin de là mais justement je ne pense pas que les quelques points alloués par les options, latin, grec, sport, langues régionales ou autres changent fondamentalement le résultat.
S'il manque 3 points à un candidat, le président de jury fera en sorte qu'il obtienne le bac, latin ou pas.
Et ce n'est pas nouveau, j'ai obtenu un bac C il y a bien longtemps et j'ai échappé au rattrapage grâce au grec, à un moment où la bienveillance des jurys n'était pas de mise !
avatar
Kirth
Niveau 7

Re: BAC S 2017, sujets de mathématiques.

par Kirth le Dim 11 Juin 2017 - 19:16
Je pense pas que le collègue critique le fonctionnement ou l'intérêt des langues anciennes, au contraire cela récompense de très bons élèves parfois de 30 points. Mais, là il où il n'a pas tort, c'est qu'avoir un bac S avec les langues, les options, le sport (sans aucun mépris aucun bien sûr ! Smile ) en s'en sortant avec les matières littéraires mais avec trois notes inférieures à la moyenne en matières scientifiques car il n'y a finalement que 3 ou 4 coefficients d'écart, cela ne permet qu'amèrement de définir ce bac comme scientifique.
avatar
Wahlou
Niveau 10

Re: BAC S 2017, sujets de mathématiques.

par Wahlou le Dim 11 Juin 2017 - 19:30
Oui mais cette situation décrite ne concerne qu'une (petite) partie d'étudiants. N'oublions pas qu'il existe (heureusement, j'ai honte) une majorité plus qu'écrasante de candidats qui ratent l'examen à cause des 3 matières scientifiques, tout en ayant eu des notes plus que correctes pour les matières "non scientifiques". De là à dire que ce n'est plus vraiment un bac scientifique :/

Si vous ajoutez à cela les spécialités choisies, ça permet de gonfler les coefficients jusqu'à 9 (injustement pour les maths Smile) et 8 pour les SVT/ SPC. Dans tous les cas, il y aura forcément une matière scientifique à très gros coeff devant toutes les autres matières.

_________________
"Savoir étant sublime, apprendre sera doux"
Victor Hugo, Les contemplations
Badiste75
Niveau 10

Re: BAC S 2017, sujets de mathématiques.

par Badiste75 le Dim 11 Juin 2017 - 21:15
En effet, je parle des élèves limite, pas des excellents élèves. Pour moi, le bac S est de moins en moins scientifique car même si le poids des disciplines scientifiques demeure important, il s'est tout de même réduit. La réforme était sensée renforcer l'aspect scientifique du bac S (et donc réduire son côté généraliste!) c'est en réalité tout le contraire qui s'est passé. Ça choque personne qu'il n'y ait plus de maths en L (sauf pour les rares qui prennent l'option), par contre on criait au scandale de faire passer l'HG en fin de 1S il y a quelques années. Ce n'était peut être pas la solution mais je constate qu'avoir remis l'HG en TS sans modifier les horaires de sciences de 1ère et de Terminale est encore pire. On a un déséquilibre abyssal entre la 1S et la TS depuis qu'on a remis l'HG : une 1S bien trop cool vs une TS bien trop exigeante.
avatar
Kirth
Niveau 7

Re: BAC S 2017, sujets de mathématiques.

par Kirth le Lun 12 Juin 2017 - 0:47
Je suis d'accord. 3h de PC en 1S (autant qu'en seconde), je trouve ça très limite, surtout qu'en SSI on peut caler magiquement 4h de SI supplémentaires alors pourquoi pas 4H d'SVT supplémentaires vu le peu qu'ils font en seconde (ce qui est honteux d'ailleurs) ? Ou les répartir dans les autres matières ?
Et tout ça mène aux sujets de bac que l'on voit maintenant, pour ne pas trop s'éloigner.
Fatras
Niveau 6

Re: BAC S 2017, sujets de mathématiques.

par Fatras le Lun 12 Juin 2017 - 6:22
@Badiste75 a écrit: La réforme était sensée renforcer l'aspect scientifique du bac S (et donc réduire son côté généraliste!) c'est en réalité tout le contraire qui s'est passé. Ça choque personne qu'il n'y ait plus de maths en L (sauf pour les rares qui prennent l'option), par contre on criait au scandale de faire passer l'HG en fin de 1S il y a quelques années.

Mode hors sujet : la réforme avait plusieurs but, mais certainement aucun des buts affichés.
Un des buts étant de faire disparaître le bac actuel, en tuant la filière L, et en rapprochant les autres bacs.

Badiste75
Niveau 10

Re: BAC S 2017, sujets de mathématiques.

par Badiste75 le Lun 12 Juin 2017 - 8:43
Je parlais de l'objectif officiel, celui qui nous a été vendu pour la faire passer. J'irai même plus loin, sans doute beaucoup ne seront pas d'accord d'ailleurs. Dans la tête des parents, le bac S est avantageux car il permet de tout faire. Comme leurs enfants ne savent pas quoi faire (ou ont des ambitions démesurées nécessitant un bac S), ils poussent en ce sens, que leur enfant ait l'esprit scientifique ou pas. Il faudrait que, comme les autres bac, le bac S ferme des portes au supérieur. Il suffit de voir que la moitié des bacheliers S ne font pas d'études scientifiques post bac (et je ne parle même pas des maths là). Si on leur disait en Seconde, attention avec un bac S, certaines filières sont inaccessibles, on réfléchirait à deux fois avant d'aller n'importe où tant qu'il en est encore temps. Et on aurait davantage en S d'élèves à vrai potentiel scientifique (je parle en proportion, pas en nombre!) Mais non, on fait le contraire, on ouvre les vannes, on reporte toujours le problème à plus tard, bref on délègue et on ne soigne rien. Sauf qu'au bout d'un moment la maladie n'est plus en mesure d'être soignée.
avatar
wanax
Fidèle du forum

Re: BAC S 2017, sujets de mathématiques.

par wanax le Lun 12 Juin 2017 - 10:28
@Badiste75 a écrit:Je parlais de l'objectif officiel, celui qui nous a été vendu pour la faire passer. J'irai même plus loin, sans doute beaucoup ne seront pas d'accord d'ailleurs. Dans la tête des parents, le bac S est avantageux car il permet de tout faire. Comme leurs enfants ne savent pas quoi faire (ou ont des ambitions démesurées nécessitant un bac S), ils poussent en ce sens, que leur enfant ait l'esprit scientifique ou pas. Il faudrait que, comme les autres bac, le bac S ferme des portes au supérieur. Il suffit de voir que la moitié des bacheliers S ne font pas d'études scientifiques post bac (et je ne parle même pas des maths là). Si on leur disait en Seconde, attention avec un bac S, certaines filières sont inaccessibles, on réfléchirait à deux fois avant d'aller n'importe où tant qu'il en est encore temps. Et on aurait davantage en S d'élèves à vrai potentiel scientifique (je parle en proportion, pas en nombre!) Mais non, on fait le contraire, on ouvre les vannes, on reporte toujours le problème à plus tard, bref on délègue et on ne soigne rien. Sauf qu'au bout d'un moment la maladie n'est plus en mesure d'être soignée.
La population dans son ensemble, le système économique, le pays ont avantage à un système sélectif capable de détecter et de former au mieux ceux qui sont capables de faire des études scientifiques.
Chaque famille a intérêt "individuellement" à obtenir cette filière S pour sa progéniture. Donner la parole aux parents et à leurs fédérations était la garantie du désastre.
Revanche: ceux qui sont arrivés grâce à des passe-droits vivront avec des médecins, des ingénieurs, des réparateurs auto, des gestionnaires de carrière, etc... qui ont eux aussi bénéficié de ces passe-droits.
Revanche: bien faire sentir en TS à ceux qui sont entrés dans la filière grâce à leur 12/20 en SVT en Seconde et malgré leur 9/20 en maths, qu'ils ne sont que des ( compléter par ce que vous voudrez. )
Les cons sont la majorité, que ce soit dans les questions d'éducation ou dans les questions politiques. Et ils ont désormais la parole. Ce pays a commencé à en payer le prix et cela ira crescendo.
archeboc
Sage

Re: BAC S 2017, sujets de mathématiques.

par archeboc le Lun 12 Juin 2017 - 10:54
@Badiste75 a écrit:Je parlais de l'objectif officiel, celui qui nous a été vendu pour la faire passer. J'irai même plus loin, sans doute beaucoup ne seront pas d'accord d'ailleurs. Dans la tête des parents, le bac S est avantageux car il permet de tout faire. Comme leurs enfants ne savent pas quoi faire (ou ont des ambitions démesurées nécessitant un bac S), ils poussent en ce sens, que leur enfant ait l'esprit scientifique ou pas. Il faudrait que, comme les autres bac, le bac S ferme des portes au supérieur. Il suffit de voir que la moitié des bacheliers S ne font pas d'études scientifiques post bac (et je ne parle même pas des maths là). Si on leur disait en Seconde, attention avec un bac S, certaines filières sont inaccessibles, on réfléchirait à deux fois avant d'aller n'importe où tant qu'il en est encore temps. Et on aurait davantage en S d'élèves à vrai potentiel scientifique (je parle en proportion, pas en nombre!) Mais non, on fait le contraire, on ouvre les vannes, on reporte toujours le problème à plus tard, bref on délègue et on ne soigne rien. Sauf qu'au bout d'un moment la maladie n'est plus en mesure d'être soignée.

Objection : même si on fermait des portes aux bac S, on maintiendrait ponctuellement ouverte des passerelles. Et dans les filières sélectives, par exemple hypokagne dans un grand lycée de centre ville, le jury de sélection préfèrera toujours prendre un S brillant qu'un L à bout de souffle.

La seule solution efficace, c'est de faire des classes de niveau. Si tu as un bon niveau en lettres et un niveau faible en math, tu sauras que tu as le choix entre la bonne L et la mauvaise S.

avatar
Anaxagore
Guide spirituel

Re: BAC S 2017, sujets de mathématiques.

par Anaxagore le Lun 12 Juin 2017 - 11:01
Il faut refaire une filière classique exigeante. La classe de philosophie, avec des mathématiques solides. Latin. Grec. Littérature.

_________________
"De même que notre esprit devient plus fort grâce à la communication avec les esprits vigoureux et raisonnables, de même on ne peut pas dire combien il s'abâtardit par le commerce continuel et la fréquentation que nous avons des esprits bas et maladifs." Montaigne

"Woland fit un signe de la main, et Jérusalem s'éteignit."
avatar
Wahlou
Niveau 10

Re: BAC S 2017, sujets de mathématiques.

par Wahlou le Lun 12 Juin 2017 - 11:05
@Kirth a écrit:Je suis d'accord. 3h de PC en 1S (autant qu'en seconde), je trouve ça très limite, surtout qu'en SSI on peut caler magiquement 4h de SI supplémentaires alors pourquoi pas 4H d'SVT supplémentaires vu le peu qu'ils font en seconde (ce qui est honteux d'ailleurs) ? Ou les répartir dans les autres matières ?
Et tout ça mène aux sujets de bac que l'on voit maintenant, pour ne pas trop s'éloigner.

Il semblerait que cette matière soit toute nouvelle pour eux, ils n'ont donc aucune base, d'où le volume horaire élevé histoire de rattraper le retard, ce qui n'est pas le cas des SVT, théoriquement en 1S les élèves sont censés arriver avec un certain bagage dans la matière (je dis bien théoriquement).

Puis les 4h ajoutées se font au mépris d'un emploi du temps déjà surchargé, personnellement je doute que rajouter quelques heures soit bénéfique pour eux, au risque de les accabler car 3H30 suffisent largement à boucler la totalité du programme en SVT.

_________________
"Savoir étant sublime, apprendre sera doux"
Victor Hugo, Les contemplations
avatar
Kirth
Niveau 7

Re: BAC S 2017, sujets de mathématiques.

par Kirth le Lun 12 Juin 2017 - 15:33
@Wahlou a écrit:
@Kirth a écrit:Je suis d'accord. 3h de PC en 1S (autant qu'en seconde), je trouve ça très limite, surtout qu'en SSI on peut caler magiquement 4h de SI supplémentaires alors pourquoi pas 4H d'SVT supplémentaires vu le peu qu'ils font en seconde (ce qui est honteux d'ailleurs) ? Ou les répartir dans les autres matières ?
Et tout ça mène aux sujets de bac que l'on voit maintenant, pour ne pas trop s'éloigner.

Il semblerait que cette matière soit toute nouvelle pour eux, ils n'ont donc aucune base, d'où le volume horaire élevé histoire de rattraper le retard, ce qui n'est pas le cas des SVT, théoriquement en 1S les élèves sont censés arriver avec un certain bagage dans la matière (je dis bien théoriquement).

Puis les 4h ajoutées se font au mépris d'un emploi du temps déjà surchargé, personnellement je doute que rajouter quelques heures soit bénéfique pour eux, au risque de les accabler car 3H30 suffisent largement à boucler la totalité du programme en SVT.

Les SSI survivent, rien n'empêcherait de faire la même chose en SSVT avec un programme qui va plus loin en SVT, ne serait-ce que pour réellement faire appliquer l'orga qu'on leur apprend et qui "sert à rien", ou à montrer à tous ceux qui veulent faire médecine sans rien faire qu'il faudra apprendre les noms mystérieux de toutes les protéines qui interviennent dans (choisir un processus biologique).
Cela dit, l'emploi du temps des SSI est clairement très très chargé, c'est vrai.
Et globalement donner plus de volume horaire aux maths, parce que bon faire de la physique sans équa diff et sans intégrale en TS, comment dire... Donc ça implique - pour ne pas les accabler et tu as raison - de faire des sacrifices ailleurs, qui sont faits dans d'autres filières, mais pas la S.
avatar
ben2510
Érudit

Re: BAC S 2017, sujets de mathématiques.

par ben2510 le Lun 12 Juin 2017 - 15:56
@Kirth a écrit:
@Wahlou a écrit:
@Kirth a écrit:Je suis d'accord. 3h de PC en 1S (autant qu'en seconde), je trouve ça très limite, surtout qu'en SSI on peut caler magiquement 4h de SI supplémentaires alors pourquoi pas 4H d'SVT supplémentaires vu le peu qu'ils font en seconde (ce qui est honteux d'ailleurs) ? Ou les répartir dans les autres matières ?
Et tout ça mène aux sujets de bac que l'on voit maintenant, pour ne pas trop s'éloigner.

Il semblerait que cette matière soit toute nouvelle pour eux, ils n'ont donc aucune base, d'où le volume horaire élevé histoire de rattraper le retard, ce qui n'est pas le cas des SVT, théoriquement en 1S les élèves sont censés arriver avec un certain bagage dans la matière (je dis bien théoriquement).

Puis les 4h ajoutées se font au mépris d'un emploi du temps déjà surchargé, personnellement je doute que rajouter quelques heures soit bénéfique pour eux, au risque de les accabler car 3H30 suffisent largement à boucler la totalité du programme en SVT.

Les SSI survivent, rien n'empêcherait de faire la même chose en SSVT avec un programme qui va plus loin en SVT, ne serait-ce que pour réellement faire appliquer l'orga qu'on leur apprend et qui "sert à rien", ou à montrer à tous ceux qui veulent faire médecine sans rien faire qu'il faudra apprendre les noms mystérieux de toutes les protéines qui interviennent dans (choisir un processus biologique).
Cela dit, l'emploi du temps des SSI est clairement très très chargé, c'est vrai.
Et globalement donner plus de volume horaire aux maths, parce que bon faire de la physique sans équa diff et sans intégrale en TS, comment dire... Donc ça implique - pour ne pas les accabler et tu as raison - de faire des sacrifices ailleurs, qui sont faits dans d'autres filières, mais pas la S.


_________________
On fait la science avec des faits, comme on fait une maison avec des pierres : mais une accumulation de faits n'est pas plus une science qu'un tas de pierres n'est une maison. Henri Poincaré  La notion d'équation différentielle est le pivot de la conception scientifique du monde. Vladimir Arnold
avatar
Wahlou
Niveau 10

Re: BAC S 2017, sujets de mathématiques.

par Wahlou le Lun 12 Juin 2017 - 18:59
@Kirth a écrit:
@Wahlou a écrit:
@Kirth a écrit:Je suis d'accord. 3h de PC en 1S (autant qu'en seconde), je trouve ça très limite, surtout qu'en SSI on peut caler magiquement 4h de SI supplémentaires alors pourquoi pas 4H d'SVT supplémentaires vu le peu qu'ils font en seconde (ce qui est honteux d'ailleurs) ? Ou les répartir dans les autres matières ?
Et tout ça mène aux sujets de bac que l'on voit maintenant, pour ne pas trop s'éloigner.

Il semblerait que cette matière soit toute nouvelle pour eux, ils n'ont donc aucune base, d'où le volume horaire élevé histoire de rattraper le retard, ce qui n'est pas le cas des SVT, théoriquement en 1S les élèves sont censés arriver avec un certain bagage dans la matière (je dis bien théoriquement).

Puis les 4h ajoutées se font au mépris d'un emploi du temps déjà surchargé, personnellement je doute que rajouter quelques heures soit bénéfique pour eux, au risque de les accabler car 3H30 suffisent largement à boucler la totalité du programme en SVT.

Les SSI survivent, rien n'empêcherait de faire la même chose en SSVT avec un programme qui va plus loin en SVT, ne serait-ce que pour réellement faire appliquer l'orga qu'on leur apprend et qui "sert à rien", ou à montrer à tous ceux qui veulent faire médecine sans rien faire qu'il faudra apprendre les noms mystérieux de toutes les protéines qui interviennent dans (choisir un processus biologique).
Cela dit, l'emploi du temps des SSI est clairement très très chargé, c'est vrai.
Et globalement donner plus de volume horaire aux maths, parce que bon faire de la physique sans équa diff et sans intégrale en TS, comment dire... Donc ça implique - pour ne pas les accabler et tu as raison - de faire des sacrifices ailleurs, qui sont faits dans d'autres filières, mais pas la S.

En ce qui concerne mon post plus haut, je ne m'exprimais qu'au nom de ma matière, en prétendant non pas qu'il était impossible de rajouter des heures mais que ça n'était pas nécessaire. Pour ce qui des autres matières, je laisse les autres professeurs bien plus compétents que moi dans leur domaine, juger de l'attribution des heures

@Kirth a écrit: avec un programme qui va plus loin en SVT, ne serait-ce que pour réellement faire appliquer l'orga qu'on leur apprend et qui "sert à rien"

l'orga ?

@Kirth a écrit:ou à montrer à tous ceux qui veulent faire médecine sans rien faire qu'il faudra apprendre les noms mystérieux de toutes les protéines qui interviennent dans (choisir un processus biologique).

Ne t'inquiètes pas, c'est déjà prévu par le programme (bouclable en 3H30/semaine) Wink


Dernière édition par Wahlou le Lun 12 Juin 2017 - 19:39, édité 1 fois

_________________
"Savoir étant sublime, apprendre sera doux"
Victor Hugo, Les contemplations
avatar
Slinky75
Niveau 10

Re: BAC S 2017, sujets de mathématiques.

par Slinky75 le Lun 12 Juin 2017 - 19:33
En ce qui concerne l'anglais, langue indispensable pour déchiffrer les articles scientifiques et interagir à l'international, pensez-vous que 2h ou 3h en fonction des semaines soient suffisantes ? Pour les élèves souhaitant devenir ingénieurs, un niveau d'anglais B2 est le minimum requis. Peu d'élèves peuvent se vanter de l'avoir acquis.
avatar
Kirth
Niveau 7

Re: BAC S 2017, sujets de mathématiques.

par Kirth le Lun 12 Juin 2017 - 19:51
@Wahlou a écrit:En ce qui concerne mon post plus haut, je ne m'exprimais qu'au nom de ma matière, en prétendant non pas qu'il était impossible de rajouter des heures mais que ça n'était pas nécessaire. Pour ce qui des autres matières, je laisse les autres professeurs bien plus compétents que moi dans leur domaine, juger de l'attribution des heures

@Kirth a écrit: avec un programme qui va plus loin en SVT, ne serait-ce que pour réellement faire appliquer l'orga qu'on leur apprend et qui "sert à rien"

l'orga ?

@Kirth a écrit:ou à montrer à tous ceux qui veulent faire médecine sans rien faire qu'il faudra apprendre les noms mystérieux de toutes les protéines qui interviennent dans (choisir un processus biologique).

Ne t'inquiètes pas, c'est déjà prévu par le programme (bouclable en 3H30/semaine) Wink

D'accord je ne connais pas les nouveaux programmes d'SVT ahah, mais ce ne sont que des exemples pour dire que l'on pourrait arriver en fin de TS avec un bagage scientifique plus important on fournissant un peu plus les programmes (qui nécessiteraient peut-être un volume horaire un peu plus important Wink ). Je pense pas qu'il y a 20 ans il y avait 15 heures de chaque matière par semaine et pourtant on sait tous où en est le niveau scientifique en sortie de Terminale aujourd'hui : on fait croire aux élèves qu'un fabriquant de portail va dériver des exponentielles pour avoir la courbe parfaite.

@Slinky75 a écrit:En ce qui concerne l'anglais, langue indispensable pour déchiffrer les articles scientifiques et interagir à l'international, pensez-vous que 2h ou 3h en fonction des semaines soient suffisantes ? Pour les élèves souhaitant devenir ingénieurs, un niveau d'anglais B2 est le minimum requis. Peu d'élèves peuvent se vanter de l'avoir acquis.

Les élèves ne sont-ils pas tous bilingues en sortant du lycée ? :blague:
avatar
Wahlou
Niveau 10

Re: BAC S 2017, sujets de mathématiques.

par Wahlou le Lun 12 Juin 2017 - 20:09
@Kirth a écrit: Je pense pas qu'il y a 20 ans il y avait 15 heures de chaque matière par semaine et pourtant on sait tous où en est le niveau scientifique en sortie de Terminale aujourd'hui.

Le programme de TS (en svt, j'entends Smile) actuel est en pas mal de points comparable à celui d'il y a à peu près 15 ans, à ceci-près que certains chapitres ont été remplacés par d'autres (un chapitre de géologie qu'on faisait il y a 15 ans en TS est maintenant enseigné en prépa et inversement, ce qu'on faisait en prépa il y a 15 ans est maintenant enseigné en TS)


@Kirth a écrit:on fait croire aux élèves qu'un fabriquant de portail va dériver des exponentielles pour avoir la courbe parfaite

Il y a 15 ans on faisait croire aux élèves qu'un agriculteur était capable de générer des OGM, alors bon Rolling Eyes

Concernant les programmes achalandés de SVT, je trouve ce projet ambitieux (voire trop), à un moment, on ne peut plus approfondir car cela nécessiterait de mettre en place des outils en biologie difficilement accessibles (ne serait-ce que d'un point de vue expérimental) et, très vite les maths et la chimie s'en mêlent. Par exemple avec les TS, on aborde la photosynthèse, j'aimerais bien approfondir, mais ça nécessiterait que les élèves aient une notion de ce qu'est une orbitale atomique ? On est bien d'accord que c'est trop compliqué à leur niveau ?

Les programmes de TS sont suffisamment bien conçus pour avoir un champ d'action sur tous les domaines de la biologie qu'ils étudieront dans le supérieur (pour ceux qui poursuivront en SVT) sans trop tomber dans la complexité, qui serait (mal?) enseignée par certains collègues.

_________________
"Savoir étant sublime, apprendre sera doux"
Victor Hugo, Les contemplations
Badiste75
Niveau 10

Re: BAC S 2017, sujets de mathématiques.

par Badiste75 le Mer 14 Juin 2017 - 12:44
Vous pensez quoi de centres étrangers? A mon avis pas facile. Attention, au moins trois erreurs dans l'énoncé de l'APMEP (c'est dire si c'est relu!). Il manque la limite en +inf de l'intégrale dans l'ex 3, dans l'ex 4, dans rn le f doit être au dénominateur et la fonction f est décroissante. Je viens de tout faire, ça me semble un peu plus raisonnable comme sujet.
avatar
VinZT
Expert spécialisé

Re: BAC S 2017, sujets de mathématiques.

par VinZT le Mer 14 Juin 2017 - 15:29
@Badiste75 a écrit:Vous pensez quoi de centres étrangers? A mon avis pas facile. Attention, au moins trois erreurs dans l'énoncé de l'APMEP (c'est dire si c'est relu!). Il manque la limite en +inf de l'intégrale dans l'ex 3, dans l'ex 4, dans rn le f doit être au dénominateur et la fonction f est décroissante. Je viens de tout faire, ça me semble un peu plus raisonnable comme sujet.

On trouve le sujet original ici : https://tiplanet.org/modules/archives/downloads2/1497371235/maths_obl_bacs2017_cg.pdf
Les collègues essaient de mettre en ligne les sujets sur le site de l'APMEP au plus vite, en LaTeX et pdf. Ils (je devrais dire nous car j'y participe modestement) sont peu nombreux à le faire, ne reçoivent strictement aucune aide de l'administration pour ça (bien la peine de nous bassiner par ailleurs avec le numérique, la mutualisation, toussa), et le font de façon totalement bénévole.

Pour en revenir au sujet des centres étrangers, les deux premiers exercices sont assez bateau, le troisième pas bien méchant mais un peu répétitif. Seul le quatrième embêtera les élèves, qui n'aiment guère la géométrie non plus que les complexes et la trigonométrie. Mais c'est un exercice abordable tout de même. L'algorithme n'a strictement aucun intérêt (comme souvent).

Edit : concernant l'exercice de spé, l'algorithme donné dans le vrai sujet est manifestement faux (il donne une boucle infinie écrit tel quel). L'APMEP a rectifié l'indentation de la dernière ligne et la boucle infinie disparaît. Reste que la question de son interprétation est difficile (surtout avec l'algorithme faux Laughing ).
On ne voit franchement pas très bien où ils veulent en venir avec leur histoire d'arbre de Stern-Brocot mélangée avec une histoire de fractions et celle de l'algorithme qui calcule et affiche des trucs. Encore une question dont l'évaluation va tourner en eau de boudin.


Dernière édition par VinZT le Mer 14 Juin 2017 - 16:05, édité 1 fois

_________________

« Il ne faut pas croire tout ce qu'on voit sur Internet » Victor Hugo.
« Le con ne perd jamais son temps. Il perd celui des autres. » Frédéric Dard
« Ne jamais faire le jour même ce que tu peux faire faire le lendemain par quelqu'un d'autre » Pierre Dac
« Je n'ai jamais lâché prise !» Claude François
« Un économiste est un expert qui saura demain pourquoi ce qu'il avait prédit hier ne s'est pas produit aujourd'hui. » Laurence J. Peter
avatar
Kirth
Niveau 7

Re: BAC S 2017, sujets de mathématiques.

par Kirth le Mer 14 Juin 2017 - 15:46
@VinZT a écrit:Pour en revenir au sujet des centres étrangers, les deux premiers exercices sont assez bateau, le troisième pas bien méchant mais un peu répétitif. Seul le quatrième embêtera les élèves, qui n'aiment guère la géométrie non plus que les complexes et la trigonométrie. Mais c'est un exercice abordable tout de même. L'algorithme n'a strictement aucun intérêt (comme souvent).

Il ne reste pas grand chose dis :/
avatar
VinZT
Expert spécialisé

Re: BAC S 2017, sujets de mathématiques.

par VinZT le Mer 14 Juin 2017 - 15:52
Eh non, d'autant plus qu'ils n'aiment pas trop les suites et les fonctions non plus.
Ils aiment bien les probas car ça se résume souvent à taper sur sa calculatrice, mais comme leur compétence en lecture est modérée, ils tapent souvent n'importe quoi.

_________________

« Il ne faut pas croire tout ce qu'on voit sur Internet » Victor Hugo.
« Le con ne perd jamais son temps. Il perd celui des autres. » Frédéric Dard
« Ne jamais faire le jour même ce que tu peux faire faire le lendemain par quelqu'un d'autre » Pierre Dac
« Je n'ai jamais lâché prise !» Claude François
« Un économiste est un expert qui saura demain pourquoi ce qu'il avait prédit hier ne s'est pas produit aujourd'hui. » Laurence J. Peter
avatar
Kirth
Niveau 7

Re: BAC S 2017, sujets de mathématiques.

par Kirth le Mer 14 Juin 2017 - 17:42
Et puis ils n'aiment pas les dérivées, et ils n'aiment pas les calculs, mais chez nous non plus ils n'aiment pas les calculs, et les intégrales, et les équations, et les formules, puis quand y'a pas de formules non plus ils aiment pas, ils aiment pas les documents scientifiques, ni lire de la science ou réfléchir sur du contenu scientifique. Mais S, c'était le choix le plus évident il y a deux ans.
plotch
Habitué du forum

Re: BAC S 2017, sujets de mathématiques.

par plotch le Mer 14 Juin 2017 - 18:18
@Anaxagore a écrit:Il faut refaire une filière classique exigeante. La classe de philosophie, avec des mathématiques solides. Latin. Grec. Littérature.

"Classique" ne veut rien dire. Il n y'a aucune raisons de lier grec, latin, philosophie et mathématiques dans un cursus cohérent, en tout cas au 21ème Siècle.

Il faut plutôt une filière scientifique exigeante avec de la physique faisant appel aux outils mathématiques et ne se contentant pas d'un vernis vulgarisateur au travers d'études de documents.
pignolo
Niveau 6

Re: BAC S 2017, sujets de mathématiques.

par pignolo le Mer 14 Juin 2017 - 18:26
Nos élèves ont d'AUTRES compétences, vous n'avez donc rien retenu ??
(Je ne me rappelle plus lesquelles, parce qu'on avait demandé, mais passons...)
Badiste75
Niveau 10

Re: BAC S 2017, sujets de mathématiques.

par Badiste75 le Mer 14 Juin 2017 - 18:41
Merci VinzT pour l'original. Mais du coup, ce n'est pas la recopie de l'APMEP qui est fausse, c'est bien le sujet original où pour moi deux erreurs dans l'énoncé de l'ex 4 : pour moi, sauf erreur de calcul, le f(2pi/n) est au dénominateur et f est décroissante. Ces deux erreurs se compensant on arrive bien à une suite décroissante. Mais du coup, s'il y a bien deux erreurs dans l'énoncé c'est très grave.
avatar
VinZT
Expert spécialisé

Re: BAC S 2017, sujets de mathématiques.

par VinZT le Mer 14 Juin 2017 - 18:59
Mais la fonction x |-> x/sin(x) est croissante sur ]0,pi[ qu'est-ce que tu racontes ?

_________________

« Il ne faut pas croire tout ce qu'on voit sur Internet » Victor Hugo.
« Le con ne perd jamais son temps. Il perd celui des autres. » Frédéric Dard
« Ne jamais faire le jour même ce que tu peux faire faire le lendemain par quelqu'un d'autre » Pierre Dac
« Je n'ai jamais lâché prise !» Claude François
« Un économiste est un expert qui saura demain pourquoi ce qu'il avait prédit hier ne s'est pas produit aujourd'hui. » Laurence J. Peter
Contenu sponsorisé

Re: BAC S 2017, sujets de mathématiques.

par Contenu sponsorisé
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum