Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
avatar
erotokritos
Niveau 3

Est-ce qu'enseigner les lettres classiques a encore de l'avenir ? Empty Est-ce qu'enseigner les lettres classiques a encore de l'avenir ?

par erotokritos le Jeu 17 Jan 2019 - 10:48
Bonjour à tous
J'ai volontairement choisi un titre choc en esperant recueuillir de precieux conseils.
j'ai enseigné le latin et l'histoire-géographie comme remplaçant il y a plusieurs années dans un collège et cela s'était très bien passé. Cela fait presque 5 ans que je travaille dans un autre secteur avec un CDI mais je cherche à me reconvertir. Mon beau-frère m'a sollicité pour donner des cours de latin dans son collège car le professeur est en arrêt maladie,il m'a d'ailleurs dit qu'en début d'année il y avait eu un tri sur dossier car il y avait trop d'élèves pour faire du latin. (Malheureusement pour cette année, les horaires ne me permettent pas d'assurer ce replacement de 5 h)Mais les réformes en cours et les discussions sur ce forum me laissent à penser que ce serait la fin du latin. Qu'en pensez-vous ? j'ai très envie de d'enseigner le latin et le grec (mais un peu moins le français je le reconnais). L'histoire-géo maurait aussi beaucoup plu : est-ce que aujourd'hui vous me conseilleriez de m'investir à nouveau pour enseigner le latin - grec et à terme de passer les concours de lettres classiques (ma passion d'étudiant )ou bien est-ce que comme le laissent penser certaines discussions sur ce forum les lettres classiques nont plus d'avenir?
Autre question un remplacment en histoire et latin me convenait bien. Croyez vous dans ce cas qu' en passant le concours en histoire on peut faire les heures de latin?
Je vous demande pardon si mes questions sont un peu stupides ou frontales, je ne connais pas assez bien le milieu de l'enseignement des lettres...
Je ne veux choquer personne.
Merci dd votre réponse.


Dernière édition par Thalia de G le Ven 18 Jan 2019 - 4:21, édité 2 fois (Raison : Orth grammaticale dans le titre + typo.)

_________________
Audaces fortuna juvat
avatar
pseudo-intello
Fidèle du forum

Est-ce qu'enseigner les lettres classiques a encore de l'avenir ? Empty Re: Est-ce qu'enseigner les lettres classiques a encore de l'avenir ?

par pseudo-intello le Jeu 17 Jan 2019 - 16:24
En ce moment, ça ne sent pas bon, en effet.

Ceci dit, ça fait des décennies que le décès du latin est annoncé, et force est de constater qu'il bouge toujours (le grec est presque achevé, en revanche). A court et moyen terme, il va falloir continuer à se battre pour nos options. Après, la vie est longue (et il me reste 30 ans à tirer) Very Happy .
avatar
Césarion
Niveau 3

Est-ce qu'enseigner les lettres classiques a encore de l'avenir ? Empty Re: Est-ce qu'enseigner les lettres classiques a encore de l'avenir ?

par Césarion le Jeu 17 Jan 2019 - 17:19
Bonjour, voici la réponse à l'une de tes questions (source Eduscol ) :

"Une certification complémentaire en « Langues et cultures de l’Antiquité » comportant deux options est créée à partir de la session 2018.

La note de service n° 2018-041 du 19 mars 2018 informant de la création d’une nouvelle certification complémentaire dans le secteur disciplinaire « Langues et cultures de l’Antiquité » est parue au Bulletin officiel n° 12 du 22 mars 2018.

Cette certification complémentaire comporte deux options, grec et latin, et s’adresse aux enseignants du second degré des disciplines lettres modernes, histoire et géographie, philosophie et langues vivantes étrangères qui souhaitent faire reconnaître des compétences particulières dans l’enseignement des langues et cultures de l’Antiquité (LCA).

L’examen consiste en une épreuve orale au cours de laquelle sont évaluées les connaissances et compétences suivantes :

la culture antique (arts, histoire, géographie, littérature, etc.) ;
la connaissance de la langue ancienne concernée, grec ou latin, dans ses différentes composantes (lexique, morphologie, syntaxe, stylistique, prosodie) ;
la connaissance du développement des LCA dans le système scolaire, et des programmes en cours ;
la capacité à concevoir une séquence d’enseignement efficace et à en expliciter les finalités ;
la connaissance des spécificités de la pédagogie des LCA (travail en équipe, interdisciplinarité, dynamique de projet).
La création de cette nouvelle certification complémentaire dans le secteur disciplinaire des LCA entre en vigueur à compter de la session 2018 de l’examen."

Nizab
Nizab
Niveau 9

Est-ce qu'enseigner les lettres classiques a encore de l'avenir ? Empty Re: Est-ce qu'enseigner les lettres classiques a encore de l'avenir ?

par Nizab le Jeu 17 Jan 2019 - 17:39
En France ? Non. Quand on aime ces disciplines, on finit par préférer ne pas avoir à les enseigner.
Il reste toujours des établissements où l'on peut faire son travail sérieusement et sereinement, j'imagine.
Elaïna
Elaïna
Empereur

Est-ce qu'enseigner les lettres classiques a encore de l'avenir ? Empty Re: Est-ce qu'enseigner les lettres classiques a encore de l'avenir ?

par Elaïna le Jeu 17 Jan 2019 - 17:48
@pseudo-intello a écrit:En ce moment, ça ne sent pas bon, en effet.

Ceci dit, ça fait des décennies que le décès du latin est annoncé, et force est de constater qu'il bouge toujours (le grec est presque achevé, en revanche). A court et moyen terme, il va falloir continuer à se battre pour nos options. Après, la vie est longue (et il me reste 30 ans à tirer) Very Happy .

Moi j'ai eu une lueur d'espoir la semaine dernière. J'ai appris que le grec était censé revenir dans mon lycée (jusqu'à présent on n'avait que du latin, pour le grec, il fallait passer la Seine et aller dans la ville en face). J'en ai tressailli d'allégresse - mais vraiment en plus.

_________________
J'ai un nouveau clavier, mes messages ont donc des points maintenant !!!
Ascagne
Ascagne
Neoprof expérimenté

Est-ce qu'enseigner les lettres classiques a encore de l'avenir ? Empty Re: Est-ce qu'enseigner les lettres classiques a encore de l'avenir ?

par Ascagne le Jeu 17 Jan 2019 - 17:53
@Nizab a écrit:Quand on aime ces disciplines, on finit par préférer ne pas avoir à les enseigner.
Ta phrase rend compte de l'impression qui me taraude... C'est triste.
Kilmeny
Kilmeny
Guide spirituel

Est-ce qu'enseigner les lettres classiques a encore de l'avenir ? Empty Re: Est-ce qu'enseigner les lettres classiques a encore de l'avenir ?

par Kilmeny le Jeu 17 Jan 2019 - 19:10
Oui, enseigner les lettres classiques a encore de l'avenir mais il faudra se battre. Poser la question, c'est un peu accepter de renoncer à se battre.

_________________
Un petit clic pour les animaux : http://www.clicanimaux.com/catalog/accueil.php?sites_id=1
Sphinx
Sphinx
Modérateur

Est-ce qu'enseigner les lettres classiques a encore de l'avenir ? Empty Re: Est-ce qu'enseigner les lettres classiques a encore de l'avenir ?

par Sphinx le Jeu 17 Jan 2019 - 19:25
Moi je renonce un peu à me battre quand je vois à quel point il devient facile pour un élève d'arrêter en cours de route "passk'il a pu envie vous comprenez pis ça fait trop pour lui avec son atelier ukulélé et taekwondo et pis il voudrait avoir plus de temps (= 2h30) pour rentrer manger à la maison à midi vu que si on le met à la cantine il peut pas jouer à Fortnite". Que devenir enseignant de lettres classiques, c'est accepter d'être affecté dans un collège sans espoir d'en bouger avant vingt ans parce qu'il n'y a que très peu de postes et que le mouvement est complètement neurasthénique (et avec la réforme du lycée ça ne va pas s'arranger) ou alors de se faire virer sur une mesure de carte scolaire le jour où on ferme l'option. Que votre travail ça sera de batailler pour votre bout de gras pour une matière sans horaire propre (c'est le latin ou l'euro ou le dédoublement en SVT, il faut choisir), de faire un one-man-show (gratuitement avec ça) dans les classes de 6e pour recruter (aucune autre matière n'y est obligée), de vous voir reprocher que vous ne recrutez pas assez, que le latin c'est pas intéressant, qu'il faut faire plus de civi, des sorties, un voyage, sinon, couic votre poste. Que vous aurez cours le matin à 8h, le soir de 16h à 17h, le midi, avec d'énormes trous entre.

Pardon, j'ai aussi des élèves adorables qui aiment beaucoup ce qu'on fait et qui s'intéressent à ce qu'on fait, mais j'ai l'impression (et en périodes de DHG plus particulièrement) d'élever les derniers petits dinosaures dans la vallée des merveilles.

Le CAPES HG avec la certification LC pour pouvoir enseigner le latin me paraît être le bon plan, si tu aimes l'histoire-géographie.

_________________
An education was a bit like a communicable sexual disease. It made you unsuitable for a lot of jobs and then you had the urge to pass it on. - Terry Pratchett, Hogfather

Est-ce qu'enseigner les lettres classiques a encore de l'avenir ? Livre11
avatar
Mina
Niveau 9

Est-ce qu'enseigner les lettres classiques a encore de l'avenir ? Empty Re: Est-ce qu'enseigner les lettres classiques a encore de l'avenir ?

par Mina le Jeu 17 Jan 2019 - 20:40
@Sphinx a écrit:Moi je renonce un peu à me battre quand je vois à quel point il devient facile pour un élève d'arrêter en cours de route "passk'il a pu envie vous comprenez pis ça fait trop pour lui avec son atelier ukulélé et taekwondo et pis il voudrait avoir plus de temps (= 2h30) pour rentrer manger à la maison à midi vu que si on le met à la cantine il peut pas jouer à Fortnite". Que devenir enseignant de lettres classiques, c'est accepter d'être affecté dans un collège sans espoir d'en bouger avant vingt ans parce qu'il n'y a que très peu de postes et que le mouvement est complètement neurasthénique (et avec la réforme du lycée ça ne va pas s'arranger) ou alors de se faire virer sur une mesure de carte scolaire le jour où on ferme l'option. Que votre travail ça sera de batailler pour votre bout de gras pour une matière sans horaire propre (c'est le latin ou l'euro ou le dédoublement en SVT, il faut choisir), de faire un one-man-show (gratuitement avec ça) dans les classes de 6e pour recruter (aucune autre matière n'y est obligée), de vous voir reprocher que vous ne recrutez pas assez, que le latin c'est pas intéressant, qu'il faut faire plus de civi, des sorties, un voyage, sinon, couic votre poste. Que vous aurez cours le matin à 8h, le soir de 16h à 17h, le midi, avec d'énormes trous entre.

Pardon, j'ai aussi des élèves adorables qui aiment beaucoup ce qu'on fait et qui s'intéressent à ce qu'on fait, mais j'ai l'impression (et en périodes de DHG plus particulièrement) d'élever les derniers petits dinosaures dans la vallée des merveilles.

Le CAPES HG avec la certification LC pour pouvoir enseigner le latin me paraît être le bon plan, si tu aimes l'histoire-géographie.

Tu exprimes parfaitement ce que je ressens/ vis depuis quelques années! Malheureusement... Et la perspective d'être bloqué sur le poste qu'on occupe actuellement n'est guère réjouissante. J'ai parfois l'impression que je suis punie pour le choix que j'ai fait à 20 ans en choisissant lettres classiques plutôt que lettres modernes.
avatar
pseudo-intello
Fidèle du forum

Est-ce qu'enseigner les lettres classiques a encore de l'avenir ? Empty Re: Est-ce qu'enseigner les lettres classiques a encore de l'avenir ?

par pseudo-intello le Jeu 17 Jan 2019 - 20:58
@Elaïna a écrit:
@pseudo-intello a écrit:En ce moment, ça ne sent pas bon, en effet.

Ceci dit, ça fait des décennies que le décès du latin est annoncé, et force est de constater qu'il bouge toujours (le grec est presque achevé, en revanche). A court et moyen terme, il va falloir continuer à se battre pour nos options. Après, la vie est longue (et il me reste 30 ans à tirer) Very Happy .

Moi j'ai eu une lueur d'espoir la semaine dernière. J'ai appris que le grec était censé revenir dans mon lycée (jusqu'à présent on n'avait que du latin, pour le grec, il fallait passer la Seine et aller dans la ville en face). J'en ai tressailli d'allégresse - mais vraiment en plus.

Le grec est revenu dans mon collège, il y a 5 ans environ... puis NVB est passée par là.
avatar
Agrippina furiosa
Habitué du forum

Est-ce qu'enseigner les lettres classiques a encore de l'avenir ? Empty Re: Est-ce qu'enseigner les lettres classiques a encore de l'avenir ?

par Agrippina furiosa le Jeu 17 Jan 2019 - 21:03
@Sphinx a écrit:Moi je renonce un peu à me battre quand je vois à quel point il devient facile pour un élève d'arrêter en cours de route "passk'il a pu envie vous comprenez pis ça fait trop pour lui avec son atelier ukulélé et taekwondo et pis il voudrait avoir plus de temps (= 2h30) pour rentrer manger à la maison à midi vu que si on le met à la cantine il peut pas jouer à Fortnite". Que devenir enseignant de lettres classiques, c'est accepter d'être affecté dans un collège sans espoir d'en bouger avant vingt ans parce qu'il n'y a que très peu de postes et que le mouvement est complètement neurasthénique (et avec la réforme du lycée ça ne va pas s'arranger) ou alors de se faire virer sur une mesure de carte scolaire le jour où on ferme l'option. Que votre travail ça sera de batailler pour votre bout de gras pour une matière sans horaire propre (c'est le latin ou l'euro ou le dédoublement en SVT, il faut choisir), de faire un one-man-show (gratuitement avec ça) dans les classes de 6e pour recruter (aucune autre matière n'y est obligée), de vous voir reprocher que vous ne recrutez pas assez, que le latin c'est pas intéressant, qu'il faut faire plus de civi, des sorties, un voyage, sinon, couic votre poste. Que vous aurez cours le matin à 8h, le soir de 16h à 17h, le midi, avec d'énormes trous entre.

Pardon, j'ai aussi des élèves adorables qui aiment beaucoup ce qu'on fait et qui s'intéressent à ce qu'on fait, mais j'ai l'impression (et en périodes de DHG plus particulièrement) d'élever les derniers petits dinosaures dans la vallée des merveilles.

Le CAPES HG avec la certification LC pour pouvoir enseigner le latin me paraît être le bon plan, si tu aimes l'histoire-géographie.

C'est exactement ça !
C'est vrai que la répartition de la DHG est un moment que très délicat pour nous depuis cette p*** de réforme : quémander des heures n'a rien d'agréable, ni de simple ... Mais, pour l'instant, j'ai encore la force de faire tout ça (passage en 6ème, sorties, projets ...) et ça fonctionne. La vraie question que je me pose, c'est pour combien de temps ! Mais petit point encourageant : vu la déliquescence de l'enseignement de la grammaire française, je commence à voir arriver des gamins que les parents poussent à faire du latin parce qu'ils "reverront et maîtriseront mieux les bases en français". Ok, c'est pas tous les parents, et c'est pas la meilleure raison qui soit pour motiver le choupinou. Mais une fois qu'on les a, à nous de trouver de quoi les motiver pour les accrocher, et on a tout de même une matière qui s'y prête, malgré sa complexité, je pense.
Bon courage à tous, camarades-dinosaures LC ! Nous ne sommes pas encore tout à fait morts !
Oudemia
Oudemia
Empereur

Est-ce qu'enseigner les lettres classiques a encore de l'avenir ? Empty Re: Est-ce qu'enseigner les lettres classiques a encore de l'avenir ?

par Oudemia le Jeu 17 Jan 2019 - 21:17
@Sphinx a écrit:Moi je renonce un peu à me battre quand je vois à quel point il devient facile pour un élève d'arrêter en cours de route "passk'il a pu envie vous comprenez pis ça fait trop pour lui avec son atelier ukulélé et taekwondo et pis il voudrait avoir plus de temps (= 2h30) pour rentrer manger à la maison à midi vu que si on le met à la cantine il peut pas jouer à Fortnite". Que devenir enseignant de lettres classiques, c'est accepter d'être affecté dans un collège sans espoir d'en bouger avant vingt ans parce qu'il n'y a que très peu de postes et que le mouvement est complètement neurasthénique (et avec la réforme du lycée ça ne va pas s'arranger) ou alors de se faire virer sur une mesure de carte scolaire le jour où on ferme l'option. Que votre travail ça sera de batailler pour votre bout de gras pour une matière sans horaire propre (c'est le latin ou l'euro ou le dédoublement en SVT, il faut choisir), de faire un one-man-show (gratuitement avec ça) dans les classes de 6e pour recruter (aucune autre matière n'y est obligée), de vous voir reprocher que vous ne recrutez pas assez, que le latin c'est pas intéressant, qu'il faut faire plus de civi, des sorties, un voyage, sinon, couic votre poste. Que vous aurez cours le matin à 8h, le soir de 16h à 17h, le midi, avec d'énormes trous entre.

Pardon, j'ai aussi des élèves adorables qui aiment beaucoup ce qu'on fait et qui s'intéressent à ce qu'on fait, mais j'ai l'impression (et en périodes de DHG plus particulièrement) d'élever les derniers petits dinosaures dans la vallée des merveilles.

Le CAPES HG avec la certification LC pour pouvoir enseigner le latin me paraît être le bon plan, si tu aimes l'histoire-géographie.

Les collègues d'allemand aussi doivent faire la retape...
avatar
Agrippina furiosa
Habitué du forum

Est-ce qu'enseigner les lettres classiques a encore de l'avenir ? Empty Re: Est-ce qu'enseigner les lettres classiques a encore de l'avenir ?

par Agrippina furiosa le Jeu 17 Jan 2019 - 21:21
Oui, ce n'est pas simple pour eux non plus ... Et être sur un seul établissement relève de la quasi SF.
kai002
kai002
Niveau 5

Est-ce qu'enseigner les lettres classiques a encore de l'avenir ? Empty Re: Est-ce qu'enseigner les lettres classiques a encore de l'avenir ?

par kai002 le Jeu 17 Jan 2019 - 21:57
Moi j'enseigne le chinois et je dois faire la *** aussi tous les ans devant les CM2 pour recruter, ça ma bouffe des matinées entières, en dehors de mes cours et pas rémunéré bien sûr. Et puis il y a les échanges qui m'épuisent avec tous les papiers à préparer: passeports, visas, billets d'avion, réservation des cars, musées, hôtels etc. GRATOS même pas 1 HSA! J'en peux plus. C'est la dernière année, je ne veux plus faire tout ça. On parle du mépris de l'institution mais pire encore, le mépris des collègues qui te considèrent comme de la merde, qui méprisent ta discipline et ne cherchent qu'à te rabaisser devant les élèves, les parents et les collègues à chaque réunions, qui n'ont qu'une seule envie: te dégager de l'établissement pour récupérer les heures qu'ils estiment qu'on leur vole.
La DGH est tombée au collège: je perds un groupe de troisième, allé hop 2.5H en moins et en 6eme je n'ai que 2H de bilangue au lieu de 3H
Au lycée (ah oui, je suis sur deux bahuts collège et lycée, 7 niveaux), je m'attends à la suppression d'un groupe de LV3 allé hop 3H de prises.
Tout cet investissement pour pire que rien: moins , toujours moins

Moi je jette l'éponge. Je fais faire mes heures et basta. De toute façon on est condamné d'avance.
avatar
pseudo-intello
Fidèle du forum

Est-ce qu'enseigner les lettres classiques a encore de l'avenir ? Empty Re: Est-ce qu'enseigner les lettres classiques a encore de l'avenir ?

par pseudo-intello le Jeu 17 Jan 2019 - 22:58
@Oudemia a écrit:
@Sphinx a écrit:Moi je renonce un peu à me battre quand je vois à quel point il devient facile pour un élève d'arrêter en cours de route "passk'il a pu envie vous comprenez pis ça fait trop pour lui avec son atelier ukulélé et taekwondo et pis il voudrait avoir plus de temps (= 2h30) pour rentrer manger à la maison à midi vu que si on le met à la cantine il peut pas jouer à Fortnite". Que devenir enseignant de lettres classiques, c'est accepter d'être affecté dans un collège sans espoir d'en bouger avant vingt ans parce qu'il n'y a que très peu de postes et que le mouvement est complètement neurasthénique (et avec la réforme du lycée ça ne va pas s'arranger) ou alors de se faire virer sur une mesure de carte scolaire le jour où on ferme l'option. Que votre travail ça sera de batailler pour votre bout de gras pour une matière sans horaire propre (c'est le latin ou l'euro ou le dédoublement en SVT, il faut choisir), de faire un one-man-show (gratuitement avec ça) dans les classes de 6e pour recruter (aucune autre matière n'y est obligée), de vous voir reprocher que vous ne recrutez pas assez, que le latin c'est pas intéressant, qu'il faut faire plus de civi, des sorties, un voyage, sinon, couic votre poste. Que vous aurez cours le matin à 8h, le soir de 16h à 17h, le midi, avec d'énormes trous entre.

Pardon, j'ai aussi des élèves adorables qui aiment beaucoup ce qu'on fait et qui s'intéressent à ce qu'on fait, mais j'ai l'impression (et en périodes de DHG plus particulièrement) d'élever les derniers petits dinosaures dans la vallée des merveilles.

Le CAPES HG avec la certification LC pour pouvoir enseigner le latin me paraît être le bon plan, si tu aimes l'histoire-géographie.

Les collègues d'allemand aussi doivent faire la retape...

Moi, je suis payée en HSE pour le faire.
Ascagne
Ascagne
Neoprof expérimenté

Est-ce qu'enseigner les lettres classiques a encore de l'avenir ? Empty Re: Est-ce qu'enseigner les lettres classiques a encore de l'avenir ?

par Ascagne le Jeu 17 Jan 2019 - 23:10
Enfin je crains que nous ne troublions @erotokritos avec nos propos. Il faut garder à l'esprit les difficultés (franchement, je compatis, les collègues de LC - et des matières qui connaissent des difficultés semblables), mais c'est important qu'il y ait du latin (et du grec aussi, même si je sais que... :-() dans le secondaire, dans le public. Si tant est que la certification n'a pas de conséquences négatives par rapport aux concours de LC, c'est un point positif.
En outre, comme cela a été dit, malgré tout, nos enseignements existent encore, même si ce n'est pas vraiment sous les formes que nous voudrions, et avec l'importance et le succès que nous espérerions. Il y a plus d'une décennie, quand j'étais encore lycéen, certains donnaient déjà peu d'avenir au latin dans le secondaire, eh bien, il y en a encore.
Donc bon courage @erotokritos par rapport à tes projets. Wink
avatar
erotokritos
Niveau 3

Est-ce qu'enseigner les lettres classiques a encore de l'avenir ? Empty Re: Est-ce qu'enseigner les lettres classiques a encore de l'avenir ?

par erotokritos le Ven 18 Jan 2019 - 15:20
Merci à tous pour vos nombreuses réponses. J'ai l'impression d'avoir toujours entendu parler de disparition du latin mais il est toujours là!
Je vous remercie de votre conseil HG avec spécialité latin. Je vais me renseigner car ça semble neuf. Ça peut etre une bonne idée pour être un autre creneau que le français. On peut se "consoler" si les heures sautent une année en espérant parler de civilisation antique en histoire en 6e...
Mon regret dans ce cas c'est que je vois qu'il faut faire le choix entre grec et latin (alors que j'aime tellement le grec...)
Concernant l'anecdote que j'avais citée d'élèves en surnombre qu'il avait fallu trier (et d'un cas de tirage au sort ) vu sur le forum, j'en déduis que c'est un cas isolé pas du tout représentatif?

_________________
Audaces fortuna juvat
Jenny
Jenny
Modérateur

Est-ce qu'enseigner les lettres classiques a encore de l'avenir ? Empty Re: Est-ce qu'enseigner les lettres classiques a encore de l'avenir ?

par Jenny le Ven 18 Jan 2019 - 15:25
Je crois qu’on peut passer les deux certifications quand on enseigne l’histoire-géographie.
avatar
erotokritos
Niveau 3

Est-ce qu'enseigner les lettres classiques a encore de l'avenir ? Empty Re: Est-ce qu'enseigner les lettres classiques a encore de l'avenir ?

par erotokritos le Ven 18 Jan 2019 - 15:29
Quelqu' un m'a conseillé récemment de tester les deux concours. Hgo et lca.
Mais les concours n'ont ils pas tous lieux d dans les memes jours?

_________________
Audaces fortuna juvat
Jenny
Jenny
Modérateur

Est-ce qu'enseigner les lettres classiques a encore de l'avenir ? Empty Re: Est-ce qu'enseigner les lettres classiques a encore de l'avenir ?

par Jenny le Ven 18 Jan 2019 - 15:37
Il peut y avoir un léger décalage, mais je ne pense pas que ça soit une bonne idée.
Le Capes d'histoire/géo n'est pas le plus simple à obtenir. Mieux vaut ne pas se disperser.
Il faudra de toute façon faire un choix si tu obtiens les deux.
Monsieur_Tesla
Monsieur_Tesla
Niveau 6

Est-ce qu'enseigner les lettres classiques a encore de l'avenir ? Empty Re: Est-ce qu'enseigner les lettres classiques a encore de l'avenir ?

par Monsieur_Tesla le Ven 18 Jan 2019 - 19:49
Mon "post" est peut-être hors sujet, mais ayant fait deux ans de grec et six ans de latin, il serait dommage que l'enseignement de ces langues mortes disparaisse.

Enseignant en sciences physiques, je fait beaucoup d'étymologie avec mes collégiens, ils adorent Very Happy

Hélium : Hélios le soleil,
Krypton : kryptos, un élément chimique qui a été difficile a découvrir.
Néodyme : de néos et dydimos. Il a été très difficile de le différencier du Praséodyme (jumeaux)
....

Tous les termes scientifiques proviennent soit du latin, soit du grec.

Abandonner ces langues, c'est appauvrir la culture de nos élèves qui en sont demandeurs ! Les pédagogistes excessifs sont des abrutis abi

_________________
Ce que j'entends je l'oublie.
Ce que le lis je le retiens.
Ce que je fais, je le comprends !

Tchuang Tseu
Pointàlaligne
Pointàlaligne
Habitué du forum

Est-ce qu'enseigner les lettres classiques a encore de l'avenir ? Empty Re: Est-ce qu'enseigner les lettres classiques a encore de l'avenir ?

par Pointàlaligne le Sam 19 Jan 2019 - 11:14
Pour revenir à la question de départ, avec un profil aussi particulier, à ta place je regarderais aussi ce qui se passe du côté de l'enseignement privé. On y voit parfois des collègues enseigner ainsi deux disciplines pour compléter leur emploi du temps.
Zazk
Zazk
Fidèle du forum

Est-ce qu'enseigner les lettres classiques a encore de l'avenir ? Empty Re: Est-ce qu'enseigner les lettres classiques a encore de l'avenir ?

par Zazk le Sam 19 Jan 2019 - 12:38
Un peu hors-sujet aussi : il semble que désormais les spécialistes de latin ou de grec soient plutôt des Anglais ou même des Allemands, au détriment des Français dont la langue est pourtant issue à 80% de ces langues anciennes. La politique désastreuse de l'enseignement actuel ne fait qu'aggraver les choses. Notre richesse fut longtemps notre culture, mais elle est en train de disparaître à toute allure. Il faut se battre... mais on a de plus en plus souvent l'impression de se battre pour rien...
avatar
Melyne5
Niveau 9

Est-ce qu'enseigner les lettres classiques a encore de l'avenir ? Empty Re: Est-ce qu'enseigner les lettres classiques a encore de l'avenir ?

par Melyne5 le Sam 19 Jan 2019 - 15:18
@Monsieur_Tesla a écrit:Mon "post" est peut-être hors sujet, mais ayant fait deux ans de grec et six ans de latin, il serait dommage que l'enseignement de ces langues mortes disparaisse.


Option enterrée chez nous : collège et lycée ! 😕
Kilmeny
Kilmeny
Guide spirituel

Est-ce qu'enseigner les lettres classiques a encore de l'avenir ? Empty Re: Est-ce qu'enseigner les lettres classiques a encore de l'avenir ?

par Kilmeny le Sam 19 Jan 2019 - 15:45
@Melyne5 a écrit:
@Monsieur_Tesla a écrit:Mon "post" est peut-être hors sujet, mais ayant fait deux ans de grec et six ans de latin, il serait dommage que l'enseignement de ces langues mortes disparaisse.


Option enterrée chez nous : collège et lycée ! 😕

Et personne ne riposte/ne tente quelque chose/ n'agit ?

_________________
Un petit clic pour les animaux : http://www.clicanimaux.com/catalog/accueil.php?sites_id=1
Contenu sponsorisé

Est-ce qu'enseigner les lettres classiques a encore de l'avenir ? Empty Re: Est-ce qu'enseigner les lettres classiques a encore de l'avenir ?

par Contenu sponsorisé
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum