Twilight?

Page 1 sur 4 1, 2, 3, 4  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Twilight?

Message par Cath le Mar 17 Aoû 2010 - 18:06

Je ne l'ai pas lu, alors qui pourrait me dire où classer ce livre (à part dans les best-sellers...): fantastique, merveilleux...?
Merci!

Cath
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: Twilight?

Message par Nestya le Mar 17 Aoû 2010 - 18:10

Pour utiliser une terminologie moderne, c'est de la Bit-Lit. Very Happy

_________________
"Un lecteur vit un millier de vies avant de mourir. Celui qui ne lit pas n'en vit qu'une."
George R.R.Martin

Nestya
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: Twilight?

Message par Invité le Mar 17 Aoû 2010 - 18:11

Si on suit stricto sensu la définition de Todorov, ce n'est pas fantastique, mais comme il parait que cette définition est dépassée, je le classerai avec Dracula, Entretien avec un Vampire...Là tu me poses une colle d'ailleurs, ce sont des romans fantastiques alors ? pourtant ils ne collent pas à cette définition, mais si elle est dépassée....ouh, tu m'embrouilles là...

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Twilight?

Message par Cath le Mar 17 Aoû 2010 - 18:14

@Nestya a écrit:Pour utiliser une terminologie moderne, c'est de la Bit-Lit. Very Happy

Oui, j'ai lu un article qui parlait de ça...et concluait que Twilight n'en était pas, ce qui a achevé de m'embrouiller...

Cath
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: Twilight?

Message par Cath le Mar 17 Aoû 2010 - 18:15

morgane9513 a écrit:Si on suit stricto sensu la définition de Todorov, ce n'est pas fantastique, mais comme il parait que cette définition est dépassée, je le classerai avec Dracula, Entretien avec un Vampire...Là tu me poses une colle d'ailleurs, ce sont des romans fantastiques alors ? pourtant ils ne collent pas à cette définition, mais si elle est dépassée....ouh, tu m'embrouilles là...

Ben voilà, tu comprends ma souffrance!

Cath
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: Twilight?

Message par Invité le Mar 17 Aoû 2010 - 18:16

La mienne aussi, parce que du coup comment classer les deux autres bouquins dont je te parle ? j'avoue que je n'y ai jamais réfléchi (parce que Dracula au collège, dur quand même).

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Twilight?

Message par Astartee le Mar 17 Aoû 2010 - 18:19

selon Françoise dupeyron lafay, il existe deux types de fantastiques:
Le fantastique psychologique (Dr Jekyll, Turn of the screw...)
et le fantastique merveilleux (avec des fantômes, des vampires etc.)

voilà voilà

tu peux aussi dire "dark fantasy" si tu veux

Astartee
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: Twilight?

Message par Nestya le Mar 17 Aoû 2010 - 18:22

cath5660 a écrit:
@Nestya a écrit:Pour utiliser une terminologie moderne, c'est de la Bit-Lit. Very Happy

Oui, j'ai lu un article qui parlait de ça...et concluait que Twilight n'en était pas, ce qui a achevé de m'embrouiller...
Et pourtant...tout le monde semble plutôt d'accord pour dire que ça en est. Voilà ce qu'en pense l'éditeur Milady, éditeur qui publie enormément de Bit-lit:
présentation de l'univers BIT-LIT
La bit-lit est un sous-genre de la Fantasy Urbaine. Ces romans ont pour cadre le monde contemporain… à quelques différences près : les créatures magiques sont réelles, la magie existe et elle est effective. Les loups-garous, les vampires, les démons, les fées, les sorcières, bref, toutes ces créatures se côtoient, au milieu de nous, humains.
Le terme de bit-lit mérite une explication : « bit » est le prétérit de « bite », mordre en anglais (Vampires, loups-garous, on est vite accros… euh, à crocs). Cette appellation fait ensuite référence à un autre genre littéraire : la « chick-lit », littéralement, « littérature pour filles ».
Pourquoi ? Parce qu’il s’agit de romans mettant en scène des héroïnes combattant des monstres avec en plus des préoccupations qui relèvent de la vie quotidienne.
Et c’est d’ailleurs la thématique de la série Buffy contre les vampires, par exemple. Les romans Buffy c’est de la bit-lit : une héroïne forte qui combat les vampires et autres démons, mais dont les préoccupations principales sont le bal de promo, les mecs, la fac, grandir, devenir adulte, etc. Pareil pour les ouvrages de Stephenie Meyer : de la bit-lit !
Mais comme pour ces deux référents majeurs, la bit-lit s’adresse autant aux hommes qu’aux femmes. Et c’est ce qui fait leur succès. C’est un genre en pleine expansion en Grande-Bretagne et surtout aux États-Unis. Ces romans sont désormais en têtes des listes de meilleures ventes en Fantasy. En France les premiers frémissements se font sentir. Il ne vous reste plus qu’à découvrir… et être séduits.

http://www.milady.fr/univers/view/10

Sinon, dans les librairies, il est rangé au rayon fantastique. On peut aussi considérer que c'est de la fantasy urbaine.

_________________
"Un lecteur vit un millier de vies avant de mourir. Celui qui ne lit pas n'en vit qu'une."
George R.R.Martin

Nestya
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: Twilight?

Message par Cath le Mar 17 Aoû 2010 - 18:23

En fait, je souhaite faire différencier aux élèves les notions de fantastique/merveilleux/fantasy.
Résultat, j'ai passé l'après-midi à lire des trucs sur internet et maintenant je découvre que:
-rien n'est moins clair que la différence genre/type de texte/registre
-même si on s'en tient à une même terminologie, le nom et le nombre de genre/type/registre varie selon les auteurs.
-que les liens entre fantastique/merveilleux et fantastique/fantasy ne sont pas non plus les mêmes d'un chercheur à l'autre
-qu'il existe un nombre incalculable de sous-genre de fantasy

et j'en passe...

Bref, comme dirait l'autre "Qu'allait-elle donc faire dans cette galère!"

Cath
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: Twilight?

Message par lulucastagnette le Mar 17 Aoû 2010 - 18:23

Moi, je le rangerais dans le genre "soupe infâme"... (comment ça, c'est pas une catégorie littéraire, ça ? lol!

Pourquoi vouloir classer ce bouquin, au fait ? Wink

lulucastagnette
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Twilight?

Message par Nestya le Mar 17 Aoû 2010 - 18:25

@Astartee a écrit:selon Françoise dupeyron lafay, il existe deux types de fantastiques:
Le fantastique psychologique (Dr Jekyll, Turn of the screw...)
et le fantastique merveilleux (avec des fantômes, des vampires etc.)

voilà voilà

tu peux aussi dire "dark fantasy" si tu veux
Je ne classerai pas Twilight dans la dark fantasy. Pour moi, la dark fantasy est quelques chose de beaucoup plus sombre, proche de l'horreur. Twilight vise quand même un public adolescent.

_________________
"Un lecteur vit un millier de vies avant de mourir. Celui qui ne lit pas n'en vit qu'une."
George R.R.Martin

Nestya
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: Twilight?

Message par Cath le Mar 17 Aoû 2010 - 18:25

Merci Nestya...
Donc je peux me servir de Twilight comme exemple de fantasy, c'est bon.

Cath
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: Twilight?

Message par Cath le Mar 17 Aoû 2010 - 18:27

A part ça, je regrette de m'être plongée dans es lectures concernant genre et type parce que ça m'a totalement perturbée.

Cath
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: Twilight?

Message par Invité le Mar 17 Aoû 2010 - 18:30

Je trouve que le terme fantasy fait plus penser aux livres de Tolkien non ?

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Twilight?

Message par Nestya le Mar 17 Aoû 2010 - 18:32

cath5660 a écrit:Merci Nestya...
Donc je peux me servir de Twilight comme exemple de fantasy, c'est bon.
Euh... peut-être pas. Dans la tête de beaucoup, fantasy=Seigneur des anneaux, et il n'y a pas grand chose de commun entre le Seigneur des anneaux et Twilight. Personnellement, je laisserai tomber Twilight , pour moi, ce n'est pas de la fantasy tel qu'on l'entend habituellement, et je prendrais des oeuvres plus caractéristiques.
Le problème est que lorsqu'on s'intéresse à la fantasy, on se rend vite compte que c'est une genre complexe composés de plusieurs courants (lire le Panorama illustré de la fantasy et du merveilleux d'André François Ruaud et l'encyclopédie de la fantasy de Jacques Baudou)

_________________
"Un lecteur vit un millier de vies avant de mourir. Celui qui ne lit pas n'en vit qu'une."
George R.R.Martin

Nestya
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: Twilight?

Message par Astartee le Mar 17 Aoû 2010 - 18:37

je te met un document que j'avais fait dans une séance sur la litté gothique avec des élèves de 3ème...

par contre tu me dis si tu as besoin d'une traduction, là j'ai la flemme et un certain manque de courage

The literature of imagination is divided into three sub-genres: the Gothic, the Fantastic and the Marvellous

Gothic fiction appeared in the late 18th century in England. The first Gothic novel is considered to be The Castle of Otranto, written by Horace Walpole in 1764. Gothic stories usually display young maidens, kidnapped and held captive by a villain in a foreign and medieval country. The term “Gothic” was used precisely because the genre was often set in the buildings of this style (castles, mansions, and monasteries, often isolated, crumbling, and ruined). Some most prominent features are horror, darkness, decay, hereditary curses, haunted houses. The main characters of Gothic literature can be bandits, tyrants, villains, persecuted young girls as well as supernatural creatures such as ghosts, demons, monsters and the Devil himself.

The Fantastic is an evolution from the Gothic genre which was due to scientific discoveries about the human mind and origins in the early 19th century (hypnosis, psychology and the theory of evolution.). The major change between the Fantastic and the Gothic is that instead of featuring an external danger (the young maiden persecuted by a gothic villain), it features an internal danger (madness, hysteria, schizophrenia). The reader does not know whether the narrator has hallucinations or if he is really threatened by supernatural creatures. This uncertainty is called “the Uncanny” and it explains why Fantastic stories often use the theme of the double, as in The Strange Case of Dr Jekyll and Mr Hyde.
Another change is that instead of occurring in medieval foreign countries, the action takes place in european countries like England or France.

The Marvellous is also a literary genre which features supernatural creatures. Contrary to the Gothic and the Fantastic, the action takes place in a magical world, not in the real one. This world has its own rules which are accepted by the character as being normal: he is not surprised by the existence of dragons, witches, fairies, talking animals etc.
The most common characters are kings, queens, princes, princesses, poor children or poor maidens.
The marvellous sometimes features magical objects and the story is often about characters who have to overcome a difficulty in order to evolve. The story often ends with a “happy end.”

On bossait sur un classement de :Dr Jekyll / Alice / narnia / le chateau d'otrante / les mystères d'Udolphe / Dorian Gray


Dernière édition par Astartee le Mar 17 Aoû 2010 - 18:42, édité 2 fois

Astartee
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: Twilight?

Message par ysabel le Mar 17 Aoû 2010 - 18:38

@lulucastagnette a écrit:Moi, je le rangerais dans le genre "soupe infâme"... (comment ça, c'est pas une catégorie littéraire, ça ? lol!

Pourquoi vouloir classer ce bouquin, au fait ? Wink

même classement que toi ! Twisted Evil


Dépassée ou pas, je garde la déf de Todorov pour fantastique/merveilleux en littérature (de toute manière aucun de mes morveux ne va en licence de lettres, alors Todorov dépassé ou pas ! )


_________________
« vous qui entrez, laissez toute espérance ». Dante

« Il vaut mieux n’avoir rien promis que promettre sans accomplir » (L’Ecclésiaste)

ysabel
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Twilight?

Message par Cath le Mar 17 Aoû 2010 - 18:40

Argh Nestya, ne me dis pas ça...
J'ai une chance que mes élèves aient vu (je n'ose pas dire lu) Twilight, aucune qu'ils aient lu Tolkien et j'ai peur que même le film soit trop vieux pour eux...


Dernière édition par cath5660 le Mar 17 Aoû 2010 - 18:41, édité 1 fois

Cath
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: Twilight?

Message par ysabel le Mar 17 Aoû 2010 - 18:41

@Astartee a écrit:je te met un document que j'avais fait dans une séance sur la litté gothique avec des élèves de 3ème...
par contre tu me dis si tu as besoin d'une traduction, là j'ai la flemme et un certain manque de courage

The literature of imagination is divided into three sub-genres: the Gothic, the Fantastic and the Marvellous

Gothic fiction appeared in the late 18th century in England. The first Gothic novel is considered to be The Castle of Otranto, written by Horace Walpole in 1764. Gothic stories usually display young maidens, kidnapped and held captive by a villain in a foreign and medieval country. The term “Gothic” was used precisely because the genre was often set in the buildings of this style (castles, mansions, and monasteries, often isolated, crumbling, and ruined). Some most prominent features are horror, darkness, decay, hereditary curses, haunted houses. The main characters of Gothic literature can be bandits, tyrants, villains, persecuted young girls as well as supernatural creatures such as ghosts, demons, monsters and the Devil himself.

The Fantastic is an evolution from the Gothic genre which was due to scientific discoveries about the human mind and origins in the early 19th century (hypnosis, psychology and the theory of evolution.). The major change between the Fantastic and the Gothic is that instead of featuring an external danger (the young maiden persecuted by a gothic villain), it features an internal danger (madness, hysteria, schizophrenia). The reader does not know whether the narrator has hallucinations or if he is really threatened by supernatural creatures. This uncertainty is called “the Uncanny” and it explains why Fantastic stories often use the theme of the double, as in The Strange Case of Dr Jekyll and Mr Hyde.
Another change is that instead of occurring in medieval foreign countries, the action takes place in countries like England or France.

The Marvellous is also a literary genre which features supernatural creatures. Contrary to the Gothic and the Fantastic, the action takes place in a magical world, not in the real one. This world has its own rules which are accepted by the character as being normal: he is not surprised by the existence of dragons, witches, fairies, talking animals etc.
The most common characters are kings, queens, princes, princesses, poor children or poor maidens.
The marvellous sometimes features magical objects and the story is often about characters who have to overcome a difficulty in order to evolve. The story often ends with a “happy end.”

On bossait sur un classement de :Dr Jekyll / Alice / narnia / le chateau d'otrante / les mystères d'Udolphe / Dorian Gray

un jour je ferai une sq sur la littérature gothique... j'adore ça !!

J'aime bien ta définition mais ne pas oublier le merveilleux que l'on trouve souvent dans les récits épiques (Roland etc.)

_________________
« vous qui entrez, laissez toute espérance ». Dante

« Il vaut mieux n’avoir rien promis que promettre sans accomplir » (L’Ecclésiaste)

ysabel
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Twilight?

Message par Cath le Mar 17 Aoû 2010 - 18:42

Merci pour le texte Astartee.

Cath
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: Twilight?

Message par Astartee le Mar 17 Aoû 2010 - 18:44

@ysabel a écrit:
@Astartee a écrit:je te met un document que j'avais fait dans une séance sur la litté gothique avec des élèves de 3ème...
par contre tu me dis si tu as besoin d'une traduction, là j'ai la flemme et un certain manque de courage

The literature of imagination is divided into three sub-genres: the Gothic, the Fantastic and the Marvellous

Gothic fiction appeared in the late 18th century in England. The first Gothic novel is considered to be The Castle of Otranto, written by Horace Walpole in 1764. Gothic stories usually display young maidens, kidnapped and held captive by a villain in a foreign and medieval country. The term “Gothic” was used precisely because the genre was often set in the buildings of this style (castles, mansions, and monasteries, often isolated, crumbling, and ruined). Some most prominent features are horror, darkness, decay, hereditary curses, haunted houses. The main characters of Gothic literature can be bandits, tyrants, villains, persecuted young girls as well as supernatural creatures such as ghosts, demons, monsters and the Devil himself.

The Fantastic is an evolution from the Gothic genre which was due to scientific discoveries about the human mind and origins in the early 19th century (hypnosis, psychology and the theory of evolution.). The major change between the Fantastic and the Gothic is that instead of featuring an external danger (the young maiden persecuted by a gothic villain), it features an internal danger (madness, hysteria, schizophrenia). The reader does not know whether the narrator has hallucinations or if he is really threatened by supernatural creatures. This uncertainty is called “the Uncanny” and it explains why Fantastic stories often use the theme of the double, as in The Strange Case of Dr Jekyll and Mr Hyde.
Another change is that instead of occurring in medieval foreign countries, the action takes place in countries like England or France.

The Marvellous is also a literary genre which features supernatural creatures. Contrary to the Gothic and the Fantastic, the action takes place in a magical world, not in the real one. This world has its own rules which are accepted by the character as being normal: he is not surprised by the existence of dragons, witches, fairies, talking animals etc.
The most common characters are kings, queens, princes, princesses, poor children or poor maidens.
The marvellous sometimes features magical objects and the story is often about characters who have to overcome a difficulty in order to evolve. The story often ends with a “happy end.”

On bossait sur un classement de :Dr Jekyll / Alice / narnia / le chateau d'otrante / les mystères d'Udolphe / Dorian Gray

un jour je ferai une sq sur la littérature gothique... j'adore ça !!

J'aime bien ta définition mais ne pas oublier le merveilleux que l'on trouve souvent dans les récits épiques (Roland etc.)

je me suis concentrée sur de l'anglo-saxon ^^

Astartee
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: Twilight?

Message par ysabel le Mar 17 Aoû 2010 - 18:45

ah ben oui, forcément... Embarassed

_________________
« vous qui entrez, laissez toute espérance ». Dante

« Il vaut mieux n’avoir rien promis que promettre sans accomplir » (L’Ecclésiaste)

ysabel
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Twilight?

Message par Invité le Mar 17 Aoû 2010 - 18:45

cath5660 a écrit:Argh Nestya, ne me dis pas ça...
J'ai une chance que mes élèves aient vu (je n'ose pas dire lu) Twilight, aucune qu'ils aient lu Tolkien et j'ai peur que même le film soit trop vieux pour eux...

Méfie toi, j'en ai régulièrement qui sont fans de Tolkien, si, si... des garçons.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Twilight?

Message par V.Marchais le Mar 17 Aoû 2010 - 18:46

Ce que j'ai lu de plus complet, de plus à jour sur le fantastique :
http://indexfantastique.phpnet.org/Textes/FicheTxt.php3?key=2666

V.Marchais
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: Twilight?

Message par Cath le Mar 17 Aoû 2010 - 19:02

Nestya, un extrait de wiki pour m'achever...

En français, une erreur fréquente consiste à appeler « fantastiques » tous les textes appartenant au genre anglo-saxon de la fantasy, comme ceux de J. R. R. Tolkien, alors qu’ils appartiennent en réalité au domaine du merveilleux.

Double arrgh.

Cath
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 4 1, 2, 3, 4  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum