Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
Cleroli
Fidèle du forum

Re: Note BAC français écrit décevante pour mon fils

par Cleroli le Mar 18 Juil 2017 - 21:58
@henriette a écrit:
@Ruthven a écrit:
@Floflo a écrit: vivement qu'il y ait un peu de contrôle continu au bac.

Effectivement, j'ai hâte que des parents viennent râler directement dans ma salle à propos de la note de leur rejeton au lieu au lieu de le faire sur Internet ...  
et que la valeur d'un bac dépende encore plus largement du lycée où on a obtenu ce contrôle continu : Mention TB H4/Louis-le-Grand/École alsacienne vs Mention TB Lycée Gagarine de Banlieue-sur-périph'
C'est déjà le cas puisque APB se base sur les bulletins, annotations et la "renommée" des établissements. Pour autant, je m'oppose au contrôle continu, même pour une part (si c'est pour que ça devienne une mascarade comme le brevet version 2017, autant supprimer le bac !)


Dernière édition par Cleroli le Mar 18 Juil 2017 - 22:07, édité 1 fois
avatar
LemmyK
Niveau 7

Re: Note BAC français écrit décevante pour mon fils

par LemmyK le Mar 18 Juil 2017 - 22:05
@Floflo a écrit: Enfin, c'est ainsi ... vivement qu'il y ait un peu de contrôle continu au bac.
C'est certain qu'on aura ainsi davantage de justice, d'égalité, que l'on pourra apprécier les pressions du chef d'établissement  ou des parents, savourer la comparaison avec les collègues... yesyes
avatar
Nokh
Niveau 1

Re: Note BAC français écrit décevante pour mon fils

par Nokh le Mer 19 Juil 2017 - 0:57
Je partage un vécu qui montre que tout ça ne date pas d'hier: classé lycéen brillant en lettres, j'ai écopé d'un 8 à l'oral, alors même que la correctrice me disait que pour aller en prépa, je n'avais pas grand chose à corriger. A noter, ce jour là, un certain nombre de candidats sont sortis en pleurant tellement elle avait été vache et dès le jour suivant, elle avait écopé d'un surveillant pour vérifier qu'elle ne saque pas...
Bien que mes parents (pas de l'EN) aient tout de suite pensé qu'il y avait erreur, personne, moi compris, n'a jamais pensé à réclamer. J'ai quand même été pris en prépa dans une bonne prépa de province, et cet épisode m'a appris à digérer les 0.5 en philo. Oui, bon effectivement, le prof nous a bien expliqué en cours de route qu'il fallait arrêter de prendre des gens des départements de bouseux comme chez nous. Et les étrangers. Et les S.
Dans ma promo, issus de ce lycée d'un département bouseux, on est quelques profs dans le secondaire, un chercheur à l'EHESS, un urbaniste sorti l'École nationale supérieure de paysage de Versailles, un prof à la fac de Lettres de Montréal...
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum