Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
avatar
John
Médiateur

Belgique : Un prof et une élève vivent heureux avec leur bébé.

par John le Ven 4 Mar 2011 - 22:16
Un prof a eu un bébé avec son élève âgée de 16 ans

L’histoire n’est pas banale. Un enseignant officiant dans un établissement secondaire en Belgique francophone vient d’être suspendu « par mesure disciplinaire » après avoir eu une liaison – et un bébé – avec une de ses élèves, mineure d’âge. La jeune fille et son professeur étaient âgés respectivement de 16 et 39 ans au moment des faits. Sachant que dans notre pays, la majorité sexuelle est fixée justement à 16 ans, on ne parlera donc pas ici de pédophilie.

Pour la Communauté française, peu importe que l’élève soit âgée de 15, 16 ou 17 ans, elle a décidé de suspendre le « jeune » papa durant 6 mois, tout en pratiquant une retenue de 50% sur son salaire. Une sanction que n’accepte pas l’enseignant qui a décidé de porter l’affaire en justice pour obtenir l’annulation. Selon lui, il n’est pas facile de vivre à trois – sa jeune amoureuse, leur petite fille et lui – avec un salaire réduit de moitié.

C’est que la relation entre les deux amants semble sérieuse. A l’école, l’annonce de cette grossesse inattendue n’a pas suscité beaucoup de remous. Le Préfet reconnait* qu’il redoutait la réaction des élèves, des parents et des collègues… mais une fois la surprise passée, personne n’a réclamé la tête du professeur. Il faut dire que ce dernier n’a jamais cherché à fuir ses responsabilités, de père et d’enseignant. Sa discrétion aura certainement préservé la réputation de son école. Quant aux parents de la jeune fille, ce sont eux qui ont tenu à informer le chef d’établissement de la relation qui existait entre leur enfant et son professeur. Mais, contrairement à ce que l’on aurait pu croire, ils se disent « heureux ».

Pour la Communauté française, bien que la relation entre le prof et son élève ne soit pas punissable par la loi, il y a clairement eu « faute ».

La fonction d’enseignant implique un rôle d’évaluateur et donc d’impartialité, et l’impartialité n’est pas assurée dès lors que l’enseignant entretient avec une élève des rapports d’intimité. (…) Cet enseignant ébranle lui-même la confiance du public dans le service public.

La mesure disciplinaire est en cours; elle prendra fin à l’issue de l’année scolaire, le 25 juin.
Des histoires pas si rares

Pour le psychologue Jérôme Vermeulen, les histoires d’amour entre prof et élève ne sont pas rares. Mais il s’agit à chaque fois de situations à analyser au cas par cas. Est-ce bien normal malgré tout? Mais qu’est-ce que la normalité?

Le problème n’est pas de savoir si c’est normal ou pas ! De manière générale, cela peut poser des problèmes à trois niveaux. Le premier se pose au niveau éducatif. Il s’agit d’un adulte dans une relation éducative. Dès lors, il a diverses responsabilités, notamment face à l’école. Et visiblement, à ce niveau-là, il y a eu sanction.

Le deuxième problème de cette relation, c’est la différence d’âge. A 40 ans, on peut supposer que l’enseignant a roulé sa bosse. A 16 ans, on n’a pas le même parcours de vie… On n’a pas beaucoup d’expérience. Ce sont deux univers psychologiquement différents… A cela s’ajoute une différence financière.

Enfin, le dernier élément à analyser, si je devais me poser en tant que psychologue, c’est décoder si cela a été accidentel. Quelqu’un qui à 40 ans qui tombe amoureux de quelqu’un de 16 ans, ça arrive. Socialement, en plus, il est souvent accepté que l’homme soit plus âgé. Si c’est accidentel, alors, la relation peut être saine. Ce n’est pas quelqu’un qui veut exercer une puissance sur la jeune femme…1

Et vous, qu’en pensez-vous? Croyez-vous également que ces relations profs-élèves ne sont pas aussi rares qu’on le dit? Faut-il nécessairement une sanction pour l’adulte, et si oui, de quelle nature?

* reconnaît

Les mots suivis d’un astérisque sont écrits en accord avec l’orthographe réformée.

_________________
En achetant des articles au lien ci-dessous, vous nous aidez, sans frais, à gérer le forum. Merci !


"Celui qui ne participe pas à la lutte participe à la défaite" (Brecht)
"La nostalgie, c'est plus ce que c'était" (Simone Signoret)
"Les médias participent à la falsification permanente de l'information" (Umberto Eco)
avatar
JPhMM
Demi-dieu

Re: Belgique : Un prof et une élève vivent heureux avec leur bébé.

par JPhMM le Ven 4 Mar 2011 - 22:24
Le deuxième problème de cette relation, c’est la différence d’âge. A 40 ans, on peut supposer que l’enseignant a roulé sa bosse. A 16 ans, on n’a pas le même parcours de vie… On n’a pas beaucoup d’expérience. Ce sont deux univers psychologiquement différents… A cela s’ajoute une différence financière.

Allons bon...
Chers ami(e)s, si vous et votre amoureux/se avez une différence d'âge importante, sachez que c'est un problème.

_________________
Labyrinthe où l'admiration des ignorants et des idiots qui prennent pour savoir profond tout ce qu'ils n'entendent pas, les a retenus, bon gré malgré qu'ils en eussent. D'ailleurs, il n'y a point de meilleur moyen pour mettre en vogue ou pour défendre des doctrines étranges et absurdes, que de les munir d'une légion de mots obscurs, douteux , et indéterminés. Ce qui pourtant rend ces retraites bien plus semblables à des cavernes de brigands ou à des tanières de renards qu'à des forteresses de généreux guerriers. Que s'il est malaisé d'en chasser ceux qui s'y réfugient, ce n'est pas à cause de la force de ces lieux-là, mais à cause des ronces, des épines et de l'obscurité des buissons dont ils sont environnés. Car la fausseté étant par elle-même incompatible avec l'esprit de l'homme, il n'y a que l'obscurité qui puisse servir de défense à ce qui est absurde. — John Locke

Je crois que je ne crois en rien. Mais j'ai des doutes. — Jacques Goimard
avatar
MarieL
Érudit

Re: Belgique : Un prof et une élève vivent heureux avec leur bébé.

par MarieL le Sam 5 Mar 2011 - 13:54
Une camarade vivait avec le prof de maths alors que nous étions en troisième. A part ses amies proches personne ne l'a su avant la fin de l'année (elle a organisée une fête après le brevet) et aucun scandale à l'horizon...
Il me semble qu'il faudrait vraiment faire du cas par cas et ne pas se mêler systématiquement de ce genre d'union.

_________________
Je suis ce que je suis et je suis l'être même, je suis ma volonté en moi-même exaucée - A. Kalda
avatar
liliepingouin
Érudit

Re: Belgique : Un prof et une élève vivent heureux avec leur bébé.

par liliepingouin le Sam 5 Mar 2011 - 18:29


Pour la Communauté française, bien que la relation entre le prof et son élève ne soit pas punissable par la loi, il y a clairement eu « faute ».

La fonction d’enseignant implique un rôle d’évaluateur et donc d’impartialité, et l’impartialité n’est pas assurée dès lors que l’enseignant entretient avec une élève des rapports d’intimité. (…) Cet enseignant ébranle lui-même la confiance du public dans le service public.


Dans ce cas, avoir son propre enfant en classe est aussi une faute non? A moins de supposer qu'on aime moins ses enfants que son conjoint...

L'ordre moral a encore, on dirait, de beaux jours devant lui.

_________________
Spheniscida qui se prend pour une Alcida.

"Laissons glouglouter les égouts." (J.Ferrat)
"Est-ce qu'on convainc jamais personne?" (R.Badinter)
Même si c'est un combat perdu d'avance, crier est important.
avatar
Carabas
Vénérable

Re: Belgique : Un prof et une élève vivent heureux avec leur bébé.

par Carabas le Sam 5 Mar 2011 - 18:32
Axel a écrit:Une camarade vivait avec le prof de maths alors que nous étions en troisième. A part ses amies proches personne ne l'a su avant la fin de l'année (elle a organisée une fête après le brevet) et aucun scandale à l'horizon...
J'avoue que ça me choque... surtout en 3e, c'est très jeune.

Il me semble qu'il faudrait vraiment faire du cas par cas et ne pas se mêler systématiquement de ce genre d'union.
Ca, c'est sûr.

_________________
Les chances uniques sur un million se réalisent neuf fois sur dix.

Terry Pratchett
Cath
Bon génie

Re: Belgique : Un prof et une élève vivent heureux avec leur bébé.

par Cath le Sam 5 Mar 2011 - 18:37
En 3°? Mais elle n'avait que 14 ans!
User5899
Dieu de l'Olympe

Re: Belgique : Un prof et une élève vivent heureux avec leur bébé.

par User5899 le Sam 5 Mar 2011 - 19:29
Axel a écrit:Une camarade vivait avec le prof de maths alors que nous étions en troisième. A part ses amies proches personne ne l'a su avant la fin de l'année (elle a organisée une fête après le brevet) et aucun scandale à l'horizon...
Il me semble qu'il faudrait vraiment faire du cas par cas et ne pas se mêler systématiquement de ce genre d'union.
Clin d'oeil à la filmographie d'Annie Girardot, le film Mourir d'aimer, qui rappelle que ce genre de relation n'est pas toujours très très bien vu...
avatar
Circé
Expert spécialisé

Re: Belgique : Un prof et une élève vivent heureux avec leur bébé.

par Circé le Sam 5 Mar 2011 - 19:36
Très très beau film...

et je pense également que c'est à juger au cas par cas.

J'avoue que je n'aimerais pa que ma fille de 16 ans tombe enceinte d'un mec de 39 ans...mais là, j'avoue ne pas faire preuve d'une grande ouverure d'esprit. J'ai beaucoup de couples autour de moi qui ont 15, 20 ans de différence d'âge et ils sont très heureux.

ça me rappelle que mon prof de maths en seconde passait son temps à me faire des avances à peine déguisées en cours devant toute ma classe... pale
avatar
Reine Margot
Demi-dieu

Re: Belgique : Un prof et une élève vivent heureux avec leur bébé.

par Reine Margot le Sam 5 Mar 2011 - 19:43
cela dit, il ne faudrait pas non plus que ça devienne banal, qu'un prof de 40 piges fiche en cloque une élève de 3e...ça donnerait une drôle de société, non?


je suis aussi pour le cas par cas.

_________________
Que le cul leur pèle, et que les bras leur raccourcissent!
InvitéSt
Niveau 6

Re: Belgique : Un prof et une élève vivent heureux avec leur bébé.

par InvitéSt le Sam 5 Mar 2011 - 19:50
Cripure a écrit:
Axel a écrit:Une camarade vivait avec le prof de maths alors que nous étions en troisième. A part ses amies proches personne ne l'a su avant la fin de l'année (elle a organisée une fête après le brevet) et aucun scandale à l'horizon...
Il me semble qu'il faudrait vraiment faire du cas par cas et ne pas se mêler systématiquement de ce genre d'union.
Clin d'oeil à la filmographie d'Annie Girardot, le film Mourir d'aimer, qui rappelle que ce genre de relation n'est pas toujours très très bien vu...

Effectivement.
http://www.neoprofs.org/t30773-deces-d-annie-girardot#696627
Contenu sponsorisé

Re: Belgique : Un prof et une élève vivent heureux avec leur bébé.

par Contenu sponsorisé
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum