Dictée, dictée préparée, autodictée ?

Page 1 sur 5 1, 2, 3, 4, 5  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Dictée, dictée préparée, autodictée ?

Message par Marieliesse le Mer 8 Fév 2012 - 14:52

Que pratiquez-vous en classe ? A quel rythme ?
Pour ma part, j'essaie de dicter une phrase tous les matins (verbe conjugué au temps que l'on est en train d'apprendre par exemple) dont je me sers pour faire un peu (mais très modestement vu le niveau de mes élèves et mon manque d'assurance dans ce domaine) d'analyse grammaticale.
Plus une dictée préparée le vendredi. Quand je dis préparée cela veut dire, que je leur donne une règle d'orthographe à revoir et quelques mots à revoir ou apprendre avec des petits exercices d'entraînement. Ils ne connaissent pas le texte avant. Cela les perturbe beaucoup en début d'année. Ma collègue de CE2 leur donne systématiquement le texte à l'avance avec des petites questions pour préparer.
Quant à l'autodictée, je n'en ai jamais vu l'utilité ou on ne me l'a jamais expliquée !
Et vous ?

Marieliesse
Niveau 5


Revenir en haut Aller en bas

Re: Dictée, dictée préparée, autodictée ?

Message par doublecasquette le Mer 8 Fév 2012 - 15:49

Chez moi, au CE2, c'est dictée quotidienne d'une cinquantaine de mots, dont une dizaine donnée à réviser la veille au soir.
J'essaie de faire coller les phrases aux temps de conjugaison et aux accords déjà étudiés, mais ce n'est pas systématique.
Actuellement, je privilégie l'accord des adjectifs qualificatifs avec le nom qu'ils qualifient et le couple imparfait/passé composé.
Comme les dictées sont quotidiennes, je reviens énormément sur les mêmes mots à apprendre...

Généralement, ce sont des dictées "brutes de décoffrage" (je la lis une fois, puis je dicte groupes de souffle par groupes de souffle, je relis à la fin et basta) mais, lorsque je me rends compte que j'ai "tapé un peu haut", nous faisons une dictée "une étoile", c'est-à-dire où je pose systématiquement les questions qu'ils devraient se poser et où je demande à un élève de donner la réponse à chacune d'entre elles, ou une dictée "deux étoiles", où je signale les difficultés pendant la lecture de départ en posant les questions et en demandant les réponses, mais où personne ne dit quoi que ce soit ensuite pendant que je dicte.

Depuis la rentrée du deuxième trimestre, les "étoiles" ne sont plus indiquées et c'est seulement au coup par coup, quand je vois que les élèves essaient n'importe quoi parce qu'ils ne connaissent pas encore suffisamment la règle (en ce moment, c'est souvent "é/er" ou "c'est/s'est/ses/ces/sait").

Pas d'autodictée non plus chez moi. Je suis comme toi, je n'en vois pas l'utilité et j'ai même peur que, chez certains élèves, cela favorise le recours à la mémoire immédiate plutôt que la réflexion autour du sens du texte et des apprentissages à long terme.

_________________
Pardon pour vous, pardon pour eux, pour le silence
Et les mots inconsidérés,
Pour les phrases venant de lèvres inconnues
Qui vous touchent de loin comme balles perdues,
Et pardon pour les fronts qui semblent oublieux.



Papote aussi par là : http://salledesmaitres.forumactif.org/
et là : http://www.slecc.fr/forum_0910/index.php

Et puis par là : http://doublecasquette3.eklablog.com/

doublecasquette
Prophète


Revenir en haut Aller en bas

Re: Dictée, dictée préparée, autodictée ?

Message par Spinoza1670 le Mer 8 Fév 2012 - 17:04


_________________
« Let not any one pacify his conscience by the delusion that he can do no harm if he takes no part, and forms no opinion. Bad men need nothing more to compass their ends, than that good men should look on and do nothing. » (John Stuart Mill)
Littérature au primaire - Rédaction au primaire - Manuels anciens - Dessin au primaireApprendre à lire et à écrire - Maths au primaire - école : références - Leçons de choses.

Spinoza1670
Esprit éclairé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Dictée, dictée préparée, autodictée ?

Message par coquelicot le Mer 8 Fév 2012 - 21:53

Pendant les deux premières périodes, je fais une dictée quotidienne d'une phrase ou deux, en parallèle avec ma progression de français. Les élèves écrivent au brouillon, puis l'un d'eux va l'écrire au tableau. S'ensuit une discussion où les élèves qui pensent voir des fautes au tableau doivent se justifier, règle à l'appui. J'interviens si besoin. Très vite, les élèves se débrouillent très bien, et cela permet de rabâcher les règles. J'ai fait également trois dictées de contrôle, d'une soixantaine de mots, pour mesurer les progrès.
Depuis janvier, c'est une dictée hebdomadaire (env. 60 mots, toujours en suivant la progression de français), avec parfois des mots difficiles donnés à apprendre. Je dicte, signale parfois les points difficiles, rappelle les questions à se poser. Les élèves écrivent au brouillon. Ensuite, le cahier est rangé, et on analyse le texte ensemble au tableau : accords verbe-sujet, accord des noms et des adjectifs, double consonne, accents ... Puis la dictée du tableau est cachée. Les élèves reprennent leur brouillon, le corrigent et le recopient au propre.

coquelicot
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: Dictée, dictée préparée, autodictée ?

Message par Zaubette le Mer 8 Fév 2012 - 22:22

Alors, chez moi (CE1), c'est dictée quotidienne sous plusieurs formes:
lundi: dictée de 10 mots une fois par semaine
mardi : autodictée qui reprend certains de ces 10 mots
mardi, jeudi et vendredi: dictées flash (= courtes) qui reprennent le même corpus de mots. La première dictée flash de la série se fait au brouillon avec un élève qui écrit au tableau, puis discussion collective finale, les 2 autes dictées flash se font dans le cahier du jour.

Je développerai plus mon fonctionnement si ça intéresse quelqu'un.

Juste un mot sur l'autodictée que je trouve intéressante à condition de ne pas faire que cette forme de dictée. Elle permet de mémoriser l'orthographe lexicale au même titre que les mots à préparer, et en plus, elle demande à l'élève de mémoriser les accords et donc de savoir appliquer les règles d'orthographe.
Qu'avez vous contre elle?

Zaubette
Expert


Revenir en haut Aller en bas

Re: Dictée, dictée préparée, autodictée ?

Message par Marieliesse le Mer 8 Fév 2012 - 23:07

Merci pour vos réponses.
J'ai suivi les liens Spinoza et j'en ai lu une bonne partie !
@Coquelicot : quel niveau as-tu ?
Concernant l'autodictée : il me semble que le risque c'est justement que les enfants apprennent par coeur les accords sans réfléchir à la règle. C'est ce que j'observe en tous cas avec les dictées préparées que mes élèves ont fait en CE2. Les parents qui suivent sérieusement le travail de leurs enfants leur font apprendre par coeur la dictée pour être certains qu'ils aient une bonne note (ma collègue compte toutes les notes de dictées dans la moyenne -> je suis dans le privé et chez nous on met encore des notes). Quand ils arrivent en CM1 et que je leur dicte une phrase ou un texte qu'ils ne connaissent pas ils sont complètement stressés, angoissés, perdus et ne se posent pratiquement pas de questions (je parle bien sûr du "gros du troupeau" ni des 3/4 dyslexiques ni des 3/4 qui n'ont presque pas besoin de moi pour apprendre).

Marieliesse
Niveau 5


Revenir en haut Aller en bas

Re: Dictée, dictée préparée, autodictée ?

Message par tita89 le Jeu 9 Fév 2012 - 7:19

je fais de tout
dictée tous les jours
dictée préparée et autodictée en alternance une fois par semaine
les autodictée sont souvent des connaissances en Histoire Géographie ou sciences du coup ils apprennent leur leçon , et j'espère augmente leur culture générale ,et apprennent à se dicter ce qu'ils veulent exprimer .
on réutilise le principe en expression écrite ," je formule dans ma tête puis je me dicte en pensant aux accords "
et malgrè tout ça encore , encore beaucoup de fautes , le questionnement "quel mot j'utilise , quel sens a-il ?" n'est pas automatique ,ils ont encore tendance à écrire phonétiquement ........ mais je ne désespère pas .

tita89
Niveau 5


Revenir en haut Aller en bas

Re: Dictée, dictée préparée, autodictée ?

Message par arcenciel le Jeu 9 Fév 2012 - 7:24

Je fais 2 dictées par semaine sur cahier le lundi et jeudi:
-de mots invariables et mots à apprendre (révision des sons)
- phrases non préparées avec réinvestissement des leçons abordées et mots appris
Pas d'autodictée
Et les autres jours, je dicte de plus en plus les consignes des exos ainsi que les devoirs.

arcenciel
Monarque


Revenir en haut Aller en bas

Re: Dictée, dictée préparée, autodictée ?

Message par Sapotille le Jeu 9 Fév 2012 - 8:47

@tita89 a écrit:je fais de tout

les autodictées sont souvent des connaissances en Histoire Géographie ou sciences du coup ils apprennent leur leçon , et j'espère augmentent leur culture générale


Voici une excellente idée !

Je n'ai jamais pratiqué l'auto-dictée, mais sous cette forme-là, j'aurais aimé avoir l'idée de la faire !


Dernière édition par Sapotille le Jeu 9 Fév 2012 - 12:37, édité 1 fois

Sapotille
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Dictée, dictée préparée, autodictée ?

Message par coquelicot le Jeu 9 Fév 2012 - 12:29

@Marieliesse a écrit:

@Coquelicot : quel niveau as-tu ?

J'ai des CM1.

Quand ils arrivent en CM1 et que je leur dicte une phrase ou un texte qu'ils ne connaissent pas ils sont complètement stressés, angoissés, perdus et ne se posent pratiquement pas de questions.

Je faisais la même chose que ta collègue avant, et j'ai abandonné pour les raisons que tu cites.

coquelicot
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: Dictée, dictée préparée, autodictée ?

Message par fugue le Jeu 9 Fév 2012 - 12:55

Bon, j'ai honte. Embarassed

Chez moi, CM1, à part les mots dictés (mots invariables, mots des règles d'orthographe lexicale), c'est une dictée (50 à 60 mots)... tous les 15 jours. J'appelle ça dictée guidée: tout de suite après la dictée, nous passons collectivement les phrases en revue, en se posant les bonnes questions mais sans donner les réponses.

Je n'ai pas le temps de faire plus, mais visiblement tout le monde fait plus!
Pas d'autodictée en tout cas, pour les raisons citées plus haut.

Comment faites-vous la correction? En différé, immédiatement? Texte au tableau, donné sur feuille?

Je la fais en différé parce que à la fin de la dictée, pourtant pas très longue! ils sont littéralement épuisées et n'ont plus une once d'attention à donner. Mais ce n'est pas la meilleure méthode, je pense pour l'année prochaine faire plus court mais plus fréquent.

DC, comment arrives-tu à faire une dictée quotidienne de 50 mots? Combien de temps cela te prend-il?

fugue
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: Dictée, dictée préparée, autodictée ?

Message par Zaubette le Jeu 9 Fév 2012 - 13:02

@Marieliesse a écrit:Merci pour vos réponses.
J'ai suivi les liens Spinoza et j'en ai lu une bonne partie !
@Coquelicot : quel niveau as-tu ?
Concernant l'autodictée : il me semble que le risque c'est justement que les enfants apprennent par coeur les accords sans réfléchir à la règle. C'est ce que j'observe en tous cas avec les dictées préparées que mes élèves ont fait en CE2. Les parents qui suivent sérieusement le travail de leurs enfants leur font apprendre par coeur la dictée pour être certains qu'ils aient une bonne note (ma collègue compte toutes les notes de dictées dans la moyenne -> je suis dans le privé et chez nous on met encore des notes). Quand ils arrivent en CM1 et que je leur dicte une phrase ou un texte qu'ils ne connaissent pas ils sont complètement stressés, angoissés, perdus et ne se posent pratiquement pas de questions (je parle bien sûr du "gros du troupeau" ni des 3/4 dyslexiques ni des 3/4 qui n'ont presque pas besoin de moi pour apprendre).

Tu décris un travers de l'autodictée ou de la dictée ultra-préparée. Je suis bien d'accord avec toi. C'est le risque ....si on pratique uniquement ce type de dictée!
Je donne une ou deux phrases toutes les semaines à mes CE1 en autodictée mais par ailleurs, je leur dicte tous les jours des phrases qu'ils ne connaissent pas et je peux vous assurer qu'ils ont énormément progressé!

Dans la phrase en autodictée: "mes cousins arrivent" ils se disent tous "attention, il y a plusieurs cousins, je n'oublie pas le S et le verbe se termine par -ent". A force de pratiquer quotidiennement des dictées, ça porte ses fruits pour tout le reste. Et l'autodictée est un exercice de mémorisation qui synthétise un peu toutes les leçons.

Zaubette
Expert


Revenir en haut Aller en bas

Re: Dictée, dictée préparée, autodictée ?

Message par Spinoza1670 le Jeu 9 Fév 2012 - 17:45

L'autodictée combinée avec l'apprentissage d'une leçon (histoire, géo, sciences), je trouve que c'est pas mal. On fait d'une pierre.

_________________
« Let not any one pacify his conscience by the delusion that he can do no harm if he takes no part, and forms no opinion. Bad men need nothing more to compass their ends, than that good men should look on and do nothing. » (John Stuart Mill)
Littérature au primaire - Rédaction au primaire - Manuels anciens - Dessin au primaireApprendre à lire et à écrire - Maths au primaire - école : références - Leçons de choses.

Spinoza1670
Esprit éclairé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Dictée, dictée préparée, autodictée ?

Message par arcenciel le Jeu 9 Fév 2012 - 17:48

Plusieurs coups! Et je vais la tenter dès la semaine prochaine avec quelques phrases de DDM.

arcenciel
Monarque


Revenir en haut Aller en bas

Re: Dictée, dictée préparée, autodictée ?

Message par Sapotille le Jeu 9 Fév 2012 - 18:27

@Spinoza1670 a écrit:L'autodictée combinée avec l'apprentissage d'une leçon (histoire, géo, sciences), je trouve que c'est pas mal. On fait d'une pierre.

@arcenciel a écrit:Plusieurs coups! Et je vais la tenter dès la semaine prochaine avec quelques phrases de DDM.


Laughing Laughing Laughing
Tant de km vous séparent ... et internet vous rapproche ...

C'est Beau !!! aaj

Sapotille
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Dictée, dictée préparée, autodictée ?

Message par Marie Laetitia le Jeu 9 Fév 2012 - 18:45

@Zaubette a écrit:
Juste un mot sur l'autodictée que je trouve intéressante à condition de ne pas faire que cette forme de dictée. Elle permet de mémoriser l'orthographe lexicale au même titre que les mots à préparer, et en plus, elle demande à l'élève de mémoriser les accords et donc de savoir appliquer les règles d'orthographe.
Qu'avez vous contre elle?

je vous lis et m'incruste parce que j'ai connu l'autodictée en tant qu'élève au primaire. Et j'en garde de bons souvenirs, précisément parce que ça m'a aidé à mémoriser l'ortographe de certains mots... Ça faisait parti du rituel matinal, qui n'empêchait pas du tout de faire de la grammaire, puisque l'on expliquait le texte de la future auto-dictée en fin de journée. Le soir chez nous on l'apprenait.

_________________
 
Si tu crois encore qu'il nous faut descendre dans le creux des rues pour monter au pouvoir, si tu crois encore au rêve du grand soir, et que nos ennemis, il faut aller les pendre... Aucun rêve, jamais, ne mérite une guerre. L'avenir dépend des révolutionnaires, mais se moque bien des petits révoltés. L'avenir ne veut ni feu ni sang ni guerre. Ne sois pas de ceux-là qui vont nous les donner (J. Brel, La Bastille)

________________________________________________

Antigone, c'est la petite maigre qui est assise là-bas, et qui ne dit rien. Elle regarde droit devant elle. Elle pense. (...) Elle pense qu'elle va mourir, qu'elle est jeune et qu'elle aussi, elle aurait bien aimé vivre. Mais il n'y a rien à faire. elle s'appelle Antigone et il va falloir qu'elle joue son rôle jusqu'au bout...

Marie Laetitia
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: Dictée, dictée préparée, autodictée ?

Message par Mufab le Jeu 9 Fév 2012 - 19:00

Je pratique l'auto-dictée, de temps en temps. Il s'agit pour moi d'un exercice de copie différée (c'est à dire qu'il ne demande pas d'analyse en temps réel), et de mémorisation, qui permet une imprégnation au moins lexicale (les mots sont en situation, et non plus dans des listes - que je pratique aussi). Les 2 ou 3 phrases qui la composent sont d'abord analysées en classe (la veille) d'un point de vue syntaxique
Il s'agit également de (ré)assurer certains enfants à l'orthographe habituellement phonétique.

_________________
Poky et Lucas, dessin de Phi :

"Là où on ne lit pas, là où on n'élit pas, on ne rigole pas tous les jours. Lire est le propre de l'homme."
(Yvan Pommaux, auteur "Jeunesse")

Mufab
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: Dictée, dictée préparée, autodictée ?

Message par Zaubette le Jeu 9 Fév 2012 - 20:06

Ah!! Je me sens moins seule! Enfin des 'défenseuses' de l'autodictée!
yesyes

Zaubette
Expert


Revenir en haut Aller en bas

Re: Dictée, dictée préparée, autodictée ?

Message par Marieliesse le Jeu 9 Fév 2012 - 20:44

Associée à le ddm (pour faire simple) c'est peut-être effectivement une bonne idée. Il faut que je réfléchisse comment mettre ça en place dans ma classe.
J'ai testé ce matin la dictée version coquelicot (au brouillon, correction au tableau puis copie au propre tableau effacé). Ce n'était que la première mais l'exercice m'a paru assez efficace et j'ai bien envie de remplacer ma petite phrase du jour par cette nouvelle forme. Merci pour l'idée !

Marieliesse
Niveau 5


Revenir en haut Aller en bas

Re: Dictée, dictée préparée, autodictée ?

Message par Zaubette le Sam 11 Fév 2012 - 11:07

Je cite Doublecasquette dans un autre fil:

@doublecasquette a écrit:

Si ce sont des mots entièrement décodables, est-ce vraiment nécessaire de les faire apprendre par cœur à la maison ?
Il me semble que ça risque même d'induire certains élèves en erreur...
Imaginons le mot "voiture" ; ils connaissent la lettre "v", le son "oi", les lettres "t", "u", "r" et "e".
S'ils ont été entraînés à écrire sous la dictée "va, vi, vo, vé, voi", "ta, ti, té, toi, te, tu" et "ra, roi, ri, ru, re", il n'y a selon moi aucun besoin de leur faire apprendre par cœur "voiture, vé, o, i, té, u, èr, e", ce qui risque d'être fait dans quelques familles au moins.
Sans compter que le lendemain, cela pourra donner sur l'ardoise ou sur le cahier "vioture", "votiure", "voitrue", simplement parce que l'élève ne cherchera plus à associer les sons qu'il entend aux lettres qu'il a apprises mais simplement à retranscrire de mémoire une suite de lettres apprise par cœur par des parents trop (et parfois mal) zélés.

Lorsqu'on aborde une méthode dite "syllabique", on a souvent tendance à reproduire ce que l'on faisait avec une méthode plus "globale" et on ne s'aperçoit pas que l'on continue à faire traiter "globalement" les mots alors que, grâce à notre nouvelle méthode, l'élève est apte à s'appuyer sur un matériau beaucoup plus "fin" : les lettres.
Et une fois ces lettres apprises par cœur, et ça, ça se fait très bien en classe, plus n'est besoin de donner des mots simples les contenant à apprendre eux aussi par cœur puisqu'ils sauront les composer seuls à partir des éléments qu'ils connaissent.

On gardera donc le "par cœur" pour plus tard, lorsque les enfants se retrouveront confrontés au choix et donc à la mémorisation orthographique ("dans", ça s'écrit "d.a.n.s" et non "d.e.n.", "chez", c'est "c.h.e.z" et pas "c.h.é", etc.).

Tu penses donc qu'il n'y a aucun intérêt à donner des mots à apprendre à la maison en CP?

Quand je leur demande de savoir écrire: loin, un point, moins, j'y vois d'une part, un renforcement à la maison de ce qui a été vu en classe (savoir transcrire le son étudié) et d'autre part une mémorisation d'orthographe particulière, le t final de point, le s de moins etc....

Zaubette
Expert


Revenir en haut Aller en bas

Re: Dictée, dictée préparée, autodictée ?

Message par Rikki le Sam 11 Fév 2012 - 11:28

Pareil que Zaubette.

Avant-hier, il fallait apprendre "huit, un hérisson", c'était pour le h muet (et les deux s de hérisson, puisqu'on ne connaît pas encore la règle, j'aurais sans doute dû prendre un autre mot... Embarassed )

Hier, c'était "chapeau, jaune", qui me semblait plus être un travail de mémorisation de la règle (je mets "eau" si c'est à la fin du mot, "au" si c'est dans le mot) qu'autre chose.

Comme je ne donne pas de règles à apprendre comme à partir du CE1, les mots à apprendre me semblent être des moyens de fixer un peu les choses... et de donner une occasion de sortir un crayon à la maison ou à l'étude.


_________________
mon site sur l'écriture : www.ecritureparis.fr

Rikki
Monarque


Revenir en haut Aller en bas

Re: Dictée, dictée préparée, autodictée ?

Message par doublecasquette le Sam 11 Fév 2012 - 11:39

Loin, normalement, ils ne devraient pas en avoir besoin (comme besoin d'ailleurs), mais là, tu choisis exprès un graphème rare où en effet, il peut être nécessaire de faire apprendre un "mot repère" qui permettra (peut-être, il ne faut pas rêver, le cerveau humain est ainsi fait que, contrairement à la mémoire d'un ordinateur, il oublie assez facilement ce qu'il n'utilise pas souvent) de mémoriser ce graphème...

Point, il faut selon moi se méfier. L'enfant de CP est-il prêt à comprendre qu'il s'agit uniquement du point et non pas aussi bien du poing que du point.

Quant à moins, en effet, il peut (doit ?) faire partie des mots à apprendre l'année où l'on a des CP suffisamment mûrs pour comprendre qu'un mot bien précis et non assimilé à une suite de sons (comme la suite "poin" qui s'écrirait toujours "point" ou "dan" qui s'écrirait toujours "dans", même quand on écrit que l'être humain en a trente-ceux).
Si ce n'est pas le cas, peut-être vaut-il mieux s'abstenir et attendre en renforçant la notion de mot et la compréhension fine à l'oral.

_________________
Pardon pour vous, pardon pour eux, pour le silence
Et les mots inconsidérés,
Pour les phrases venant de lèvres inconnues
Qui vous touchent de loin comme balles perdues,
Et pardon pour les fronts qui semblent oublieux.



Papote aussi par là : http://salledesmaitres.forumactif.org/
et là : http://www.slecc.fr/forum_0910/index.php

Et puis par là : http://doublecasquette3.eklablog.com/

doublecasquette
Prophète


Revenir en haut Aller en bas

Re: Dictée, dictée préparée, autodictée ?

Message par Rikki le Sam 11 Fév 2012 - 11:43

J'ai justement donné "point" la semaine dernière, en précisant bien "le point qu'on peut faire avec la pointe du stylo".

Et en dictant, je l'ai rappelé "il y a une lettre muette, c'est le point qu'on peut faire avec la pointe du stylo, pas la main refermée".

Ils adorent le jeu de "cherchez la lettre muette". Ils s'en sortent pas mal, de ce côté-là.

Sauf que évidemment, parfois, ça rate. J'ai buggé sur "sirop"...

_________________
mon site sur l'écriture : www.ecritureparis.fr

Rikki
Monarque


Revenir en haut Aller en bas

Re: Dictée, dictée préparée, autodictée ?

Message par Mufab le Sam 11 Fév 2012 - 11:46

Après le CP, l'auto-dictée permet justement de mettre ces mots aux lettres muettes et présentant des homonymes, en contexte simple.

_________________
Poky et Lucas, dessin de Phi :

"Là où on ne lit pas, là où on n'élit pas, on ne rigole pas tous les jours. Lire est le propre de l'homme."
(Yvan Pommaux, auteur "Jeunesse")

Mufab
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: Dictée, dictée préparée, autodictée ?

Message par doublecasquette le Sam 11 Fév 2012 - 11:52

@Rikki a écrit:J'ai justement donné "point" la semaine dernière, en précisant bien "le point qu'on peut faire avec la pointe du stylo".

Et en dictant, je l'ai rappelé "il y a une lettre muette, c'est le point qu'on peut faire avec la pointe du stylo, pas la main refermée".

Ils adorent le jeu de "cherchez la lettre muette". Ils s'en sortent pas mal, de ce côté-là.

Sauf que évidemment, parfois, ça rate. J'ai buggé sur "sirop"...

Bien sûr. Comme d'habitude, tout est affaire de mesure... et de date du calendrier... et de configuration de la classe.
Mon Nico avec lequel je m'escrime (et la collègue qui le prend en AP aussi, d'ailleurs, elle m'a dit hier qu'elle refusait de le prendre à la rentrée des vacances d'hiver tellement elle a l'impression que ça ne sert à rien) à tenter de lui faire conscientiser que les mots ont une orthographe, qu'il y a des constantes et des règles (ier - ière ; el - elle ; on - onne) ne fixe rien, mais alors strictement rien et l'an dernier lorsqu'il était au CP, il n'était pas le seul du groupe puisque seuls deux élèves sur six comprenaient que "point/pointe/pointu" ou que "dans", c'est l'endroit alors que "dent", c'est les petits trucs blancs qu'on a dans la bouche...

Cette année, je donne des mots à mes CP depuis que nous avons attaqué le livret 2 de la méthode (dernièrement, c'était "chez", "assez" et "pauvre") parce que je sais qu'ils vont les mémoriser et qu'ils sauront les réemployer seul à bon escient sans tirer de conclusions hâtives et biscornues.

_________________
Pardon pour vous, pardon pour eux, pour le silence
Et les mots inconsidérés,
Pour les phrases venant de lèvres inconnues
Qui vous touchent de loin comme balles perdues,
Et pardon pour les fronts qui semblent oublieux.



Papote aussi par là : http://salledesmaitres.forumactif.org/
et là : http://www.slecc.fr/forum_0910/index.php

Et puis par là : http://doublecasquette3.eklablog.com/

doublecasquette
Prophète


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 5 1, 2, 3, 4, 5  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum