[3ème] présent indicatif et valeurs

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

[3ème] présent indicatif et valeurs

Message par Leelou le Mer 26 Nov 2008 - 15:15

qui aurait un contrôle sur ce temps avec les valeurs pour des 3èmes ? ou pourrait m'indiquer un manuel dans lequel il y a plein d'exercices sur les valeurs du présent ?

Leelou
Niveau 8


Revenir en haut Aller en bas

Re: [3ème] présent indicatif et valeurs

Message par venus13 le Ven 2 Oct 2009 - 10:12

je suis aussi à la recherche d'un exercice sur les différentes valeurs du présent pour des 3ème Smile

venus13
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: [3ème] présent indicatif et valeurs

Message par miss terious le Ven 2 Oct 2009 - 19:11

Désolée, je n'ai pas ça sur PC. Par contre, quand je travaille ce point de langue, je crée mes exercices à partir d'extraits assez longs (je n'aime pas les exos construits sur des phrases hors de tout contexte). Je me souviens avoir travaillé sur un extrait de L'Enfant (quand il parle de la tenue prévue par sa mère pour la remise des prix).

_________________
"Ni ange, ni démon, juste sans nom." (Barbey d'AUREVILLY, in. Une histoire sans nom)
"Bien des choses ne sont impossibles que parce qu'on s'est accoutumé à les regarder comme telles." DUCLOS

miss terious
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: [3ème] présent indicatif et valeurs

Message par Invité24 le Ven 2 Oct 2009 - 19:15

je dois avoir un truc sur un extrait de rousseau.

sinon, il y a des exo dans fleurs d'encre

Invité24
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: [3ème] présent indicatif et valeurs

Message par Invité24 le Ven 2 Oct 2009 - 19:16

Valeurs du présent dans l’autobiographie
Extrait des « Confessions » : le vol


Voilà comment j'appris à convoiter en silence, à me cacher, à dissimuler, à mentir, et à dérober enfin; fantaisie qui jusqu'alors ne m'était pas venue, et dont je n'ai pu depuis lors bien me guérir. La convoitise et l'impuissance mènent toujours là. Voilà pourquoi tous les laquais sont fripons, et pourquoi tous les apprentis doivent l'être: mais dans un état égal et tranquille, où tout ce qu'ils voient est à leur portée, ces derniers perdent en grandissant ce honteux penchant. N'ayant pas eu le même avantage, je n'en ai pu tirer le même profit.

Ce sont presque toujours de bons sentiments mal dirigés qui font faire aux enfants le premier pas vers le mal. Malgré les privations et les tentations continuelles, j'avais demeuré plus d'un an chez mon maître sans pouvoir me résoudre à rien prendre, pas même des choses à manger. Mon premier vol fut une affaire de complaisance, mais il ouvrit la porte à d'autres qui n'avaient pas une si louable fin.

Un souvenir qui me fait frémir encore et rire tout à la fois, est celui d'une chasse aux pommes qui me coûta cher. Ces pommes étaient au fond d'une dépense qui, par une jalousie élevée, recevait du jour de la cuisine. Un jour que j'étais seul dans la maison, je montai sur la may pour regarder dans le jardin des Hespérides ce précieux fruit dont je ne pouvais approcher. J'allai chercher la broche pour voir si elle y pourrait atteindre: elle était trop courte. Je l'allongeai par une autre petite broche qui servait pour le menu gibier; car mon maître aimait la chasse. Je piquai plusieurs fois sans succès; enfin je sentis avec transport que j'amenais une pomme. Je tirai très doucement: déjà la pomme touchait à la jalousie, j'étais prêt à la saisir. Qui dira ma douleur? La pomme était trop grosse, elle ne put passer par le trou. Que d'inventions ne mis-je point en usage pour la tirer! Il fallut trouver des supports pour tenir la broche en état, un couteau assez long pour fendre la pomme, une latte pour la soutenir. A force d'adresse et de temps je parvins à la partager, espérant tirer ensuite les pièces l'une après l'autre: mais à peine furent-elles séparées, qu'elles tombèrent toutes deux dans la dépense. Lecteur pitoyable, partagez mon affliction.

Je ne perdis point courage; mais j'avais perdu beaucoup de temps. Je craignais d'être surpris; je renvoie au lendemain une tentative plus heureuse, et je me remets à l'ouvrage tout aussi tranquillement que si je n'avais rien fait, sans songer aux deux témoins indiscrets qui déposaient contre moi dans la dépense.

Le lendemain, retrouvant l'occasion belle, je tente un nouvel essai. Je monte sur mes tréteaux, j'allonge la broche, je l'ajuste; j'étais prêt à piquer... Malheureusement le dragon ne dormait pas: tout à coup la porte de la dépense s'ouvre; mon maître en sort, croise les bras, me regarde, et me dit: Courage!... La plume me tombe des mains.

Bientôt, à force d'essuyer de mauvais traitements, j'y devins moins sensible; ils me parurent enfin une sorte de compensation du vol, qui me mettait en droit de le continuer. Au lieu de retourner les yeux en arrière et de regarder la punition, je les portais en avant et je regardais la vengeance. Je jugeais que me battre comme fripon, c'était m'autoriser à l'être. Je trouvais que voler et être battu allaient ensemble, et constituaient en quelque sorte un état, et qu'en remplissant la partie de cet état qui dépendait de moi, je pouvais laisser le soin de l'autre à mon maître. Sur cette idée je me mis à voler plus tranquillement qu'auparavant. Je me disais: Qu'en arrivera-t-il enfin? Je serai battu. Soit: je suis fait pour l'être.

Identifiez les valeurs des présents soulignés . Justifiez par des indices tirés du texte.

Invité24
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: [3ème] présent indicatif et valeurs

Message par Maissa le Ven 2 Oct 2009 - 20:06

Exercices dans le cahier Bordas :

1. Je finis mon travail et je passe te voir bientôt. – 2. Elle sort juste d’ici, vous la ratez de peu. – 3. Un matin, Thomas attend le bus pour se rendre au collège. – 4. Entendez-vous le grillon ? – 5. Cinq et cinq font dix. – 6. Je ne sais pas où est mon téléphone, mais dès que je le retrouve, j’appelle Alice. – 7. Hier, elle est brune, aujourd’hui, elle est rousse.

1. Tu ne sors pas tant que tu n’as pas fait ton travail.
2. Si le chat veut sortir, ouvre-lui la fenêtre.
3. Avec des cerises on confectionne de délicieux clafoutis.
4. Le samedi toute la famille fait la grasse matinée.
5. Vous faites chauffer l’eau et la versez doucement.

1. En décembre 1999, une violente tempête abat de nombreux arbres.
2. Ils faisaient du vélo sur un sentier. Une biche se dresse devant eux.
3. La table repose sur six robustes pieds et son plateau sent bon l’encaustique.
4. Je vous écris depuis ma chambre d’hôtel.

1. Les feuilles tombent en automne.
2. Un tissu vert pomme recouvre les sièges.
3. Tous les soirs, elle regarde le journal télévisé.
4. Vous remplissez ce papier en trois exemplaires.
5. C’est mon sandwich que tu manges.
6. Au bout d’un mois, les deux parties adverses trouvent un accord.

Maissa
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: [3ème] présent indicatif et valeurs

Message par venus13 le Sam 3 Oct 2009 - 16:56

merciiiiiii Smile

venus13
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum