Ecoliers, collégiens, lycéens : bonheur ou galère ? avec Philippe Meirieu, Peter Gumbel et Caroline Brizard

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Ecoliers, collégiens, lycéens : bonheur ou galère ? avec Philippe Meirieu, Peter Gumbel et Caroline Brizard

Message par John le Lun 1 Nov - 17:20

Il ne vous reste plus que quelques jours pour réécouter cette émission de France Inter consacrée à l'école :

http://sites.radiofrance.fr/franceinter/em/letelephonesonne/index.php?id=94773

Vous y entendrez Peter Gumbel, l'auteur de "On achève bien les écoliers", Philippe Meirieu, professeur des universités en sciences de l'éducation et vice-président du conseil régional de Rhône-Alpes, Marie-Rose Moro, pédo-psychiatre, et Caroline Brizard, l'inénarrable journaliste au Nouvel Observateur.

Résumons :

En 6'55'', Philippe Meirieu réinvente en direct les Shadocks :
Plus on fait d'essais, plus on fait d'erreurs ;
Mais plus on fait d'essais, plus on réussit ;
Donc plus on fait des erreurs, plus on réussit ;
Donc il faut faire le maximum d'erreurs possibles.

Caroline Brizard : "Jamais dans la classe on a l'occasion de travailler ensemble", de la maternelle jusqu'à l'université (8'10'') ; "il faut toutes sortes de lieux dans lesquels on puisse prendre confiance en soi et être récompensé" (16'10'').

Peter Gumbel : "On ne dit pas aux élèves : tu peux mieux faire, on lui dit : Tu es au-dessus (sic) de la moyenne, donc tu es nul. (...) Même les bons élèves on dit jamais bravo, on dit peut mieux faire, on met jamais 20." (10'30'')

Dr Moro : "il faut que notre école soit séductrice" (15'50'')

Et c'est un assaut généralisé contre les notes !

Quant aux premiers intervenants choisis au téléphone, ils forment un beau panel de beaux discoureurs dans le vide, surtout celui en 14'30'' qui est un morceau d'humour : j'ai failli couper au bout de 15 minutes, je n'en pouvais plus.

Les quatre invités n'ont vraisemblablement strictement aucune idée de ce qu'il se passe vraiment dans les classes.

La pauvre Monique qui défend gentiment et intelligemment les enseignants à 20 minutes essaie de tempérer tout cela, mais ça ne sert à rien : le Dr Moro commence par sous-entendre qu'il y a quand même de la violence dans le ressenti affectif des enfants, même si l'enseignant est gentil comme Monique. Peter Gumbel rappelle que le système met les élèves sous pression, s'étonne que Monique sanctionne des hors-sujets, que les enseignants "pointent la faute", que les Français soient "champions du monde du redoublement" et "donnent de l'angoisse aux enfants" ! Et Caroline Brizard, qui a beaucoup aimé le livre de Peter Gumbel, prend la parole : "il faut que l'école fasse sa révolution culturelle", et l'école ne doit plus donner aux élèves "la rationalité" et "des connaissances" car cet idéal de l'honnête homme amène à la création d'un moule unique.

Figurez-vous, pour finir, que les dossiers réalisés en TPE, dont le principe a été "émasculé", sont dans la tradition des chefs d'oeuvre produits par les compagnons du Moyen-Age français. Pensez-y la prochaine fois que vous évaluez des dossiers de TPE.

_________________
En achetant des articles au lien ci-dessous, vous nous aidez, sans frais, à gérer le forum. Merci !


"Celui qui ne participe pas à la lutte participe à la défaite" (Brecht)
"La nostalgie, c'est plus ce que c'était" (Simone Signoret)
"Les médias participent à la falsification permanente de l'information" (Umberto Eco)

John
Médiateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Ecoliers, collégiens, lycéens : bonheur ou galère ? avec Philippe Meirieu, Peter Gumbel et Caroline Brizard

Message par Carabas le Lun 1 Nov - 17:28

Qu'est-ce qu'il ne faut pas entendre.

_________________
Les chances uniques sur un million se réalisent neuf fois sur dix.

Terry Pratchett

Rejeter le socialisme parce que tant de socialistes sont des gens lamentables équivaut à refuser de prendre le train sous prétexte que le contrôleur a une tête qui ne vous revient pas.

George Orwell

Carabas
Vénérable


Revenir en haut Aller en bas

Re: Ecoliers, collégiens, lycéens : bonheur ou galère ? avec Philippe Meirieu, Peter Gumbel et Caroline Brizard

Message par Mélane le Lun 1 Nov - 17:36

Pourquoi les médias donnent-ils massivement la parole à ces gugusses ? Comment se fait-il que, d'après ton résumé John, tous les invités aillent dans le même sens ? Comment les journalistes peuvent-ils se satisfaire d'un tel "débat" non contradictoire et évacuant toujours les principaux intéressés: les profs ? En somme, est-on en démocratie ou en régime de propagande totalitaire ?

Mélane
Niveau 7


Revenir en haut Aller en bas

Re: Ecoliers, collégiens, lycéens : bonheur ou galère ? avec Philippe Meirieu, Peter Gumbel et Caroline Brizard

Message par Carabas le Lun 1 Nov - 17:39

Parce qu'on s'en fout : le but, c'est d'imposer ça. Pour l'imposer, il faut montrer un consensus allant dans ce sens. On montrera que les profs sont de gros méchants de réactionnaires qui veulent garder les notes discriminantes. On montrera un gentil prof sympathique anti-notes. Les élèves seront contents, les parents aussi. Paf, une réforme qui ne mettra personne dans la rue.

_________________
Les chances uniques sur un million se réalisent neuf fois sur dix.

Terry Pratchett

Rejeter le socialisme parce que tant de socialistes sont des gens lamentables équivaut à refuser de prendre le train sous prétexte que le contrôleur a une tête qui ne vous revient pas.

George Orwell

Carabas
Vénérable


Revenir en haut Aller en bas

Re: Ecoliers, collégiens, lycéens : bonheur ou galère ? avec Philippe Meirieu, Peter Gumbel et Caroline Brizard

Message par Provence le Lun 1 Nov - 17:52

Ce que je ne comprends pas, c'est que l'école pratique ce qui ne se fait pas dans la "vraie vie", comme sanctionner le hors-sujet, par exemple. Dans la "vraie vie", qui aurait l'idée de refuser de payer le menuisier qui vous fabrique une commode au lieu de l'armoire demandée? Il a travaillé, le pauvre homme, et puis c'est presque pareil... Ah, les profs et leurs exigences à la noix...

Provence
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: Ecoliers, collégiens, lycéens : bonheur ou galère ? avec Philippe Meirieu, Peter Gumbel et Caroline Brizard

Message par Reine Margot le Lun 1 Nov - 17:59

@Mélane a écrit:Pourquoi les médias donnent-ils massivement la parole à ces gugusses ?

+1, il y a quand même des gens qui s'opposent à ces inepties, et qui écrivent aussi, on en a même sur le forum, alors pourquoi ne pas inviter plutôt ceux-là et faire taire les Mérieu and co?

_________________
1 enseignant molesté, c’est un fait divers, pas un phénomène de société.
2 enseignants molestés, c’est un fait divers, pas un phénomène de société.
150 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
151 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
………………………………
[la progression arithmétique se poursuit en série]
…………………………………..
156 879 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
156 880 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société. »

Reine Margot
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Ecoliers, collégiens, lycéens : bonheur ou galère ? avec Philippe Meirieu, Peter Gumbel et Caroline Brizard

Message par Provence le Lun 1 Nov - 18:03

marquisedemerteuil a écrit:
@Mélane a écrit:Pourquoi les médias donnent-ils massivement la parole à ces gugusses ?

+1, il y a quand même des gens qui s'opposent à ces inepties, et qui écrivent aussi, on en a même sur le forum, alors pourquoi ne pas inviter plutôt ceux-là et faire taire les Mérieu and co?

Je pense que le discours des gugusses en question plaît bien à beaucoup de gens: c'est tellement plus simple d'avoir l'air gentil et plein de bons sentiments. On propose des solutions toutes faites qui vont améliorer l'école en ménageant ces pauvres enfants brimés? Youpi, fonçons! Suspect

Provence
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: Ecoliers, collégiens, lycéens : bonheur ou galère ? avec Philippe Meirieu, Peter Gumbel et Caroline Brizard

Message par Abraxas le Lun 1 Nov - 18:04

Comment diable fait-on pour écouter ça ? Je n'y parviens pas. Ça se télécharge, mais c'est inécoutable. Comment, par exemple, le faire glisser sur i-tunes ?

Abraxas
Doyen


Revenir en haut Aller en bas

Re: Ecoliers, collégiens, lycéens : bonheur ou galère ? avec Philippe Meirieu, Peter Gumbel et Caroline Brizard

Message par sand le Lun 1 Nov - 18:05

Taper sur les profs est devenu un sport national. C'est aussi très lucratif. Pas grand chose à faire contre...

sand
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Ecoliers, collégiens, lycéens : bonheur ou galère ? avec Philippe Meirieu, Peter Gumbel et Caroline Brizard

Message par John le Lun 1 Nov - 18:07

Comment diable fait-on pour écouter ça ? Je n'y parviens pas. Ça se télécharge, mais c'est inécoutable. Comment, par exemple, le faire glisser sur i-tunes ?

Alors là, croyez-moi si vous le voulez : l'émission a été retirée de l'écoute à la carte entre le moment où j'ai posté mon message et votre réponse ! Shocked

_________________
En achetant des articles au lien ci-dessous, vous nous aidez, sans frais, à gérer le forum. Merci !


"Celui qui ne participe pas à la lutte participe à la défaite" (Brecht)
"La nostalgie, c'est plus ce que c'était" (Simone Signoret)
"Les médias participent à la falsification permanente de l'information" (Umberto Eco)

John
Médiateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Ecoliers, collégiens, lycéens : bonheur ou galère ? avec Philippe Meirieu, Peter Gumbel et Caroline Brizard

Message par Aurore le Lun 1 Nov - 22:02

Meirieu, Gumbel, Brizard ?
boulet :marteau: :mitrailler: :boum:

Aurore
Esprit éclairé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Ecoliers, collégiens, lycéens : bonheur ou galère ? avec Philippe Meirieu, Peter Gumbel et Caroline Brizard

Message par Nestya le Lun 1 Nov - 22:05

@Provence a écrit:Ce que je ne comprends pas, c'est que l'école pratique ce qui ne se fait pas dans la "vraie vie", comme sanctionner le hors-sujet, par exemple. Dans la "vraie vie", qui aurait l'idée de refuser de payer le menuisier qui vous fabrique une commode au lieu de l'armoire demandée? Il a travaillé, le pauvre homme, et puis c'est presque pareil... Ah, les profs et leurs exigences à la noix...
Tellement vrai!

_________________
"Un lecteur vit un millier de vies avant de mourir. Celui qui ne lit pas n'en vit qu'une."
George R.R.Martin

Nestya
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: Ecoliers, collégiens, lycéens : bonheur ou galère ? avec Philippe Meirieu, Peter Gumbel et Caroline Brizard

Message par Aurore le Lun 1 Nov - 22:08

Nestya, ces trois incapables ont-ils été ne serait-ce qu'un seul instant dans la vraie vie ? Voilà la question ! furieux

Aurore
Esprit éclairé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Ecoliers, collégiens, lycéens : bonheur ou galère ? avec Philippe Meirieu, Peter Gumbel et Caroline Brizard

Message par Nestya le Lun 1 Nov - 22:12

@Aurore a écrit:Nestya, ces trois incapables ont-ils été ne serait-ce qu'un seul instant dans la vraie vie ? Voilà la question !
On se le demande! Evil or Very Mad

_________________
"Un lecteur vit un millier de vies avant de mourir. Celui qui ne lit pas n'en vit qu'une."
George R.R.Martin

Nestya
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: Ecoliers, collégiens, lycéens : bonheur ou galère ? avec Philippe Meirieu, Peter Gumbel et Caroline Brizard

Message par frankenstein le Lun 1 Nov - 22:19

@John a écrit:Il ne vous reste plus que quelques jours pour réécouter cette émission de France Inter consacrée à l'école :

http://sites.radiofrance.fr/franceinter/em/letelephonesonne/index.php?id=94773

Vous y entendrez Peter Gumbel, l'auteur de "On achève bien les écoliers", Philippe Meirieu, professeur des universités en sciences de l'éducation et vice-président du conseil régional de Rhône-Alpes, Marie-Rose Moro, pédo-psychiatre, et Caroline Brizard, l'inénarrable journaliste au Nouvel Observateur.

Résumons :

En 6'55'', Philippe Meirieu réinvente en direct les Shadocks :
Plus on fait d'essais, plus on fait d'erreurs ;
Mais plus on fait d'essais, plus on réussit ;
Donc plus on fait des erreurs, plus on réussit ;
Donc il faut faire le maximum d'erreurs possibles.

Caroline Brizard : "Jamais dans la classe on a l'occasion de travailler ensemble", de la maternelle jusqu'à l'université (8'10'') ; "il faut toutes sortes de lieux dans lesquels on puisse prendre confiance en soi et être récompensé" (16'10'').

Peter Gumbel : "On ne dit pas aux élèves : tu peux mieux faire, on lui dit : Tu es au-dessus (sic) de la moyenne, donc tu es nul. (...) Même les bons élèves on dit jamais bravo, on dit peut mieux faire, on met jamais 20." (10'30'')

Dr Moro : "il faut que notre école soit séductrice" (15'50'')

Et c'est un assaut généralisé contre les notes !

Quant aux premiers intervenants choisis au téléphone, ils forment un beau panel de beaux discoureurs dans le vide, surtout celui en 14'30'' qui est un morceau d'humour : j'ai failli couper au bout de 15 minutes, je n'en pouvais plus.

Les quatre invités n'ont vraisemblablement strictement aucune idée de ce qu'il se passe vraiment dans les classes.

La pauvre Monique qui défend gentiment et intelligemment les enseignants à 20 minutes essaie de tempérer tout cela, mais ça ne sert à rien : le Dr Moro commence par sous-entendre qu'il y a quand même de la violence dans le ressenti affectif des enfants, même si l'enseignant est gentil comme Monique. Peter Gumbel rappelle que le système met les élèves sous pression, s'étonne que Monique sanctionne des hors-sujets, que les enseignants "pointent la faute", que les Français soient "champions du monde du redoublement" et "donnent de l'angoisse aux enfants" ! Et Caroline Brizard, qui a beaucoup aimé le livre de Peter Gumbel, prend la parole : "il faut que l'école fasse sa révolution culturelle", et l'école ne doit plus donner aux élèves "la rationalité" et "des connaissances" car cet idéal de l'honnête homme amène à la création d'un moule unique.

Figurez-vous, pour finir, que les dossiers réalisés en TPE, dont le principe a été "émasculé", sont dans la tradition des chefs d'oeuvre produits par les compagnons du Moyen-Age français. Pensez-y la prochaine fois que vous évaluez des dossiers de TPE.

affraid John, je vais finir par ne plus lire les infos que tu postes... cafe cafe cafe
C'est trop en si peu de temps :colere: :colere: :colere:

_________________
Mettez des pouces verts sur : http://www.youtube.com/user/Choristenimes/videos

Si les élections pouvaient changer la société, elles seraient interdites.

frankenstein
Vénérable


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum