Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
scot69
Neoprof expérimenté

Re: Génération Z' : amis profs du secondaire, ils seront chez vous dans trois ans

par scot69 le Sam 8 Déc 2018 - 10:40
@polonia82 a écrit:Je rajoute à la longue liste de défauts : ils ne savent plus chuchoter! La moindre prise de parole, pour demander une feuille ou un stylo vert, ils crient !! On monte dans les décibels très rapidement.

Donc non seulement ils ne savent pas chuchoter, mais en plus, ils viennent en classe sans leur matériel... le truc qui semble être un détail mais qui est très chahutogène.
Lisak35
Niveau 8

Re: Génération Z' : amis profs du secondaire, ils seront chez vous dans trois ans

par Lisak35 le Sam 8 Déc 2018 - 10:55
j'en ai qui me trouvent de super excuses pour ne pas avoir leurs affaires : ils les ont simplement perdues ("ben du coup c'est pas d'ma faute Madame !"), ou ils les ont oubliées chez leur père / mère en cas de séparation et donc trouvent que c'est une excuse tout à fait justifée, alors que bon heu ils sont au lycée quoi ! Je ne me fais pas l'injure de leur dire que leur prof a elle-même eu des parents séparés à partir de l'âge de 7 ans et que jamais à partir du moment où mes parents n'ont plus trouvé utile de vérifiwer mon cartable (environ au même âge), je n'ai oublié mes affaires pour autant ; enfin je ne dis pas que ce n'est jamais arrivé, mais jamais je n'ai invoqué de manière récurrente la séparation de mes parents... Bref comme si mes ados étaient les seules et premières "victimes" au monde d'une séparation parentale...
avatar
roxanne
Devin

Re: Génération Z' : amis profs du secondaire, ils seront chez vous dans trois ans

par roxanne le Sam 8 Déc 2018 - 11:59
@Dhaiphi a écrit:
@roxanne a écrit: qu'ils pouvaient manger en cours avec elle
Ne connaissant bien que le Primaire, je m'étonne que l'on puisse "manger" en classe. Cette dérogation est-elle due au fait qu'ils soient majeurs ou victimes d'hypoglycémie de manière récurrente ?
La responsable a répondu à la mère qu'il avait été convoqué parce qu'il mangeait un bonbon mais qu'elle elle l'autorisait.Du coup, je passe pour la psychorigide de service.
avatar
Kirth
Niveau 8

Re: Génération Z' : amis profs du secondaire, ils seront chez vous dans trois ans

par Kirth le Sam 8 Déc 2018 - 12:39
@roxanne a écrit:
@Dhaiphi a écrit:
@roxanne a écrit: qu'ils pouvaient manger en cours avec elle
Ne connaissant bien que le Primaire, je m'étonne que l'on puisse "manger" en classe. Cette dérogation est-elle due au fait qu'ils soient majeurs ou victimes d'hypoglycémie de manière récurrente ?
La responsable a répondu à la mère qu'il avait été convoqué parce qu'il mangeait un bonbon mais qu'elle elle l'autorisait.Du coup, je passe pour la psychorigide de service.

J'ai déjà eu un parent m'expliquant que "Chéri a été puni par votre collègue et il m'a dit qu'avec vous ils avaient le droit !", je lui ai vite expliqué qu'on était tous différents, qu'on avait chacun nos règles, qu'ils devaient s'adapter tout comme on s'adapte aux élèves, et qu'ils avaient probablement le droit de faire des choses avec ma collègue qui étaient interdites chez moi. C'est bien ce qu'elle lui a dit ensuite, non ?
avatar
roxanne
Devin

Re: Génération Z' : amis profs du secondaire, ils seront chez vous dans trois ans

par roxanne le Sam 8 Déc 2018 - 12:51
En fait, j'ai bien compris qu'elle pensait que j'étais psychorigide. En fait, il s'agit de profs qui n'ont que des BTS, en demi groupes, dans leurs spécialités donc on ne fait pas le même métier. Ce n'est pas le même relationnel aux élèves non plus. Mais moi , je trouve que l(injustice justement c'st de punir des secondes qui sont sur le portable ou qui mangent en cours et l'accepter de BTS.
avatar
Kirth
Niveau 8

Re: Génération Z' : amis profs du secondaire, ils seront chez vous dans trois ans

par Kirth le Sam 8 Déc 2018 - 12:53
Totalement d'accord avec toi. Puis tu fais encore ce que tu veux dans ta classe.
avatar
Babarette
Doyen

Re: Génération Z' : amis profs du secondaire, ils seront chez vous dans trois ans

par Babarette le Sam 8 Déc 2018 - 12:56
@Lisak35 a écrit:j'en ai qui me trouvent de super excuses pour ne pas avoir leurs affaires : ils les ont simplement perdues ("ben du coup c'est pas d'ma faute Madame !"), ou ils les ont oubliées chez leur père / mère en cas de séparation et donc trouvent que c'est une excuse tout à fait justifée, alors que bon heu ils sont au lycée quoi ! Je ne me fais pas l'injure de leur dire que leur prof a elle-même eu des parents séparés à partir de l'âge de 7 ans et que jamais à partir du moment où mes parents n'ont plus trouvé utile de vérifiwer mon cartable (environ au même âge), je n'ai oublié mes affaires pour autant ; enfin je ne dis pas que ce n'est jamais arrivé, mais jamais je n'ai invoqué de manière récurrente la séparation de mes parents... Bref comme si mes ados étaient les seules et premières "victimes" au monde d'une séparation parentale...

Ah oui, le coup du "Je l'ai perdu, c'est pas de ma faute". Ben si.
Les miens, c'était "On me l'a volé" aussi. Un carnet de correspondance? Hé bien, ça vole n'importe quoi, un élève.

_________________
“Google peut vous donner 100 000 réponses, un bibliothécaire vous donne la bonne.” Neil Gaiman.

elephantrose lecteur
avatar
scot69
Neoprof expérimenté

Re: Génération Z' : amis profs du secondaire, ils seront chez vous dans trois ans

par scot69 le Sam 8 Déc 2018 - 12:59
J'ai eu droit à ça la semaine dernière: j'ai perdu mon livre alors je peux pas l'apporter

bah rachètes en un...
avatar
Kirth
Niveau 8

Re: Génération Z' : amis profs du secondaire, ils seront chez vous dans trois ans

par Kirth le Sam 8 Déc 2018 - 12:59
"Il est où ton livre ?" "Je l'ai oublié" "Pourquoi ?" (en même temps ma question était stupide) "Bah je vous l'ai dit, je l'ai oublié, c'est pas ma faute"
avatar
Claës
Niveau 1

Re: Génération Z' : amis profs du secondaire, ils seront chez vous dans trois ans

par Claës le Sam 8 Déc 2018 - 19:55
Beaucoup sont déjà là. J'ai des élèves qui sont incapables, en terminale, de regarder un film sans discuter. Le niveau de français, même chez les bons élèves, est vraiment très bas. J'ai une classe qui est quasi mutique, au bout de leur vie, qui se vexe au moindre échec, d'autres qui pensent que c'est normal d'être constamment retourné, des élèves qui participent et qui pensent, parce qu'ils semblent aimer la philo, que je vais mieux les traiter.

Et pire encore, je suis toujours en M1, et je suis les cours à distance, j'ai des enregistrements et je vois donc les cours "en spectateur". Beaucoup d'étudiants, en M1 de philo, qui coupent le prof pour donner leurs opinions, souvent absolument chaotiques et sans grand rapport avec le cours. Observer les profs qui viennent de se faire couper pendant leur cours magistral est divertissant. Et sur les groupes facebook des promos, tant d'étudiants partisans du moindre effort, qui vont chercher le prof qui note le mieux comme directeur de mémoire, qui se plaignent de ne pas avoir les cours en PDF et de devoir écouter un prof. La lecture des rapport de jury du CAPES : "la moitié des candidats ne sait pas faire de dissertation".


Et pour tout le monde, des capacités d'attentions désastreuses. Des amis qui me reprochent de leur faire la tête quand ils me parlent avec le portable dans les mains. Je le vis même moi-même. J'étais capable de lire pendant des heures quand j'étais ado, j'en suis incapable maintenant, mon cerveau divague, je dois faire des efforts certains pour rester concentré (en étudiant de la philo c'est bien lourdingue).

Nous sommes dans Le Meilleur Des Mondes, c'est certain.

avatar
AsarteLilith
Guide spirituel

Re: Génération Z' : amis profs du secondaire, ils seront chez vous dans trois ans

par AsarteLilith le Sam 8 Déc 2018 - 20:00
Vous oubliez les élèves incapables de ne pas verbaliser la moindre chose : faim, ennui, erreur d'écriture....

_________________
Chuis comme les plantes sans eau : sans grec ni latin, j'me dessèche.

ON DIT CHOCOLATINE, PHILISTINS !
avatar
egomet
Grand sage

Re: Génération Z' : amis profs du secondaire, ils seront chez vous dans trois ans

par egomet Hier à 0:34
@Babarette a écrit:
@Lisak35 a écrit:j'en ai qui me trouvent de super excuses pour ne pas avoir leurs affaires : ils les ont simplement perdues ("ben du coup c'est pas d'ma faute Madame !"), ou ils les ont oubliées chez leur père / mère en cas de séparation et donc trouvent que c'est une excuse tout à fait justifée, alors que bon heu ils sont au lycée quoi ! Je ne me fais pas l'injure de leur dire que leur prof a elle-même eu des parents séparés à partir de l'âge de 7 ans et que jamais à partir du moment où mes parents n'ont plus trouvé utile de vérifiwer mon cartable (environ au même âge), je n'ai oublié mes affaires pour autant ; enfin je ne dis pas que ce n'est jamais arrivé, mais jamais je n'ai invoqué de manière récurrente la séparation de mes parents... Bref comme si mes ados étaient les seules et premières "victimes" au monde d'une séparation parentale...

Ah oui, le coup du "Je l'ai perdu, c'est pas de ma faute". Ben si.
Les miens, c'était "On me l'a volé" aussi. Un carnet de correspondance? Hé bien, ça vole n'importe quoi, un élève.

Ah, je t'arrête. Les élèves sont très capables de voler un carnet de correspondance pour nuire à un camarade. Mais en général, ça tombe plutôt sur le gentil que sur le caïd.

_________________
Primum non nocere.
Sapientia vero ubi invenitur et quis est locus intellegentiae? Non est in me, non est mecum.


Mes livres, mes poèmes, quelques réflexions pédagogiques assez terre-à-terre: http://egomet.sanqualis.com/
avatar
Babarette
Doyen

Re: Génération Z' : amis profs du secondaire, ils seront chez vous dans trois ans

par Babarette Hier à 0:47
Oui, c'est vrai. Je me suis vraiment posé des questions tant l'excuse revenait souvent. Soit j'avais des élèves particulièrement peu soigneux et soit menteurs, soit paranos, soit les élèves étaient vraiment atroces entre eux.

Bon, j'ai aussi vu un manuel qui avait manifestement pris un bain. "C'est pas ma faute", a dit l'élève. Bon, je ne juge pas, l'élève est peut-être tombé dans le fleuve avec son cartable, en glissant dans une flaque. Je n'ai jamais su ce qui était arrivé à ce malheureux manuel.

_________________
“Google peut vous donner 100 000 réponses, un bibliothécaire vous donne la bonne.” Neil Gaiman.

elephantrose lecteur
avatar
egomet
Grand sage

Re: Génération Z' : amis profs du secondaire, ils seront chez vous dans trois ans

par egomet Hier à 3:03
@Babarette a écrit:Oui, c'est vrai. Je me suis vraiment posé des questions tant l'excuse revenait souvent. Soit j'avais des élèves particulièrement peu soigneux et soit menteurs, soit paranos, soit les élèves étaient vraiment atroces entre eux.

Bon, j'ai aussi vu un manuel qui avait manifestement pris un bain. "C'est pas ma faute", a dit l'élève. Bon, je ne juge pas, l'élève est peut-être tombé dans le fleuve avec son cartable, en glissant dans une flaque. Je n'ai jamais su ce qui était arrivé à ce malheureux manuel.


Comme disait Desproges: "C'est pas parce que je suis parano qu'ils ne sont pas tous après moi."


D'ailleurs, le complexe de persécution est souvent un cercle vicieux. A se méfier de tous, on se fait des vrais ennemis. Et si on a des ennemis, on a raison de se méfier.



_________________
Primum non nocere.
Sapientia vero ubi invenitur et quis est locus intellegentiae? Non est in me, non est mecum.


Mes livres, mes poèmes, quelques réflexions pédagogiques assez terre-à-terre: http://egomet.sanqualis.com/
avatar
Nemuyoake
Niveau 10

Re: Génération Z' : amis profs du secondaire, ils seront chez vous dans trois ans

par Nemuyoake Hier à 5:38
Il va falloir se poser la question de comment rattraper l'éducation de tous ces snowflakes... On a les mêmes chez nous : ils ne notent rien quand on leur dit quelque chose et puis ils disent "j'ai oublié" en étant persuadé que ce n'est pas de leur faute. Ils ne comprennent pas pourquoi on veut les forcer à noter pour se rappeler. En fait, ne pas noter leur donne l'opportunité de dire j'ai oublié et donc de ne pas faire. Stratégie d'évitement plus ou moins consciente de la tache. C'est intéressant de voir que ce qu'on osait pas faire nous à leur âge leur parait totalement naturel et évident...

_________________
Si vous êtes intéressés par le métier d'enseignant au Japon...
https://nemuyoake.wordpress.com/
Vous pouvez lire les 20 premières pages de mon livre Intuitu Personae gratuitement ici
avatar
gnafron2004
Sage

Re: Génération Z' : amis profs du secondaire, ils seront chez vous dans trois ans

par gnafron2004 Hier à 9:00
"madame j'ai pas fini d'écrire ce que vous avez mis au tableau, mais vous allez le mettre sur le cahier de texte numérique, hein." Pas une question, une affirmation. A force de pallier leur lenteur, leur fainéantise, ils ont pris le pli d'être assistés en permanence.

ma réponse?:
Ben non ma poulette, tu te débrouilles. Moi j'ai écris ce qu'il y a sur le tableau, je ne vais pas faire double de boulot pour toi.
avatar
Eleven
Neoprof expérimenté

Re: Génération Z' : amis profs du secondaire, ils seront chez vous dans trois ans

par Eleven Hier à 9:30
@gnafron2004 a écrit:"madame j'ai pas fini d'écrire ce que vous avez mis au tableau, mais vous allez le mettre sur le cahier de texte numérique, hein." Pas une question, une affirmation. A force de pallier leur lenteur, leur fainéantise, ils ont pris le pli d'être assistés en permanence.

ma réponse?:
Ben non ma poulette, tu te débrouilles. Moi j'ai écris ce qu'il y a sur le tableau, je ne vais pas faire double de boulot pour toi.

Oui, j'ai déjà eu ce type de remarque Neutral
Je ne le fais pas à chaque fois mais j'ai trouvé une petite astuce, je fais écrire la leçon davantage en fin d'heure et dès qu'ils ont fini, ils peuvent me montrer et ranger. Ils ont donc un temps d'avance sur les autres pour la récréation ou pour rentrer chez eux. Et bizarrement, ils s'activent beaucoup plus à ce moment là Razz

_________________
2015-2016 : Première année contractuelle : sixièmes, cinquièmes.
2016-2017 : Deuxième année contractuelle : troisièmes, quatrièmes et cinquièmes.
2017-2018 : Troisième année contractuelle : sixièmes, cinquièmes.
2018-2019 : Quatrième année contractuelle : troisièmes, quatrièmes et sixièmes.
Lisak35
Niveau 8

Re: Génération Z' : amis profs du secondaire, ils seront chez vous dans trois ans

par Lisak35 Hier à 9:45
@Eleven Perso ta méthode fonctionnerait si dans mon établissement on avait pas interdiction formelle de lâcher les élèves ne serait-ce que 30 secondes avant la sonnerie (problèmes nombreux et graves ces derniers temps dans les couloirs) et pour ce qui est de les garder pendant la récré, il faut littéralement que je me mette devant la porte pour les empêcher de sortir (les élèves n'oseraient pas je pense s'en prendre à moi physiquement, mais ce n'est pas de toutes les façons une bonne manière de procéder). Bref je suis comme tout le monde, quand je vérifie les cahiers je me retrouve avec des pans de cours non copiés car ils s'arrêtent entre chaque lettre pour discuter avec leurs voisins !
avatar
tchanq'
Niveau 5

Re: Génération Z' : amis profs du secondaire, ils seront chez vous dans trois ans

par tchanq' Hier à 10:02
@Eleven a écrit:
@gnafron2004 a écrit:"madame j'ai pas fini d'écrire ce que vous avez mis au tableau, mais vous allez le mettre sur le cahier de texte numérique, hein." Pas une question, une affirmation. A force de pallier leur lenteur, leur fainéantise, ils ont pris le pli d'être assistés en permanence.

ma réponse?:
Ben non ma poulette, tu te débrouilles. Moi j'ai écris ce qu'il y a sur le tableau, je ne vais pas faire double de boulot pour toi.

Oui, j'ai déjà eu ce type de remarque Neutral
Je ne le fais pas à chaque fois mais j'ai trouvé une petite astuce, je fais écrire la leçon davantage en fin d'heure et dès qu'ils ont fini, ils peuvent me montrer et ranger. Ils ont donc un temps d'avance sur les autres pour la récréation ou pour rentrer chez eux. Et bizarrement, ils s'activent beaucoup plus à ce moment là Razz

Dans mon lycée ils rangent leurs affaires un peu avant la sonnerie, leçon écrite ou pas, et il faut batailler à chaque fois. Idem, je refuse d'écrire la leçon dans la version numérique en raison de leur flemme. Si je commence à faire ça, plus personne n'écrira rien.
Et parfois les BTS sortent le téléphone pour prendre la leçon en photo. Je vous dis pas ce que je râle ! Je fais effacer les photos ! Non mais où va-t-on là ?!

_________________
Failure is not an option
avatar
Eleven
Neoprof expérimenté

Re: Génération Z' : amis profs du secondaire, ils seront chez vous dans trois ans

par Eleven Hier à 10:04
@Lisak35 a écrit:@Eleven Perso ta méthode fonctionnerait si dans mon établissement on avait pas interdiction formelle de lâcher les élèves ne serait-ce que 30 secondes avant la sonnerie (problèmes nombreux et graves ces derniers temps dans les couloirs) et pour ce qui est de les garder pendant la récré, il faut littéralement que je me mette devant la porte pour les empêcher de sortir (les élèves n'oseraient pas je pense s'en prendre à moi physiquement, mais ce n'est pas de toutes les façons une bonne manière de procéder). Bref je suis comme tout le monde, quand je vérifie les cahiers je me retrouve avec des pans de cours non copiés car ils s'arrêtent entre chaque lettre pour discuter avec leurs voisins !

Je ne lâche jamais les élèves 30 secondes avant, c'était interdit aussi dans tous les établissements où je me suis rendue. Ils sortent tous à la sonnerie (si ils ont fini de copier le cours) et un peu après si ils n'ont pas fini.

Et quand je n'ai pas cette raison de faire copier le cours, une minute avant la sonnerie, je dis "vous pouvez ranger, la rangée la plus silencieuse partira en premier" et ils savent que dès qu'un élève parle dans leur rangée, ils ne sortiront pas en premier.


_________________
2015-2016 : Première année contractuelle : sixièmes, cinquièmes.
2016-2017 : Deuxième année contractuelle : troisièmes, quatrièmes et cinquièmes.
2017-2018 : Troisième année contractuelle : sixièmes, cinquièmes.
2018-2019 : Quatrième année contractuelle : troisièmes, quatrièmes et sixièmes.
avatar
Babarette
Doyen

Re: Génération Z' : amis profs du secondaire, ils seront chez vous dans trois ans

par Babarette Hier à 13:11
@egomet a écrit:
@Babarette a écrit:Oui, c'est vrai. Je me suis vraiment posé des questions tant l'excuse revenait souvent. Soit j'avais des élèves particulièrement peu soigneux et soit menteurs, soit paranos, soit les élèves étaient vraiment atroces entre eux.

Bon, j'ai aussi vu un manuel qui avait manifestement pris un bain. "C'est pas ma faute", a dit l'élève. Bon, je ne juge pas, l'élève est peut-être tombé dans le fleuve avec son cartable, en glissant dans une flaque. Je n'ai jamais su ce qui était arrivé à ce malheureux manuel.


Comme disait Desproges: "C'est pas parce que je suis parano qu'ils ne sont pas tous après moi."


D'ailleurs, le complexe de persécution est souvent un cercle vicieux. A se méfier de tous, on se fait des vrais ennemis. Et si on a des ennemis, on a raison de se méfier.



Il y avait sans doute un peu de tout ça. Je crois sincèrement que tous mes sixièmes étaient en grande souffrance. Il y avait sûrement des vols véritables, c'est même certain. A force d'être volés, les élèves devenaient paranoïaques.

Mais ça n'empêche pas qu'ils étaient d'une immaturité impressionnante. Incapables de restreindre leur parole. "Madame, je peux aller aux toilettes, mon tampon va déborder?" a dit une gamine, bien fort. Mais enfin, un peu de retenue! Je suis sûre qu'elle n'a même pas voulu être provocante.
Et en termes d'autonomie... "Madame, madame, venez! Venez!" Qu'on s'occupe de moi, là, maintenant, tout de suite. Et tout le temps.

Provocation ou immense souffrance?

_________________
“Google peut vous donner 100 000 réponses, un bibliothécaire vous donne la bonne.” Neil Gaiman.

elephantrose lecteur
avatar
Dhaiphi
Sage

Re: Génération Z' : amis profs du secondaire, ils seront chez vous dans trois ans

par Dhaiphi Hier à 14:33
@Babarette a écrit:Provocation ou immense souffrance?
Avons-nous  la possibilité de nous poser la question ? Il parle à haute voix parce c'est un provocateur, il parle à voix haute parce qu'il est en souffrance. Objectivement, les résultat est le même et nous nous devons d'appliquer les mêmes sanctions pour garder un minimum crédibilité vis à vis des autres.

_________________
De toutes les écoles que j’ai fréquentées, c’est l’école buissonnière qui m’a paru la meilleure.  
[Anatole France]
J'aime les regretteurs d'hier qui voudraient changer le sens des rivières et retrouver dans la lumière la beauté d'Ava Gardner.
[Alain Souchon]
avatar
Kirth
Niveau 8

Re: Génération Z' : amis profs du secondaire, ils seront chez vous dans trois ans

par Kirth Hier à 15:16
D'ailleurs je ne sais pas pour vous, mais le carnet devient de plus en plus obsolète... C'est flagrant au niveau des absences écrites qui ne sont jamais justifiées du premier coup. Pour eux, les documents papier n'ont aucune valeur ?
avatar
egomet
Grand sage

Re: Génération Z' : amis profs du secondaire, ils seront chez vous dans trois ans

par egomet Hier à 16:34
@Babarette a écrit:
@egomet a écrit:
@Babarette a écrit:Oui, c'est vrai. Je me suis vraiment posé des questions tant l'excuse revenait souvent. Soit j'avais des élèves particulièrement peu soigneux et soit menteurs, soit paranos, soit les élèves étaient vraiment atroces entre eux.

Bon, j'ai aussi vu un manuel qui avait manifestement pris un bain. "C'est pas ma faute", a dit l'élève. Bon, je ne juge pas, l'élève est peut-être tombé dans le fleuve avec son cartable, en glissant dans une flaque. Je n'ai jamais su ce qui était arrivé à ce malheureux manuel.


Comme disait Desproges: "C'est pas parce que je suis parano qu'ils ne sont pas tous après moi."


D'ailleurs, le complexe de persécution est souvent un cercle vicieux. A se méfier de tous, on se fait des vrais ennemis. Et si on a des ennemis, on a raison de se méfier.



Il y avait sans doute un peu de tout ça. Je crois sincèrement que tous mes sixièmes étaient en grande souffrance. Il y avait sûrement des vols véritables, c'est même certain. A force d'être volés, les élèves devenaient paranoïaques.

Mais ça n'empêche pas qu'ils étaient d'une immaturité impressionnante. Incapables de restreindre leur parole. "Madame, je peux aller aux toilettes, mon tampon va déborder?" a dit une gamine, bien fort. Mais enfin, un peu de retenue! Je suis sûre qu'elle n'a même pas voulu être provocante.
Et en termes d'autonomie... "Madame, madame, venez! Venez!" Qu'on s'occupe de moi, là, maintenant, tout de suite. Et tout le temps.

Provocation ou immense souffrance?

Les deux peut-être bien.

Cela dit, il ne faut pas autoriser la souffrance à s'exprimer de cette manière-là.

_________________
Primum non nocere.
Sapientia vero ubi invenitur et quis est locus intellegentiae? Non est in me, non est mecum.


Mes livres, mes poèmes, quelques réflexions pédagogiques assez terre-à-terre: http://egomet.sanqualis.com/
avatar
celitian
Érudit

Re: Génération Z' : amis profs du secondaire, ils seront chez vous dans trois ans

par celitian Hier à 16:43
Un peu HS
Spoiler:
Le fait de parler est un comportement qui existe aussi chez des adultes. J'ai des élèves qui ont demandé à un collègue d'arrêter de parler tout le temps, de lui, car il les gênait pour faire leurs exercices.
Comme il ne peut pas se taire, en SDP c'est pareil, les élèves ont le droit d'écouter de la musique....
avatar
Babarette
Doyen

Re: Génération Z' : amis profs du secondaire, ils seront chez vous dans trois ans

par Babarette Hier à 17:23
J'ai envisagé de mettre de la musique en fond sonore pendant les exercices. Comme j'avais certains élèves qui étaient incapables de supporter le silence, je pensais que ça aurait pu au moins les calmer, tout en étant plus supportable pour tout le monde en terme de bruit. Et ils auraient découvert des choses. Je ne sais pas si mon idée aurait été bonne.

Pour ce qui est de la souffrance qui s'exprime... Il faut pouvoir agir intelligemment. Pour anecdote, j'ai déjà été punie en primaire pour avoir crié... De douleur. Un élève m'avait lancé un violent coup de pied dans la cheville, qui s'est tordue sous le choc. Qui a été privée de récréation pour avoir fait du bruit?
Un peu de réflexion n'aurait pas fait de mal à cette enseignante. C'est vrai, un cri, ça fait du bruit et ça dérange. Mais enfin, n'allez pas me dire que je n'aurais pas dû crier.

_________________
“Google peut vous donner 100 000 réponses, un bibliothécaire vous donne la bonne.” Neil Gaiman.

elephantrose lecteur
Contenu sponsorisé

Re: Génération Z' : amis profs du secondaire, ils seront chez vous dans trois ans

par Contenu sponsorisé
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum