Evaluer le niveau en lecture

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Evaluer le niveau en lecture

Message par Dinaaa le Lun 30 Aoû 2010 - 15:42

J'aimerais m'appuyer sur une grille ou un ensemble de critères pour justifier le fait qu'un enfant ne sait pas lire. J'aimerais pouvoir dire clairement à un élève ce qui ne va pas dans sa façon de lire, ce qu'il peut améliorer, j'aimerais donner aux parents qui me le demandent des moyens concrets pour aider leur enfant à progresser en lecture.

L'année dernière, j'ai classé la lecture de mes 5e en 4 catégories que je vous soumets : comment améliorer et compléter ces critères, quels autres éléments avez-vous retenus et comment procédez-vous pour aider vos mauvais lecteurs ? Cette grille est valable pour des textes à leur portée, pas particulièrement faciles ni compliqués.

1. Lecture fluide : déchiffrer un tx et le comprendre à première lecture.
2. Lecture fluide avec hésitations : déchiffrer un texte en hésitant sur les mots nouveaux ou rares, maîtriser le sens global du texte à première lecture.
3. Lecture hâchée : nombreuses hésitations devant les mots simples et courants, non respect de la ponctuation forte, non respect des liaisons, lecture syllabique dénuée de sens, le sens global du texte n'est pas maîtrisé après la première lecture.
4. Lecture difficile : mêmes critères que pour le 3. + déformation des mots ("mémoire" à la place de "moindre"). Le texte n'est pas porteur de sens, la lecture est un acte pénible voire refusé.

L'année passée, la majorité des lectures relevaient de la catégorie n°3, mais évidemment tous les "défauts" signalés ne se cumulaient pas forcément. Je précise bien que j'évalue les lectures et pas les lecteurs, je ne veux pas stigmatiser qui que ce soit, c'est pas évident de s'entendre dire devant ses copains qu'on sait pas lire.

J'attends de connaître vos pratiques et vos idées !

Dinaaa
Esprit éclairé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Evaluer le niveau en lecture

Message par Frisouille le Lun 30 Aoû 2010 - 15:56

Je trouve que ta classification est une bonne idée, après j'ignore comment tu parviens à poser ce diagnostic sur les élèves sans les blesser. Mais je suis sûre que tu y parviens, cela va sans dire.

Sinon, pour la remédiation, j'ai mis en place l'an passé de petits groupes de lecture où nous lisons et relisons le même texte, plusieurs fois de suite, en expliquant les mots, le texte, jusqu'à parvenir à une lecture fluide et une restitution décente du sens du texte.
Voici le lien de cette méthode, conseillée par une IEN : http://www.editions-cigale.com/produit/fluence-cm6e5e

Mais mon poste particulier me permet de travailler avec deux trois élèves, pas évident quand on a un poste normal.

Frisouille
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Evaluer le niveau en lecture

Message par melaniguiz le Lun 30 Aoû 2010 - 16:28

@Dinaaa a écrit:J'aimerais m'appuyer sur une grille ou un ensemble de critères pour justifier le fait qu'un enfant ne sait pas lire. J'aimerais pouvoir dire clairement à un élève ce qui ne va pas dans sa façon de lire, ce qu'il peut améliorer, j'aimerais donner aux parents qui me le demandent des moyens concrets pour aider leur enfant à progresser en lecture.

L'année dernière, j'ai classé la lecture de mes 5e en 4 catégories que je vous soumets : comment améliorer et compléter ces critères, quels autres éléments avez-vous retenus et comment procédez-vous pour aider vos mauvais lecteurs ? Cette grille est valable pour des textes à leur portée, pas particulièrement faciles ni compliqués.

1. Lecture fluide : déchiffrer un tx et le comprendre à première lecture.
2. Lecture fluide avec hésitations : déchiffrer un texte en hésitant sur les mots nouveaux ou rares, maîtriser le sens global du texte à première lecture.
3. Lecture hâchée : nombreuses hésitations devant les mots simples et courants, non respect de la ponctuation forte, non respect des liaisons, lecture syllabique dénuée de sens, le sens global du texte n'est pas maîtrisé après la première lecture.
4. Lecture difficile : mêmes critères que pour le 3. + déformation des mots ("mémoire" à la place de "moindre"). Le texte n'est pas porteur de sens, la lecture est un acte pénible voire refusé.

L'année passée, la majorité des lectures relevaient de la catégorie n°3, mais évidemment tous les "défauts" signalés ne se cumulaient pas forcément. Je précise bien que j'évalue les lectures et pas les lecteurs, je ne veux pas stigmatiser qui que ce soit, c'est pas évident de s'entendre dire devant ses copains qu'on sait pas lire.

J'attends de connaître vos pratiques et vos idées !

C'est pour cela que je liste par défauts sans essayer de faire une catégorie. Je fais un tableau, à droite les +, à gauche les - et je note selon chacun. Dans les + lecture fluide, ton expressif etc. Dans les - hésitation, déformation des mots, non respect de la ponctuation, saut de ligne fréquent etc. Ca me suffit à me donner une idée des difficultés de l'élève et à les garder en tête. Je n'essaie pas de faire une catégorie "lecture difficile" etc, car je ne suis pas sure que ça sert aux élèves ni aux parents. Face à un élève qui a de grosses difficultés et qui ne m'a pas été signalé, j'en parle tout de suite à l'infirmière pour savoir si l'enfant a été suivi en primaire comme elle les voit aussi, elle se charge ensuite de voir avec les parents s'il faut tester l'élève. Pour le reste, j'essaie de multiplier les séances de lecture à haute voix, surtout avec les 6e (lecture en poésie ou des textes étudiés en classe, vérification des lectures cursives de contes, de petits textes). Parfois je note, mais de manière gloable en P, AB, B, TB (très peu de cas de très mauvais lecteurs chez moi), puis en fin de trimestre je fais la moyenne de tout en mettant P = 8, AB = 12, B = 15, TB = 18.

melaniguiz
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Evaluer le niveau en lecture

Message par Dinaaa le Mar 31 Aoû 2010 - 23:25

Frisouille : effectivement, difficile de reporter une telle expérience à un groupe classe classique... merci tout de même pour le lien, je le garde en mémoire !

Melaniguiz : c'est délicat de ne pas stigmatiser, c'est pour ça que je n'utilise pas forcément le voc que j'ai cité et qui est mon outil de travail, me servant à prendre des notes. En aucun cas je ne classifie les élèves ouvertement les uns par rapport aux autres. Mais quand je rencontre un parent, je peux lui dire "votre fils ne respecte pas la ponctuation, ne fais pas les liaisons et a tendance à déformer les mots : vous pouvez facilement l'aider en le faisant lire à la maison et en faisant attention à ces points là". Bref ! Merci de m'avoir expliqué ta façon de faire, je crois que je n'ai jamais parlé de pbl de lecture avec l'infirmière ! C'est une bonne idée.

Merci à toutes les deux.

Dinaaa
Esprit éclairé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum