Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
Barbossa
Barbossa
Niveau 2

Guide de survie pour jeunes enseignants en REP/REP+ Empty Guide de survie pour jeunes enseignants en REP/REP+

par Barbossa le Dim 31 Mar 2019 - 0:51
Salutations à tout le monde Razz ,

Je suis en ce moment en plein dans les études pour devenir enseignant dans le secondaire, et au vue de ma situation personnelle (jeune célibataire sans enfant) je suis parfaitement au courant que je vais être obligatoirement envoyé dans un collège ou lycée classé REP/REP+ ...

Du coup je crée ce post pour que ceux et celles qui ont enseigné dans des REP apportent leurs conseils et techniques pour survivre dans ces établissements réputés traumatisants pour les jeunes titulaires sans expériences, et ainsi constituer un petit guide de survie abi

Merci à vous !
gnafron2004
gnafron2004
Grand sage

Guide de survie pour jeunes enseignants en REP/REP+ Empty Re: Guide de survie pour jeunes enseignants en REP/REP+

par gnafron2004 le Dim 31 Mar 2019 - 8:15
Je te rassure, tous les établissements REP ne sont pas traumatisants. Mon établissement est classé en raison des origines socio-économiques des élèves (beaucoup de parents ouvriers agricoles non francophones) mais les élèves ont un comportement globalement correct (Même si, comme partout, nous avons nos trublions...).
Par contre, il faut développer des trésors d'ingéniosité pour enseigner efficacement dans le sens où 1) la plupart d'entre eux n'ont aucune ouverture culturelle, même basique - certains n'ont jamais fait plus de 20 kilomètres autour du village et 2) il n'y a aucun suivi scolaire de la part de beaucoup de parents- nous faisons des conseils de classe de sixième sans délégués de parents d'élèves par exemple...

Chaque établissement a ses particularités, et l'équipe enseignante et l'équipe de direction ont aussi beaucoup d'influence sur l'expérience que tu pourras avoir dans ton futur établissement, REP ou pas...
Caspar
Caspar
Bon génie

Guide de survie pour jeunes enseignants en REP/REP+ Empty Re: Guide de survie pour jeunes enseignants en REP/REP+

par Caspar le Dim 31 Mar 2019 - 10:06
Tu peux aussi être nommé dans un petit collège rural très calme, ou être TZR et changer d'affectation tous les ans. La nomination en REP n'est pas obligatoire.
Austrucheerrante
Austrucheerrante
Niveau 9

Guide de survie pour jeunes enseignants en REP/REP+ Empty Re: Guide de survie pour jeunes enseignants en REP/REP+

par Austrucheerrante le Dim 31 Mar 2019 - 10:30
Je suis dans le même cas que gnafron pour mon premier poste (mais vraiment, hein : collège REP avec gamins pauvres et paumés culturellement mais globalement gentils) ; si on met de côté la dimension intellectuelle du métier (hélas), ça se passe globalement plutôt bien.

Comme le dit Caspar, tu ne seras pas forcément en REP, et ça ne garantit pas forcément grand-chose. Je pense notamment qu'il vaut bien mieux un établissement REP bien tenu, où tu peux compter sur la vie scolaire et l'administration, qu'un établissement non-REP où les responsables sont (volontairement ou non) à la ramasse.

_________________
Spoiler:
"- Alors ? Pourquoi que tu veux l'être, institutrice ?
- Pour faire *** les mômes, répondit Zazie.  Ceux qu'auront mon âge dans dix ans, dans vingt ans, dans cinquante ans, dans cent ans, dans mille ans, toujours des gosses à emmerder.
- Eh bien, dit Gabriel.
- Je serai vache comme tout avec elles. Je leur ferai lécher le parquet. Je leur ferai manger l'éponge du tableau noir. Je leur enfoncerai des compas dans le derrière. Je leur botterai les fesses. Parce que je porterai des bottes. En hiver. Hautes comme ça (geste). Avec de grands éperons pour leur larder la chair du derche.
- Tu sais, dit Gabriel avec calme, d'après ce que disent les journaux, c'est pas du tout dans ce sens-là que s'oriente l'éducation moderne. C'est même tout le contraire. On va vers la douceur, la compréhension, la gentillesse."
Aurevilly
Aurevilly
Niveau 10

Guide de survie pour jeunes enseignants en REP/REP+ Empty Re: Guide de survie pour jeunes enseignants en REP/REP+

par Aurevilly le Dim 31 Mar 2019 - 11:03
Heureusement, tous les néo n'ont pas droit à l'établissement bien dur qui les amène au bord du gouffre, et c'est bien de le rappeler. Pour autant l'idée de Barbossa me semble très judicieuse. Pas de conseil à donner de mon côté cependant, j'ai connu les établissements en REP (avant qu'ils n'en portent le nom) mais c'était il y a bien trop longtemps.
JimP
JimP
Niveau 2

Guide de survie pour jeunes enseignants en REP/REP+ Empty Re: Guide de survie pour jeunes enseignants en REP/REP+

par JimP le Dim 31 Mar 2019 - 15:53
Bonjour,

Je ne peux pas comparer les établissements prioritaires avec les autres car je n'ai travaillé qu'en REP+ depuis que je suis dans l’EN. Je constate que tu places ton sujet dans Violence scolaire et incivilités - donc je vois bien ce à quoi tu t’attends ! Ce sera peut être moins traumatisant que ce que tu penses. Perso, je suis dans un collège REP+ parce que je voulais y être. J'apprécie la solidarité entre les profs et je trouve les élèves attachants malgré tout. Sur le plan humain c’est très enrichissant. Je n’ai vraiment pas l’impression de traîner les pieds pour aller au boulot le matin.
Chaque établissement est différent avec ses problématiques propres. Quant à mon collège, il est en zone de prévention de violence -  pas tous les établissements REP+  le sont. Mais il est très rare que cette violence soit dirigée envers le personnel chez nous (bien que ça arrive de temps en temps)  - c'est surtout dans la vie extérieure et dans le cour de récréation que la violence a lieu.
Tu trouveras des conseils sur la gestion de classe partout dans le forum. Mais si ça t'aide, voici ce que je pense.
1) Ne prends pas personnellement un comportement inadapté, même s’il semble être dirigé envers toi (l’insolence, par exemple). Il est important de se distancier par rapport aux incidents que tu rencontres, sinon tu ne tiendras pas. Je pense que cela est vrai dans les établissement classiques aussi. En collège, notre publique est les ados, et les ados peuvent être difficiles partout.
2) Tout comme tu dois te distancier par rapport aux incidents en classe, tu dois aussi te distancier par rapports aux événements dans la vie quotidienne des élèves. Il faut se protéger avant tout.
3) En début d’année, c’est certain que les élèves te testeront. Il ne faut pas hésiter à punir. Et cela est d’autant plus vrai lorsque c’est ta première année dans un établissement. Il se peut que tu sois testé pendant plusieurs semaines, voire des mois. C’est usant, mais il faut tenir.
4) Toujours faire ce que tu annonces. Si tu dis à un élève qu’il aura une heure de retenue, et bien tu lui donneras cette heure de retenue!
5) Tu auras forcément des élèves et des classes difficiles - mais t’en aurais dans un établissement classique aussi. Le travail en équipe est essentiel. N’hésite pas à appeller les parents - chez nous ça marche mieux que le carnet.
6) Mettre les élèves dans le couloir peut permettre à certains enfants  (et à toi!) de se calmer. Mais, personnellement, je ne ferme jamais la porte. Si l’élève continue à perturber ta classe (en faisant des grimaces, en criant etc) il faut l’exclure. Si tu fermes la porte, tu ne sais pas ce qu’il fait et il est toujours sous ta responsabilité. Je demande aux élèves dans cette situation de sortir et de rester où je les vois pendant 5 minutes.
7) Evite de te mettre en colère. Cela peut être contreproductif.
Ha@_x
Ha@_x
Habitué du forum

Guide de survie pour jeunes enseignants en REP/REP+ Empty Re: Guide de survie pour jeunes enseignants en REP/REP+

par Ha@_x le Dim 31 Mar 2019 - 20:43
Je suis choqué de voir un tel sujet dans "violences scolaires et incivilités"

Non les établissements d'éducation prioritaire et prioritaire renforcée ne sont pas des zones de guerre.
Oui il est possible d'y enseigner.
Et nous sommes nombreux à avoir choisi d'y enseigner et à continuer à le faire.

Je rejoins JimP, il y a beaucoup de conseils en gestion de classe sur le forum.

Il faut juste ne pas oublier que nos élèves de REP et de REP+, sont des élèves comme les autres....
Mais c'est des élèves comme les autres qui ont des vies de merde.... Guide de survie pour jeunes enseignants en REP/REP+ 1665347707
Ha@_x
Ha@_x
Habitué du forum

Guide de survie pour jeunes enseignants en REP/REP+ Empty Re: Guide de survie pour jeunes enseignants en REP/REP+

par Ha@_x le Dim 31 Mar 2019 - 20:48
@JimP a écrit:6) Mettre les élèves dans le couloir peut permettre à certains enfants  (et à toi!) de se calmer. Mais, personnellement, je ne ferme jamais la porte. Si l’élève continue à perturber ta classe (en faisant des grimaces, en criant etc) il faut l’exclure. Si tu fermes la porte, tu ne sais pas ce qu’il fait et il est toujours sous ta responsabilité. Je demande aux élèves dans cette situation de sortir et de rester où je les vois pendant 5 minutes.

Je ne met jamais dans le couloir, c'est source de bordel pour le couloir donc pour les autres salles, je vire.

Sinon je suis bien d'accord avec tous tes autres conseils.  Guide de survie pour jeunes enseignants en REP/REP+ 2252222100

Sinon en REP+ : plan de classe ! de la 6e à la 3e ! (mais pas qu'en REP+ d'ailleurs, partout ! le plan de classe ordre alpha', garçons/filles, c'est l'arme atomique de début d'année)
Elipher
Elipher
Niveau 4

Guide de survie pour jeunes enseignants en REP/REP+ Empty Re: Guide de survie pour jeunes enseignants en REP/REP+

par Elipher le Dim 31 Mar 2019 - 21:15
@JimP a écrit:1) Ne prends pas personnellement un comportement inadapté, même s’il semble être dirigé envers toi (l’insolence, par exemple). Il est important de se distancier par rapport aux incidents que tu rencontres, sinon tu ne tiendras pas. Je pense que cela est vrai dans les établissement classiques aussi. En collège, notre publique est les ados, et les ados peuvent être difficiles partout.
2) Tout comme tu dois te distancier par rapport aux incidents en classe, tu dois aussi te distancier par rapports aux événements dans la vie quotidienne des élèves. Il faut se protéger avant tout.
3) En début d’année, c’est certain que les élèves te testeront. Il ne faut pas hésiter à punir. Et cela est d’autant plus vrai lorsque c’est ta première année dans un établissement. Il se peut que tu sois testé pendant plusieurs semaines, voire des mois. C’est usant, mais il faut tenir.
4) Toujours faire ce que tu annonces. Si tu dis à un élève qu’il aura une heure de retenue, et bien tu lui donneras cette heure de retenue!
5) Tu auras forcément des élèves et des classes difficiles - mais t’en aurais dans un établissement classique aussi. Le travail en équipe est essentiel. N’hésite pas à appeller les parents - chez nous ça marche mieux que le carnet.
6) Mettre les élèves dans le couloir peut permettre à certains enfants (et à toi!) de se calmer. Mais, personnellement, je ne ferme jamais la porte. Si l’élève continue à perturber ta classe (en faisant des grimaces, en criant etc) il faut l’exclure. Si tu fermes la porte, tu ne sais pas ce qu’il fait et il est toujours sous ta responsabilité. Je demande aux élèves dans cette situation de sortir et de rester où je les vois pendant 5 minutes.
7) Evite de te mettre en colère. Cela peut être contreproductif.
Les méthodes que tu décris là, je constate que j'applique à peu près les mêmes dans le collège où je suis en stage. Et mon collège est "historiquement" plutôt "favorisé". Je rejoins donc
Hal@_x a écrit:Il faut juste ne pas oublier que nos élèves de REP et de REP+, sont des élèves comme les autres....
Aurevilly
Aurevilly
Niveau 10

Guide de survie pour jeunes enseignants en REP/REP+ Empty Re: Guide de survie pour jeunes enseignants en REP/REP+

par Aurevilly le Dim 31 Mar 2019 - 22:30
@Ha@_x a écrit:
Il faut juste ne pas oublier que nos élèves de REP et de REP+, sont des élèves comme les autres....
Mais c'est des élèves comme les autres qui ont des vies de merde.... Guide de survie pour jeunes enseignants en REP/REP+ 1665347707
Pas exactement. Ce sont des "enfants" comme les autres. Et ça change beaucoup de choses. Remplacer l'un par l'autre ne peut que conduire à nous empêcher de les faire réussir "comme les autres".
avatar
Lunastella
Niveau 6

Guide de survie pour jeunes enseignants en REP/REP+ Empty Re: Guide de survie pour jeunes enseignants en REP/REP+

par Lunastella le Dim 31 Mar 2019 - 22:56
Franchement on y est pas si mal en REP/REP+ quand les équipes tournent et souvent ( je n'ai fait que trois établissements donc mon expérience est à prendre avec des pincettes) on travaille dans le calme.
Bien sur ce sont des élèves normaux qui agissent comme n'importe quels adolescents mais tout prend des proportions énormes (encore plus qu'un ado "classique") du fait des situations sociales particulières.

- Au niveau scolaire, il faut vraiment partir du principe que les élèves ont très peu de bases et parfois on se sent démunie : Élevés qui ne connaissent pas continents / océans malgré plusieurs rappels ; qui n'ont aucun repère temporel (ne connaissent pas les 4 périodes) ; certains élèves sont à peine lecteurs ; j'ai même eu des non francophones qui auraient du être en UPE2A qui n'y étaient pas par manque de place....Dans chaque classe, j'ai eu des élèves qui avaient loupé une ou plusieurs années d’école donc forcément le travail n'est pas facile ne serais-ce que celui de se tenir sur une chaise durant 55 minutes

- Les situations familiales sont souvent compliquées et j'ai l'impression que les élèves demandent à ce qu'on les comprennent (sur par exemple des parents qui n’achètent pas le matériel scolaire de base) et en même temps qu'on les traitent tous à égalité. Il faut arriver à parler de la cellule familiale avec les élèves pour ce qui concerne l'école et se détacher du reste même si ce n'est pas toujours facile. On a du mal parfois à voir les parents même pour des événements importants comme la remise des bulletins ce qui fait que parfois on traite directement avec les élèves. Plus d'élèves que dans le circuit classique ont du mal avec les normes sociales : vouvoiement pour certains, registre de langage voir crises de colère mais pour la plupart ça va !

.- Les élèves de REP ont du mal avec les adultes qui crient et de ce que j'ai pu observer, ça ne passe pas du tout avec les collègues qui hurlent à chaque heure. Pour ma part, j'essaie de ne jamais hausser le ton. Même quand il y a du brouhaha je me tait, j'attends. Si tu combines ça avec de la rigueur et des petites phrases cinglantes assorties de punition juste en cas de débordement ça marche pas si mal. Les élèves aiment ce calme car dans la cours (et parfois à la maison ) ça hurle ! Ils aiment quand même qu'ils y aient des règles mais ça c'est tout les ados.

- Une spécificité marquante ce sont également le grand nombre d'élèves qui ont besoin d'exister et cela se manifeste souvent par la perturbation du cours. J'ai un élève de 5e qui boude quand je ne l'interroge pas et les premiers temps si j'avais le malheur de ne pas le faire il refusait de prendre le cours en note. J'en ai un autre en 4e qui me pique des crises de jalousie quand je m'assoit à coté d'un autre élève pour l'aider. En cela, on passe un temps de travail très important à appeler, coller, faire des rapports....

Ça c'est usant mais c'est super chouette aussi car ils sont très attachants. Avec douceur et fermeté on arrive à les avoir !

Et quand je dis que tout prends des proportions énormes c'est aussi et souvent dans le bon sens : On arrive à avoir des élèves investis en classe qui bossent dans le calme alors que pour certains on part de loin ( Après le travail à la maison, je n'y arrive pas)

Bref, tout ça pour dire que c'est un collège comme les autres mais tu as encore plus un rôle éducatif (au sens d'éducateur) qu’ailleurs car les élèves n'ont pas forcément une stabilité émotionnelle à la maison qui permet à l'école d'être un lieu d’éducation ( ici, presque au sens instruction).

Certains détestent, d'autres adorent. La REP + j'ai trouvé ça vraiment usant bien que hyper enrichissant d'un point de vu humain. J'en suis partie ( j'étais TZR) avec les larmes aux yeux.  La REP ou je suis ressemble davantage à un collègue classique même si on y retrouve tout ce que j'ai dit plus haut. Pour l'instant j'y suis bien même si je comprends qu'on ait pas envie de ça toute sa carrière ! ( Après revenir devant 30 élèves au collège me terrorise)
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum