Connaissez-vous l'A.P.L. ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Connaissez-vous l'A.P.L. ?

Message par John le Mer 10 Déc 2008 - 7:12

Il existe une "Association des Professeurs de Lettres" dont on entend assez peu parler : http://www.aplettres.org/index.htm

La connaissiez-vous ? En avez-vous déjà entendu parler ?

_________________
En achetant des articles au lien ci-dessous, vous nous aidez, sans frais, à gérer le forum. Merci !


"Celui qui ne participe pas à la lutte participe à la défaite" (Brecht)
"La nostalgie, c'est plus ce que c'était" (Simone Signoret)
"Les médias participent à la falsification permanente de l'information" (Umberto Eco)

John
Médiateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Connaissez-vous l'A.P.L. ?

Message par Invité le Mer 10 Déc 2008 - 10:20

Oui, j'avais trouvé cette adresse il y a deux ou trois ans, mais finalement, je n'y vais pas souvent. Cela représente un engagement qui n'est pas vraiment le mien.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Connaissez-vous l'A.P.L. ?

Message par retraitée le Sam 13 Déc 2008 - 20:05

Oui, et j'en fais partie, et j'ai tout fait pour que les collègues y adhèrent.
De plus, la revue contient aussi des études de textes ou d'auteurs fort utiles et intéressantes.

retraitée
Vénérable


Revenir en haut Aller en bas

??

Message par retraitée le Sam 13 Déc 2008 - 20:09

@lulamae a écrit:Oui, j'avais trouvé cette adresse il y a deux ou trois ans, mais finalement, je n'y vais pas souvent. Cela représente un engagement qui n'est pas vraiment le mien.
C'est une association de spécialistes, non un parti politique. Si, par engagement, vous signifiez la défense d'un enseignement de la langue et de la littérature aux antipodes du pédagogisme, alors oui, l'APL est "engagée", mais il ne faut pas avoir d'a priori, et aller faire un tour sur le site.

retraitée
Vénérable


Revenir en haut Aller en bas

Re: Connaissez-vous l'A.P.L. ?

Message par Invité le Sam 13 Déc 2008 - 21:09

Eh bien justement, j'y suis retournée ces derniers temps et, avec cette période de doute au sujet des programmes et des séquences, je trouve plutôt rassurante cette vision de l'enseignement. Là où je parle d'engagement, c'est que cela représente pour moi un certain "retour en arrière", mais ces derniers temps, je sature complètement à cause des difficultés à l'écrit de mes élèves et je me dis "à quoi bon faire des progressions et séquences qui font jolies sur le papier, si je ne les amène pas à mieux écrire ?"
- Attention, je ne lance pas ici une énième discussion idéologique, je fais seulement état de mes doutes et de mon cruel (parfois) sentiment d'inutilité.
C'est là que je me dis "pourquoi pas ?" et que j'explore, pour me relancer sur une route qui vaille la peine d'y croire. D'autant plus que j'ai connu et aimé ce type d'enseignement. Je me suis aperçu cet été en lisant L'Enfant et la rivière d'Henri Bosco, parce que des mots étaient soulignés dans le livre, que je l'avais lu en 5e, et mieux que ça : cette histoire a été fondatrice de plusieurs rêves que je fais encore, mais dont j'avais oublié l'origine ! Mais est-ce que je ne risque pas d'ennuyer des enfants d'aujourd'hui en leur faisant lire ce type de livres ?

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Bosco

Message par retraitée le Lun 15 Déc 2008 - 15:51

@lulamae a écrit:Eh bien justement, j'y suis retournée ces derniers temps et, avec cette période de doute au sujet des programmes et des séquences, je trouve plutôt rassurante cette vision de l'enseignement. Là où je parle d'engagement, c'est que cela représente pour moi un certain "retour en arrière", mais ces derniers temps, je sature complètement à cause des difficultés à l'écrit de mes élèves et je me dis "à quoi bon faire des progressions et séquences qui font jolies sur le papier, si je ne les amène pas à mieux écrire ?"
- Attention, je ne lance pas ici une énième discussion idéologique, je fais seulement état de mes doutes et de mon cruel (parfois) sentiment d'inutilité.
C'est là que je me dis "pourquoi pas ?" et que j'explore, pour me relancer sur une route qui vaille la peine d'y croire. D'autant plus que j'ai connu et aimé ce type d'enseignement. Je me suis aperçu cet été en lisant L'Enfant et la rivière d'Henri Bosco, parce que des mots étaient soulignés dans le livre, que je l'avais lu en 5e, et mieux que ça : cette histoire a été fondatrice de plusieurs rêves que je fais encore, mais dont j'avais oublié l'origine ! Mais est-ce que je ne risque pas d'ennuyer des enfants d'aujourd'hui en leur faisant lire ce type de livres ?
C'est un roman magnifique, que j'ai étudié il n'y a pas si longtemps encore. Faites-le travailler pour lui même, en privilégiant le sens, en faisant découvrir la beauté du texte. Pourquoi ce qui vous a émue n'en toucherait-il pas d'autres.
J'ai donné en devoir à des 3e la découverte de la rivière par Pascalet. Si je l'ai sur ordi, je vous l'envoie.

retraitée
Vénérable


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum