Une prof qui a dit stop...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Une prof qui a dit stop...

Message par frankenstein le Jeu 29 Sep 2011 - 19:15

Deux années en zone sensible, porte de Clignancourt, et plus de dix ans en Zep, zone d’éducation prioritaire, dans des établissements dits difficiles à Nîmes : longtemps, Séverine Lagarrigue a enseigné la musique en collège. Avec "de l’énergie à revendre". Elle a emmené ses élèves "à des concerts le samedi soir", créé des "chorales", mené des "projets avec le conservatoire". Mais cette année, le 5 septembre, la professeur n’est pas retournée dans sa classe de centre-ville. Elle a abandonné son cartable et quitté le navire.

Rebelle et désobéissante ? Pas franchement. Comme de nombreux enseignants découragés et qui manifestent de plus en plus leur malaise (ils étaient 1 000 mardi dans les rues de Nîmes), Séverine Lagarrigue a d’abord tenté de colmater la brèche. "Mais à un moment, j’ai eu la sensation d’être sur des sables mouvants et de ne plus pouvoir en sortir. Je voyais des enfants en souffrance et, avec la musique, je pensais pouvoir les aider à sortir la tête de l’eau, à leur redonner confiance. En réalité, au final, le système les remet dans la même galère. On ne pense plus l’élève qu’en termes de résultat et de pourcentage."

En quinze ans de carrière dans l’Éducation nationale, la professeur certifiée d’éducation musicale dit n’avoir "jamais vécu de mauvais moment en classe. C’est le système qui m’a dégoûtée." Et les réflexions. "J’entendais ce genre de remarque : “Vous êtes toujours en vacances !”, ou encore : “Prof de musique, tu ne dois pas trop te fatiguer !” C’est moralement insupportable quand on s’investit. Pour monter un spectacle, il faut déployer une telle énergie !"

Signe des temps, le nombre d’enseignants démissionnaires augmente ces dernières années. Mère de trois enfants, Séverine Lagarrigue, elle, n’a pas démissionné. Elle a fait valoir ses droits à la retraite pour se lancer dans les arts du bien-être et ouvrir son salon à Saint-Césaire. Elle touche "des cacahuètes", mais ne se plaint pas. "J’assume, même si c’est une décision difficile à prendre. Je voulais être enseignante depuis toute petite mais j’ai préféré partir avant d’être trop découragée et trop aigrie."


http://www.midilibre.fr/2011/09/28/severine-lagarrigue-une-prof-qui-a-dit-stop,394896.php

_________________
Mettez des pouces verts sur : http://www.youtube.com/user/Choristenimes/videos

Si les élections pouvaient changer la société, elles seraient interdites.

frankenstein
Vénérable


Revenir en haut Aller en bas

Re: Une prof qui a dit stop...

Message par Reine Margot le Jeu 29 Sep 2011 - 19:17

Véronique avait parlé ici d'une collègue qui avait fait la même chose...

_________________
1 enseignant molesté, c’est un fait divers, pas un phénomène de société.
2 enseignants molestés, c’est un fait divers, pas un phénomène de société.
150 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
151 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
………………………………
[la progression arithmétique se poursuit en série]
…………………………………..
156 879 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
156 880 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société. »

Reine Margot
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Une prof qui a dit stop...

Message par Audrey le Jeu 29 Sep 2011 - 19:19

C'est exactement ce que je ressens...

J'admire son courage...

_________________
B.V., aka Beuglato Vociferature,
Irae Laudatrix pour les cérémonies en son honneur,
Divinité Tarpéienne dont le culte subsiste en Bresse.
Elle protège les orateurs et les sophistes pro-Bayrou.
On peut invoquer sa fureur en lui sacrifiant des laitues vierges.
Identifiée à Boudicca, elle est représentée sur un char Clio orné de noeuds rouges en tulle.

Signez la pétition pour sauver les langues anciennes! Clic!

Audrey
Oracle


Revenir en haut Aller en bas

Re: Une prof qui a dit stop...

Message par Audrey le Jeu 29 Sep 2011 - 19:20

La collègue de Véronique avait d'autres raisons également....

_________________
B.V., aka Beuglato Vociferature,
Irae Laudatrix pour les cérémonies en son honneur,
Divinité Tarpéienne dont le culte subsiste en Bresse.
Elle protège les orateurs et les sophistes pro-Bayrou.
On peut invoquer sa fureur en lui sacrifiant des laitues vierges.
Identifiée à Boudicca, elle est représentée sur un char Clio orné de noeuds rouges en tulle.

Signez la pétition pour sauver les langues anciennes! Clic!

Audrey
Oracle


Revenir en haut Aller en bas

Re: Une prof qui a dit stop...

Message par Thalia de G le Jeu 29 Sep 2011 - 19:21

Moi aussi j'admire son courage.

Thalia de G
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Une prof qui a dit stop...

Message par Kaia le Jeu 29 Sep 2011 - 19:36

Si j'avais son courage...

Kaia
Niveau 6


Revenir en haut Aller en bas

Re: Une prof qui a dit stop...

Message par kvasir le Jeu 29 Sep 2011 - 20:22

Poussinmadikera a écrit:Si j'avais son courage...

courage...désespoir
désespoir....courage

je suis toujours mal à l'aise avec ce genre d'articles.
Notre métier c'est important...vital mais ce n'est pas la vie... la vraie vie c'est celle qu'on retrouve quand on quitte son boulot et on rentre chez soi..
SI notre métier nous tue peu à peu autant le quitter mais est-ce du courage je n'en suis pas sûr.
Sad
beaucoup de négatif dans ce monde, souriez ... vous êtes en vie.

_________________
"Si nous avons chacun un objet et que nous les échangeons nous aurons chacun un objet.
Si nous avons chacun une idée et que nous les échangeons nous aurons chacun deux idées. "

kvasir
Niveau 7


Revenir en haut Aller en bas

Re: Une prof qui a dit stop...

Message par viga le Jeu 29 Sep 2011 - 22:22

C'est une ancienne collègue... Une prof géniale... Quel gâchis...

viga
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Une prof qui a dit stop...

Message par Kaia le Ven 30 Sep 2011 - 6:50

@kvasir a écrit:
Poussinmadikera a écrit:Si j'avais son courage...

courage...désespoir
désespoir....courage

je suis toujours mal à l'aise avec ce genre d'articles.
Notre métier c'est important...vital mais ce n'est pas la vie... la vraie vie c'est celle qu'on retrouve quand on quitte son boulot et on rentre chez soi..
SI notre métier nous tue peu à peu autant le quitter mais est-ce du courage je n'en suis pas sûr.
Sad
beaucoup de négatif dans ce monde, souriez ... vous êtes en vie.

Courage, effectivement mot difficile à cerner dans ce genre de situation... Moi je n'ai pas le courage de tout plaquer parce que les crédits, un enfant, 2 ans que je ne trouve rien comme autre boulot...
Allez je vais sourire ! flower Jusqu'à la prochaine déprime...Merci trefle

Kaia
Niveau 6


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum