[4°] Les Misérables

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

[4°] Les Misérables

Message par MALIE! le Lun 15 Mar 2010 - 17:36

J'ai lu tous les messages à ce sujet.
Beaucoup d'entre vous étudient l'oeuvre à travers le thème du portrait. Ce n'est pas ce que je veux faire (j'ai déjà fait une séquence sur le portrait !) et j'ai du mal à sélectionner mes extraits pour les lectures analytiques. J'ai envie de tout faire !!! Pour l'instant, je retiens l'arrivée de Jean Valjean (transition avec ma séance sur le portrait), la bataille de Waterloo (le roman historique), la rencontre Valjean/Cosette, la mort de Gavroche.
Je précise que j'ai l'édition abrégée de l'Ecole des Loisirs et que j'ai préparé un guide de lecture permettant aux lecteurs les plus faibles (et j'en ai) de ne pas tout lire.
Je voudrais demander aux élèves de réaliser des exposés sur les personnages.
Je précise également que j'ai un vilain défaut : la séquence à rallonge !!!
Que feriez-vous ? Qu'avez-vous fait ? Comment ne pas faire de séquence trop longue ?
Heeeeeeeeeeeeeellllllllllllllllllllllppppppppppppp !

MALIE!
Niveau 7


Revenir en haut Aller en bas

Re: [4°] Les Misérables

Message par Clarianz le Mar 16 Mar 2010 - 10:04

Ton projet m'interresse: je suis en train de remettre le pied à l'étrier et je m'interressais justement aux Misérables.
Je ne connais pas l'édition abrégé de l'Ecole des Loisirs, je vais en faire l'acquisition! Si ça te dit on peut échanger pour avancer dans nos travaux!
Par mail ou par mp, non? Smile

_________________
Mama's Rock

Clarianz
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: [4°] Les Misérables

Message par Angua le Mar 16 Mar 2010 - 10:35

Je n'ai pas trop le temps d'entrer dans les détails ce matin (mais je pourrai y revenir ce soir), mais j'ai renoncé à étudier les portraits en tant que tels dans l'œuvre. J'ai fait une petite séquence sur les portraits avant, et là, je me concentre sur les rencontres et retrouvailles (Valjean/Cosette, Valjean/Fauchelevent, Cosette/Marius, Valjean/Javert...)
J'ai l'impression (subjective) que procéder ainsi m'a permis de récupérer des élèves perdus par la lecture...
Par contre, j'ai choisi l'édition Petits Classiques Larousse!

_________________
journalsemilitteraire.over-blog.com

Angua
Doyen


Revenir en haut Aller en bas

Re: [4°] Les Misérables

Message par Clarianz le Mar 16 Mar 2010 - 11:06

Cette édition est intégrale?
Je n'ai qu'une vieille édition du livre de poche, pas top pour les élèves j'imagine.

_________________
Mama's Rock

Clarianz
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: [4°] Les Misérables

Message par miss sophie le Mar 16 Mar 2010 - 18:36

Avec des 3es, j'avais étudié les différents "genres" réunis dans cette œuvre foisonnante:
>> un roman à suspense : lorsque Valjean est enfermé dans le cercueil (livre de poche tome 2 p.89 "Tout à coup le corbillard s'arrêta" à 99 "réveillé") + le portrait de Javert
>> un roman symbolique: deux extraits jouant sur l'ombre et la lumière : la nuit où Valjean vole Mgr Myriel (livre de poche tome 1 p.106 à 107) et la rencontre de Petit-Gervais (idem p.112 à 114)

>> un roman militant: l'avant-texte
On avait vu aussi le portrait pathétique de Cosette chez les Thénardier.
La plupart de ces textes ne figurent pas dans l'édition de l'Ecole des Loisirs (que j'utilisais comme base puisqu'on avait la série au CDI).
En évaluation, je leur avais donné le passage de Valjean portant Marius sur son dos dans les égouts de Paris (livre de poche tome 3 p.339 à 341 moins plusieurs paragraphes que j'avais coupés).
Il existe aussi un sujet de brevet sur l'arrivée de Valjean sortant du bagne dans une auberge.

miss sophie
Expert spécialisé


Revenir en haut Aller en bas

Re: [4°] Les Misérables

Message par mimi-jolie le Mar 16 Mar 2010 - 19:11

Je fais :

- l'arrivée de Valjean + le passage au discours direct : "Je m'appelle Jean Valjean, je suis un galérien", pas mal au niveau stylistique.
- Le portrait de la Thénardier.
- La mort de Gavroche
- le suicide de Javert OU la scène finale, avec l'épitaphe.

mimi-jolie
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: [4°] Les Misérables

Message par V.Marchais le Mar 16 Mar 2010 - 21:03

Moi non plus ce ne sont pas les portraits qui m'intéressent le plus, mais les personnages et leur trajectoire.
Les Misérables, c'est d'abord une histoire extraordinaire, celle de Jean Valjean le proscrit qui va quasiment s'élever jusqu'à la sainteté. Son parcours vers la Rédemption se double de celui de Javert, double négatif de Valjean (ne serait-ce que dans les sonorités), vers la damnation. Je me concentre sur le cheminement de ces deux personnages et leurs différents affrontements dans le roman. Cela me permet d'aborder bien des aspects du roman : la dimension historique, poétique (avec le vaste réseau de symboles qui entoure ces deux personnages), les caractéristiques de l'écriture hugolienne (avec son goûts pour les formules cadencées et les contrastes violents) ainsi que celles du romantisme (même si, au collège, je n'approfondis pas beaucoup cet aspect). L'accent mis sur le rapport de force entre les personnages, l'enjeu de ce rapport de force (la justice, l'humanité) tiennent les élèves en haleine et ce travail passe très bien.

Ca, c'est déjà dans les tuyaux pour TDL 4e...

V.Marchais
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: [4°] Les Misérables

Message par MALIE! le Mer 17 Mar 2010 - 21:16

Je veux bien partager ce que j'ai déjà préparé :
- un guide de lecture (avec résumé des chap les plus difficiles et questionnaire)
- une séance sur le paratexte.
Pas grand chose pour le moment mais j'y travaille et suis preneuse de vos lectures analytiques !

MALIE!
Niveau 7


Revenir en haut Aller en bas

Re: [4°] Les Misérables

Message par miss sophie le Ven 19 Mar 2010 - 16:45

Des pistes pour une L.A. (1er extrait mentionné dans mon message précédent)

Contexte : Jean Valjean s’est caché de Javert à qui il a échappé de justesse en se réfugiant avec Cosette dans le jardin du couvent du Petit-Picpus. Il y a retrouvé Fauchelevent, le vieillard qu’il avait sauvé de l’écrasement d’une charrette alors qu’il s’appelait Monsieur Madeleine, qui travaille comme jardinier dans ce couvent. Valjean doit trouver le moyen de ressortir du couvent pour y rentrer officiellement en tant que frère de Fauchelevent et se faire embaucher par la supérieure. Une religieuse venant de mourir, il prend sa place dans le cercueil ; Fauchelevent connaît le fossoyeur, qu’il pense enivrer pour retarder l’enterrement à proprement parler et délivrer rapidement Jean Valjean...

Comment le suspense est-il entretenu tout au long du passage ?
v Les événements sont angoissants : tout ne marche pas comme prévu, le fossoyeur est un nouveau qui ne veut pas s’arrêter et commence à verser la terre sur le cercueil. Fauchelevent est désemparé, le dialogue avec le fossoyeur est long et semble ne pas aboutir tant Fauchelevent reste fixé sur son idée d’enivrement.

v Le trajet vers le cimetière et la terre qui tombe sur le cercueil sont décrits à travers les sensations de Jean Valjean qui perçoit ce qui se passe à l’intérieur, sans la vue donc. Ce point de vue interne se traduit à travers :
Ø les sensations auditives (« un bruit sourd », « un frottement rauque », « une voix s’éleva au-dessus de lui », « il entendit » x 2, « comme le frappement doux de quelques gouttes de pluie », « perçut qqch comme des pas qui s’éloignaient », « il entendit sur sa tête un bruit qui lui sembla la chute du tonnerre ») ;
Ø le toucher (« s’était senti emporter, puis rouler » ; « à moins de secousses, il avait senti que… », « il sentit que des mains saisissaient la bière, puis un frottement », « il sentit un certain froid ») ;
Ø les pensées du personnage (« il avait deviné », « il avait compris », « il s’était dit », « il se rendit compte », « probablement… » : narrateur non omniscient, « il songea »).

v Le suspense est entretenu jusqu’à la fin : quand Fauchelevent a ouvert le cercueil et appelle Jean Valjean, ce dernier a l’air mort.

Cette scène a une valeur symbolique. Laquelle ?
Jean Valjean est mis au tombeau pour renaître comme père de Cosette (il change d’ailleurs de nom).

miss sophie
Expert spécialisé


Revenir en haut Aller en bas

Re: [4°] Les Misérables

Message par miss sophie le Ven 19 Mar 2010 - 16:49

Sur le portrait de la Thénardier, en bref :

v Un personnage repoussant, qui fait peur :
Ø taille, carrure accentuées par la figure de l’accumulation
Ø force ; puissance (elle fait « tout »)
Ø aspect monstrueux : mi-homme, mi-femme ; proche de l’animal ; être maléfique (elle fait « le diable »)
Figure de l’ogresse face à Cosette (cf souris / éléphant)

v Une caricature qui fait rire aussi :
Ø images : comparaison avec une écumoire, image comique et termes satiriques dans « greffe d’une donzelle sur une poissarde » + dernière phrase
Ø effets grossis, termes péjoratifs accumulés comme les images dévalorisantes, anaphores, contrastes

v Rôle de ce portrait :
Annonce au lecteur. Faire identifier le type de l’ogresse, donc donner à la Thénardier la fonction de « méchant » qu’on doit craindre, mais l’inscrire aussi dans le monde du conte pour enfants, où les bons gagnent à la fin. Le rire désamorce un peu la menace. Le narrateur n’est pas du côté des Thénardier. Simplicité (Hugo parle à tous).

miss sophie
Expert spécialisé


Revenir en haut Aller en bas

Re: [4°] Les Misérables

Message par miss sophie le Ven 19 Mar 2010 - 16:52

Sur Valjean dans les égouts, un devoir noté :

Etude de texte /15_ Evaluation séquence 1

Une atmosphère inquiétante
1) Relevez le champ lexical de l’obscurité dans le deuxième paragraphe. /1
2) A quoi se réfèrent les expressions « l’intestin de Paris » et « le ventre du monstre » (lignes 13-14) ? Comment appelle-t-on cette figure de style ? Quel effet produisent ces images ? /1,5

Perdu
3) Quel temps est employé aux lignes 2 à 5 et aux lignes 22 à 24 ? Donnez sa valeur dans le premier passage puis dans le second. En quoi ce temps contribue-t-il à accentuer le fait que Jean Valjean est perdu, que les égouts sont vastes ? /2
4) Aux lignes 8 à 12, donnez le mode des verbes. Quelle valeur a ce mode ici ? Quel procédé narratif reconnaissez-vous ? /1,5
5) A quel type de phrase est associé ce mode (lignes 8-12) ? /0,5
6) Quel effet produisent ces lignes (8-12) ? /1
7) Quels sont les différents moyens grammaticaux et lexicaux par lesquels le narrateur insiste sur l’ignorance de Jean Valjean dans les lignes 2 à 21 ? /1,5

Une rencontre inattendue
8) Quel point de vue est adopté dans les lignes 27 à 35 ? Justifiez votre réponse de manière précise. /1,5
9) Quel temps est employé aux lignes 41 à 46 ? Quel procédé narratif reconnaissez-vous ? Quel est l’intérêt de ce passage ? /1,5
10) Quelle est la valeur symbolique de la phrase « Elle était la lumière et il était l’ombre. » ? /1
11) Commentez le « heureusement » de la ligne 48. /1
12) En quoi cet extrait montre-t-il que Les misérables est un roman à suspense ? /1

miss sophie
Expert spécialisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum