Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
avatar
John
Médiateur

Il faut sauver la lecture : le cri d'alarme de Danièle Sallenave.

par John le Dim 5 Fév 2012 - 20:16
http://www.marianne2.fr/Il-faut-sauver-la-lecture--Le-cri-d-alarme-de-Daniele-Sallenave_a215180.html

Il faut sauver la lecture ! Le cri d’alarme de Danièle Sallenave
Danièle Sallenave - Tribune | Dimanche 5 Février 2012 à 05:01

Les Français lisent moins qu'avant, toutes catégories sociales confondues. Un phénomène inquiétant, car l'accès à la littérature doit être garanti pour tous. Sans compter l'importance de transmettre aux nouvelles générations le goût de la lecture. Explication par Danièle Sallenave.
On n’a jamais autant publié de livres, pourtant, les Français n’ont jamais aussi peu bouquiné.
En 1973, 31 % des ouvriers n’avaient lu aucun ouvrage dans l’année. En 2008, ils étaient 44%. Même érosion chez les employés dont le pourcentage de « non lecteurs » a doublé, passant de 14 à 28% (1).
Parmi les classes privilégies aussi, la lecture a reculé : en 1973, 64 % des cadres supérieurs lisaient plus de vingt livres par an. En 2008, ils ne sont plus que 33%. L’écrivain Danièle Sallenave s’alarme de la situation et pointe la responsabilité de l’école.

« Je suis persuadée que tous les enfants possèdent en eux volonté de mettre en route leur imaginaire qui les pousse naturellement vers la littérature. Mais si elle n’est pas stimulée, cette force peut s’éteindre. C’est la mission de l’école que de sensibiliser les élèves aux grands textes classiques. Malheureusement, elle y a renoncé. A cause de Pierre Bourdieu, notamment. Ou plutôt d’une mauvaise interprétation des thèses bourdieusiennes. Trop souvent, les enseignants ont tendance à penser que la haute culture, à commencer par les œuvres de fiction, est réservée à l’élite. Alors qu’au contraire, l’école devrait donner un accès à la haute culture aux élèves qui arrivent avec un bagage moins fourni que les autres.

L’expérience que j’ai menée auprès de collégiens de Toulon m’a conforté dans cette idée. J’ai vu de jeunes adolescents issus de quartiers très populaires réciter Le dormeur du val avec gourmandise, en se délectant de chaque vers. J’ai eu aussi l’occasion de constater que plus on met les enfants tôt en contact avec les grands textes, plus ils découvrent rapidement le plaisir de lire.

Cette familiarisation peut intervenir à l’occasion des cours de grammaire : par exemple, pourquoi ne pas utiliser des phrases écrites par Flaubert pour analyser l’accord du sujet avec le verbe ? Mais pour cela, il faudrait que les enseignants bénéficient d’une réelle formation disciplinaire car, pour l’instant, ils sont un peu démunis en la matière… »

_________________
En achetant des articles au lien ci-dessous, vous nous aidez, sans frais, à gérer le forum. Merci !


"Celui qui ne participe pas à la lutte participe à la défaite" (Brecht)
"La nostalgie, c'est plus ce que c'était" (Simone Signoret)
"Les médias participent à la falsification permanente de l'information" (Umberto Eco)
avatar
Carabas
Vénérable

Re: Il faut sauver la lecture : le cri d'alarme de Danièle Sallenave.

par Carabas le Dim 5 Fév 2012 - 20:26
Il me semble que ce n'est pas la première fois que cette dame tire la sonnette d'alarme.

_________________
Les chances uniques sur un million se réalisent neuf fois sur dix.

Terry Pratchett
avatar
sand
Esprit sacré

Re: Il faut sauver la lecture : le cri d'alarme de Danièle Sallenave.

par sand le Dim 5 Fév 2012 - 20:27
@Carabas a écrit:Il me semble que ce n'est pas la première fois que cette dame tire la sonnette d'alarme.
En vain malheureusement.
avatar
Poups
Doyen

Re: Il faut sauver la lecture : le cri d'alarme de Danièle Sallenave.

par Poups le Dim 5 Fév 2012 - 20:29
A lire de cette même dame : un essai : Le don des mort .
Un vibrant plaidoyer en faveur de la littérature.
Son style est brillant. Smile
avatar
Poups
Doyen

Re: Il faut sauver la lecture : le cri d'alarme de Danièle Sallenave.

par Poups le Dim 5 Fév 2012 - 20:30
@sand a écrit:
@Carabas a écrit:Il me semble que ce n'est pas la première fois que cette dame tire la sonnette d'alarme.
En vain malheureusement.
Idem . Neutral
avatar
Thalia de G
Médiateur

Re: Il faut sauver la lecture : le cri d'alarme de Danièle Sallenave.

par Thalia de G le Dim 5 Fév 2012 - 21:05
@Poups a écrit:A lire de cette même dame : un essai : Le don des morts .
Un vibrant plaidoyer en faveur de la littérature.
Son style est brillant. Smile
Fabuleux !
C'est une vraie militante de la lecture, mais j'ai l'impression qu'elle prêche dans le désert. Ce qui n'enlève rien à la beauté et à la grandeur de son action.

_________________
Le printemps a le parfum poignant de la nostalgie, et l'été un goût de cendres.
avatar
Condorcet
Oracle

Re: Il faut sauver la lecture : le cri d'alarme de Danièle Sallenave.

par Condorcet le Dim 5 Fév 2012 - 22:10
J'ai beaucoup aimé La Fraga qui a un beau vibrato vénitien !

_________________
"L'esprit même du château fort, c'est le pont-levis" (René Char).
avatar
Thalie
Doyen

Re: Il faut sauver la lecture : le cri d'alarme de Danièle Sallenave.

par Thalie le Dim 5 Fév 2012 - 22:51
2 réflexions :

1. Bien que j'apprécie D.S. je trouve dommage que seule l'école soit incriminée dans cet article. Que dire des loisirs permanents auxquels cette jeunesse est asservie ? Que dire des jeux vidéos, des tablettes, des téléphones portables, des réseaux sociaux dont elle ne peut plus se défaire et dont elle est intoxiquée ?
2. Lisant le fil sur les nouveaux programmes de 3e qui se glorifient d'enfin faire étudier la grande littérature patrimoniale française du XXIe s. je me gausse. Ce cher XIXe, siècle du roman se retrouve engoncé en 4e avec interdiction formelle d'aller baguenauder ailleurs... Evil or Very Mad
Contenu sponsorisé

Re: Il faut sauver la lecture : le cri d'alarme de Danièle Sallenave.

par Contenu sponsorisé
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum