les "dys"

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

les "dys"

Message par Golou le Ven 29 Aoû 2008 - 17:06

j'ai vu ce matinla responsable collège qui m'a dite que dans ma classe de 6e j'ai un "dyslexique" (donc ça je connais!) et un "dyspraxique" (je suis même pas sûre de l'orthographe). C'est un problème coordination je crois? bref si quelqu'un a des infos merci d'avance!!! Sleep

_________________
La curiosité est une belle qualité... n'est-ce pas?...

mon blog cuisine http://lecrocus.canalblog.com
le blog de ma fille http://laviedenora.canalblog.com

Golou
Expert


Revenir en haut Aller en bas

Re: les "dys"

Message par Invité23 le Ven 29 Aoû 2008 - 17:20

Dysfonctionnement, dysorthographie... C'est à la mode en ce moment, ces tournures quelque peu euphémiques, pour des problèmes souvent difficiles à résoudre à notre échelle seule.

http://www.dyspraxie.info/scolarite.htm

Invité23
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: les "dys"

Message par Golou le Ven 29 Aoû 2008 - 17:24

merci... ça va être simple ça encore!!! furieux

_________________
La curiosité est une belle qualité... n'est-ce pas?...

mon blog cuisine http://lecrocus.canalblog.com
le blog de ma fille http://laviedenora.canalblog.com

Golou
Expert


Revenir en haut Aller en bas

Re: les "dys"

Message par littleJulie le Sam 30 Aoû 2008 - 8:46

tu as les 2 dans la même classe ? c'est pas un cadeau qu'on te fait...
La dyspraxie est effectivement un trouble de la coordination, qui se traduit entre autre, par une très grande difficulté à former les lettres... je crois que j'ai des info là-dessus, mais je dois les chercher. Ca me donnera l'occasion de ranger mon bureau.

littleJulie
Niveau 10


Revenir en haut Aller en bas

Re: les "dys"

Message par LM le Sam 30 Aoû 2008 - 9:01

Je crois que l'élève que j'ai eu cette année, à mon retour de congé mat', souffrait de dyspraxie, de dyslexie et un autre truc moteur...dont je ne sais plus le nom. Tout ce que je sais c'est qu'il avait une table spéciale inclinée pour écrire, une aide-auxiliaire qui venait en cours avec lui (enfin pas toujours là...) et en fait on changeait de salle pour pouvoir laisser la table encombrante à un endroit particulier....

Voilà, personne ne m'a donné de consignes particulières, j'ai rencontré la maman plusieurs fois et elle est même venue dans mon cours une fois pour voir comment ça se passait.
Mais finalement, je me dis que je ne suis toujours pas au point sur ces problèmes de "dys" et surtout je ne savais pas comment faire...pas d'aide....

LM
Grand Maître


Revenir en haut Aller en bas

Re: les "dys"

Message par cathemis le Sam 30 Aoû 2008 - 9:39

Au fait, comment noter un enfant dyslexique en français ? Faites-vous des dictées à QCM (comme au brevet) ? Ne comptez-vous pas l'ortho. dans les rédactions ? J'aurai aussi un élève dyslexique en 6ème et je ne voudrais surtout pas faire d'erreurs.

cathemis
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: les "dys"

Message par LM le Sam 30 Aoû 2008 - 9:43

J'ai eu plusieurs dyslexiques en 6ème, 5ème et 4ème. Le médecin scolaire ne m'a guère aidée, la psychologue non plus....alors j'ai décrété que je les noterais comme les autres (rédaction dictée...), en fait tu repères facilement les erreurs dûes à la dyslexie (inversion de "t" et "d", "v" et "f"...). Je ne comptais pas ces erreurs, je les soulignais,l'élève les recopiaient sans faute et très souvent même,leurs parents leur faisaient copier les mots aux syllables inversées...

Par contre, toutes les autres erreurs étaient comptabilisées comme prévu, ces élèves en dificulté s'arrêtaient avant, ne faisaient pas la dictée en entier par exemple.
J'ai beaucoup travaillé avec les parents et l'orthophoniste que j'ai pi joindre à plusieurs reprises par téléphone et mail.

Voilà!

LM
Grand Maître


Revenir en haut Aller en bas

Re: les "dys"

Message par Invité le Sam 30 Aoû 2008 - 9:48

J'ai eu un dyspraxique en classe au collège il y a trois ans. Il avait un interlocuteur à la maison du Handicap et son PAI lui permettait d'avoir un ordi portable à disposition. Il ne pouvait pas former ses lettres correctement (le premier jour je ne savais rien, j'ai cru qu'il se moquait de moi sur sa fiche).
Pour résumer ces élèves n'acquièrent pas les automatismes. C'est pareil pour l'écriture et pour l'habillage par exemple. À chaque fois, c'est comme s'il devait tout réapprendre... il doit faire l'effort de se dire "je dois faire comme ci et comme ça" et d'appliquer cela... d'où un enfant vite épuisé et souvent absent (enfin celui que j'ai eu en classe c'était ça).
Bon courage !!!!!

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: les "dys"

Message par littleJulie le Sam 30 Aoû 2008 - 10:48

Normalement, l'élève doit être suivi, avec un PAI (projet d'accueil individualisé, je crois), où tu peux avoir un aperçu de l'étendue de la dyspraxie, les mesures prises habituellement (ex. : police et taille des caractères la plus adaptée, capacité d'écriture, etc.) ou un PPS (plan personnalisé de scolarisation)

La dyspraxie est une anomalie de la planification et de l'automatisation des gestes volontaires

En collège :
- l'enfant doit disposer d'un ordinateur portable. Eviter de changer de salle à chaque cours.
- limiter la prise de note par écrit (préférer photocopies et scanner)
- dispenser la réalisation de cartes, schémas, dessins, mais être exigent à l'oral, sur la qualité des apprentissages (ils ont généralement une très bonne mémoire), l'expression écrite, les langues, la culture générale.
- aider l'enfant à la gestion du cahier de texte et des différents classeurs et manuels, lui mettre au point une méthode d'organisation.

Pour l'enfant dyspraxique, gérer laborieusement le contrôle du dessin des lettres est une tâche qui absorbe toute son attention, en lui laissant que peu de disponibilité pour gérer simultanément d'autres informations plus conceptuelles : écouter ce qui est dit, faire attention à l'orthographe...

Source : Dr Michel Mazeau, Association LADAPT-Ordener

Si nécessaire, je peux taper le doc en entier.

littleJulie
Niveau 10


Revenir en haut Aller en bas

Re: les "dys"

Message par Hermione0908 le Sam 30 Aoû 2008 - 20:23

goloumine a écrit:j'ai vu ce matinla responsable collège qui m'a dite que dans ma classe de 6e j'ai un "dyslexique" (donc ça je connais!) et un "dyspraxique" (je suis même pas sûre de l'orthographe). C'est un problème coordination je crois? bref si quelqu'un a des infos merci d'avance!!! Sleep

Lors de mon année de stage, j'ai eu un élève atteint de dyspraxie visuo-spatiale. En français dans le texte, cela signifie qu'il ne pouvait pas écrire (ou alors à peine quelques mots, après, cela devenait illisible), et qu'il avait des problèmes de visualisation dans l'espace, et aussi de concentration.

En classe, il utilisait systématiquement un ordinateur portable et était assisté dans tous ses cours par une AVS (Assistante de Vie Scolaire). La plus grosse difficulté consistait à lui fournir des documents adaptés (écrits en très gros et les polys systématiquement en A3) et à lui faire également une évaluation adaptée (il ne pouvait pas fournir la même masse de travail en 1 h de devoir que les autres, à cause notamment du fait de taper à l'ordinateur, même s'il se débrouillait plutôt pas mal). En évaluation de fin de séquence, je lui donnais souvent une partie du texte que je donnais aux autres avec les questions s'y référant et je le notais sur 13, sur 15... au lieu de le noter sur 20, et le logiciel sur lequel nous rentrions nos notes les convertissaient sur 20. En dictée, il n'avait que 2 ou 3 phrases et pendant la phase de relecture des autres, je venais le voir pour affiner ma dictée première.
La difficulté vient aussi de l'étude d'œuvres intégrales. L'ergothérapeute m'avait conseillé d'établir autant que faire se peut mon programme en fonction des œuvres disponibles en livre-audio (ça devient de plus en plus à la mode d'ailleurs). Il ne pouvait pas lire seul, ou très peu, c'était sa mère ou son avs qui lui lisaient à haute voix.
N'hésite pas à le faire participer à l'oral très souvent, afin de mobiliser son attention et sa concentration.
Et l'un des autres points important est la rencontre avec la famille. Si ton établissement n'organise pas de réunions régulières avec tous les intervenants qui suivent le gamin et l'élève (moi, je n'ai pas eu ce problème, c'était très bien géré), prends les choses en main et téléphone ou rencontre régulièrement au moins les parents.
Et surtout, n'oublie pas d'avoir une clef USB en état de marche pour pouvoir lui transférer les documents et pouvoir récupérer ses devoirs.

Le collège où j'enseignais possédait une UPI (Unité Pédagogique d'Intégration) où les élèves atteints de handicaps étaient suivis par toute une équipe, de l'enseignant spécialisé à l'ergothérapeute. Ça aide sacrément en cas de question ou de problème avéré de pouvoir se référer à des gens spécialisés dans le domaine du handicap.

Si tu veux, envoie-moi ton adresse mail en mp, et je t'enverrai les documents que j'ai sur la dyspraxie.

Hermione0908
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: les "dys"

Message par Bérilune le Mar 26 Mai 2009 - 8:11

Je fais faire les dictées normalement à mes élèves dyslexiques, mais je ne compte pas les fautes lexicales.

Bérilune
Niveau 5


Revenir en haut Aller en bas

Re: les "dys"

Message par couette le Mar 26 Mai 2009 - 12:31

je divise la longueur de leur dictée par deux, pour les rédacs, je les previens que je n'évalue l'orthographe que sur les 6-8-10 premières lignes ( en fonction de leur handicap), deux fois par an , je fais une dictée inversée ( je n'enlève pas de points pour les fautes, mais je compte un point pour tout mot juste, déterminant compris, un peu prise de t^te pour les calculs mais valorisant pour eux...) , je ne m'acharne pas à coller du rouge sur toutes leurs fautes d'orth. dans les controles de gramm ou de lecture, j'essaie de les évaluer à l'oral au maximum....
Voici quelques pistes!

couette
Niveau 8


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum