Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
lessismore
lessismore
Je viens de m'inscrire !

Reconversion/ré-orientation Professeur Stagiaire Empty Reconversion/ré-orientation Professeur Stagiaire

par lessismore le Lun 30 Avr 2018 - 13:25
Bonjour à tous, ravi de vous rencontrer. Je viens de m'inscrire j'espère donc que je poste au bon endroit.

Mon problème est assez explicite. Ça fait plusieurs mois que je contemple une 'reconversion'--je mets entre parenthèses car je ne suis que stagiaire--et je voulais avoir un avis. En fait le fait que je veuille quitter l'EN dans un futur proche est décidé. J'avais même proposé ma démission à ma principale en début d'année mais on m'avait dit que c'était trop hatif et que finir l'année serait plus enrichissant aussi bien professionellement que financièrement.

Donc j'ai continué et je dois avouer que j'ai su reprendre le fil. J'ai appris à gérer mon edt, à ne pas trop en faire et ça m'a plu. Je me suis senti mieux mes bilans étaient plutôt bons. Mais toujours est-il que malgré tout, je ne me sens pas à ma place dans ce métier. J'ai toujours été introverti, et peu dans la confrontation et le relationel. Mais passionné par l'anglais. L'enseignement me paraissait la seule sortie valable. J'ai donc eu mon CAPES à ma grande surprise en juillet.

Honnêtement j'ai un peu honte de me plaindre car j'ai eu un établissement relativement sympathique, proche de mon domicile, des tutrices géniales, et des inspecteurs à l'écoute, mais je n'ai pas eu d'épiphanie. Je me sens pas professeurs. J'aime mes élèves (sauf les 4ème grrr) mais je n'ai pas la discipline ni la pédagogie pour les aider à devenir meilleurs et le métier en lui-même ne me rend pas heureux. Bien sûr je suis loin du burn-out, la paie est bonne et les horaires ne sont pas lourdes mais je serais prêt à revenir à un smic et à du 35-40h pour ne pas à avoir de telles responsabilités, une telle organisation et une frontière poreuse entre le travail et la vie privée.
Je suis incapable de gérer ça de manière optimale sans me retrouver avec des preps et corrections de dernière minute. Je me dis aussi que si je ne me plais pas dans mon collège plutôt aisé alors que va-t-il se passer si je suis en REP.

Je me console en me disant que j'ai réussi le CAPES et suis allé au bout de l'année. Mais c'est dommage de perdre l'emploi le concours et recommencer à zéro. Ma question principale est quelle serait la forme la plus rapide et optimale de reconversion pour moi? C'est trop tard pour parcoursup et je ne sais pas si je serais capable de me financer une année sans revenus.

Merci d'avance pour votre aide.
lamorduedhistoire25
lamorduedhistoire25
Niveau 5

Reconversion/ré-orientation Professeur Stagiaire Empty Re: Reconversion/ré-orientation Professeur Stagiaire

par lamorduedhistoire25 le Lun 30 Avr 2018 - 15:54
Bonjour à toi. D'abord personne ne pourra te dire dans quelle voie tu dois t'orienter. Personne ne peut entamer la réflexion sur ton avenir à ta place. En revanche tu peux effectuer un bilan de compétences pour savoir où tu en es. Mais je ne sais pas si tu es éligible puisqu'il faut notamment 5 années d'activité professionnelle dont 12 mois dans la même entreprise pour en bénéficier.

Voici les informations sur le bilan : http://travail-emploi.gouv.fr/formation-professionnelle/evoluer-professionnellement/article/le-bilan-de-competences

Sinon tu as une association qui accompagne les enseignants dans leur reconversion. Voici leur site : https://www.apresprof.org/

Et ici un site sur la reconversion proprement dite avec des témoignages d'enseignants mais aussi bien d'autres : http://www.toutpourchanger.com/profs-et-instits-quest-ce-qui-les-incite-a-changer-de-metier/

http://www.toutpourchanger.com/category/reconversion/reconversion-des-enseignants/
Fenrir
Fenrir
Niveau 10

Reconversion/ré-orientation Professeur Stagiaire Empty Re: Reconversion/ré-orientation Professeur Stagiaire

par Fenrir le Lun 30 Avr 2018 - 17:41
Tout le monde n'a pas non plus d'épiphanie ou une vocation chevillée au corps.

L'enseignement n'est, après tous, qu'une profession, même si elle a ses spécificités. Le considérer comme tel ne fera pas forcément de toi un mauvais enseignant, tout comme avoir la vocation ne t'assureras pas d'en être un bon. D'ailleurs les derniers problèmes que tu évoques sont on ne peu plus naturels pour un enseignant stagiaire (je parle d'un vrai stagiaire, pas d'un contractuel qui a dix ans d'ancienneté et qui a eu l'interne), certains ont encore ces difficultés de manière régulière voir constantes longtemps après leur entrée dans le métier.


Si j'ai un conseil à te donner, et il n'a pas grand chose à voir avec l'enseignement, finalement, c'est de continuer le temps d'affiner ton projet et de mettre de l'argent de côté. Se renseigner sur les modalités de radiation des cadres est nécessaire, mais je crains que ça prenne de toute façon du temps.

_________________
À quoi bon mettre son pédigrée, on est partis pour 40 ans
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum