Défense de nos statuts / notre profession sur les réseaux sociaux

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Défense de nos statuts / notre profession sur les réseaux sociaux

Message par babouchka4 le Mar 10 Oct 2017 - 11:33

Je viens de passer 45 min, épuisantes, pour essayer de raisonner quelqu'un

https://twitter.com/Tobetwitt/with_replies

A vous aussi cela vous arrive régulièrement sur twitter ? Facebook ? en commentaires de journaux en ligne ?

Désolé si le sujet n'est pas dans la bonne section...

_________________
" If you can keep your head when all about you are losing theirs..... , you'll be a man my Son. "
avatar
babouchka4
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Défense de nos statuts / notre profession sur les réseaux sociaux

Message par Esméralda le Mar 10 Oct 2017 - 11:36

On est obligé d'avoir un compte pour lire ? Désolée, question neuneu ...
avatar
Esméralda
Grand Maître


Revenir en haut Aller en bas

Re: Défense de nos statuts / notre profession sur les réseaux sociaux

Message par babouchka4 le Mar 10 Oct 2017 - 11:42

Possible oui cela se crée rapidement avec une adresse mail et n’engage à rien Smile

_________________
" If you can keep your head when all about you are losing theirs..... , you'll be a man my Son. "
avatar
babouchka4
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Défense de nos statuts / notre profession sur les réseaux sociaux

Message par Daphné le Mar 10 Oct 2017 - 11:44

De toute façon on ne peut pas discuter avec la mauvaise foi, c'est peine perdue !
La seule réponse : c'est puisque c'est si bien, qu'est-ce que vous attendez pour passer les concours, on manque de profs à peu près partout et surtout à Créteil ! Et comme on en manque beaucoup, il n'y a plus de limite d'âge depuis longtemps.
En plus si vous avez trois enfants, même pas besoin de condition de diplômes.
avatar
Daphné
Dieu de l'Olympe


Revenir en haut Aller en bas

Re: Défense de nos statuts / notre profession sur les réseaux sociaux

Message par Zagara le Mar 10 Oct 2017 - 11:45

Je n'ai pas l'impression que twitter et facebook remplissent les conditions pour établir une discussion suffisamment articulée pour conduire quelqu'un à changer d'avis.
Du coup je ne perds pas de temps dessus.
avatar
Zagara
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Défense de nos statuts / notre profession sur les réseaux sociaux

Message par Supatard33 le Mar 10 Oct 2017 - 11:46

J'ai l'impression qu'il faudrait une bonne guerre pour refaire comprendre aux gens la notion de solidarité.

Supatard33
Niveau 2


Revenir en haut Aller en bas

Re: Défense de nos statuts / notre profession sur les réseaux sociaux

Message par Guermantes729 le Mar 10 Oct 2017 - 11:49

C'est globalement le reflet de ce que pensent les gens de nous Sad

il faut avoir conscience que malgré tout ce qu'on entend d'horrible sur nous, la plupart des gens sont "polis" et en notre présence physique, épure un peu leur discours en "réel", qu'on se reçoit en pleine face en virtuel ou par la bande.

mon mari est ingénieur dans le privé, et il me rapporte les commentaires de ses collègues sur les profs....c'est à pleurer Sad de tristesse et de colère...mais quand je croise les dits collègues, ils sont toujours adorables avec moi et s'ils laissent échapper une critique du "prof" et que je leur fais remarquer que j'en suis une, j'ai droit à la fameuse réplique: "mais toi, c'est pas pareil"



C'est le résultat d'un bourrage de crâne des politiques/médias et aussi, il faut bien le dire, d'un dysfonctionnement chronique de l'education nationale, que les gens, par ignorance ou paresse intellectuelle, attribuent au prof.

Si un prof absent n'est pas remplacé, le "parent" va râler contre le prof absent, pas contre le système qui ne permet pas blablabla...

idem pour ce qu'on apprend aux gosses: c'est du n'importe quoi? c'est de la faute du prof, pas des programmes infâmes qu'on nous oblige à suivre,

etc etc...
avatar
Guermantes729
Niveau 6


Revenir en haut Aller en bas

Re: Défense de nos statuts / notre profession sur les réseaux sociaux

Message par Daphné le Mar 10 Oct 2017 - 12:38

C'est pour ça que ce n'est pas la peine de perdre son temps à argumenter, on donne l'impression de se "justifier" et en plus on ne convainc même pas.
avatar
Daphné
Dieu de l'Olympe


Revenir en haut Aller en bas

Re: Défense de nos statuts / notre profession sur les réseaux sociaux

Message par babouchka4 le Mar 10 Oct 2017 - 12:43

Et maintenant on nous sort 17% de grévistes....c’est Impossible...

_________________
" If you can keep your head when all about you are losing theirs..... , you'll be a man my Son. "
avatar
babouchka4
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Défense de nos statuts / notre profession sur les réseaux sociaux

Message par PlifPlafPlouf le Mar 10 Oct 2017 - 13:44

Non.
1/ Je ne suis pas sur les réseaux sociaux.
2/ Cela fait bien longtemps que je me refuse à "échanger" avec des abrutis qui soliloquent.

Perte de temps et d'énergie.

PlifPlafPlouf
Je viens de m'inscrire !


Revenir en haut Aller en bas

Re: Défense de nos statuts / notre profession sur les réseaux sociaux

Message par JPhMM le Mar 10 Oct 2017 - 13:48

babouchka4 a écrit:Je viens de passer 45 min, épuisantes, pour essayer de raisonner quelqu'un

https://twitter.com/Tobetwitt/with_replies

A vous aussi cela vous arrive régulièrement sur twitter ? Facebook ? en commentaires de journaux en ligne ?

Désolé si le sujet n'est pas dans la bonne section...
Essayer de raisonner qui ne changera pas d'avis ne sert à rien.
Si c'est un média à lecture publique, le seul intérêt se trouve dans les arguments que peuvent lire les... silencieux. Donc, sous des airs de parler à l'interlocuteur, il faut parler aux autres.

_________________
Labyrinthe où l'admiration des ignorants et des idiots qui prennent pour savoir profond tout ce qu'ils n'entendent pas, les a retenus, bon gré malgré qu'ils en eussent. D'ailleurs, il n'y a point de meilleur moyen pour mettre en vogue ou pour défendre des doctrines étranges et absurdes, que de les munir d'une légion de mots obscurs, douteux , et indéterminés. Ce qui pourtant rend ces retraites bien plus semblables à des cavernes de brigands ou à des tanières de renards qu'à des forteresses de généreux guerriers. Que s'il est malaisé d'en chasser ceux qui s'y réfugient, ce n'est pas à cause de la force de ces lieux-là, mais à cause des ronces, des épines et de l'obscurité des buissons dont ils sont environnés. Car la fausseté étant par elle-même incompatible avec l'esprit de l'homme, il n'y a que l'obscurité qui puisse servir de défense à ce qui est absurde. — John Locke
avatar
JPhMM
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Défense de nos statuts / notre profession sur les réseaux sociaux

Message par Fesseur Pro le Mar 10 Oct 2017 - 13:53

PlifPlafPlouf a écrit:Non.
1/ Je ne suis pas sur les réseaux sociaux.
C'est une bonne raison effectivement.

_________________
Pourvu que ça dure... professeur
avatar
Fesseur Pro
Vénérable


Revenir en haut Aller en bas

Re: Défense de nos statuts / notre profession sur les réseaux sociaux

Message par Yazilikaya le Mar 10 Oct 2017 - 13:58

Quand je vois les commentaires du figaro heu non... M^me pas envie d'argumenter, c'est peine perdue.
avatar
Yazilikaya
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: Défense de nos statuts / notre profession sur les réseaux sociaux

Message par JPhMM le Mar 10 Oct 2017 - 14:00

Discuter avec des gens comme ça me donnerait déjà l'impression de salir mon clavier. Du coup, je m'abstiens.

_________________
Labyrinthe où l'admiration des ignorants et des idiots qui prennent pour savoir profond tout ce qu'ils n'entendent pas, les a retenus, bon gré malgré qu'ils en eussent. D'ailleurs, il n'y a point de meilleur moyen pour mettre en vogue ou pour défendre des doctrines étranges et absurdes, que de les munir d'une légion de mots obscurs, douteux , et indéterminés. Ce qui pourtant rend ces retraites bien plus semblables à des cavernes de brigands ou à des tanières de renards qu'à des forteresses de généreux guerriers. Que s'il est malaisé d'en chasser ceux qui s'y réfugient, ce n'est pas à cause de la force de ces lieux-là, mais à cause des ronces, des épines et de l'obscurité des buissons dont ils sont environnés. Car la fausseté étant par elle-même incompatible avec l'esprit de l'homme, il n'y a que l'obscurité qui puisse servir de défense à ce qui est absurde. — John Locke
avatar
JPhMM
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Défense de nos statuts / notre profession sur les réseaux sociaux

Message par Daphné le Mar 10 Oct 2017 - 17:26

Je vois qu'on est nombreux à penser la même chose.
avatar
Daphné
Dieu de l'Olympe


Revenir en haut Aller en bas

Re: Défense de nos statuts / notre profession sur les réseaux sociaux

Message par Mattlec le Mar 10 Oct 2017 - 17:53

Je ne suis ni sur Facebook, ni sur Twitter, mais en général, sur Internet, il ne sert à rien d'essayer de débattre en faisant appel à la raison.
L'anonymat procuré et/ou la dématérialisation du débat engendrent bien souvent un déferlement de poncifs plus ou moins haineux, une prodigieuse torsion des faits afin de correspondre aux idées préconçues, et il en résulte la stérilité d'un débat qui n'en a que le nom. L'échange de noms d'oiseaux et autres mots fleuris étant une option régulièrement choisie.

Ce n'est certes pas l'apanage de ce genre de lieux, qui se contentent de grossir le phénomène.

_________________
"La culture burgonde ? Je savais même pas qu’y en avait une… Non, moi je voulais faire grec moderne, mais y avait plus de place. Il restait que burgonde ou anglais. Aaaaanglais ! Mais c’est encore moins répandu."
avatar
Mattlec
Niveau 7


Revenir en haut Aller en bas

Re: Défense de nos statuts / notre profession sur les réseaux sociaux

Message par palomita le Mar 10 Oct 2017 - 18:07

Il m'arrive de commenter ( sur FB, je n'ai pas Twitter) , mais je n'insiste pas si je vois qu'en face, j'ai affaire à des gens qui ne cherchent qu'à se défouler en " cassant du prof" . Je pense surtout à la majorité silencieuse qui lit mais ne commente jamais , en espérant que mes arguments en toucheront certains.

_________________
"La sagesse, c'est d'avoir des rêves suffisamment grands pour ne pas les perdre de vue lorsqu'on les poursuit"
Oscar wilde.
avatar
palomita
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: Défense de nos statuts / notre profession sur les réseaux sociaux

Message par lectiole le Mar 10 Oct 2017 - 18:14

Zagara a écrit:Je n'ai pas l'impression que twitter et facebook remplissent les conditions pour établir une discussion suffisamment articulée pour conduire quelqu'un à changer d'avis.
Du coup je ne perds pas de temps dessus.

Lu sur Facebook :
On ne me fera pas changer d'avis sur le fait qu'il est impossible de faire changer d'avis à quelqu'un sur FB !
avatar
lectiole
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: Défense de nos statuts / notre profession sur les réseaux sociaux

Message par archeboc le Mar 10 Oct 2017 - 23:15


Si cela ne servait à rien, Poutine ne dilapiderait pas des fortunes à payer des gens pour dire du bien de Poutine. (Poutine est une variable, à instancier avec les exemples que vous connaissez).

_________________
Pour des raisons de commodité nous utilisons dans nos analyses un classement des élèves en « bons », « moyens » et « faibles » qui n'est valable qu'à l'intérieur de chaque classe ou dans des classes de même type. En fait, les élèves que nous appelons « bons » sont plutôt des élèves moyens, les « moyens » des élèves plutôt faibles et les « faibles » des élèves en grande difficulté.
van Zanten Agnès. Le quartier ou l'école ? Déviance et sociabilité adolescente dans un collège de banlieue . In: Déviance et société. 2000 - Vol. 24 - N°4. Les désordres urbains : regards sociologiques. pp. 377-401. note 3



archeboc
Expert


Revenir en haut Aller en bas

Re: Défense de nos statuts / notre profession sur les réseaux sociaux

Message par Robin54 le Mer 11 Oct 2017 - 7:07

Quand dans les medias, à longueur de semaines on a un Christophe Barbier qui blablatte des horreurs sur les profs (pas plus tard qu'avant hier tenez, encore, sur France 5), en toute impunité, avec personne pour débattre avec lui, ou même, nuancer, un peu, ces propos dégueulasses... c'est peine perdue, vraiment, d'essayer de débattre..
avatar
Robin54
Niveau 5


Revenir en haut Aller en bas

Re: Défense de nos statuts / notre profession sur les réseaux sociaux

Message par XIII le Mer 11 Oct 2017 - 13:31

Supatard33 a écrit:J'ai l'impression qu'il faudrait une bonne guerre pour refaire comprendre aux gens la notion de solidarité.

T'inquiète avec tous les incompétents qui sont à la tête des Etats, la prochaine n'a jamais été aussi proche...

XIII
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Défense de nos statuts / notre profession sur les réseaux sociaux

Message par babouchka4 le Mer 11 Oct 2017 - 15:35

EN parlant réseaux sociaux, avez vous vu la vidéo qui tourne depuis 4h de la collègue qui se fait gifler en classe ?!?

Je suis choqué

_________________
" If you can keep your head when all about you are losing theirs..... , you'll be a man my Son. "
avatar
babouchka4
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Défense de nos statuts / notre profession sur les réseaux sociaux

Message par archeboc le Mer 11 Oct 2017 - 16:23

babouchka4 a écrit:EN parlant réseaux sociaux, avez vous vu la vidéo qui tourne depuis 4h de la collègue qui se fait gifler en classe ?!?

Je suis choqué

https://www.oklm.com/video/prof-gifle-eleve-perturbateur/

_________________
Pour des raisons de commodité nous utilisons dans nos analyses un classement des élèves en « bons », « moyens » et « faibles » qui n'est valable qu'à l'intérieur de chaque classe ou dans des classes de même type. En fait, les élèves que nous appelons « bons » sont plutôt des élèves moyens, les « moyens » des élèves plutôt faibles et les « faibles » des élèves en grande difficulté.
van Zanten Agnès. Le quartier ou l'école ? Déviance et sociabilité adolescente dans un collège de banlieue . In: Déviance et société. 2000 - Vol. 24 - N°4. Les désordres urbains : regards sociologiques. pp. 377-401. note 3



archeboc
Expert


Revenir en haut Aller en bas

Re: Défense de nos statuts / notre profession sur les réseaux sociaux

Message par Fenrir le Jeu 12 Oct 2017 - 21:30

babouchka4 a écrit:Et maintenant on nous sort 17% de grévistes....c’est Impossible...

C'est 17% des personnels. Peu importe que tu travailles ou pas le mardi

_________________
À quoi bon mettre son pédigrée, on est partis pour 40 ans
avatar
Fenrir
Niveau 5


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum