grèviste: je l'annonce ou pas?

Page 3 sur 5 Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

grèviste: j'annonce ou pas?

13% 13% 
[ 9 ]
46% 46% 
[ 32 ]
13% 13% 
[ 9 ]
3% 3% 
[ 2 ]
25% 25% 
[ 17 ]
 
Total des votes : 69

Re: grèviste: je l'annonce ou pas?

Message par Duplay le Mer 14 Déc 2011 - 12:12

@Clarinette a écrit: Ce n'est qu'un exemple ; je ne suis pas responsable syndicale déchargée, moi ! Mais franchement, que ceux qui ont du temps dégagé pour cela réfléchissent à de vrais moyens de pression, plutôt que ces grévettes-mascarades inutiles depuis des années ! :colere:

Curieuse conception du syndicalisme...

Adepte du "lider maximo" ou du "duce" qui réfléchit à ta place ? Suspect


Dernière édition par Mowgli le Mer 14 Déc 2011 - 12:14, édité 1 fois

Duplay
Expert spécialisé


Revenir en haut Aller en bas

Re: grèviste: je l'annonce ou pas?

Message par Karine B. le Mer 14 Déc 2011 - 12:13

@Scarabee15 a écrit:
Bref, j'ai jamais remis un pied dans le cours de cette con***se.
Et n'allez pas m'agiter le droit de grève sous le nez, c'est hors sujet !

et bien c'est dommage de te priver des cours de cette excellent prof technicienne

Peut-être que si tu lui avais demandé la semaine d'avant ...

_________________
Le SNES, what else ?

Stagiaire à la rentrée 2015



Blog Maison Avant / Après Mise à jour en août 2013

Karine B.
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: grèviste: je l'annonce ou pas?

Message par Clarinette le Mer 14 Déc 2011 - 12:13

@Karine B. a écrit:
@Clarinette a écrit:

Quand les syndicats se décideront-ils à envisager les choses autrement, de façon plus adaptée ? La grève est un moyen mis au point au XIX siècle pour bloquer un appareil de production et faire perdre de l'argent aux patrons afin de les pousser à la négociation !

En quoi cela s'applique-t-il à l'éducation nationale, qui ne produit rien, et dont les "patrons", au contraire, gagnent de l'argent quand nous faisons grève ? Suspect


la dernière semaine
avant les vacances de Noël 2006, nous avions fait grève le lundi, les
candidats avaient pris position sur le décret de robien (qui supprimait
l'heure de chaire et imposait la bivalence). Nicolas Sarkozy avait
abrogé le décret en devenant président, respectant une promesse faite
pendant la campagne !
cheers

_________________

Clarinette
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: grèviste: je l'annonce ou pas?

Message par Clarinette le Mer 14 Déc 2011 - 12:15

@Karine B. a écrit:
@Scarabee15 a écrit:
Bref, j'ai jamais remis un pied dans le cours de cette con***se.
Et n'allez pas m'agiter le droit de grève sous le nez, c'est hors sujet !

et bien c'est dommage de te priver des cours de cette excellent prof technicienne

Peut-être que si tu lui avais demandé la semaine d'avant ...
Et peut-être que si certains grévistes n'affichaient pas autant de mépris pour les usagers qu'ils prétendent défendre en luttant contre les réformes actuelles...

_________________

Clarinette
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: grèviste: je l'annonce ou pas?

Message par Karine B. le Mer 14 Déc 2011 - 12:16

@Clarinette a écrit:
Je me méfie davantage des instances dirigeantes nationales que des gens comme toi qui essaient de faire leur boulot du mieux possible.

Mais je fais partie des instances dirigeantes nationales, aucun déchargé complet au SNES, ce qui pousse à des acrobaties, mais c'est indispensable

Frédérique Rolet, co secrétaire générale du SNES, prof de lettres classiques à Lambersart (emploi du temps sur 3 jours), Daniel Robin, co SG prof de maths dans un lycée de Tours, Roland Hubert, Co SG, prof de maths à Clermont Ferrand (et sans TGV !)

_________________
Le SNES, what else ?

Stagiaire à la rentrée 2015



Blog Maison Avant / Après Mise à jour en août 2013

Karine B.
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: grèviste: je l'annonce ou pas?

Message par Clarinette le Mer 14 Déc 2011 - 12:20

Ok, merci d'avoir pris la peine de répondre à certaines de mes interrogations, mais je continue à m'interroger sur la prédominance de la grève comme moyen de lutte dans l'éducation nationale.

_________________

Clarinette
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: grèviste: je l'annonce ou pas?

Message par Duplay le Mer 14 Déc 2011 - 12:32

@Clarinette a écrit:Ok, merci d'avoir pris la peine de répondre à certaines de mes interrogations, mais je continue à m'interroger sur la prédominance de la grève comme moyen de lutte dans l'éducation nationale.

La grève est loin d'être le moyen de lutte prédominant des syndicats actifs.

La lutte, c'est avant tout au quotidien qu'elle se développe, et pas exclusivement sur de grands rendez-vous nationaux.

Mais peut-être que si tu rejoignais un syndicat, que tu participais à ses instances et que tu apportais ne serait-ce qu'une modeste contribution à l'action quotidienne, tu aurais une vision plus exacte de la réalité... Rolling Eyes

Duplay
Expert spécialisé


Revenir en haut Aller en bas

Re: grèviste: je l'annonce ou pas?

Message par Karine B. le Mer 14 Déc 2011 - 12:34

@Clarinette a écrit:Ok, merci d'avoir pris la peine de répondre à certaines de mes interrogations, mais je continue à m'interroger sur la prédominance de la grève comme moyen de lutte dans l'éducation nationale.

combien fait-on de grèves par an ?

Combien d'actions de blocages ou autres actions fait-on par an ? Dans mon académie depuis septembre, on boycotte tout ou la plupart de ce qui ne fait pas partie des ORS, on va au TA, on a des audiences, ....

J'arrête là, je pars justement en audience au rectorat sur des cas particuliers qui ont demandé notre aide, et ensuite je devrais les appeler (et ça va être long pour certains ...)

_________________
Le SNES, what else ?

Stagiaire à la rentrée 2015



Blog Maison Avant / Après Mise à jour en août 2013

Karine B.
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: grèviste: je l'annonce ou pas?

Message par Scarabee15 le Mer 14 Déc 2011 - 12:37

@Karine B. a écrit:
@Scarabee15 a écrit:
Bref, j'ai jamais remis un pied dans le cours de cette con***se.
Et n'allez pas m'agiter le droit de grève sous le nez, c'est hors sujet !

et bien c'est dommage de te priver des cours de cette excellent prof technicienne

Peut-être que si tu lui avais demandé la semaine d'avant ...

En effet, j'ai trouvé cela bien dommage.
Mais le respect (et donc l'écoute pour son enseignement) était rompus, donc inutile d'insister.
Quant à demander la semaine précédente, je nai plus les détails en tête (c'était en 2004) mais il ne me semble pas que nous étions au courant à ce moment.

Scarabee15
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: grèviste: je l'annonce ou pas?

Message par User5899 le Mer 14 Déc 2011 - 13:09

@sorceress a écrit:Je veux bien que le Principal me fesse ! jamais testé le SM.
+1, mais qu'on puisse le choisir, alors ! Smile diable
@teutonette a écrit:En plus d'arranger les EDT, on met en place des remplacements de courte durée à la demande de certains collègues.
Ca, je me demande si ce n'est pas illégal, les professeurs "en grève" n'étant pas absents. La grève est un droit constitutionnel, je trouve l'arrangement des EdT dégueulasse et les RCD inadmissibles. Bravo au CE qui consent à cela, mais surtout, bravo aux "chers collègues", qui par ailleurs peuvent bien se targuer de citoyenneté. C'est la 1re fois que j'entends parler de cela, c'est écoeurant. Avec des "collègues" pareils, on n'a plus besoin d'ennemis.

User5899
Dieu de l'Olympe


Revenir en haut Aller en bas

Re: grèviste: je l'annonce ou pas?

Message par Dani le Mer 14 Déc 2011 - 13:20

@Galipette a écrit:Je l'ai dit aux élèves que j'avais et à la cpe, mais pas à l'administration.
Par contre, une question, car c'est ma premiere gréve, il se passe quoi, on recoit un mot pour régulariser, on va chez le principal et on lui dit qu'on etait gréviste puis voila? Il peut vous passer un savon ou pas?

Un savon, je ne sais pas...mais une fessée, ça oui, c'est prévu dans nos obligations de service.

Dani
Niveau 8


Revenir en haut Aller en bas

Re: grèviste: je l'annonce ou pas?

Message par Dani le Mer 14 Déc 2011 - 13:22

@thrasybule a écrit:Franchement, si on prévient, autant ne pas faire grève, ça atténue son impact, alors qu'il n'est déjà pas énorme. Il faut arrêter la culpabilité aliénante.

cheers

Dani
Niveau 8


Revenir en haut Aller en bas

Re: grèviste: je l'annonce ou pas?

Message par sand le Mer 14 Déc 2011 - 13:22

Et les collègues qui sous prétexte qu'il manque 4 ou 5 élèves passent des films toute la journée, et sont payés pour ça...

sand
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: grèviste: je l'annonce ou pas?

Message par Dani le Mer 14 Déc 2011 - 13:26

@Clarinette a écrit:
@Karine B. a écrit:
@Scarabee15 a écrit:
Bref, j'ai jamais remis un pied dans le cours de cette con***se.
Et n'allez pas m'agiter le droit de grève sous le nez, c'est hors sujet !

et bien c'est dommage de te priver des cours de cette excellent prof technicienne

Peut-être que si tu lui avais demandé la semaine d'avant ...
Et peut-être que si certains grévistes n'affichaient pas autant de mépris pour les usagers qu'ils prétendent défendre en luttant contre les réformes actuelles...


Un grève qui passerait inaperçue...Formidable, ça! Very Happy

Dani
Niveau 8


Revenir en haut Aller en bas

Re: grèviste: je l'annonce ou pas?

Message par sand le Mer 14 Déc 2011 - 13:26

@thrasybule a écrit:Franchement, si on prévient, autant ne pas faire grève, ça atténue son impact, alors qu'il n'est déjà pas énorme. Il faut arrêter la culpabilité aliénante.
Sans vie scolaire dans les collèges, les plus petits peuvent passer une journée infâme. C'est une réalité. Si je peux leur éviter quelques heures à se faire martyriser par quelques brutasses sans surveillance, je le fais.

sand
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: grèviste: je l'annonce ou pas?

Message par Daphné le Mer 14 Déc 2011 - 14:42

Cripure a écrit:
@teutonette a écrit:En plus d'arranger les EDT, on met en place des remplacements de courte durée à la demande de certains collègues.
Ca, je me demande si ce n'est pas illégal, les professeurs "en grève" n'étant pas absents. La grève est un droit constitutionnel, je trouve l'arrangement des EdT dégueulasse et les RCD inadmissibles. Bravo au CE qui consent à cela, mais surtout, bravo aux "chers collègues", qui par ailleurs peuvent bien se targuer de citoyenneté. C'est la 1re fois que j'entends parler de cela, c'est écoeurant. Avec des "collègues" pareils, on n'a plus besoin d'ennemis.

C'est rare mais ça semble se faire de plus en plus humhum

Daphné
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: grèviste: je l'annonce ou pas?

Message par User5899 le Mer 14 Déc 2011 - 15:37

@Daphné a écrit:
Cripure a écrit:
@teutonette a écrit:En plus d'arranger les EDT, on met en place des remplacements de courte durée à la demande de certains collègues.
Ca, je me demande si ce n'est pas illégal, les professeurs "en grève" n'étant pas absents. La grève est un droit constitutionnel, je trouve l'arrangement des EdT dégueulasse et les RCD inadmissibles. Bravo au CE qui consent à cela, mais surtout, bravo aux "chers collègues", qui par ailleurs peuvent bien se targuer de citoyenneté. C'est la 1re fois que j'entends parler de cela, c'est écoeurant. Avec des "collègues" pareils, on n'a plus besoin d'ennemis.
C'est rare mais ça semble se faire de plus en plus humhum
Notre métier meurt de ses agents.

User5899
Dieu de l'Olympe


Revenir en haut Aller en bas

Re: grèviste: je l'annonce ou pas?

Message par viesco le Mer 14 Déc 2011 - 18:15

@Karine B. a écrit:
@viesco a écrit:

Je reste persuadé que seules les grosses manifestations organisées à Paris un samedi après-midi (en période de soldes ?) et qui mobilisent des services annexes (préfecture, police ...) ont un impact. Les autorités marchent sur des œufs dans ce genre de situation (parce qu'elles craignent que ça parte en live) et l'opinion publique y est plus favorable vu qu'on enquiquine pas l'usager.

Enfin je dis ça ...




et qui vient à ces manifs du samedi après-midi, les mêmes en moins nombreux que ceux qui viennent faire la manif un jour de grève (j'en suis depuis 1993 alors ne me racontez pas de conneries : entre le je peux pas, je reçois ce soir, ou mince, j'avais prévu autre chose, c'est la punition du militant le samedi !!!)

Ah mais je n'ai pas dit que ça marchait ! ça ne marche pas parce qu'on ne parvient pas à mobiliser à ces moments-là (on ne mobilise plus personne : t'as qu'à regarder la participation aux élections professionnelles !). Et j'ai participé moi aussi à ces manifs effectivement désertées. Mais j'ai un ou deux exemples qui ont fonctionné (chez les personnels de direction notamment).

Et petite précision qui me parait importante : je ne cherche pas à culpabiliser qui que ce soit. Je donne juste un avis avec lequel je suis d'accord vu que c'est le mien scratch

_________________
Un grand voyage commence toujours par un premier pas ...

viesco
Niveau 2


Revenir en haut Aller en bas

Re: grèviste: je l'annonce ou pas?

Message par InvitéMA le Mer 14 Déc 2011 - 19:38

@sand a écrit:
@thrasybule a écrit:Franchement, si on prévient, autant ne pas faire grève, ça atténue son impact, alors qu'il n'est déjà pas énorme. Il faut arrêter la culpabilité aliénante.
Sans vie scolaire dans les collèges, les plus petits peuvent passer une journée infâme. C'est une réalité. Si je peux leur éviter quelques heures à se faire martyriser par quelques brutasses sans surveillance, je le fais.

Vous avez bien résumé le dilemme: d'un côté, une position de principe (légitime), de l'autre, une position pragmatique (qui se défend également)!


InvitéMA
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: grèviste: je l'annonce ou pas?

Message par Clarinette le Mer 14 Déc 2011 - 21:59

Mowgli a écrit:
@Clarinette a écrit: Ce n'est qu'un exemple ; je ne suis pas responsable syndicale déchargée, moi ! Mais franchement, que ceux qui ont du temps dégagé pour cela réfléchissent à de vrais moyens de pression, plutôt que ces grévettes-mascarades inutiles depuis des années ! :colere:

Curieuse conception du syndicalisme...

Adepte du "lider maximo" ou du "duce" qui réfléchit à ta place ? Suspect
Non plus, mais je ne suis pas prête à descendre dans la rue dès qu'on me siffle, alors que je sais que ça ne sert à rien et que ça n'emmerde pas ceux qui nous cherchent des crosses.

Mowgli a écrit:
@Clarinette a écrit:Ok, merci d'avoir pris la peine de répondre à certaines de mes interrogations, mais je continue à m'interroger sur la prédominance de la grève comme moyen de lutte dans l'éducation nationale.

La grève est loin d'être le moyen de lutte prédominant des syndicats actifs.

La lutte, c'est avant tout au quotidien qu'elle se développe, et pas exclusivement sur de grands rendez-vous nationaux.

Mais peut-être que si tu rejoignais un syndicat, que tu participais à ses instances et que tu apportais ne serait-ce qu'une modeste contribution à l'action quotidienne, tu aurais une vision plus exacte de la réalité... Rolling Eyes
Justement, dans mes jeunes années, j'étais syndiquée, proche des instances départementales, ardente, de toutes les batailles, mais déjà à l'époque, je ne comprenais pas qu'on nous freine quand on tentait de se faire entendre de façon plus énergique. Pour moi, qui veut la fin, veut les moyens ; mais non, il fallait rester de bons petits enseignants polis sur lesquels on s'essuie les pieds. C'est sûr que les routiers ou les agriculteurs, quand ils veulent se faire entendre, ils ne passent pas inaperçus...

Donc pour moi, le côté co-gestion policée avec l'administration, puis on siffle les moutons pour qu'ils descendent dans la rue.. berk et grrrr... (ceci sans vouloir froisser les syndicalistes honnêtes qui mouillent la chemise pour les collègues... mais ils ne sont pas tous comme ça...)

Clarinette
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: grèviste: je l'annonce ou pas?

Message par Presse-purée le Mer 14 Déc 2011 - 22:37

Pour une grève, un des assistants éducation a demandé aux profs de s'inscrire sur le tableau en salle des profs. Il voulait arranger les emplois du temps

Je commence à avoir des remontées au sujet de collègues qui prennent en heure de remplacement les heures des grévistes.

_________________
Homines, dum docent, discunt.Sénèque, Epistulae Morales ad Lucilium VII, 8

"La culture est aussi une question de fierté, de rapport de soi à soi, d’esthétique, si l’on veut, en un mot de constitution du sujet humain." (Paul Veyne, La société romaine)
"Soyez résolus de ne servir plus, et vous voilà libres". La Boétie
"Confondre la culture et son appropriation inégalitaire du fait des conditions sociales : quelle erreur !" H. Pena-Ruiz
"Il vaut mieux qu'un élève sache tenir un balai plutôt qu'il ait été initié à la philosophie: c'est ça le socle commun" un IPR

Presse-purée
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: grèviste: je l'annonce ou pas?

Message par bellaciao le Mer 14 Déc 2011 - 22:51

[quote="Clarinette] Justement, dans mes jeunes années, j'étais syndiquée, proche des instances départementales, ardente, de toutes les batailles, mais déjà à l'époque, je ne comprenais pas qu'on nous freine quand on tentait de se faire entendre de façon plus énergique. Pour moi, qui veut la fin, veut les moyens ; mais non, il fallait rester de bons petits enseignants polis sur lesquels on s'essuie les pieds. C'est sûr que les routiers ou les agriculteurs, quand ils veulent se faire entendre, ils ne passent pas inaperçus...

Donc pour moi, le côté co-gestion policée avec l'administration, puis on siffle les moutons pour qu'ils descendent dans la rue.. berk et grrrr... (ceci sans vouloir froisser les syndicalistes honnêtes qui mouillent la chemise pour les collègues... mais ils ne sont pas tous comme ça...)
[/quote]

Tu as raison, je crois que c'est là une partie du problème... Co-gérer n'est pas toujours une solution, ni le signe qu'on est important ou entendu.

bellaciao
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: grèviste: je l'annonce ou pas?

Message par neo le Mer 14 Déc 2011 - 22:55

@Presse-purée a écrit:
Pour une grève, un des assistants éducation a demandé aux profs de s'inscrire sur le tableau en salle des profs. Il voulait arranger les emplois du temps

Je commence à avoir des remontées au sujet de collègues qui prennent en heure de remplacement les heures des grévistes.

Il aurait fallu arracher ce tableau, il n'est pas légal ! furieux

neo
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: grèviste: je l'annonce ou pas?

Message par neo le Mer 14 Déc 2011 - 23:00

@Karine B. a écrit:
et qui vient à ces manifs du samedi après-midi, les mêmes en moins nombreux que ceux qui viennent faire la manif un jour de grève (j'en suis depuis 1993 alors ne me racontez pas de conneries : entre le je peux pas, je reçois ce soir, ou mince, j'avais prévu autre chose, c'est la punition du militant le samedi !!!)
C'est clair ! Et puis nous avons des revendications sur le temps de travail, et dans le même temps on attendrait des collègues qu'ils se mobilisent pour leur travail, en dehors du temps de travail (samedi, mercredi aprem...)... Je ne suis pas du tout favorable aux "journées de mobilisation" le samedi, sans appel à la grève : cela mobilise peu...
Il faudrait une manif nationale, tous à Paris, oui, mais un jour de semaine, avec appel à la grève ! Là il y aurait plus de monde ! Du temps d'Allègre, on l'avait fait, avec une certaine efficacité !

neo
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: grèviste: je l'annonce ou pas?

Message par thrasybule le Mer 14 Déc 2011 - 23:02

@neo a écrit:
@Presse-purée a écrit:
Pour une grève, un des assistants éducation a demandé aux profs de s'inscrire sur le tableau en salle des profs. Il voulait arranger les emplois du temps

Je commence à avoir des remontées au sujet de collègues qui prennent en heure de remplacement les heures des grévistes.

Il aurait fallu arracher ce tableau, il n'est pas légal ! furieux
N'empêche que tout cela n'arriverait pas si les gens ne disaient mot au sujet de leurs intentions de faire grève. C'est bien joli d'être arrangeant, pragmatique, compréhensifs mais si la grève ne doit devenir qu'un rituel dont les effets sont anticipés et gérés par le ministère, je le répéte: autant gémir de concert et attendre d'être bien profond. Bref ça m'énerve.

_________________
♫Tititi tatata tititi tatata♫


Mon blog cinéma: http://ombreserrantes.com/


J'ai mes ours!

thrasybule
Oracle


Revenir en haut Aller en bas

Re: grèviste: je l'annonce ou pas?

Message par Clarinette le Mer 14 Déc 2011 - 23:05

@thrasybule a écrit:
@neo a écrit:
@Presse-purée a écrit:
Pour une grève, un des assistants éducation a demandé aux profs de s'inscrire sur le tableau en salle des profs. Il voulait arranger les emplois du temps

Je commence à avoir des remontées au sujet de collègues qui prennent en heure de remplacement les heures des grévistes.

Il aurait fallu arracher ce tableau, il n'est pas légal ! furieux
N'empêche que tout cela n'arriverait pas si les gens ne disaient mot au sujet de leurs intentions de faire grève. C'est bien joli d'être arrangeant, pragmatique, compréhensifs mais si la grève ne doit devenir qu'un rituel dont les effets sont anticipés et gérés par le ministère, je le répéte: autant gémir de concert et attendre d'être bien profond. Bref ça m'énerve.
Je crains que ce ne soit déjà le cas...

_________________

Clarinette
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Page 3 sur 5 Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum