Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
Cicyle
Grand sage

Re: Baisse drastique du nombre de postes ouverts aux concours en 2018

par Cicyle le Mer 29 Nov 2017 - 18:25
@Kea a écrit:
@corailc a écrit:En lettres ça reste stable, il y a même plus de postes à l'agreg interne qu'externe.
KinetteKinette a écrit:
Ils aimeraient d'ailleurs bien fusionner les profs de Sciences Physiques et de SVT, voire aussi ceux de technologie (cf. l'enseignement en 6ème).

En fait, ils aimeraient bien fusionner toutes les matières, hein, mais chaque chose en son temps.

K
PS: côté aggreg interne de SVT, c'est stable aussi...
Un stagiaire interne fait le boulot de deux stagiaires externes : les suppressions de postes sont moins visibles à court terme. Et en plus, il a moins voire pas du tout de formation pendant son année de stage.
Il y a sûrement d'autres explications mais je pense que celle-ci en est une...
Totalement d'accord avec ton analyse.
En ajoutant le fait qu'il y aura des protestations plus vigoureuses de la part des enseignants en poste si les postes qu'ils convoitent pour l'agreg interne fondent comme neige au soleil. Moins dangereux de cibler les concours externes.
avatar
Laverdure
Grand sage

Re: Baisse drastique du nombre de postes ouverts aux concours en 2018

par Laverdure le Mer 29 Nov 2017 - 18:27
Parallèlement, il y a des agrégations (externes) qui ouvrent : un poste en "Langue de France option breton, occitan-langue d'Oc, corse" mais rien en japonais, portugais ou néerlandais cette année (il me semble d'ailleurs qu'en Japonais, il n'y avait pas d'admissibles l'an dernier).

_________________
avatar
Gryphe
Médiateur

Re: Baisse drastique du nombre de postes ouverts aux concours en 2018

par Gryphe le Mer 29 Nov 2017 - 18:27
Je suppose que personne n'est étonné ? humhum

_________________
Τί ἐστιν ἀλήθεια ;

Certaines rubriques de Neoprofs.org sont en accès restreint. Pour en savoir plus, c'est par ici : http://www.neoprofs.org/t48247-topics-en-acces-restreint-forum-accessible-uniquement-sur-demande-edition-2017
ddalcatel
Niveau 8

Re: Baisse drastique du nombre de postes ouverts aux concours en 2018

par ddalcatel le Mer 29 Nov 2017 - 18:28
@Cicyle a écrit:
@Kea a écrit:
@corailc a écrit:En lettres ça reste stable, il y a même plus de postes à l'agreg interne qu'externe.
KinetteKinette a écrit:
Ils aimeraient d'ailleurs bien fusionner les profs de Sciences Physiques et de SVT, voire aussi ceux de technologie (cf. l'enseignement en 6ème).

En fait, ils aimeraient bien fusionner toutes les matières, hein, mais chaque chose en son temps.

K
PS: côté aggreg interne de SVT, c'est stable aussi...
Un stagiaire interne fait le boulot de deux stagiaires externes : les suppressions de postes sont moins visibles à court terme. Et en plus, il a moins voire pas du tout de formation pendant son année de stage.
Il y a sûrement d'autres explications mais je pense que celle-ci en est une...
Totalement d'accord avec ton analyse.
En ajoutant le fait qu'il y aura des protestations plus vigoureuses de la part des enseignants en poste si les postes qu'ils convoitent pour l'agreg interne fondent comme neige au soleil. Moins dangereux de cibler les concours externes.
Allons allons. Vous n'y pensez tout de même pas !
Les étudiants qui visent l'externe sont autrement plus dangereux.
avatar
Cicyle
Grand sage

Re: Baisse drastique du nombre de postes ouverts aux concours en 2018

par Cicyle le Mer 29 Nov 2017 - 18:30
@Gryphe a écrit:Je suppose que personne n'est étonné ? humhum
Malheureusement non.

@ddalcatel a écrit:
@Cicyle a écrit:
@Kea a écrit:
@corailc a écrit:En lettres ça reste stable, il y a même plus de postes à l'agreg interne qu'externe.
KinetteKinette a écrit:
Ils aimeraient d'ailleurs bien fusionner les profs de Sciences Physiques et de SVT, voire aussi ceux de technologie (cf. l'enseignement en 6ème).

En fait, ils aimeraient bien fusionner toutes les matières, hein, mais chaque chose en son temps.

K
PS: côté aggreg interne de SVT, c'est stable aussi...
Un stagiaire interne fait le boulot de deux stagiaires externes : les suppressions de postes sont moins visibles à court terme. Et en plus, il a moins voire pas du tout de formation pendant son année de stage.
Il y a sûrement d'autres explications mais je pense que celle-ci en est une...
Totalement d'accord avec ton analyse.
En ajoutant le fait qu'il y aura des protestations plus vigoureuses de la part des enseignants en poste si les postes qu'ils convoitent pour l'agreg interne fondent comme neige au soleil. Moins dangereux de cibler les concours externes.
Allons allons. Vous n'y pensez tout de même pas !
Les étudiants qui visent l'externe sont autrement plus dangereux.
C'est de l'humour ?
Au cas où ça n'en serait pas : ils sont peu nombreux, et ils se rabattront sur autre chose. Ils ne vont pas descendre dans la rue pour un nombre de poste pas assez élevé.
Et les collègues en poste ne se réveillent pas tant que ça ne les touche pas (i.e tant que le nombre de poste dans leur agreg interne n'est pas affecté).
avatar
Jenny
Modérateur

Re: Baisse drastique du nombre de postes ouverts aux concours en 2018

par Jenny le Mer 29 Nov 2017 - 18:32
@Laotzi a écrit:540 au CAPES externe d'HG, c'est un niveau historiquement bas depuis plusieurs décennies. Même au coeur de la période sarkozyste, ce n'était pas descendu en-dessous de 550 postes, pour un CAPES qui fait toujours le plein et reste relativement sélectif (le plus grand nombre d'inscrits juste après les maths). A l'agrégation externe d'histoire, c'est extrêmement faible aussi (presque au niveau de 2011).

Je pressens une baisse du nombre d'heures au lycée en HG avec la réforme à venir...

Je le crains aussi.
Graisse-Boulons
Niveau 8

Re: Baisse drastique du nombre de postes ouverts aux concours en 2018

par Graisse-Boulons le Mer 29 Nov 2017 - 18:32
@Cicyle a écrit:
@Graisse-Boulons a écrit:
@Laotzi a écrit:540 au CAPES externe d'HG, c'est un niveau historiquement bas depuis plusieurs décennies. Même au coeur de la période sarkozyste, ce n'était pas descendu en-dessous de 550 postes, pour un CAPES qui fait toujours le plein et reste relativement sélectif (le plus grand nombre d'inscrits juste après les maths). A l'agrégation externe d'histoire, c'est extrêmement faible aussi (presque au niveau de 2011).

Je pressens une baisse du nombre d'heures au lycée en HG avec la réforme à venir...

Soit je n'ai rien compris (ce qui est fort possible), soit il y a problème : les math, pour moi, depuis des années, sont en panne de candidat car les étudiants de cette discipline, pour peu qu'ils soient un peu talentueux, se destinent à d'autres carrières ô combien plus prometteuses...à moins que l'on s'arrache les historiens aussi sur le marché, il me semble difficile de rapprocher les deux disciplines...
Il y a besoin de moins d'enseignants d'histoire que d'enseignants de maths. Donc presque le même nombre d'inscrits indique un concours qui a beaucoup plus de succès (c'est comme ça que je l'ai compris en tout cas).

OK je vois, merci.
avatar
William Foster
Neoprof expérimenté

Re: Baisse drastique du nombre de postes ouverts aux concours en 2018

par William Foster le Mer 29 Nov 2017 - 18:35
@Cicyle a écrit:(...)
Et les collègues en poste ne se réveillent pas tant que ça ne les touche pas (i.e tant que le nombre de poste dans leur agreg interne n'est pas affecté).
"Les collègues en poste", ça me paraît ambitieux : la plupart de ceux qui ont déjà l'agreg s'en ficheront, la plupart de ceux qui n'espèrent pas l'avoir s'en foutront... Il ne restera que la part de ceux qui pensent pouvoir l'obtenir. Ça va pas faire des manifs bruyantes à faire trembler le gouvernement, l'Eglise et l'Ordre Public Neutral

_________________
Tout le monde me dit que je ne peux pas faire l'unanimité.
"Il ne faut pas voir le mal partout où il est." Marie-Martine Schyns, ministre belge de l'enseignement obligatoire
Vérificateur de miroir est un métier que je me verrais bien faire, un jour.
Kea
Niveau 9

Re: Baisse drastique du nombre de postes ouverts aux concours en 2018

par Kea le Mer 29 Nov 2017 - 18:39
@Cicyle a écrit:Totalement d'accord avec ton analyse.
En ajoutant le fait qu'il y aura des protestations plus vigoureuses de la part des enseignants en poste si les postes qu'ils convoitent pour l'agreg interne fondent comme neige au soleil. Moins dangereux de cibler les concours externes.
@ddalcatel a écrit:Allons allons. Vous n'y pensez tout de même pas !
Les étudiants qui visent l'externe sont autrement plus dangereux.
@Cicyle a écrit:C'est de l'humour ?
Au cas où ça n'en serait pas : ils sont peu nombreux, et ils se rabattront sur autre chose. Ils ne vont pas descendre dans la rue pour un nombre de poste pas assez élevé.
Et les collègues en poste ne se réveillent pas tant que ça ne les touche pas (i.e tant que le nombre de poste dans leur agreg interne n'est pas affecté).
Et "au pire", comme disent les ados, lesdits étudiants deviendront contractuels et passeront l'interne dans quelques années !


Dernière édition par Kea le Mer 29 Nov 2017 - 18:44, édité 1 fois (Raison : Correction des balises de citation.)
avatar
Cicyle
Grand sage

Re: Baisse drastique du nombre de postes ouverts aux concours en 2018

par Cicyle le Mer 29 Nov 2017 - 18:43
@William Foster a écrit:
@Cicyle a écrit:(...)
Et les collègues en poste ne se réveillent pas tant que ça ne les touche pas (i.e tant que le nombre de poste dans leur agreg interne n'est pas affecté).
"Les collègues en poste", ça me paraît ambitieux : la plupart de ceux qui ont déjà l'agreg s'en ficheront, la plupart de ceux qui n'espèrent pas l'avoir s'en foutront... Il ne restera que la part de ceux qui pensent pouvoir l'obtenir. Ça va pas faire des manifs bruyantes à faire trembler le gouvernement, l'Eglise et l'Ordre Public Neutral
Je pense qu'un mouvement pour l'agreg interne ferait plus bouger que pour l'externe. Il suffit de voir le soulagement (bien compréhensible) de tous les collègues qui préparent l'interne.
avatar
William Foster
Neoprof expérimenté

Re: Baisse drastique du nombre de postes ouverts aux concours en 2018

par William Foster le Mer 29 Nov 2017 - 18:46
@Cicyle a écrit:
@William Foster a écrit:
@Cicyle a écrit:(...)
Et les collègues en poste ne se réveillent pas tant que ça ne les touche pas (i.e tant que le nombre de poste dans leur agreg interne n'est pas affecté).
"Les collègues en poste", ça me paraît ambitieux : la plupart de ceux qui ont déjà l'agreg s'en ficheront, la plupart de ceux qui n'espèrent pas l'avoir s'en foutront... Il ne restera que la part de ceux qui pensent pouvoir l'obtenir. Ça va pas faire des manifs bruyantes à faire trembler le gouvernement, l'Eglise et l'Ordre Public Neutral
Je pense qu'un mouvement pour l'agreg interne ferait plus bouger que pour l'externe. Il suffit de voir le soulagement (bien compréhensible) de tous les collègues qui préparent l'interne.
On passerait d'epsilon à iota. Les gens ne bougent déjà pas quand on leur pourrit leurs conditions de travail et/ou leurs revenus, je ne crois pas qu'ils soulèveraient des montagnes pour sauver leur rêve d'un peu de beurre dans les épinards.
Mais je veux bien croire que ça a été pesé dans le découpage à la louche.

_________________
Tout le monde me dit que je ne peux pas faire l'unanimité.
"Il ne faut pas voir le mal partout où il est." Marie-Martine Schyns, ministre belge de l'enseignement obligatoire
Vérificateur de miroir est un métier que je me verrais bien faire, un jour.
ddalcatel
Niveau 8

Re: Baisse drastique du nombre de postes ouverts aux concours en 2018

par ddalcatel le Mer 29 Nov 2017 - 18:49
Je comprends ce que vous voulez dire. Mais quand avez-vous récemment vu des collègues "bouger" ?
avatar
fifi51
Fidèle du forum

Re: Baisse drastique du nombre de postes ouverts aux concours en 2018

par fifi51 le Mer 29 Nov 2017 - 18:56
@Jenny a écrit:
@Laotzi a écrit:540 au CAPES externe d'HG, c'est un niveau historiquement bas depuis plusieurs décennies. Même au coeur de la période sarkozyste, ce n'était pas descendu en-dessous de 550 postes, pour un CAPES qui fait toujours le plein et reste relativement sélectif (le plus grand nombre d'inscrits juste après les maths). A l'agrégation externe d'histoire, c'est extrêmement faible aussi (presque au niveau de 2011).

Je pressens une baisse du nombre d'heures au lycée en HG avec la réforme à venir...

Je le crains aussi.

Disons que ça va de pair (et ne concerne pas que l'HG) avec la volonté de réformer le baccalauréat.
avatar
Cicyle
Grand sage

Re: Baisse drastique du nombre de postes ouverts aux concours en 2018

par Cicyle le Mer 29 Nov 2017 - 18:58
Justement, les gouvernements s'arrangent toujours pour donner l'impression aux gens qu'eux ne seront pas vraiment directement touchés. En s'attaquant directement à quelques disciplines ou quelques personnes et en en préservant d'autres, on s'évite un éventuel mouvement "de masse".
Bien entendu, ces suppressions de postes (il faut appeler un chat un chat) vont tous nous toucher, très directement, mais beaucoup de collègues vont se sentir épargnés, en voyant que leur agreg interne n'est pas touchée.
Graisse-Boulons
Niveau 8

Re: Baisse drastique du nombre de postes ouverts aux concours en 2018

par Graisse-Boulons le Mer 29 Nov 2017 - 19:04
@kiwi a écrit:Il ne s'agit pas de comparer les maths et l'HG. Juste de dire qu'en HG, le capes reste attractif et sélectif (comprendre un taux de réussite qui montre qu'il y a quand même une sélection, et que même le dernier pris a un niveau acceptable pour enseigner en collège et en lycee). Si ce capes reste sélectif, c'est parce que le nombre d'inscrits reste élevé, bien qu'en baisse, et que de nombreux candidats se présentent aux épreuves.

Je suis soulagée pour ma part du maintien des postes à l'interne.
Ok, c'est donc plutôt positif. Tant mieux si c'est resté sélectif.
avatar
Kimberlite
Fidèle du forum

Re: Baisse drastique du nombre de postes ouverts aux concours en 2018

par Kimberlite le Mer 29 Nov 2017 - 19:43
Effectivement, la peur d'un mouvement de la part des enseignants en poste, c'est bien peu probable.

En y réfléchissant, je me dis que pour l'agrégation interne, il doit simplement y avoir oubli car ce n'est pas la priorité (un certifié qui passe l'agrégation est juste un peu plus cher). Au début j'avais trouvé ça étonnant, car une disparition de l'agrégation était à un moment dans l'air.
Ceci dit, peut-être que le gouvernement a des "plans" pour l'agrégation (augmentation du nombre d'heures?), qui font qu'il y a encore moins urgence à toucher au nombre de postes ouverts. Ou alors, l'idée est que l'agrégation permet de laisser un espoir d'amélioration à certains (et l'espoir, ça coûte moins cher que l'amélioration du point d'indice).

K


Dernière édition par KinetteKinette le Mer 29 Nov 2017 - 19:45, édité 1 fois

_________________
Spoiler:
avatar
Zagara
Grand Maître

Re: Baisse drastique du nombre de postes ouverts aux concours en 2018

par Zagara le Mer 29 Nov 2017 - 19:45
KinetteKinette a écrit:En y réfléchissant, je me dis que pour l'agrégation interne, il doit simplement y avoir oubli car ce n'est pas la priorité (un certifié qui passe l'agrégation est juste un peu plus cher). Au début j'avais trouvé ça étonnant, car une disparition de l'agrégation était à un moment dans l'air.
Ceci dit, peut-être que le gouvernement a des "plans" pour l'agrégation (augmentation du nombre d'heures?), qui font qu'il y a encore moins urgence à toucher au nombre de postes ouverts.

K
Ne pas sous-estimer le fait qu'il existe un lobby des agrégés chez les énarques : le concours interne recrute des agrégés, qui peuvent parfois vouloir aider leurs compagnons de servitude restés de l'autre côté de la barrière, ou qui sont plus prosaïquement attachés à l'agrégation en tant que concours, statut, etc.
ddalcatel
Niveau 8

Re: Baisse drastique du nombre de postes ouverts aux concours en 2018

par ddalcatel le Mer 29 Nov 2017 - 19:58
D'après les chiffres et ce que j'en comprends, pour le CAPES et l'Agreg en interne rien ne bouge. Normal, il s'agit de candidats déjà en poste, on ne peut pas supprimer ces emplois. C'est juste l'externe qui baisse de 18% et 19%. Moins de nouveaux fonctionnaires, comme convenu. Et dans la même proportion.
avatar
VicomteDeValmont
Esprit éclairé

Re: Baisse drastique du nombre de postes ouverts aux concours en 2018

par VicomteDeValmont le Mer 29 Nov 2017 - 20:28
@Zagara a écrit:
KinetteKinette a écrit:En y réfléchissant, je me dis que pour l'agrégation interne, il doit simplement y avoir oubli car ce n'est pas la priorité (un certifié qui passe l'agrégation est juste un peu plus cher). Au début j'avais trouvé ça étonnant, car une disparition de l'agrégation était à un moment dans l'air.
Ceci dit, peut-être que le gouvernement a des "plans" pour l'agrégation (augmentation du nombre d'heures?), qui font qu'il y a encore moins urgence à toucher au nombre de postes ouverts.

K
Ne pas sous-estimer le fait qu'il existe un lobby des agrégés chez les énarques : le concours interne recrute des agrégés, qui peuvent parfois vouloir aider leurs compagnons de servitude restés de l'autre côté de la barrière, ou qui sont plus prosaïquement attachés à l'agrégation en tant que concours, statut, etc.

Cela dit, a contrario, il y a des personnes comme Bruno Le Maire (reçu premier à l'agrégation de LM, énarque) qui souhaitent augmenter le nombre d'heures des agrégés et leurs missions.

_________________
Cette insigne faveur que votre coeur réclame
Nuit à ma renommée et répugne à mon âme.
avatar
William Foster
Neoprof expérimenté

Re: Baisse drastique du nombre de postes ouverts aux concours en 2018

par William Foster le Mer 29 Nov 2017 - 20:38
@VicomteDeValmont a écrit:
@Zagara a écrit:
KinetteKinette a écrit:En y réfléchissant, je me dis que pour l'agrégation interne, il doit simplement y avoir oubli car ce n'est pas la priorité (un certifié qui passe l'agrégation est juste un peu plus cher). Au début j'avais trouvé ça étonnant, car une disparition de l'agrégation était à un moment dans l'air.
Ceci dit, peut-être que le gouvernement a des "plans" pour l'agrégation (augmentation du nombre d'heures?), qui font qu'il y a encore moins urgence à toucher au nombre de postes ouverts.

K
Ne pas sous-estimer le fait qu'il existe un lobby des agrégés chez les énarques : le concours interne recrute des agrégés, qui peuvent parfois vouloir aider leurs compagnons de servitude restés de l'autre côté de la barrière, ou qui sont plus prosaïquement attachés à l'agrégation en tant que concours, statut, etc.

Cela dit, a contrario, il y a des personnes comme Bruno Le Maire (reçu premier à l'agrégation de LM, énarque) qui souhaitent augmenter le nombre d'heures des agrégés et leurs missions.

Comme quoi l'agreg, c'est plus ce que c'était...
Bruno Le Maire a écrit:Mon intelligence est un obstacle.

_________________
Tout le monde me dit que je ne peux pas faire l'unanimité.
"Il ne faut pas voir le mal partout où il est." Marie-Martine Schyns, ministre belge de l'enseignement obligatoire
Vérificateur de miroir est un métier que je me verrais bien faire, un jour.
avatar
superpedro
Niveau 6

Re: Baisse drastique du nombre de postes ouverts aux concours en 2018

par superpedro le Mer 29 Nov 2017 - 20:56
Le problème ne viendrait-il pas aussi des taux de réussite ? Avec des agrégations internes pour certaines extrêmement sélectives et des agrégations externes plus ouvertes ? J'avais été surpris une année à la lecture de rapports de jury où les taux de réussite variaient de 1 à 3.

_________________

  • "Si tu travailles avec un marteau-piqueur pendant un tremblement de terre, désynchronise-toi, sinon tu travailles pour rien." Merci Van Damme.
chupito
Niveau 5

Re: Baisse drastique du nombre de postes ouverts aux concours en 2018

par chupito le Jeu 30 Nov 2017 - 9:11
Il y'avait 13 mille postes en 2005..


Dernière édition par Hélips le Jeu 30 Nov 2017 - 20:09, édité 1 fois (Raison : image redimensionnée)
avatar
gauvain31
Monarque

[Le Monde] Concours enseignants : le nombre de places au Capes et à l’agrégation en forte baisse

par gauvain31 le Jeu 30 Nov 2017 - 20:01
Le Monde a écrit:
Le nombre de postes ouverts aux concours de professeurs en collège et lycée pour 2018 est en nette baisse par rapport à l’an dernier, selon des arrêtés publiés mercredi 29 novembre au Journal officiel : 5 833 postes sont ainsi offerts pour le Capes externe, contre 7 315 l’an dernier, dont 6 011 postes avaient été pourvus. Pour l’agrégation, 1 555 postes sont offerts contre 1 920 l’an dernier, dont 1 709 pourvus.

La suite :

http://www.lemonde.fr/campus/article/2017/11/30/concours-enseignants-le-nombre-de-places-au-capes-et-a-l-agregation-en-forte-baisse_5222883_4401467.html
avatar
Hélips
Modérateur

Re: Baisse drastique du nombre de postes ouverts aux concours en 2018

par Hélips le Jeu 30 Nov 2017 - 20:06
Sujets fusionnés.

_________________
Amis via FB ? oui oui avec plaisir, un petit MP avec les bonnes infos et je fais le nécessaire.
avatar
gauvain31
Monarque

Re: Baisse drastique du nombre de postes ouverts aux concours en 2018

par gauvain31 le Jeu 30 Nov 2017 - 20:17
@Zagara a écrit:
@Cicyle a écrit:22 postes… Après plusieurs années à 29-30 postes, dans une matière quifait le plein sans problèmes depuis des années. humhum
Le premier qui vient me parler de gestion de la pénurie dans ma matière va se faire recevoir.
C'est l'enterrement des disciplines technologiques (ça confirme ce que je disais sur le fil réforme du bac et qu'on voit bien dans les lycées où nos enseignements sont confiés aux enseignants d'autres matières). Sad
Si j'étais énarque au MEN, je proposerais de vous fusionner avec une discipline plus large. Vous n'êtes pas flexibles, ce qui coûte cher. De leur point de vue de techno en costume cintré, un prof de physique-chimie ou de svt peut bien faire le travail d'un de Biochimie génie biologique.
Désolée de le dire aussi crûment, mais je crois que c'est bien ça qu'ils pensent, là-haut.

Hélas je ne peux qu'appuyer les propos de Zagara Cicyle, il n'y a qu'à voir ce qu'ils ont fait de la Physique appliquée: beaucoup de collègues ont dû se reconvertir en Physique-Chimie
Après, on va voir ce qui va se décider, peut être pas une disparition d'un coup , mais je verrai des parcours technologies avec des modules communs aux filières générales et d'autre spécifiques à la filière techno.
avatar
Jacq
Vénérable

Re: Baisse drastique du nombre de postes ouverts aux concours en 2018

par Jacq le Jeu 30 Nov 2017 - 20:55
@Gryphe a écrit:Je suppose que personne n'est étonné ? humhum


Si, je suis étonné, nous n'avons pas les chiffres pour les PLP qui vont être ceux qui trinquent le plus, comme d'habitude.
Rappel : promesse de campagne de 60.000 fonctionnaires d'Etat qui ne seraient plus d'Etat... Ca tombe bien, nous étions (aux chiffres trouvés cet été) 57.000.


Si vous avez les chiffres concernant les PLP, je suis preneur.
Contenu sponsorisé

Re: Baisse drastique du nombre de postes ouverts aux concours en 2018

par Contenu sponsorisé
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum