Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
Anaxagore
Empereur

Re: Confession Agrégation 2017

par Anaxagore le Jeu 6 Juil 2017 - 21:39
Bouboule
Expert spécialisé

Re: Confession Agrégation 2017

par Bouboule le Jeu 6 Juil 2017 - 22:10
@Rendash a écrit:
@Aponie a écrit:N'ayant pas eu le courage à l'externe, après la déception des résultats, de me rendre aux confessions, je regrette maintenant cette décision. Les années précédentes, il était possible d'obtenir une synthèse des appréciations des oraux. Impossible aujourd'hui : croyez-vous que je puisse contacter directement, par mail, un membre du jury qui aurait assisté à l'un de mes oraux et le questionner sur mes principaux travers ?

Merci.

Tu ne perds rien à essayer, en tout cas. Ça se fait à l'occasion pour l'agreg de géo, par exemple.

Je conseille de passer par un membre de la présidence, de préférence IG (forcément bienveillant).
avatar
Ponocrates
Habitué du forum

Re: Confession Agrégation 2017

par Ponocrates le Jeu 6 Juil 2017 - 22:24
La mini série originale était bien plus intéressante.


_________________
"If you think education is too expensive, try ignorance ! "/ "As-tu donc oublié que ton libérateur,
C'est le livre ? Le livre est là sur la hauteur;
Il luit; parce qu'il brille et qu'il les illumine,
Il détruit l'échafaud, la guerre, la famine
Il parle, plus d'esclave et plus de paria"
avatar
Caspar
Bon génie

Re: Confession Agrégation 2017

par Caspar le Jeu 6 Juil 2017 - 22:39


Oui mais les Français ont précédé les Américains (ça parlait aussi d'extraterrestres).
heroic
Niveau 1

Re: Confession Agrégation 2017

par heroic le Jeu 6 Juil 2017 - 23:59
C'est facile de tomber à plusieurs contre un qui a échoué. Mais j'ai eu le malheur d'attendre le petit orgueil des agrégés-narcissiques. On ne touche pas impunément à l'image superbe de l'agrégé, qui se croit supérieur car il a bénéficié de la totale subjectivité d'un jury, ou d'appuis. Tan pis Very Happy


Dernière édition par heroic le Ven 7 Juil 2017 - 0:05, édité 1 fois
avatar
Ponocrates
Habitué du forum

Re: Confession Agrégation 2017

par Ponocrates le Ven 7 Juil 2017 - 0:01
@ Caspar underwood
Certes - et j'ai bien flippé lors du premier visionnage, la série était intéressante. La série américaine, elle se voulait un hommage à la Résistance.

_________________
"If you think education is too expensive, try ignorance ! "/ "As-tu donc oublié que ton libérateur,
C'est le livre ? Le livre est là sur la hauteur;
Il luit; parce qu'il brille et qu'il les illumine,
Il détruit l'échafaud, la guerre, la famine
Il parle, plus d'esclave et plus de paria"
avatar
Provence
Enchanteur

Re: Confession Agrégation 2017

par Provence le Ven 7 Juil 2017 - 0:12
@heroic a écrit:C'est facile de tomber à plusieurs contre un qui a échoué. Mais j'ai eu le malheur d'attendre le petit orgueil des agrégés-narcissiques. On ne touche pas impunément à l'image superbe de l'agrégé, qui se croit supérieur car il a bénéficié de la totale subjectivité d'un jury, ou d'appuis. Tan pis Very Happy

User17706
Enchanteur

Re: Confession Agrégation 2017

par User17706 le Ven 7 Juil 2017 - 0:18
@heroic a écrit:C'est facile de tomber à plusieurs contre un qui a échoué. Mais j'ai eu le malheur d'attendre le petit orgueil des agrégés-narcissiques. On ne touche pas impunément à l'image superbe de l'agrégé, qui se croit supérieur car il a bénéficié de la totale subjectivité d'un jury, ou d'appuis. Tan pis Very Happy
Vous refusez de voir qu'à un concours comme celui-là, l'échec n'est pas plus une preuve d'infériorité personnelle que la réussite n'est une preuve de supériorité personnelle. Du coup vous percevez tout à travers un filtre très déformant, ce qui vous est arrivé devenant affront, et les réactions d'autrui se voyant prêter des mobiles semblables, c'est-à-dire purement émotifs.

_________________
'Tis a blushing, shamefaced spirit that mutinies in a man’s bosom. It fills a man full of obstacles. It made me once restore a purse of gold that by chance I found. It beggars any man that keeps it. It is turned out of towns and cities for a dangerous thing, and every man that means to live well endeavors to trust to himself and live without it.
____________

When everybody is swept away unthinkingly by what everybody else does and believes in, those who think are drawn out of hiding because their refusal to join is conspicuous and thereby becomes a kind of action.
avatar
Lefteris
Empereur

Re: Confession Agrégation 2017

par Lefteris le Ven 7 Juil 2017 - 0:45
C'est une blague, ce fil ?
Une des seules choses que je reconnaisse à cette administration et à  l'agreg, c'est l'impartialité de ce concours. Je l'ai manquée d'un cheveu en interne la première fois, il y a de quoi en vouloir au sort. Mais ça se joue aux chiffres après la virgule, je n'étais pas le seul, et  si je l'avais eue avec ce point manquant, un autre (ou plusieurs)  auraient été dans ma situation. L'année suivante, j'ai fait pire , largement (eh oui, la notation est relative...), puis je l'ai eue assez nettement, après un échec trois mois avant en interne, et des membres de jury identiques pour certains.
Il faut aussi accepter le fait que ça se joue à peu  pour la plupart des candidats lambda (sauf les cadors qui survolent), que parmi eux la chance au  tirage joue, l'état de forme, les prestations des autres, et qu'un concours n'est pas un examen, que les notes n'ont qu'une signification relative, hic et nunc.
Des portes ouvertes, certes, mais il  semble bon de les ré-ouvrir.
En attendant, je promène ma superbe dans un établissement difficile au milieu de gens admiratifs et prosternés Very Happy

_________________
"La réforme [...] c'est un ensemble de décrets qui s'emboîtent les uns dans les autres, qui ne prennent leur sens que quand on les voit tous ensemble".
(F. Robine , penseure moderne,  dans son cours sur sa réforme, expliquant comment le piège s'est progressivement mis en place depuis 2013, par la stratégie du puzzle).

« Tant qu’il y aura des hommes qui n’obéiront pas à leur raison seule, le genre humain restera partagé en deux classes : celles des hommes qui raisonnent et celles des hommes qui croient, celle des maîtres et celle des esclaves ».Condorcet (autre penseur, mais ancien et périmé)
heroic
Niveau 1

Re: Confession Agrégation 2017

par heroic le Ven 7 Juil 2017 - 1:33
De toute façon, j'ai reconnu mon infériorité en démissionnant. Un prof de Lettres Classiques en moins, à ce stade de la partie, nous n'en sommes plus à ça près. Comment pourrai-je expliquer à mes élèves que quand on travaille on est récompensé, quand on voit qu'avec 12h de travail par jour pendant un an on ne l'est pas ? Bref, de toute façon, faites-vous plaisir. Je me retire de la "conversation", avec des pseudo-collègues qui ne comprennent pas qu'on puisse être amer dans ce type de situation.


Dernière édition par heroic le Ven 7 Juil 2017 - 2:03, édité 1 fois
avatar
Balthazaard
Expert spécialisé

Re: Confession Agrégation 2017

par Balthazaard le Ven 7 Juil 2017 - 1:53
@heroic a écrit:De toute façon, j'ai reconnu mon infériorité en démissionnant. Un prof de Lettres Classiques en moins, à ce stade de la partie, nous n'en sommes plus à ça prêt. Comment pourrai-je expliquer à mes élèves que quand on travaille on est récompensé, quand on voit qu'avec 12h de travail par jour pendant un an on ne l'est pas ? Bref, de toute façon, faites-vous plaisir. Je me retire de la "conversation", avec des pseudo-collègues qui ne comprennent pas qu'on puisse être amer dans ce type de situation.

On dit "à ça près"
heroic
Niveau 1

Re: Confession Agrégation 2017

par heroic le Ven 7 Juil 2017 - 2:05
@Balthazaard a écrit:
@heroic a écrit:De toute façon, j'ai reconnu mon infériorité en démissionnant. Un prof de Lettres Classiques en moins, à ce stade de la partie, nous n'en sommes plus à ça prêt. Comment pourrai-je expliquer à mes élèves que quand on travaille on est récompensé, quand on voit qu'avec 12h de travail par jour pendant un an on ne l'est pas ? Bref, de toute façon, faites-vous plaisir. Je me retire de la "conversation", avec des pseudo-collègues qui ne comprennent pas qu'on puisse être amer dans ce type de situation.

On dit "à ça près"

Désolé, il est tard et je suis épuisé. Je n'ai presque pas dormi et mangé depuis que les résultats sont tombés. Je suis d'autant plus rageux que j'étais très près ...
avatar
belote
Niveau 10

Re: Confession Agrégation 2017

par belote le Ven 7 Juil 2017 - 8:32
@heroic a écrit:De toute façon, j'ai reconnu mon infériorité en démissionnant. Un prof de Lettres Classiques en moins, à ce stade de la partie, nous n'en sommes plus à ça près. Comment pourrai-je expliquer à mes élèves que quand on travaille on est récompensé, quand on voit qu'avec 12h de travail par jour pendant un an on ne l'est pas ? Bref, de toute façon, faites-vous plaisir. Je me retire de la "conversation", avec des pseudo-collègues qui ne comprennent pas qu'on puisse être amer dans ce type de situation.

Mais ceux qui ont eu le concours ont aussi certainement beaucoup travaillé. C'est le principe du concours : du travail sans garantie de résultat. Comme dit plus haut, le travail mais aussi les conditions jouent. Et malheureusement, on peut avoir beaucoup travaillé et tomber sur un sujet qui nous plaît moins, passer à côté du sujet voire ne pas avoir acquis la méthode des exercices.
avatar
Une passante
Neoprof expérimenté

Re: Confession Agrégation 2017

par Une passante le Ven 7 Juil 2017 - 9:14
@heroic a écrit:De toute façon, j'ai reconnu mon infériorité en démissionnant. Un prof de Lettres Classiques en moins, à ce stade de la partie, nous n'en sommes plus à ça près. Comment pourrai-je expliquer à mes élèves que quand on travaille on est récompensé, quand on voit qu'avec 12h de travail par jour pendant un an on ne l'est pas ? Bref, de toute façon, faites-vous plaisir. Je me retire de la "conversation", avec des pseudo-collègues qui ne comprennent pas qu'on puisse être amer dans ce type de situation.

Tout dépend de ce qui est entendu par "récompense" ! il vaut bien mieux dire que quand on travaille, on progresse (mais nous avons tous nos limites, qui n'a jamais eu ce genre d'élève, qui fend littéralement le cœur, fournissant un travail acharné mais n'ayant pas les capacités intellectuelles pour dépasser ses difficultés ?). L'élève qui vient râler parce qu'il a eu une mauvaise note au second bac blanc alors qu'il avait plus travaillé qu'au premier pour une note similaire, j'ai envie de lui rire au nez !

Il me semble que ta réaction part d'un a priori faussé : non, on n'obtient pas un concours sur le temps de travail fourni, mais sur la qualité de la prestation le jour J par rapport aux autres prestations. Les enseignants qui t'assuraient que tu allais l'avoir ont commis une erreur, on ne peut jamais être sûr de rien (sauf peut-être si on fait partie de ces étudiants exceptionnellement brillants, et encore, je n'en suis pas tout à fait sûre).
Il y a une part d'aléatoire dans un concours, on peut être plus ou moins à l'aise avec tel auteur, tel texte. C'est là qu'intervient la pseudo "chance" : le sujet, le tirage, l'horaire de passage aussi ! (être efficace de la même manière très tôt ou très tard ce n'est pas pour tout le monde). Mais nous n'avons aucune prise sur tous ces éléments, la seule chose à faire c'est d'essayer d'être préparé au mieux pour toutes les possibilités, et chacun fait comme il le peut.
L'implication des certifiés avec HSA dans leurs cours a été remise en cause (cela ne va pas avec les exemples que j'ai autour de moi, mais peut-être certains, effectivement, délaissent leurs cours pendant la préparation, mais qui peut le savoir ? qui peut ainsi généraliser bêtement à l'ensemble des certifiés ? ), on pourrait aussi hurler au complot parce que certains préparent les concours internes avec un congé formation, ce serait tout aussi ridicule !

Bref, un concours comporte une part d'aléatoire et une part de travail, échouer n'est pas une honte, mais l'occasion de s'améliorer (une fois la déception digérée) pour faire mieux la fois suivante (un bravo à celle qui fut 6 fois admissible, quelle persévérance qui méritait d'être récompensée ! mais l'admission n'a pas été "donnée" genre carte de fidélité, mais bien méritée grâce au travail fourni pour s'améliorer !).
Beaucoup de gens "méritent" l'agrégation par leur travail, mais être méritant et obtenir ce qu'on veut, ce n'est pas toujours compatible (les exemples sont légions et dans des domaines variés : tel garçon mérite de décrocher le job de ses rêves, telle personne mérite d'être mieux payée etc.... ).
avatar
Zagara
Vénérable

Re: Confession Agrégation 2017

par Zagara le Ven 7 Juil 2017 - 9:33
@heroic a écrit:Comment pourrai-je expliquer à mes élèves que quand on travaille on est récompensé, quand on voit qu'avec 12h de travail par jour pendant un an on ne l'est pas ?

Ou alors on peut considérer que le travail n'est pas fait pour obtenir une "récompense" sous forme de position sociale mais pour s'améliorer soi-même.
Généralement ceux qui ont cette vision arrivent incidemment à obtenir les deux (l'enrichissement personnel et la position sociale). Et ceux qui voient le travail comme un moyen pour obtenir une récompense n'auront certainement pas le premier et peut-être pas le second.
avatar
stench
Guide spirituel

Re: Confession Agrégation 2017

par stench le Ven 7 Juil 2017 - 9:36
@Une passante a écrit:[mais nous avons tous nos limites, qui n'a jamais eu ce genre d'élève, qui fend littéralement le cœur, fournissant un travail acharné mais n'ayant pas les capacités intellectuelles pour dépasser ses difficultés ?).

Je fais justement l'expérience de mes limites en travaillant pour l'agreg (préparation que je vais du coup arrêter, par réalisme). Je ne peux que confirmer ton affirmation...

_________________
"Nous ne défendons pas la nature, nous sommes la nature qui se défend." Yannis Youlountas

"Ils veulent dessiner l'apartheid, on dessinera le maquis."
avatar
Caspar
Bon génie

Re: Confession Agrégation 2017

par Caspar le Ven 7 Juil 2017 - 10:09
@heroic a écrit:C'est facile de tomber à plusieurs contre un qui a échoué. Mais j'ai eu le malheur d'attendre le petit orgueil des agrégés-narcissiques. On ne touche pas impunément à l'image superbe de l'agrégé, qui se croit supérieur car il a bénéficié de la totale subjectivité d'un jury, ou d'appuis. Tan pis Very Happy

Je ne me sens pas concerné car j'ai passé l'interne, une agrégation restée pure avec des jurés incorruptibles.
avatar
Oudemia
Empereur

Re: Confession Agrégation 2017

par Oudemia le Ven 7 Juil 2017 - 10:23
@heroic a écrit:De toute façon, j'ai reconnu mon infériorité en démissionnant. Un prof de Lettres Classiques en moins, à ce stade de la partie, nous n'en sommes plus à ça près. Comment pourrai-je expliquer à mes élèves que quand on travaille on est récompensé, quand on voit qu'avec 12h de travail par jour pendant un an on ne l'est pas ? Bref, de toute façon, faites-vous plaisir. Je me retire de la "conversation", avec des pseudo-collègues qui ne comprennent pas qu'on puisse être amer dans ce type de situation.
Cela me semble être une décision précipitée et excessive.
Spoiler:
Et je ne suis pas certaine qu'une simple lettre suffise, l'administration veille sur ses fonctionnaires.

Et je répète ma question : de quoi vas-tu vivre ? as-tu une reconversion toute prête ?

Les professeurs certifiés sont nombreux, et se contentent de leur sort Razz
avatar
Iphigénie
Bon génie

Re: Confession Agrégation 2017

par Iphigénie le Ven 7 Juil 2017 - 10:32
C'est beaucoup d'orgueil de penser qu'il etait obligatoire de decrocher l'agreg du premier coup: que ceux qui s'y sont repris à  deux fois lèvent la main. Au risque de me repeter, E. Badinter se vantait meme de son obstination en disant qu'elle l'avait décrochée au cinquieme tour....et pourtant elle aurait dû  avoir du favoritisme avec son nom, ses connaissances et sa fortune....mais on peut aussi se demander si ce fil est sérieux avec une telle outrance, ou s'il dit tout de la verite d'une telle blessure...
avatar
Lefteris
Empereur

Re: Confession Agrégation 2017

par Lefteris le Ven 7 Juil 2017 - 10:40
@Oudemia a écrit:
@heroic a écrit:De toute façon, j'ai reconnu mon infériorité en démissionnant. Un prof de Lettres Classiques en moins, à ce stade de la partie, nous n'en sommes plus à ça près. Comment pourrai-je expliquer à mes élèves que quand on travaille on est récompensé, quand on voit qu'avec 12h de travail par jour pendant un an on ne l'est pas ? Bref, de toute façon, faites-vous plaisir. Je me retire de la "conversation", avec des pseudo-collègues qui ne comprennent pas qu'on puisse être amer dans ce type de situation.
Cela me semble être une décision précipitée et excessive.
Spoiler:
Et je ne suis pas certaine qu'une simple lettre suffise, l'administration veille sur ses fonctionnaires.

Et je répète ma question : de quoi vas-tu vivre ? as-tu une reconversion toute prête ?

Les professeurs certifiés sont nombreux, et se contentent de leur sort Razz
Oui, je tique là-dessus aussi :  d'abord, il y a plus d'une personne qui n'a pas eu l'agrég au premier coup . Au pif, si je regarde autour de moi , j'ai bien l'impression que c'est une large majorité. Ensuite, il vaut mieux déjeuner avec le  traitement de certifié que ne pas déjeuner du tout.
Il est normal d'être déçu, surtout quand c'est sur le fil (ça m'est arrivé une fois), mais abattu à ce point, penser qu'on est "inférieur" parce qu'on n'a pas assez bien réussi telle épreuve le jour J , ça me dépasse. Si tous les gens qui ne réussissent pas un concours pour accéder au corps supérieur dans la FP démissionnaient , ça serait un désert... Pour être honnête, je me demanderais  même si ce sujet n'est pas un "trollage" comme on dit,malgré le ton réaliste du désespoir.

_________________
"La réforme [...] c'est un ensemble de décrets qui s'emboîtent les uns dans les autres, qui ne prennent leur sens que quand on les voit tous ensemble".
(F. Robine , penseure moderne,  dans son cours sur sa réforme, expliquant comment le piège s'est progressivement mis en place depuis 2013, par la stratégie du puzzle).

« Tant qu’il y aura des hommes qui n’obéiront pas à leur raison seule, le genre humain restera partagé en deux classes : celles des hommes qui raisonnent et celles des hommes qui croient, celle des maîtres et celle des esclaves ».Condorcet (autre penseur, mais ancien et périmé)
avatar
Natalino
Niveau 9

Re: Confession Agrégation 2017

par Natalino le Ven 7 Juil 2017 - 10:46
De toute manière, il est très difficile d'être en colère "contre personne" (la chance, le principe du concours etc.), il faut mettre un visage sur le responsable de la situation et c'est assez humain de trouver un échappatoire dans ce type de situation. Après mon échec de l'an dernier (une année de travail matin, après-midi, soir, sans vie sociale et sans vacances, tout en essayant de faire correctement mon travail avec une seule HSA mais aussi une inspection la veille des écrits ...), mon idée à moi c'est qu'il y avait eu une inversion entre mes deux notes à l'écrit. abi

Pourtant, mais c'est personnel, je ne me sentais pas plus inférieur aux candidats heureux l'an dernier que je ne me sens supérieur aux candidats malheureux cette année. Plus ou moins bien préparé, plus ou moins chanceux, plus ou moins efficace, peut-être, mais certainement pas plus ou moins intelligent ou cultivé.

A moins de détester son métier, je ne crois pas que tout ça puisse jouer un rôle dans une démission.
User17706
Enchanteur

Re: Confession Agrégation 2017

par User17706 le Ven 7 Juil 2017 - 10:54
C'est aussi cohérent que quitter sa femme parce qu'on n'a pas réussi tel chrono à un marathon.

_________________
'Tis a blushing, shamefaced spirit that mutinies in a man’s bosom. It fills a man full of obstacles. It made me once restore a purse of gold that by chance I found. It beggars any man that keeps it. It is turned out of towns and cities for a dangerous thing, and every man that means to live well endeavors to trust to himself and live without it.
____________

When everybody is swept away unthinkingly by what everybody else does and believes in, those who think are drawn out of hiding because their refusal to join is conspicuous and thereby becomes a kind of action.
avatar
Booz
Niveau 5

Re: Confession Agrégation 2017

par Booz le Ven 7 Juil 2017 - 11:02
@RogerMartin a écrit:
@Booz a écrit:Ce qui est chouette avec ce genre de sujet c'est que ça me fait un peu sortir de mon sous-marinage.

@horribla a écrit:
Non non, désolée, moi je persiste et signe : il faut être un reptilien. Après, il est évident que les reptiliens se trouvent en grande proportion à Paris et à l'ENS.

Oh zut ! j'ai été entourée de reptiliens sans le savoir ! :chat:
Ça doit être pour ça que j'ai raté l'agrégation malgré mon cursus parisien et le fait d'avoir des profs dans les différents jurys : je ne comprenais pas les messages codés qu'ils envoyaient aux autres reptiliens.


Il fallait appliquer la méthode @ Fires of Pompeii, voilà tout.
J'ai essayé quand j'ai passé le Capes mais je me suis fait avoir et depuis je supporte l'humour d'un membre du jury d'anglais. Désormais je me méfie.

Plus sérieusement, même si je comprends la frustration et l'amertume, je trouve étrange l'idée d'absence de récompense. Je n'ai tenté (et raté) l'agrégation externe de lettres qu'une seule fois (je n'ai même pas été admissible, c'est dire) mais, malgré mon échec, j'ai largement été récompensée. Travailler sur les textes, découvrir des auteurs ou les redécouvrir, passer des heures à décortiquer les règles de grammaire, etc. tout cela a été source d'épanouissement personnel et même si je n'ai pas réussi à atteindre les oraux (je ne parle même pas de l'admission), la préparation au concours a enrichi ma culture et mes connaissances et c'est une récompense suffisante (pour le moment, je louche toujours sur les quinze heures des agrégés).
hodwyn
Je viens de m'inscrire !

Re: Confession Agrégation 2017

par hodwyn le Ven 7 Juil 2017 - 11:04
Entre travailler beaucoup et travailler efficacement il y a une différence...
J'ai eu l'agreg cette année du premier coup, je n'ai jamais travaillé 12 heures par jour, même si j'ai beaucoup travaillé.
Clairement je crache un peu sur ce concours. D'un point de vue intellectuel il est génial, mais effectivement je comprends pas l'attitude des jurés de mettre d'aussi mauvaises notes. J'avais l'impression à l'oral que certains connaissaient à peine les sujets qu'on devait traiter, ou du moins en superficie, et qu'ils te mettaient des très mauvaises notes dès qu'ils avaient une mauvaise impression ou quelque chose qui ne leur plaisait pas.
Je connaissais certains jurés de l'agreg d'anglais et c'est loin d'être les meilleurs profs ou les plus appliqués.

Cependant, ça reste un concours, c'est difficile, c'est beaucoup de chance (clairement, j'en ai eu), et quasiment tout le monde le mérite autant que toi, car tout le monde a travaillé ou mis sa vie en suspens pour le passer. J'ai beaucoup d'amis extrêmement intelligents et bosseurs qui l'ont loupé, tant pis ils le retentent, et ils réussiront la deuxième fois. La seule chose qui a joué en ma faveur par rapport à eux, c'est mon aisance à l'oral.

Il n'y a aucun mal à être certifié, si on commence à penser que l'agrégation est le seul diplôme de valeur, tu m'étonnes que ça peut créer des tensions dans certains établissements.
heroic
Niveau 1

Re: Confession Agrégation 2017

par heroic le Ven 7 Juil 2017 - 12:43
L'agrégation est le seul diplôme de valeur. Le CAPES est complètement bradé aujourd'hui et il faut vraiment être nullissime pour ne pas l'avoir. Je suis bien placé pour le savoir, puisque je l'ai eu en 2014, et que je n'ai strictement rien fait cette année là pour l'avoir (je faisais mon master et j'étais contractuel à ce moment là). Quant à "comment je vais manger ?" Il y a d'autres métiers et d'autres boulots que l'enseignement. Je refuse de poursuivre un métier si peu payé. Je pars donc vers l'entreprise privée. Si j'avais eu l'agrégation, je serais resté parce que c'était un peu mieux payé et il y avait moins d'heures. Là, je suis désolé, mais je suis trop compétent quand même pour essayer un tel salaire, et l'académie de Créteil ne me convient pas du tout. De plus, comme j'ai eu 05 en latin à l'oral, je ne vois aucune raison de l'enseigner (idem pour le grec), je ne m'estime plus légitime (même si j'avais eu 15 à la version latine et 13 au thème latin), ce qui explique entre De fait, je vais voir ailleurs.  Il était bien entendu que j'aille dans l'académie de Créteil dans ces conditions. Et même si je ne trouve pas de boulot, j'ai toujours pas possibilité de faire des vacations en Lettres Modernes.


Dernière édition par heroic le Ven 7 Juil 2017 - 12:54, édité 2 fois
avatar
Rendash
Bon génie

Re: Confession Agrégation 2017

par Rendash le Ven 7 Juil 2017 - 12:45
@heroic a écrit:L'agrégation est le seul diplôme de valeur.

Rolling Eyes

Je précise, parce que, bon ...

@heroic a écrit:L'agrégation est le seul diplôme

Rolling Eyes


Et, au cas où ...


@heroic a écrit:agrégation [...] diplôme

Rolling Eyes
Contenu sponsorisé

Re: Confession Agrégation 2017

par Contenu sponsorisé
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum