Théorie du genre : les intégristes du Salon Beige s'en prennent à un texte de Bernard Friot

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Théorie du genre : les intégristes du Salon Beige s'en prennent à un texte de Bernard Friot

Message par John le Sam 8 Oct 2011 - 15:48

Ce 8 octobre 2011, le salon beige et ses sectateurs s'insurgent que l'on puisse trouver dans le cahier de littérature des élèves de CM1 ce texte de Bernard Friot :


_________________
En achetant des articles au lien ci-dessous, vous nous aidez, sans frais, à gérer le forum. Merci !


"Celui qui ne participe pas à la lutte participe à la défaite" (Brecht)
"La nostalgie, c'est plus ce que c'était" (Simone Signoret)
"Les médias participent à la falsification permanente de l'information" (Umberto Eco)

John
Médiateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Théorie du genre : les intégristes du Salon Beige s'en prennent à un texte de Bernard Friot

Message par Celadon le Sam 8 Oct 2011 - 16:14

Toujours une longueur d'avance, sans avoir l'air d'y toucher, Friot.
C koi ce salon beige pas net ? Je vais de ce pas me renseigner sur le net !

Celadon
Oracle


Revenir en haut Aller en bas

Re: Théorie du genre : les intégristes du Salon Beige s'en prennent à un texte de Bernard Friot

Message par Celadon le Sam 8 Oct 2011 - 16:17

ah oui d'accord ! Bon, ben ils ont aussi le droit de dire ce qu'ils en pensent. Les commentaires sont révélateurs en tout cas.

Celadon
Oracle


Revenir en haut Aller en bas

Re: Théorie du genre : les intégristes du Salon Beige s'en prennent à un texte de Bernard Friot

Message par Monalisa le Sam 8 Oct 2011 - 18:22

Et ils disent être "indignés par les "indignés"...
Du beau monde, vraiment.

Monalisa
Niveau 4


Revenir en haut Aller en bas

Re: Théorie du genre : les intégristes du Salon Beige s'en prennent à un texte de Bernard Friot

Message par JPhMM le Sam 8 Oct 2011 - 18:27

@Monalisa a écrit:Et ils disent être "indignés par les "indignés"...
Du beau monde, vraiment.
Oui, et en plus ils ne connaissent pas Bertrand Russell et son antinomie.
D'où ma question : s'indignent-ils eux-mêmes ? Mais ici la question n'est pas qu'antinomie logique. Elle est aussi antinomie morale. Comme d'habitude avec ce genre d'individus d'ailleurs.

_________________
Labyrinthe où l'admiration des ignorants et des idiots qui prennent pour savoir profond tout ce qu'ils n'entendent pas, les a retenus, bon gré malgré qu'ils en eussent. D'ailleurs, il n'y a point de meilleur moyen pour mettre en vogue ou pour défendre des doctrines étranges et absurdes, que de les munir d'une légion de mots obscurs, douteux , et indéterminés. Ce qui pourtant rend ces retraites bien plus semblables à des cavernes de brigands ou à des tanières de renards qu'à des forteresses de généreux guerriers. Que s'il est malaisé d'en chasser ceux qui s'y réfugient, ce n'est pas à cause de la force de ces lieux-là, mais à cause des ronces, des épines et de l'obscurité des buissons dont ils sont environnés. Car la fausseté étant par elle-même incompatible avec l'esprit de l'homme, il n'y a que l'obscurité qui puisse servir de défense à ce qui est absurde. — John Locke

JPhMM
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Théorie du genre : les intégristes du Salon Beige s'en prennent à un texte de Bernard Friot

Message par Marie Laetitia le Sam 8 Oct 2011 - 18:43

attends, John, tu en es à faire les poubelles du web?? lol! Je t'en prie, épargne-nous ça ! Laughing

J'ai une amie qui a essayé de dire de ces gens-là tout ce qu'elle en pensait, elle a la répartie vive mais... ça a mal tourné. Y'en-a-des avec lesquels ce n'est même pas la peine... (tu prends en outre le risque qu'ils rappliquent ici, et ça va être la fête. Une discussion sensée est pour ainsi dire impossible avec eux)

_________________
 
Si tu crois encore qu'il nous faut descendre dans le creux des rues pour monter au pouvoir, si tu crois encore au rêve du grand soir, et que nos ennemis, il faut aller les pendre... Aucun rêve, jamais, ne mérite une guerre. L'avenir dépend des révolutionnaires, mais se moque bien des petits révoltés. L'avenir ne veut ni feu ni sang ni guerre. Ne sois pas de ceux-là qui vont nous les donner (J. Brel, La Bastille)

________________________________________________

Antigone, c'est la petite maigre qui est assise là-bas, et qui ne dit rien. Elle regarde droit devant elle. Elle pense. (...) Elle pense qu'elle va mourir, qu'elle est jeune et qu'elle aussi, elle aurait bien aimé vivre. Mais il n'y a rien à faire. elle s'appelle Antigone et il va falloir qu'elle joue son rôle jusqu'au bout...

Marie Laetitia
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: Théorie du genre : les intégristes du Salon Beige s'en prennent à un texte de Bernard Friot

Message par Aëmiel le Sam 8 Oct 2011 - 18:49

@Celadon a écrit:Toujours une longueur d'avance, sans avoir l'air d'y toucher, Friot.
Exactement. Et avec humour, gentillesse et beaucoup de pudeur. I love you
Les autres, pfff, même pas le coup d'en parler. La bêtise fait juste perdre du temps et de l'énergie.

Aëmiel
Esprit éclairé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Théorie du genre : les intégristes du Salon Beige s'en prennent à un texte de Bernard Friot

Message par Carabas le Sam 8 Oct 2011 - 19:22

C'est des tenants d'SOS Education?

Parce que cette association avait déjà cherché des poux à Bernard Friot.

_________________
Les chances uniques sur un million se réalisent neuf fois sur dix.

Terry Pratchett

Rejeter le socialisme parce que tant de socialistes sont des gens lamentables équivaut à refuser de prendre le train sous prétexte que le contrôleur a une tête qui ne vous revient pas.

George Orwell

Carabas
Vénérable


Revenir en haut Aller en bas

Re: Théorie du genre : les intégristes du Salon Beige s'en prennent à un texte de Bernard Friot

Message par Pryneia le Sam 8 Oct 2011 - 20:34

Chouette texte Smile Merci de l'avoir partagé Wink

_________________
"Leave me alone and let me go to hell by my own route." Calamity Jane

« Nicht ein Wolf ist der Mensch dem Menschen. Er ist ihm Produkt, die totale Ware ist er ihm. » E. Palmetshofer
(« L’homme n’est pas un loup pour l’homme. Il est un produit pour lui, une marchandise, rien de plus. »)

Pryneia
Niveau 10


Revenir en haut Aller en bas

Re: Théorie du genre : les intégristes du Salon Beige s'en prennent à un texte de Bernard Friot

Message par Marie Laetitia le Sam 8 Oct 2011 - 20:48

@Carabas a écrit:C'est des tenants d'SOS Education?

Parce que cette association avait déjà cherché des poux à Bernard Friot.

d'une certaine manière. Mais je me demande s'ils ne sont pas pires...

_________________
 
Si tu crois encore qu'il nous faut descendre dans le creux des rues pour monter au pouvoir, si tu crois encore au rêve du grand soir, et que nos ennemis, il faut aller les pendre... Aucun rêve, jamais, ne mérite une guerre. L'avenir dépend des révolutionnaires, mais se moque bien des petits révoltés. L'avenir ne veut ni feu ni sang ni guerre. Ne sois pas de ceux-là qui vont nous les donner (J. Brel, La Bastille)

________________________________________________

Antigone, c'est la petite maigre qui est assise là-bas, et qui ne dit rien. Elle regarde droit devant elle. Elle pense. (...) Elle pense qu'elle va mourir, qu'elle est jeune et qu'elle aussi, elle aurait bien aimé vivre. Mais il n'y a rien à faire. elle s'appelle Antigone et il va falloir qu'elle joue son rôle jusqu'au bout...

Marie Laetitia
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum