Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
Caspar
Bon génie

Re: J-M Blanquer : les enseignants seront recrutés par les chefs d'établissement

par Caspar le Dim 6 Mai 2018 - 20:54
@pogonophile a écrit:C'est difficile d'imaginer les enseignants et agents élus au CA chargés de recruter la personne qui aura autorité sur eux. Et tout comme je n'ai toujours pas compris l'intérêt d'un recrutement des enseignants par le CdE, je ne vois pas ce qui serait amélioré comme ça ?

@scot69
Sur le recrutement non, puisque c'est le conseil de l'inspection qui compte.
Sur l'affectation en revanche, en connaissant les bons interlocuteurs, il peut dire son mot...

Le Board of Governors des établissements anglais est constitué à ma connaissance de "personnalité extérieures", je ne sais pas si les professeurs y sont représentés. Il faudrait que je fasse quelques recherches sur la question...

Dans les médias on entend des prétendus "experts" dire que le cde pourrait "constituer son équipe", ce qui est absurde puisque les personnels ont la possibilité de partir ailleurs et à moins de créer une école de toutes pièces, le cde doit bien faire avec des équipes déjà constituées...
avatar
Sulfolobus
Expert

Re: J-M Blanquer : les enseignants seront recrutés par les chefs d'établissement

par Sulfolobus le Dim 6 Mai 2018 - 20:58
J'imagine qu'à terme ça permet d'homogénéiser les pratiques/niveau dans un établissement et d'y avoir les élèves dont les parents veulent ce type de pédagogie. Si un CDE ne veut que des enseignants à l'ancienne et bien diplômés, il lui suffira de ne recruter que ces profils. À l'inverse, les établissements qui ne veulent que des pédagogies modernes, ne recruteront que des enseignants portés sur ces méthodes. Pour peu que les parents soient dans ceux qui choisissent le CDE ou que la carte scolaire soit lâche, ça permet aux parents de contrôler le type d'enseignement délivré à leurs enfants. Je vois mal comment ça peut ne pas augmenter les inégalités entre établissements. Le seul intérêt pour les parents étant de mettre les élèves dont les parents veulent un type d'enseignement A dans l'établissement qui ne fait que du A : ce qui permet de les responsabiliser sur l'enseignement que reçoit leur enfant. Dis autrement, si votre enfant échoue c'est votre faute. Alors qu'en réalité, la possibilité d'un choix alternatif sera un facteur important d'inégalités, sans parler de la connaissance des parents sur l'efficacité des différentes pédagogies. Je ne parle même pas des établissements difficiles qui recruteront qui ils pourront...
avatar
pogonophile
Habitué du forum

Re: J-M Blanquer : les enseignants seront recrutés par les chefs d'établissement

par pogonophile le Dim 6 Mai 2018 - 21:05
@Sulfolobus
La motivation que tu proposes est intéressante parce qu'elle repose sur un certain mépris intrinsèque des enseignants.
Il y aurait une espèce de typologie des enseignants, chaque type relevant carrément de l'ontologie, incapable d'évoluer.
Belle perspective pour le projet républicain : à chaque catégorie d'élèves sa catégorie d'enseignants, et chacun sera bien rangé à sa place !
avatar
Jacq
Vénérable

Re: J-M Blanquer : les enseignants seront recrutés par les chefs d'établissement

par Jacq le Dim 6 Mai 2018 - 21:05
@Caspar a écrit:
@MesonMixing a écrit:
@JPhMM a écrit:Qui recruterait les CdE ? les enseignants des EPLE ? Very Happy
On (= je) pourrait imaginer que ce soit les enseignants qui recrutent leur CDE !

Pourquoi pas puisqu'il y a des professeurs qui sont membres du CA...

Et le CA recruterait sur quels critères ? La bonne gueule ? Les promesses partisanes, le copinage et la cooptation (comme dans certaines facultés) ? La réputation glanée auprès des autres collègues ?

Je suis contre le recrutement des enseignants par les CDE et tout aussi contre le recrutement des CDE par le CA. Ce qui pour moi est important dans un sens l'est dans l'autre aussi. Un CDE va venir me voir et me dire : "Monsieur si je vous ai recruté c'est pour faire XXXX chose alors faites-là !". Et inversement nous allons aller voir un CDE et lui dire qu'il a été recruté pour faire telle ou telle chose. Nan.
avatar
Caspar
Bon génie

Re: J-M Blanquer : les enseignants seront recrutés par les chefs d'établissement

par Caspar le Dim 6 Mai 2018 - 21:09
@Sulfolobus a écrit:J'imagine qu'à terme ça permet d'homogénéiser les pratiques/niveau dans un établissement et d'y avoir les élèves dont les parents veulent ce type de pédagogie. Si un CDE ne veut que des enseignants à l'ancienne et bien diplômés, il lui suffira de ne recruter que ces profils. À l'inverse, les établissements qui ne veulent que des pédagogies modernes, ne recruteront que des enseignants portés sur ces méthodes. Pour peu que les parents soient dans ceux qui choisissent le CDE ou que la carte scolaire soit lâche, ça permet aux parents de contrôler le type d'enseignement délivré à leurs enfants. Je vois mal comment ça peut ne pas augmenter les inégalités entre établissements. Le seul intérêt pour les parents étant de mettre les élèves dont les parents veulent un type d'enseignement A dans l'établissement qui ne fait que du A : ce qui permet de les responsabiliser sur l'enseignement que reçoit leur enfant. Dis autrement, si votre enfant échoue c'est votre faute. Alors qu'en réalité, la possibilité d'un choix alternatif sera un facteur important d'inégalités, sans parler de la connaissance des parents sur l'efficacité des différentes pédagogies. Je ne parle même pas des établissements difficiles qui recruteront qui ils pourront...

C'est bien abstrait tout ça, je ne pense pas que ce soit réalisable sur le terrain, et comme le dit pogonophile, cette "typologie" me paraît simpliste. Je me considère plutôt comme "à l'ancienne", mais ça ne veut pas dire que je rejette les nouvelles idées ou méthodes. L'enseignement des LV a beaucoup changé depuis que j'ai commencé ma carrière, il y a des choses que je regrette, mais aussi des innovations que j'ai accueillies avec plaisir, donc je ne sais pas trop dans quelle case me ranger.

@Jacq: je n'ai pas dit que j'étais pour ce système, je ne faisais que décrire ce qui se fait en GB (où notre système de mutations et de points semble très étrange). Le grand risque étant en effet le piston/copinage/"réseautage" etc et la nécessité de se "vendre" au moment du recrutement.


Dernière édition par Caspar le Dim 6 Mai 2018 - 21:11, édité 1 fois
avatar
JPhMM
Demi-dieu

Re: J-M Blanquer : les enseignants seront recrutés par les chefs d'établissement

par JPhMM le Dim 6 Mai 2018 - 21:09
Moi aussi, je suis contre.
D'où l'usage du conditionnel.

_________________
Labyrinthe où l'admiration des ignorants et des idiots qui prennent pour savoir profond tout ce qu'ils n'entendent pas, les a retenus, bon gré malgré qu'ils en eussent. D'ailleurs, il n'y a point de meilleur moyen pour mettre en vogue ou pour défendre des doctrines étranges et absurdes, que de les munir d'une légion de mots obscurs, douteux , et indéterminés. Ce qui pourtant rend ces retraites bien plus semblables à des cavernes de brigands ou à des tanières de renards qu'à des forteresses de généreux guerriers. Que s'il est malaisé d'en chasser ceux qui s'y réfugient, ce n'est pas à cause de la force de ces lieux-là, mais à cause des ronces, des épines et de l'obscurité des buissons dont ils sont environnés. Car la fausseté étant par elle-même incompatible avec l'esprit de l'homme, il n'y a que l'obscurité qui puisse servir de défense à ce qui est absurde. — John Locke

Je crois que je ne crois en rien. Mais j'ai des doutes. — Jacques Goimard
avatar
Jacq
Vénérable

Re: J-M Blanquer : les enseignants seront recrutés par les chefs d'établissement

par Jacq le Dim 6 Mai 2018 - 21:10
@pogonophile a écrit:@Sulfolobus
La motivation que tu proposes est intéressante parce qu'elle repose sur un certain mépris intrinsèque des enseignants.
Il y aurait une espèce de typologie des enseignants, chaque type relevant carrément de l'ontologie, incapable d'évoluer.
Belle perspective pour le projet républicain : à chaque catégorie d'élèves sa catégorie d'enseignants, et chacun sera bien rangé à sa place !

Sans compter les orientations politiques de membres de droit du CA...
avatar
Sulfolobus
Expert

Re: J-M Blanquer : les enseignants seront recrutés par les chefs d'établissement

par Sulfolobus le Dim 6 Mai 2018 - 21:15
@Caspar a écrit:C'est bien abstrait tout ça, je ne pense pas que ce soit réalisable sur le terrain, et comme le dit pogonophile, cette "typologie" me paraît simpliste. Je me considère plutôt comme "à l'ancienne", mais ça ne veut pas dire que je rejette les nouvelles idées ou méthodes.
Oh si c'est très réalisable ... dans les endroits où les enseignants veulent aller. Quand tu peux réellement choisir parmi 10 candidats, tu prends celui qui correspond à tes critères et tu lui donnes une feuille de route. S'il ne la suit pas, il connait la sortie l'année suivante. Wink

L'enseignant n'est plus un créateur, il devient un exécutant.

Bien sûr, dans les endroits où il est plus difficile de recruter des enseignants, ça sera moins vrai.
avatar
Jacq
Vénérable

Re: J-M Blanquer : les enseignants seront recrutés par les chefs d'établissement

par Jacq le Dim 6 Mai 2018 - 21:21
@Sulfolobus a écrit:
@Caspar a écrit:C'est bien abstrait tout ça, je ne pense pas que ce soit réalisable sur le terrain, et comme le dit pogonophile, cette "typologie" me paraît simpliste. Je me considère plutôt comme "à l'ancienne", mais ça ne veut pas dire que je rejette les nouvelles idées ou méthodes.
Oh si c'est très réalisable ... dans les endroits où les enseignants veulent aller. Quand tu peux réellement choisir parmi 10 candidats, tu prends celui qui correspond à tes critères et tu lui donnes une feuille de route. S'il ne la suit pas, il connait la sortie l'année suivante. Wink

L'enseignant n'est plus un créateur, il devient un exécutant.

Bien sûr, dans les endroits où il est plus difficile de recruter des enseignants, ça sera moins vrai.

Donc cela n'améliore en aucun cas la qualité du recrutement, mais seulement la vassalité du personnel enseignant.
avatar
Philomène87
Érudit

Re: J-M Blanquer : les enseignants seront recrutés par les chefs d'établissement

par Philomène87 le Dim 6 Mai 2018 - 21:22
@Sulfolobus a écrit:
@Caspar a écrit:C'est bien abstrait tout ça, je ne pense pas que ce soit réalisable sur le terrain, et comme le dit pogonophile, cette "typologie" me paraît simpliste. Je me considère plutôt comme "à l'ancienne", mais ça ne veut pas dire que je rejette les nouvelles idées ou méthodes.
Oh si c'est très réalisable ... dans les endroits où les enseignants veulent aller. Quand tu peux réellement choisir parmi 10 candidats, tu prends celui qui correspond à tes critères et tu lui donnes une feuille de route. S'il ne la suit pas, il connait la sortie l'année suivante. Wink

L'enseignant n'est plus un créateur, il devient un exécutant.

Bien sûr, dans les endroits où il est plus difficile de recruter des enseignants, ça sera moins vrai.

Et donc, ce serait mieux ?
Si un prof est recruté pour sa pédagogie particulière, et qu'en cours d'année il évolue, se remet en question (on ne peut pas dire que ce soit un défaut) et se dit que finalement, telle ou telle méthode est meilleure... Donc il est viré ? Cela serait instable comme système.
avatar
abricotedapi
Expert spécialisé

Re: J-M Blanquer : les enseignants seront recrutés par les chefs d'établissement

par abricotedapi le Dim 6 Mai 2018 - 21:24
L'enseignant exécutant, congédiable au bon vouloir du CDE ou des parents : quel beau projet !

_________________
Have a heart.
Hélas les hommes ont pris l'habitude de nous manger, au lieu de converser avec nous. Les barbares !
Ne devraient-ils pas être convaincus qu'ayant les mêmes organes qu'eux, les mêmes sentiments, besoins, désirs,
nous avons une âme tout comme eux ; que nous sommes leurs frères ? (Voltaire, La Princesse de Babylone)
Spoiler:
2018-2019 : 4 classes de 6e + AP
2017-2018 : 2 classes et demi de 4e, 2 classes de 6e + co-animation + PP 6e
2016-2017 : 1 classe de 4e, 1 classe de 5e, 2 classes de 6e + PP 6e
2015-2016 : 1 classe de 3e, 1 classe de 5e, 2 classes de 6e + PP 6e
2014-2015 : 1 classe de 3e, 1 classe de 5e, 2 classes de 6e + PP 6e
2013-2014 (stagiaire) : 2 classes de 5e, 1 classe de 6e + AP
avatar
Sulfolobus
Expert

Re: J-M Blanquer : les enseignants seront recrutés par les chefs d'établissement

par Sulfolobus le Dim 6 Mai 2018 - 21:25
@Jacq a écrit:Donc cela n'améliore en aucun cas la qualité du recrutement, mais seulement la vassalité du personnel enseignant.
Un peu les deux : plus l'établissement peut se permettre de faire un choix, plus il pourra avoir des critères élevés Wink
avatar
mafalda16
Modérateur

Re: J-M Blanquer : les enseignants seront recrutés par les chefs d'établissement

par mafalda16 le Dim 6 Mai 2018 - 21:27
@Sulfolobus a écrit:
@Caspar a écrit:C'est bien abstrait tout ça, je ne pense pas que ce soit réalisable sur le terrain, et comme le dit pogonophile, cette "typologie" me paraît simpliste. Je me considère plutôt comme "à l'ancienne", mais ça ne veut pas dire que je rejette les nouvelles idées ou méthodes.
Oh si c'est très réalisable ... dans les endroits où les enseignants veulent aller. Quand tu peux réellement choisir parmi 10 candidats, tu prends celui qui correspond à tes critères et tu lui donnes une feuille de route. S'il ne la suit pas, il connait la sortie l'année suivante. Wink

L'enseignant n'est plus un créateur, il devient un exécutant.

Bien sûr, dans les endroits où il est plus difficile de recruter des enseignants, ça sera moins vrai.

Tu ne peux décemment pas préférer ça au système de mutation actuel ??
avatar
Philomène87
Érudit

Re: J-M Blanquer : les enseignants seront recrutés par les chefs d'établissement

par Philomène87 le Dim 6 Mai 2018 - 21:28
@abricotedapi a écrit:L'enseignant exécutant, congédiable au bon vouloir du CDE ou des parents : quel beau projet !

Oui, on l'est déjà pas mal, alors pas la peine d'en rajouter une couche !
avatar
Caspar
Bon génie

Re: J-M Blanquer : les enseignants seront recrutés par les chefs d'établissement

par Caspar le Dim 6 Mai 2018 - 21:29
@Sulfolobus a écrit:
@Caspar a écrit:C'est bien abstrait tout ça, je ne pense pas que ce soit réalisable sur le terrain, et comme le dit pogonophile, cette "typologie" me paraît simpliste. Je me considère plutôt comme "à l'ancienne", mais ça ne veut pas dire que je rejette les nouvelles idées ou méthodes.
Oh si c'est très réalisable ... dans les endroits où les enseignants veulent aller. Quand tu peux réellement choisir parmi 10 candidats, tu prends celui qui correspond à tes critères et tu lui donnes une feuille de route. S'il ne la suit pas, il connait la sortie l'année suivante. Wink

L'enseignant n'est plus un créateur, il devient un exécutant.

Bien sûr, dans les endroits où il est plus difficile de recruter des enseignants, ça sera moins vrai.

Je ne comprends toujours pas très bien ton système et je n'arrive pas à savoir si tu le redoutes ou l'appelles de tes voeux.
avatar
Sulfolobus
Expert

Re: J-M Blanquer : les enseignants seront recrutés par les chefs d'établissement

par Sulfolobus le Dim 6 Mai 2018 - 21:31
@Philomène87 a écrit:
Et donc, ce serait mieux ?
Si un prof est recruté pour sa pédagogie particulière, et qu'en cours d'année il évolue, se remet en question (on ne peut pas dire que ce soit un défaut) et se dit que finalement, telle ou telle méthode est meilleure... Donc il est viré ? Cela serait instable comme système.
Ça dépend pour qui : il y a des chances que pour les parents qui veulent tout contrôler, ça le soit. Pour l'administration probablement aussi (elle n'est plus responsable des dysfonctionnements).
Pour la qualité de l'enseignement, l'attractivité du métier : j'en doute.

Pour les enseignants : une petite minorité tirera son épingle du jeux. Pour les autres, ça ne va faire qu'empirer leurs conditions de travail.

à caspar : je le redoute. Parce que c'est la fin de l'instruction nationale mais le début d'une instruction commerciale : mais je pense que ça arrivera simplement parce que c'est ce que veulent beaucoup de parents.
avatar
Caspar
Bon génie

Re: J-M Blanquer : les enseignants seront recrutés par les chefs d'établissement

par Caspar le Dim 6 Mai 2018 - 21:33
@Sulfolobus a écrit:
@Philomène87 a écrit:
Et donc, ce serait mieux ?
Si un prof est recruté pour sa pédagogie particulière, et qu'en cours d'année il évolue, se remet en question (on ne peut pas dire que ce soit un défaut) et se dit que finalement, telle ou telle méthode est meilleure... Donc il est viré ? Cela serait instable comme système.
Ça dépend pour qui : il y a des chances que pour les parents qui veulent tout contrôler, ça le soit. Pour l'administration probablement aussi (elle n'est plus responsable des dysfonctionnements).
Pour la qualité de l'enseignement, l'attractivité du métier : j'en doute.

Pour les enseignants : une petite minorité tirera son épingle du jeux. Pour les autres, ça ne va faire qu'empirer leurs conditions de travail.

à caspar : je le redoute. Parce que c'est la fin de l'instruction nationale mais le début d'une instruction commerciale

Oui enfin tu extrapoles beaucoup quand même.
avatar
Zagara
Grand Maître

Re: J-M Blanquer : les enseignants seront recrutés par les chefs d'établissement

par Zagara le Dim 6 Mai 2018 - 22:26
Un humain ne peut pas être typologisé comme une molécule.
Drôle de conception, extrêmement statique et pauvre, de la vie professionnelle et du métier d'enseignant. Sans parler du fait que ça ramène les gens à l'état d'outils spécialisés. Vision mécaniciste de la vie.

De toute façon, ce projet est irréalisable parce qu'il nécessite, pour fonctionner, plus de demandeurs que d'offre d'emploi. Or le propre de notre métier est d'être inattractif et en crise de recrutement. Renforcer la précarité et traiter l'enseignant comme une machine, dans la droite ligne du fordisme, ne pourrait qu'aggraver cette crise de recrutement. Peu importe, donc.
archeboc
Sage

Re: J-M Blanquer : les enseignants seront recrutés par les chefs d'établissement

par archeboc le Dim 6 Mai 2018 - 23:01
@pogonophile a écrit:C'est difficile d'imaginer les enseignants et agents élus au CA chargés de recruter la personne qui aura autorité sur eux.

C'est pourtant ce qui se passe à l'Université. Je ne dis pas que c'est un gage d'efficacité.


@pogonophile a écrit:@scot69
Sur le recrutement non, puisque c'est le conseil de l'inspection qui compte.
Sur l'affectation en revanche, en connaissant les bons interlocuteurs, il peut dire son mot...

Je connais un TZR qui a prospecté les établissements près de chez lui pour se faire appeler en AFA.


@pogonophile a écrit:Il y aurait une espèce de typologie des enseignants, chaque type relevant carrément de l'ontologie, incapable d'évoluer.
Belle perspective pour le projet républicain : à chaque catégorie d'élèves sa catégorie d'enseignants, et chacun sera bien rangé à sa place !

Très belle perspective : celle de l'enseignement de la IIIe République. Ferdinand Buisson, Marcel Pagnol, Emilie Carles. L'élévation progressive du niveau scolaire de chaque génération, pour atteindre dans les années 1960 un niveau de formation parmi les plus élevés du monde. Et tout cela sur la base d'une école à deux vitesses.
Évidemment, cela va contre le dogme. On ne peut pas tout avoir, l'efficacité et la pureté idéologique.

avatar
JPhMM
Demi-dieu

Re: J-M Blanquer : les enseignants seront recrutés par les chefs d'établissement

par JPhMM le Dim 6 Mai 2018 - 23:11
@Sulfolobus a écrit:L'enseignant n'est plus un créateur, il devient un exécutant.
J'essaierai de m'en souvenir à chaque fois que je rédige un cours, crée une feuille d'exercices, une activité d'introduction ou une évaluation.

_________________
Labyrinthe où l'admiration des ignorants et des idiots qui prennent pour savoir profond tout ce qu'ils n'entendent pas, les a retenus, bon gré malgré qu'ils en eussent. D'ailleurs, il n'y a point de meilleur moyen pour mettre en vogue ou pour défendre des doctrines étranges et absurdes, que de les munir d'une légion de mots obscurs, douteux , et indéterminés. Ce qui pourtant rend ces retraites bien plus semblables à des cavernes de brigands ou à des tanières de renards qu'à des forteresses de généreux guerriers. Que s'il est malaisé d'en chasser ceux qui s'y réfugient, ce n'est pas à cause de la force de ces lieux-là, mais à cause des ronces, des épines et de l'obscurité des buissons dont ils sont environnés. Car la fausseté étant par elle-même incompatible avec l'esprit de l'homme, il n'y a que l'obscurité qui puisse servir de défense à ce qui est absurde. — John Locke

Je crois que je ne crois en rien. Mais j'ai des doutes. — Jacques Goimard
avatar
cocktail
Fidèle du forum

Re: J-M Blanquer : les enseignants seront recrutés par les chefs d'établissement

par cocktail le Lun 7 Mai 2018 - 0:34
@Sulfolobus a écrit:
@pseudo-intello a écrit:Enfin je ne sais pas, c'est tout de même normal de ne pas séparer les couples. Les célibataires comme les couples peuvent se retrouver mutés loin de leurs parents, de leurs frères et sœurs, de leurs amis ; c'est le jeu, quand on entre dans la fonction publique, et il y a égalité de traitement.
Bah je veux bien mais pourquoi le conjoint ne vient pas chercher du travail en région parisienne qui est le plus gros bassin d'emploi français ? (...)
Non parce que c'est bizarre mais on trouve normal que le prof puisse rejoindre son conjoint dans une région sympa mais personne ne se dit que le-dit conjoint pourrait lui aussi rejoindre le professeur dans une autre région. Alors certes, il y a certain cas pour lesquels c'est bien évidemment impossible mais ils ne sont pas si nombreux.

Peut-être parce que trouver un emploi, ça ne se fait pas en claquant des doigts ? Peut-être parce qu’il y a beaucoup à perdre (un salaire, un CDI, des avantages, un emploi en adéquation avec ses aspirations...) ?
Accessoirement, tu as pensé au timing ? Les résultats des mutations tombent peu avant les congés estivaux, période évidemment idéale pour chercher un emploi.
Sans parler du logement, du déménagement, des inscriptions à l'école / au collège / au lycée...
Bon sang mais dans quelle précarité les familles seraient si elles faisaient cela ! Et ça te semble plus envisageable que de déplacer des parents malades, sérieusement ?


gregwb
Niveau 6

Re: J-M Blanquer : les enseignants seront recrutés par les chefs d'établissement

par gregwb le Lun 7 Mai 2018 - 6:45
@scot69 a écrit:Juste une question:

dans le public, est-ce que le CDE peut choisir les enseignants non titulaires?

Le CDE peut proposer un nom au rectorat. Ensuite, cela de sa personnalité, il peut être très insistant ou beaucoup moins.
Cath
Bon génie

Re: J-M Blanquer : les enseignants seront recrutés par les chefs d'établissement

par Cath le Lun 7 Mai 2018 - 11:10
Cette idée de recrutement par les cde est un non-sens, les cde mutant régulièrement : ils ne vont pas emmener leurs troupes sous le bras à chaque fois.
avatar
Philomène87
Érudit

Re: J-M Blanquer : les enseignants seront recrutés par les chefs d'établissement

par Philomène87 le Lun 7 Mai 2018 - 11:21
Oui, et puis cela voudrait dire qu'à chaque fois qu'il mute, les profs qui ne correspondent pas au nouveau cde doivent dégager aussi. Mais un an après, puisque le cde ne les connaît pas encore au moment où il arrive. Et comme les cde restent 3-4 ans pour la plupart... Ca créerait un beau bordel.
avatar
Sphinx
Modérateur

Re: J-M Blanquer : les enseignants seront recrutés par les chefs d'établissement

par Sphinx le Lun 7 Mai 2018 - 11:31
Mais le CDE n'est pas obligé de muter (sauf sur décision du CA). Si on change les règles, on change tout à la fois : le CDE devient ainsi le pédégé de l'établissement, en quelque sorte. Vous ne pensez pas assez disruptive, je suis au regret de vous le dire.

_________________
An education was a bit like a communicable sexual disease. It made you unsuitable for a lot of jobs and then you had the urge to pass it on. - Terry Pratchett, Hogfather

archeboc
Sage

Re: J-M Blanquer : les enseignants seront recrutés par les chefs d'établissement

par archeboc le Lun 7 Mai 2018 - 14:09
@Sphinx a écrit:Mais le CDE n'est pas obligé de muter (sauf sur décision du CA). Si on change les règles, on change tout à la fois : le CDE devient ainsi le pédégé de l'établissement, en quelque sorte. Vous ne pensez pas assez disruptive, je suis au regret de vous le dire.

Les brain-stormers qui appuient ce genre de farfulisme ne savent pas non plus comment ils recruteront les CDE. Ils ne sont pas plus disruptifs que vous et moi, malgré qu'ils cherchent à en faire croire.

Les seuls qui ont un peu de vision, ce sont les politiques. Eux, ils voient les éblouissantes perspectives de népotisme qui s'ouvrent à eux.
Contenu sponsorisé

Re: J-M Blanquer : les enseignants seront recrutés par les chefs d'établissement

par Contenu sponsorisé
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum