Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
avatar
sansara
Modérateur

[Lettres] Enseigner différemment la littérature ?

par sansara le Sam 24 Fév 2018 - 12:52
Bonjour à tous,

En ces temps de réforme à tout va, je m'interroge sur la construction des programmes de français, en particulier au lycée.

Mes réflexions sembleront sans doute bien naïves à certains, et d'autres me diront peut-être que ce que j'envisage se pratiquait déjà auparavant, mais plusieurs points me tarabustent, surtout depuis que je compare les systèmes éducatifs français et italiens.

- Et si on abandonnait les séquences et groupements de textes décontextualisés, pour privilégier une étude chronologique de la littérature, vu que nos élèves n'ont plus aucun repère d'histoire littéraire, malgré toutes nos tentatives ? Je sais que certains le font, notamment en 2de (c'est aussi mon cas), mais je parle d'une progression plus générale, sur 2de et 1re, qui serait inscrite d'emblée dans les programmes (et non le fruit d'une réflexion personnelle de chaque enseignant).

- Et si on liait davantage les programmes de français et d'histoire ? Pas nécessairement sur tout, mais au moins dans les grandes lignes : le XVIIe siècle la même année, les Lumières en même temps, etc. C'est déjà partiellement le cas, mais pourrait-on étendre ces similitudes (c'est une vraie question, pas une volonté de polémiquer ni de me mettre à dos les collègues d'HG Wink) ?

- Je suppose que certains hurleront à la mort de la liberté pédagogique, c'est vrai que c'est l'une de nos spécificités et, comme vous, j'y tiens beaucoup, mais ne pourrait-on pas s'entendre sur un tronc commun d'œuvres à étudier au cours de la scolarité ? En Italie, tous les élèves étudient Dante, Boccace, Pétrarque, Italo Svevo... Vous me direz, nos élèves étudient quasiment tous Molière ou La Fontaine, c'est vrai, mais je pensais là encore à développer un peu plus ces œuvres "imposées". Loin de moi l'idée de vouloir relancer l'éternel débat sur la littérature patrimoniale, mais certains auteurs me paraissent incontournables au cours d'une scolarité.

Bon, j'ai peut-être redécouvert l'eau tiède tout en enfonçant des portes ouvertes, mais je suis curieuse de savoir ce que vous en pensez... Razz Et si vous avez d'autres propositions pour améliorer nos programmes actuels, n'hésitez pas !
avatar
Rabelais
Grand Maître

Re: [Lettres] Enseigner différemment la littérature ?

par Rabelais le Sam 24 Fév 2018 - 13:10
@sansara a écrit:Bonjour à tous,

En ces temps de réforme à tout va, je m'interroge sur la construction des programmes de français, en particulier au lycée.

Mes réflexions sembleront sans doute bien naïves à certains, et d'autres me diront peut-être que ce que j'envisage se pratiquait déjà auparavant, mais plusieurs  points me tarabustent, surtout depuis que je compare les systèmes éducatifs français et italiens.

- Et si on abandonnait les séquences et groupements de textes décontextualisés, pour privilégier une étude chronologique de la littérature, vu que nos élèves n'ont plus aucun repère d'histoire littéraire, malgré toutes nos tentatives ? Je sais que certains le font, notamment en 2de (c'est aussi mon cas), mais je parle d'une progression plus générale, sur 2de et 1re, qui serait inscrite d'emblée dans les programmes (et non le fruit d'une réflexion personnelle de chaque enseignant).

- Et si on liait davantage les programmes de français et d'histoire ? Pas nécessairement sur tout, mais au moins dans les grandes lignes : le XVIIe siècle la même année, les Lumières en même temps, etc. C'est déjà partiellement le cas, mais pourrait-on étendre ces similitudes (c'est une vraie question, pas une volonté de polémiquer ni de me mettre à dos les collègues d'HG Wink) ?

- Je suppose que certains hurleront à la mort de la liberté pédagogique, c'est vrai que c'est l'une de nos spécificités et, comme vous, j'y tiens beaucoup, mais ne pourrait-on pas s'entendre sur un tronc commun d'œuvres à étudier au cours de la scolarité ? En Italie, tous les élèves étudient Dante, Boccace, Pétrarque, Italo Svevo... Vous me direz, nos élèves étudient quasiment tous Molière ou La Fontaine, c'est vrai, mais je pensais là encore à développer un peu plus ces œuvres "imposées". Loin de moi l'idée de vouloir relancer l'éternel débat sur la littérature patrimoniale, mais certains auteurs me paraissent incontournables au cours d'une scolarité.

Bon, j'ai peut-être redécouvert l'eau tiède tout en enfonçant des portes ouvertes, mais je suis curieuse de savoir ce que vous en pensez... Razz Et si vous avez d'autres propositions pour améliorer nos programmes actuels, n'hésitez pas !
Sansara, c'est ce qui existait avant la réforme du collège et qui a été détruit.
Voilà, voilà. Laughing

Liste d'œuvre patrimoniales pour tous sur tout le cursus collège : lire à partir de la page 7
http://cache.media.education.gouv.fr/file/special_6/21/8/programme_francais_general_33218.pdf

_________________
Le temps ne fait rien à l'affaire, quand on est c., on est c.
avatar
Illiane
Niveau 9

Re: [Lettres] Enseigner différemment la littérature ?

par Illiane le Sam 24 Fév 2018 - 13:15
Certains de tes points étaient, il me semble, au coeur des programmes de collège (mais ça c'était avant Razz - edit : grillée par Rabelais ^^) : vision plus chronologique, lien lettres/HG... mais cela me semble plus difficile à mettre en place au lycée - ou peut-être que ça me barberait tout simplement de suivre une chronologie ^^ ; après, en première, j'essaie quand même de proposer un "panaché" pour évoquer des siècles et des mouvements littéraires différents par séquence. Je pense en tout cas qu'il y aurait au moins des problèmes avec les devoirs communs/bacs blancs dans cette perspective. Exemple : tiens, je veux commencer par la poésie du Moyen Âge et de la Renaissance (perspective chronologique), mais manque de bol l'objet d'étude du premier bac blanc sera le roman - or j'ai prévu de travailler sur L'Etranger... Et je ne parle même pas des TZR qui comme moi gèrent des bouts d'année et font comme ils peuvent ^^ ! En ce qui concerne la littérature patrimoniale, même si je suis assez d'accord avec toi sur l'importance d'une culture commune, cela me poserait un problème assez pratique : quand on donne des commentaires de texte sur des oeuvres patrimoniales en DM (ou même en DS !), une partie des élèves pompe sur internet, et ça, j'en ai ras la couette ; du coup j'essaie d'étudier des choses un peu en dehors des sentiers battus (en tout cas pour les DM)...
avatar
sansara
Modérateur

Re: [Lettres] Enseigner différemment la littérature ?

par sansara le Sam 24 Fév 2018 - 14:12
Merci pour vos réponses.

Rabelais, je n'ai enseigné qu'un an en collège (avant la réforme) donc je n'ai pas eu assez de temps pour me pencher sur l'ensemble des programmes (je n'avais qu'une 6e en français, le reste en latin). Mais du coup, pourquoi avoir changé cela ? Quel a été l'argument pédagogique invoqué (si tant est qu'il y en ait eu un...) ?

Illiane, je comprends tout à fait qu'on puisse vouloir garder sa liberté pédagogique. Effectivement, le problème des sujets de devoirs communs se pose si tout le monde ne fait pas la même chose (ou à peu près) dans le même ordre. Si l'on impose une progression commune, et je sais que beaucoup y sont opposés, pour des raisons parfaitement légitimes, ça fonctionne mieux.
Pour les TZR, là encore, si tout le monde suit une progression chronologique, ça me paraît plus facile de s'adapter et de s'échanger des cours.
Enfin, pour les sujets de DM / DS sur Internet, je comprends aussi tes réticences, mais on peut peut-être s'adapter, soit en donnant comme tu le fais des textes peu étudiés (ce qui n'empêche pas d'étudier une œuvre patrimoniale à côté) soit en changeant de mode d'évaluation. Un collègue, par exemple, a de bons résultats en donnant le texte à préparer à l'avance à ses élèves. Ils peuvent utiliser tous les supports qu'ils souhaitent, y compris Internet. Le jour du DS, ils n'ont droit à rien, seulement le texte vierge, et leur copie, et ils rédigent. Bien sûr, pour ceux qui seront allés chercher ailleurs, l'analyse ne sera pas entièrement personnelle, mais les bons élèves auront au moins fait l'effort de se l'approprier, et les mauvais n'auront généralement pas pris la peine de chercher quoi que ce soit.

Bon, après, je me pose toutes ces questions, mais je suis la première à préférer le programme de 1re actuel par rapport à celui des 2des, précisément parce que je trouve qu'il est moins contraignant. Comme quoi... Razz
avatar
Haworthia
Niveau 3

Re: [Lettres] Enseigner différemment la littérature ?

par Haworthia le Sam 24 Fév 2018 - 14:26
Aucun argument pédagogique ne nous a été donné pour tout détruire  grâce  à cette nouvelle réforme qui se voulait "novatrice"  et  grâce  à laquelle on allait enfin" instaurer l'équité" en faisant tomber les barrières entre les "apprenants experts" (interdit de dire que ce sont de bons élèves, c 'est trop "stigmatisant pour les autres") et le reste des élèves. Bref, les idéologues sont  entrés en action, et depuis, je pleure comme beaucoup de mes collègues...

Au bout du compte, nous avons perdu des heures d'enseignement dans notre discipline, et depuis l'année dernière je me retrouve avec cinq classes au lieu de quatre pour boucler mon service .Vu comme ça, si l 'on se place du point de vue de nos "élites", ça vaut tous les arguments
avatar
Aphrodissia
Grand sage

Re: [Lettres] Enseigner différemment la littérature ?

par Aphrodissia le Sam 24 Fév 2018 - 14:40
Pour le collège, on a quitté la chronologie pour se rapprocher de grandes thématiques qui doivent mieux préparer à ce qui se fait en lycée (parole d'IPR).
Je ne trouve pas qu'on doive faire sa progression en fonction du DC: ça devrait être l'inverse. Et s'il ne s'accorde pas avec ma progression, eh bien je prépare mon propre sujet. (J'ai vu mes collègues de maths faire ça cette année: une partie d'exercices commune et une autre en fonction des chapitres traités par chacun: j'ai été impressionnée par tant de sagesse).
J'aime bien, Sansara, la méthode de ton collègue: chercher, se documenter, pourquoi pas, et après être obligé d'utiliser sa mémoire. La prof de français de mon fils fait ça aussi (d'ailleurs, il n'est pas très dégourdi, le fiston: il n'a pas encore pensé à aller pomper sur Internet, je le vois passer des heures sur son texte). Je crois que je vais tester.

- Et si on abandonnait les séquences et groupements de textes décontextualisés, pour privilégier une étude chronologique de la littérature, vu que nos élèves n'ont plus aucun repère d'histoire littéraire, malgré toutes nos tentatives ? Je sais que certains le font, notamment en 2de (c'est aussi mon cas), mais je parle d'une progression plus générale, sur 2de et 1re, qui serait inscrite d'emblée dans les programmes (et non le fruit d'une réflexion personnelle de chaque enseignant).
Est-ce que - et c'est une question que je pose - c'est compatible avec le programme tel qu'il est présenté? Est-ce que les élèves se retrouveraient dans ce grand panorama de la littérature? Je dis ça, mais j'ai moi-même du mal à construire des GT diachroniques et, à part pour l'OE "réécritures" je n'en vois pas toujours l'intérêt.
Ceci dit, je ne suis pas non plus satisfaite de ce que je fais en 1e. C'est ma première année au lycée et je tâtonne pas mal, j'essaie de trouver comment être efficace, comment faire lire et comprendre et être capable de parler de ce qu'on lit: c'est très difficile.
Je ne t'aide pas beaucoup, je crois. Wink

_________________
Et me fault par couverture / Chanter quant mon cuer souspire / Et faire semblant de rire ; / Mais Dieux scet ce que j'endure ; /Je ne sais comment je dure.
avatar
sansara
Modérateur

Re: [Lettres] Enseigner différemment la littérature ?

par sansara le Sam 24 Fév 2018 - 14:54
@Haworthia a écrit:Aucun argument pédagogique ne nous a été donné pour tout détruire  grâce  à cette nouvelle réforme qui se voulait "novatrice"  et  grâce  à laquelle on allait enfin" instaurer l'équité" en faisant tomber les barrières entre les "apprenants experts" (interdit de dire que ce sont de bons élèves, c 'est trop "stigmatisant pour les autres") et le reste des élèves. Bref, les idéologues sont  entrés en action, et depuis, je pleure comme beaucoup de mes collègues...

C'est bien ce que je pensais. Bon, espérons qu'ils reviennent à plus de sagesse à la prochaine réforme (oui, je sais, c'est un espoir naïf !).


@Aphrodissia a écrit:Pour le collège, on a quitté la chronologie pour se rapprocher de grandes thématiques qui doivent mieux préparer à ce qui se fait en lycée (parole d'IPR).
Je ne trouve pas qu'on doive faire sa progression en fonction du DC: ça devrait être l'inverse. Et s'il ne s'accorde pas avec ma progression, eh bien je prépare mon propre sujet. (J'ai vu mes collègues de maths faire ça cette année: une partie d'exercices commune et une autre en fonction des chapitres traités par chacun: j'ai été impressionnée par tant de sagesse).
J'aime bien, Sansara, la méthode de ton collègue: chercher, se documenter, pourquoi pas, et après être obligé d'utiliser sa mémoire. La prof de français de mon fils fait ça aussi (d'ailleurs, il n'est pas très dégourdi, le fiston: il n'a pas encore pensé à aller pomper sur Internet, je le vois passer des heures sur son texte). Je crois que je vais tester.

- Et si on abandonnait les séquences et groupements de textes décontextualisés, pour privilégier une étude chronologique de la littérature, vu que nos élèves n'ont plus aucun repère d'histoire littéraire, malgré toutes nos tentatives ? Je sais que certains le font, notamment en 2de (c'est aussi mon cas), mais je parle d'une progression plus générale, sur 2de et 1re, qui serait inscrite d'emblée dans les programmes (et non le fruit d'une réflexion personnelle de chaque enseignant).
Est-ce que - et c'est une question que je pose - c'est compatible avec le programme tel qu'il est présenté? Est-ce que les élèves se retrouveraient dans ce grand panorama de la littérature? Je dis ça, mais j'ai moi-même du mal à construire des GT diachroniques et, à part pour l'OE "réécritures" je n'en vois pas toujours l'intérêt.
Ceci dit, je ne suis pas non plus satisfaite de ce que je fais en 1e. C'est ma première année au lycée et je tâtonne pas mal, j'essaie de trouver comment être efficace, comment faire lire et comprendre et être capable de parler de ce qu'on lit: c'est très difficile.
Je ne t'aide pas beaucoup, je crois. Wink

Si si, tu m'aides beaucoup, c'est en se posant des questions qu'on avance, justement, donc c'est très intéressant d'échanger ! Wink
Je suis assez d'accord pour le devoir commun, on peut aussi décider de faire chacun son sujet, ou de diviser l'équipe selon les choix de chacun (chez nous, on est une quinzaine en lettres, suffisamment pour qu'on puisse se répartir, si besoin, autour de 2 ou 3 sujets différents).
Pour la chronologie 2de / 1re, pour l'instant ça ne fonctionne pas, dans la mesure où les OE en 1re sont très larges (par exemple ceux sur la poésie ou l'argumentation). En soi, c'est très bien, mais du coup c'est à la libre appréciation de l'enseignant, qui peut tout à fait repartir en arrière. Et puis, comme en 2de, les élèves voient théoriquement la poésie jusqu'au surréalisme, ça laisse peu de possibilités derrière si on respecte la chronologie, surtout que la poésie contemporaine me paraît souvent hors de leur portée.

En fait, le programme actuel ne me satisfait pas vraiment, alors je cherche des pistes pour établir un programme "idéal" (même si je sais bien qu'il sera difficile d'arriver à un consensus).
Contenu sponsorisé

Re: [Lettres] Enseigner différemment la littérature ?

par Contenu sponsorisé
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum