Mobilisation lycées parisiens et 93

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Mobilisation lycées parisiens et 93

Message par Jenny le Lun 9 Oct 2017 - 20:45

Depuis la rentrée, pas mal de lycées de Paris sont mobilisés face à des conditions de travail de plus en plus difficiles.


Source : Paris Snes septembre 2017

Au lycée Louis Armand :
- La grille d'entrée du lycée ne ferme pas, ce qui rend impossible le contrôle de la population pré- sente dans l'enceinte du lycée dans un contexte particulièrement sensible (plan vigipirate et cité scolaire réunissant trois lycées et un collège REP+)
- L'entrée des livraisons est commune à celle des élèves. Lors des manœuvres les camions mettent en danger les élèves.
- Un certain nombre de tableaux blancs très lourds, non fixés au mur, restent en équilibre sur les tables et peuvent tomber sur les personnes.
- Trois portes dans les préfabriqués sont tombées pendant le week-end sans que l'on sache pourquoi.
La suite...


Dernière édition par Jenny le Lun 9 Oct 2017 - 21:20, édité 1 fois
avatar
Jenny
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Mobilisation lycées parisiens et 93

Message par VicomteDeValmont le Lun 9 Oct 2017 - 21:16

C'est la même chose dans le 93, beaucoup de lycées mobilisés depuis la rentrée:



http://www.creteil.snes.edu/IMG/pdf/adresse_a_la_re_gion_finale-1.pdf

_________________
Cette insigne faveur que votre coeur réclame
Nuit à ma renommée et répugne à mon âme.
avatar
VicomteDeValmont
Expert spécialisé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Mobilisation lycées parisiens et 93

Message par Jenny le Lun 9 Oct 2017 - 21:20

Merci, j'édite le titre.
avatar
Jenny
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Mobilisation lycées parisiens et 93

Message par archeboc le Lun 9 Oct 2017 - 22:46

Pour le 93, plusieurs échos dans la presse, par exemple :
http://www.leparisien.fr/bobigny-93000/bobigny-les-lyceens-denoncent-des-conditions-de-travail-degradees-06-10-2017-7312200.php
Environ 300 élèves ont bloqué, ce vendredi matin, l’accès au lycée Louise-Michel, à Bobigny, avant de se rendre devant la préfecture pour demander une audience.

Et dans Libé :
http://www.liberation.fr/france/2017/10/08/en-seine-saint-denis-trop-peu-de-moyens-pour-trop-d-eleves_1601719
Un lycée flambant neuf mais sans réseau téléphonique ni Internet ; des infrastructures pour l’éducation physique et sportive insuffisantes ; des rayons de bibliothèques vides ; pas d’infirmière scolaire ; des encadrants pas assez nombreux… Ouvert en septembre, le lycée Plaine-Commune, à Saint-Denis, était censé incarner les efforts de la région Ile-de-France pour améliorer les infrastructures éducatives. Ce fut un flop.
[...]
Non loin, au lycée Blaise-Cendrars de Sevran (Seine-Saint-Denis) : «On a 1 102 élèves dans un bâtiment conçu pour 900 élèves, on est saturés», témoigne une prof.

Pendant ce temps, les gosses de riches ont des préoccupations de gosses de riches :
Coulommiers : opposés aux cours du samedi, 250 élèves bloquent deux lycées
http://www.leparisien.fr/coulommiers-77120/coulommiers-opposes-aux-cours-du-samedi-250-eleves-bloquent-deux-lycees-09-10-2017-7319010.php


_________________
Pour des raisons de commodité nous utilisons dans nos analyses un classement des élèves en « bons », « moyens » et « faibles » qui n'est valable qu'à l'intérieur de chaque classe ou dans des classes de même type. En fait, les élèves que nous appelons « bons » sont plutôt des élèves moyens, les « moyens » des élèves plutôt faibles et les « faibles » des élèves en grande difficulté.
van Zanten Agnès. Le quartier ou l'école ? Déviance et sociabilité adolescente dans un collège de banlieue . In: Déviance et société. 2000 - Vol. 24 - N°4. Les désordres urbains : regards sociologiques. pp. 377-401. note 3



archeboc
Expert


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum