Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
avatar
ysabel
Devin

Un conte fantastique court

par ysabel le Dim 2 Sep 2018 - 21:57
Je commence l'année en seconde avec des contes de Perrault. Pour faire la distinction merveilleux/fantastique je cherche un conte fantastique court et je me sens à court d'idées…

En auriez-vous plus que moi ?

_________________
« vous qui entrez, laissez toute espérance ». Dante

« Il vaut mieux n’avoir rien promis que promettre sans accomplir » (L’Ecclésiaste)
zigmag17
Niveau 4

Re: Un conte fantastique court

par zigmag17 le Dim 2 Sep 2018 - 22:02
Les "Contes glacés"de Sternberg je crois (si je n'écorche pas son nom) sont très bien: courts, déroutants, intéressants; dans un autre style je fais parfois lire à mes élèves "La main passe" de Topor, ils aiment bien en général. Autre piste: des contes fantastiques de H. Troyat, par exemple "Faux marbre", ou bien dans le même recueil (librio, 2 euros!) l'histoire d'une manucure qui fait une étrange rencontre... (le titre m'échappe, là tout de suite).
Je travaille en LP, je ne sais pas si cela pourrait convenir pour tes élèves.
avatar
Lefteris
Empereur

Re: Un conte fantastique court

par Lefteris le Dim 2 Sep 2018 - 22:05
@ysabel a écrit:Je commence l'année en secondes avec des contes de Perrault. Pour faire la distinction merveilleux/fantastique je cherche un conte fantastique court et je me sens à court d'idées…

En auriez-vous plus que moi ?
Sur l'Eau de Maupassant. Tout est fantastique  pour le narrateur ( au sens propre, dérivé de  "phantazein")  jusqu'à la chute, en deux lignes,  qui fait retomber dans l'univers réel. Il est ainsi facile de montrer que le merveilleux est un univers accepté par le lecteur comme tel, et que le  fantastique n'est qu'une question de perception, d'angle de vue.  La nouvelle fait six ou sept pages en poche, ce n'est pas usant à lire.
Tes secondes n'ont pas vu ça aux alentours de la 4e ?

_________________
"La réforme [...] c'est un ensemble de décrets qui s'emboîtent les uns dans les autres, qui ne prennent leur sens que quand on les voit tous ensemble".
(F. Robine , penseure moderne,  dans son cours sur sa réforme, expliquant comment le piège s'est progressivement mis en place depuis 2013, par la stratégie du puzzle).

« Tant qu’il y aura des hommes qui n’obéiront pas à leur raison seule, le genre humain restera partagé en deux classes : celles des hommes qui raisonnent et celles des hommes qui croient, celle des maîtres et celle des esclaves ».Condorcet (autre penseur, mais ancien et périmé)
avatar
ysabel
Devin

Re: Un conte fantastique court

par ysabel le Dim 2 Sep 2018 - 22:27
@Lefteris a écrit:
@ysabel a écrit:Je commence l'année en secondes avec des contes de Perrault. Pour faire la distinction merveilleux/fantastique je cherche un conte fantastique court et je me sens à court d'idées…

En auriez-vous plus que moi ?
Sur l'Eau de Maupassant. Tout est fantastique  pour le narrateur ( au sens propre,  dérivé de  "phantazein")  jusqu'à la chute, en deux lignes,  qui fait retomber dans l'univers réel. Il est ainsi facile de montrer que le merveilleux est un univers accepté par le lecteur comme tel, et que le  fantastique n'est qu'une question de perception, d'angle de vue.  La nouvelle fait six ou sept pages en poche, ce n'est pas usant à lire.
Tes secondes n'ont pas vu ça aux alentours de la 4e ?

Mouarf ! comme s'ils allaient s'en souvenir…

Effectivement, cette nouvelle est bien.

_________________
« vous qui entrez, laissez toute espérance ». Dante

« Il vaut mieux n’avoir rien promis que promettre sans accomplir » (L’Ecclésiaste)
avatar
banou95
Niveau 9

Re: Un conte fantastique court

par banou95 le Dim 2 Sep 2018 - 23:11
Je pense à "l'intersigne" de Villiers de L'IsleAdam, moins connu que Maupassant, assez sombre style Poe.
avatar
Philéa
Niveau 1

Re: Un conte fantastique court

par Philéa le Lun 3 Sep 2018 - 0:07
Le portrait ovale de Poe ?
La main d'écorché de Maupassant ?
Les deux, assez saisissantes et brèves, passent bien auprès des élèves.
avatar
henriette
Médiateur

Re: Un conte fantastique court

par henriette le Lun 3 Sep 2018 - 1:53
La Peur de Maupassant (attention il y en a deux qui ont le même titre, je parle de celle qui est vraiment très courte, avec un voyageur qui passe la nuit dans la maison d'un garde-chasse hanté par le fantôme d'un homme qu'il a tué).
Elle permet de bien cerner l'importance du doute dans la mise en oeuvre du fantastique.
Tu la donnes d'abord sans le dernier paragraphe (qui donnes une explication rationnelle), puis tu le distribues. Je dois l'avoir dans mon ordi si besoin.

_________________
"Il n'y a que ceux qui veulent tromper les peuples et gouverner à leur profit qui peuvent vouloir retenir les hommes dans l'ignorance."
avatar
fifi51
Habitué du forum

Re: Un conte fantastique court

par fifi51 le Lun 3 Sep 2018 - 7:35
Peut-être un conte d'Hoffman tiré des contes fantastiques, mais je les ai lus il y a longtemps et je ne m'en souviens plus.

_________________
Oui, j'ai un clavier Fisher Price pour l'instant !
avatar
ysabel
Devin

Re: Un conte fantastique court

par ysabel le Lun 3 Sep 2018 - 9:20
Merci de vos réponses ! Je vais prendre Sur l'eau et garder le reste de vos propositions pour une autre année.

_________________
« vous qui entrez, laissez toute espérance ». Dante

« Il vaut mieux n’avoir rien promis que promettre sans accomplir » (L’Ecclésiaste)
avatar
ysabel
Devin

Re: Un conte fantastique court

par ysabel le Lun 3 Sep 2018 - 9:21
@zigmag17 a écrit:Les "Contes glacés"de Sternberg je crois (si je n'écorche pas son nom) sont très bien: courts, déroutants, intéressants; dans un autre style je fais parfois lire à mes élèves "La main passe" de Topor, ils aiment bien en général. Autre piste: des contes fantastiques de H. Troyat, par exemple "Faux marbre", ou bien dans le même recueil (librio, 2 euros!) l'histoire d'une manucure qui fait une étrange rencontre... (le titre m'échappe, là tout de suite).
Je travaille en LP, je ne sais pas si cela pourrait convenir pour tes élèves.

Je leur fais lire en cursive 188 contes à régler de Sternberg.

_________________
« vous qui entrez, laissez toute espérance ». Dante

« Il vaut mieux n’avoir rien promis que promettre sans accomplir » (L’Ecclésiaste)
zigmag17
Niveau 4

Re: Un conte fantastique court

par zigmag17 le Lun 3 Sep 2018 - 18:53
Smile Smile
avatar
Lefteris
Empereur

Re: Un conte fantastique court

par Lefteris le Lun 3 Sep 2018 - 22:19
@ysabel a écrit:Merci de vos réponses ! Je vais prendre Sur l'eau et garder le reste de vos propositions pour une autre année.
Je suis content de n'avoir pas que des idées alac araignée

_________________
"La réforme [...] c'est un ensemble de décrets qui s'emboîtent les uns dans les autres, qui ne prennent leur sens que quand on les voit tous ensemble".
(F. Robine , penseure moderne,  dans son cours sur sa réforme, expliquant comment le piège s'est progressivement mis en place depuis 2013, par la stratégie du puzzle).

« Tant qu’il y aura des hommes qui n’obéiront pas à leur raison seule, le genre humain restera partagé en deux classes : celles des hommes qui raisonnent et celles des hommes qui croient, celle des maîtres et celle des esclaves ».Condorcet (autre penseur, mais ancien et périmé)
Contenu sponsorisé

Re: Un conte fantastique court

par Contenu sponsorisé
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum