Quelles solutions pour un élève diabétique ?

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Quelles solutions pour un élève diabétique ?

Message par painbeurre le Mer 29 Fév 2012 - 14:16

Je suis PP de 5e et j ai un élève diabétique très souvent absent, en raison de ses problèmes de sante (il a une sonde qu il faut régler et adapter régulièrement). Sa maladie a été découverte l année dernière seulement, il avais raté déjà pas mal de cours et donc ses parents avaient demandé un redoublement de sa première 5e. Or cette année, il est encore beaucoup absent, en général 2 fois par semaine, parfois plus ! Du coup je m inquiète pour lui, d autant plus que niveau travail, c est pas folichon : en même temps ça doit être très fortement lié à sa maladie me direz vous, mais je ne connais pas du tout le diabète (j ai eu un bilan établi par l infirmière) et je n ai pas réussi à prendre contact avec les parents pour en savoir plus, malgré les nombreuses demandes de rendez vous, appels, mots dans le carnet...
Savez vous donc ce qui peut lui être conseillé, comme orientation notamment ou comme solutions pour pallier au retard accumulé dans toutes les matières entre l année dernière et cette année ? Je ne désespère pas de rencontrer les parents, quitte à demander au chef d établissement d intervenir (la vie scolaire a déjà tenté, à ma demande) et j aimerais leur proposer des solutions puisque la situation doit déjà être difficile à vivre je pense...
Merci de vos conseils, si jamais vous avez déjà rencontré ce genre de situation et/ou si vous pouvez m en apprendre plus sur les diabétiques !

painbeurre
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: Quelles solutions pour un élève diabétique ?

Message par Duplay le Mer 29 Fév 2012 - 14:20

Un premier conseil très simple, en attendant les solutions de Néos plus avisés :

Spoiler:

éviter à cet élève de tomber sur des profs qui ont un pseudo comme le tien ! Razz

pingouin

Duplay
Expert spécialisé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Quelles solutions pour un élève diabétique ?

Message par frimoussette77 le Mer 29 Fév 2012 - 14:25

J'ai un élève qui a un pai et je sais qu'il faut lui faire une injection s'il fait un malaise et qu'il perd conscience et qu'il faut lui faire manger un sucre s'il fait un malaise sans perdre connaissance.
Il est prioritaire à la cantine.
ps : je ne sais pas faire les injections et je le laisse aller à l'infirmerie s'il ne se sent pas bien. (mais comme pour les autres élèves)
Pour l'instant, il gère bien et il n'y a eu aucun malaise.

frimoussette77
Vénérable


Revenir en haut Aller en bas

Re: Quelles solutions pour un élève diabétique ?

Message par Jane le Mer 29 Fév 2012 - 14:55

J'ai une élève diabétique en 3°. Elle a été hospitalisée à plusieurs reprises car son diabète n'est pas stabilisé, la plus longue hospitalisation ayant été de près de 2 mois. Quand elle vient, c'est au lance pierre, un jour par ci, un jour par là, au mieux (quand c'est pas une heure par ci par là). Une infirmière vient au collège pour procéder aux analyses et aux injections, car comme le diabète n'est pas stabilisé, les injections sont très variables. Evidemment, c'est problématique, d'autant qu'elle ne met pas beaucoup de bonne volonté malgré les photocopies qui lui sont fournies; il faut dire que les parents sont particuliers et pas très présents pour la soutenir.
A contrario j'ai un élève malade en 5° (mais pas diabétique) qui a des parents très présents; une chaîne de solidarité s'est mise en place autour de lui pour les photocopies, que la maman vient récupérer chaque jour au collège, ce qui lui permet de travailler régulièrement. Evidemment, ce n'est pas simple...

Jane
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Quelles solutions pour un élève diabétique ?

Message par painbeurre le Mer 29 Fév 2012 - 15:26

Eh bien Jane, justement, j ai un peu le même élève que ta 3e justement... Que pensez vous lui proposer comme orientation du coup en fin de collège ???

painbeurre
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: Quelles solutions pour un élève diabétique ?

Message par pitchounette le Mer 29 Fév 2012 - 17:18

@painbeurre a écrit:Je ne désespère pas de rencontrer les parents
La priorité est pour moi ici. Poses leur toutes les questions qui te trotent dans la tete.
Une maladie, c'est bien entendu handicapant, mais il y a toujours des solutions. J'avais une amie au lycée qui suivait les cours avec un prof de français quand elle séjournait à l'hopital des enfants de toulouse. c'est peut etre à creuser pour voir si l'enfant pourrait pas revoir certaines choses quand il est à l'hopital

pitchounette
Expert spécialisé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Quelles solutions pour un élève diabétique ?

Message par Ergo le Jeu 13 Sep 2012 - 21:03

Je fais remonter ce topic pour un truc qui me sidère.
Dans une classe de 6e, nous avons un élève diabétique avec une sonde. L'infirmière a expliqué à la PP (et nous recevra également, les autres enseignants de la classe) qu'en cas de perte de connaissance, nous devions:
- couper le tuyau de la sonde (avec mes ciseaux bien stérilisés, bien sûr)
- le mettre en position latérale de sécurité (avec ma formation aux premiers secours, bien sûr)
- aller chercher la mallette contenant l'insuline, mélanger je ne sais pas quoi, aspirer l'insuline dans une seringue et remonter en classe pour injecter l'insuline au gamin (qu'on aura bien sûr laissé pendant ce temps sous la surveillance étroite et médicalisée de ses petits camarades).

Shocked Euh, j'ai envie de dire "What the f***?".
Du coup, comme tout cela m'a l'air très étrange, existe-t-il un texte, en-dehors du bon sens, qui explique qu'en tant qu'enseignante, je n'ai pas à pratiquer un tel acte médical sur un élève ?

Nan parce que je le coupe avec quoi, son tuyau, moi ? Et comment je fais pour le produit qui n'est pas déjà dans la seringue ? Ah et on serait censé avoir du sucre et des petits gâteaux aussi. (Elle ne plaisantait pas, hein.) Il peut pas en avoir tout seul comme un grand, le gamin ?

_________________
After all we've been through---it can't be for nothing. ---Ellie

No matter. Try again. Fail again. Fail better.---Beckett
Les stulos-plyme des neos. Illustration de la devise de Ronin: "Cède, cède, cède, je le veux !"

Ergo
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Quelles solutions pour un élève diabétique ?

Message par anthracite le Jeu 13 Sep 2012 - 21:29

oui, je serai bien inquiète aussi. Si ça se passe mal pour le gamin, on dira après que tu as mal fait ?
Tu as des ordres écris de tout ça ? (nécessaires pour te couvrir mais aussi pour s'y référer en cas de panique) ?

anthracite
Niveau 6


Revenir en haut Aller en bas

Re: Quelles solutions pour un élève diabétique ?

Message par Ergo le Jeu 13 Sep 2012 - 21:38

Non, le PAI n'est pas encore mis en place.
Par exemple, j'ai un PAI pour une élève cardiaque qui nous indique juste comment reconnaître les signes et d'accompagner l'élève à l'infirmerie en cas de problème ou d'appeler le SAMU et de leur transmettre l'enveloppe cachetée contenant les informations.

Ca, ça me semble normal. Donc j'attends aussi de voir le PAI précis pour ce gamin, mais j'aimerais aussi savoir ce qui est autorisé. Très honnêtement, s'il est écrit dans le PAI "couper le tuyau de la sonde" etc., je ne me sens absolument pas de le faire. humhum

_________________
After all we've been through---it can't be for nothing. ---Ellie

No matter. Try again. Fail again. Fail better.---Beckett
Les stulos-plyme des neos. Illustration de la devise de Ronin: "Cède, cède, cède, je le veux !"

Ergo
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Quelles solutions pour un élève diabétique ?

Message par Fesseur Pro le Jeu 13 Sep 2012 - 22:26

@anthracite a écrit:oui, je serai bien inquiète aussi.
Je serais professeur
Sinon + 1
Je ne pensais pas possible qu'on puisse nous demander de telles choses que je ne me sentirais pas forcément capable de faire ( sans compter qu'on s'éloigne là de plus en plus du métier d'enseignant )
C'est très bien d'accueillir des gamins comme ça mais pas dans n'importe quelles conditions.
Encore une preuve s'il en était besoin que l'EN n'a plus d'argent.
Il n'y a pas si longtemps cet élève aurait été accompagné d'un équivalent AVS.

_________________
Pourvu que ça dure... professeur

Fesseur Pro
Doyen


Revenir en haut Aller en bas

Re: Quelles solutions pour un élève diabétique ?

Message par elfiane le Jeu 13 Sep 2012 - 22:54

Je ne suis pas sûre que l'avs serve réellement à quelque chose. Cet enfant n'a pas besoin d'être accompagné à tout les cours par quelqu'un.

J'ai eu le cas l'année dernière avec les mêmes indications. Soyons clairs, s'il était arrivé quelque chose, je fais aller chercher un chef et/ou l'infirmière et je met en position latérale. Mais ça n'est jamais arrivé ! La gamine aller chercher son insuline à heure fixe en plus de la sonde (elle avait besoin de piqûre je ne sais plus pourquoi) ce qui en revanche provoquait des retards. Mais sinon, elle se comportait comme les autres.

Ce dont on aurais besoin, c'est d'une ligne entre les classes et les bureau (vie sco direction et infirmière) pour gagner du temps. Mais une avs n'est ps utile je pense.

elfiane
Niveau 10


Revenir en haut Aller en bas

Re: Quelles solutions pour un élève diabétique ?

Message par frimoussette77 le Ven 14 Sep 2012 - 19:57

@elfiane a écrit:Je ne suis pas sûre que l'avs serve réellement à quelque chose. Cet enfant n'a pas besoin d'être accompagné à tout les cours par quelqu'un.

J'ai eu le cas l'année dernière avec les mêmes indications. Soyons clairs, s'il était arrivé quelque chose, je fais aller chercher un chef et/ou l'infirmière et je met en position latérale. Mais ça n'est jamais arrivé ! La gamine aller chercher son insuline à heure fixe en plus de la sonde (elle avait besoin de piqûre je ne sais plus pourquoi) ce qui en revanche provoquait des retards. Mais sinon, elle se comportait comme les autres.

Ce dont on aurais besoin, c'est d'une ligne entre les classes et les bureau (vie sco direction et infirmière) pour gagner du temps. Mais une avs n'est ps utile je pense.
c'est plus d'une infirmière à plein temps dont on aurait besoin Rolling Eyes

frimoussette77
Vénérable


Revenir en haut Aller en bas

Re: Quelles solutions pour un élève diabétique ?

Message par Anacyclique le Ven 14 Sep 2012 - 20:16

Même chose que Jane, même profil. Une orientation en 2nde pro, au final. Pas besoin d'une orientation spécifique du tout. Il y a des troubles de l'attention et des absences mais j'ai l'impression que ça va s'amenuisant avec l'apprivoisement de la maladie.
Ergo, tu verras lors du PAI. Il ne faut pas trop s'inquiéter avec les diabétiques. Ce sont des élèves très vite responsables et mûrs, en général. Ils apprennent très rapidement à gérer leurs crises. Lorsque vous parlez de "sonde", c'est l'équivalent des pompes à insuline non ? Si c'est le cas, l'avantage c'est la mesure constante de la glycémie car c'est l'élève lui-même qui va faire ses injections grâce à son appareil, lorsqu'il vibre.

_________________
"Faire ce que l'on dit et dire ce que l'on fait. Passer aux actes afin de faire sa part."

Anacyclique
Expert spécialisé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Quelles solutions pour un élève diabétique ?

Message par Frisouille le Ven 14 Sep 2012 - 21:35

@Ergo a écrit:Je fais remonter ce topic pour un truc qui me sidère.
Dans une classe de 6e, nous avons un élève diabétique avec une sonde. L'infirmière a expliqué à la PP (et nous recevra également, les autres enseignants de la classe) qu'en cas de perte de connaissance, nous devions:
- couper le tuyau de la sonde (avec mes ciseaux bien stérilisés, bien sûr)
- le mettre en position latérale de sécurité (avec ma formation aux premiers secours, bien sûr)
- aller chercher la mallette contenant l'insuline, mélanger je ne sais pas quoi, aspirer l'insuline dans une seringue et remonter en classe pour injecter l'insuline au gamin (qu'on aura bien sûr laissé pendant ce temps sous la surveillance étroite et médicalisée de ses petits camarades).

Shocked Euh, j'ai envie de dire "What the f***?".
Du coup, comme tout cela m'a l'air très étrange, existe-t-il un texte, en-dehors du bon sens, qui explique qu'en tant qu'enseignante, je n'ai pas à pratiquer un tel acte médical sur un élève ?

Nan parce que je le coupe avec quoi, son tuyau, moi ? Et comment je fais pour le produit qui n'est pas déjà dans la seringue ? Ah et on serait censé avoir du sucre et des petits gâteaux aussi. (Elle ne plaisantait pas, hein.) Il peut pas en avoir tout seul comme un grand, le gamin ?

Ton CDE cautionne ça ??? heu heu heu heu PAs de PAI pour l'élève ? heu heu heu
J'ai aussi pour la 1ère fois une élève avec un diabète sévère, sondée : le PAI est en place et le protocole implique de faire appel à une personne informée, l'infirmière, le médecin, la CPE, le CDE.
Le PAI indique également que l'élève a le droit de manger et boire en classe, donc elle a ses gâteaux et boissons avec elle.
Le discours de ton infirmière est scandaleux, c'est trop facile de faire porter cette charge supplémentaire là sur les épaules des profs... Evil or Very Mad furieux

Frisouille
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Quelles solutions pour un élève diabétique ?

Message par Frisouille le Ven 14 Sep 2012 - 21:38

J'ajoute que le PSC1 (Formation Premiers secours niveau 1) est censée être acquise par les élèves durant leur scolarité au collège. Peut-être pourrais-tu suggérer à ton chef d'établissement de l'offrir aux professeurs de cet élève...

Frisouille
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Quelles solutions pour un élève diabétique ?

Message par linotte le Ven 14 Sep 2012 - 22:44

Frisouille, que change le PAI ?
L'année dernière j'avais une gamine diabétique : mêmes conseils/ recommandations, notées dans la PAI.
'Heureusement', la fille d'une AED était diabétique, donc elle était référente.
Mais globalement, la gamine se gérait, et mis à part des gâteaux pour l'hypo ( qu'elle avait tjs sur elle, + une trousse de secours à la vie sco) ou un peu de marche pour l'hyper de tps en tps, tt s'est tjs bien passé. trefle

linotte
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Quelles solutions pour un élève diabétique ?

Message par Frisouille le Sam 15 Sep 2012 - 0:20

@linotte a écrit:Frisouille, que change le PAI ?

Le PAI, c'est un A4 recto verso distribué à toute l'équipe péda, informant des pathologies de l'enfant, puis un protocole de recommandations à suivre en cas de crise. Cela ne change donc rien à la situation de l'enfant, mais au moins nous sommes sensibilisés aux problèmes de l'élève, et avons des informations sur la façon de procéder.
Puis j'apprécie que le PAI soit fait aussi tôt... Découvrir qu'un élève est drépanocytaire deux ans après son arrivée au collège, ça le fait moyen... humhum
Ceci dit, je croise les doigts pour qu'elle n'ait pas de crise dans mon cours... trefle trefle trefle trefle trefle trefle trefle

Frisouille
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Quelles solutions pour un élève diabétique ?

Message par linotte le Sam 15 Sep 2012 - 8:18

Ok Wink Je postais surtout par rapport à Ergo, qui a reçu les infos dès l'entrée en 6e ,infos qui seront probablement formalisées prochainement sur le PAI. Donc au final, comme tu dis, ça ne change pas grand-chose ( et effectivement en espérant que tt se déroule sans pbl...)

linotte
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Quelles solutions pour un élève diabétique ?

Message par Méréthide le Sam 15 Sep 2012 - 9:37

Et après on ose se demander pourquoi je veux pas porter de sonde "_"

J'avais un PAI au collège et au lycée, mais faut dire que je n'ai jamais eu de soucis tels que les rencontres vos élèves. En Tle j'avais encore le droit de gouter à 10h et à 16h ... Ha le bon vieux temps !

Mais oui c'est à nous (diabétique) de fournir sucre et ptit gateaux. Un sucre pour 10kg d'ailleurs, si ça en intéresse certains.
Quoi que maintenant, j'envois mes élèves me chercher du sucre au snack quand je sens que je vais tourner de l'oeil.

D'ailleurs, le seul conseil que je peux vous donner, c'est de surveiller lorsqu'ils se ressucre. On tombe très vite (on == moi) dans l'excès de sucrage. Je me demande même si je ne frôle pas la boulimie quand je suis en hypo.

Méréthide
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Quelles solutions pour un élève diabétique ?

Message par Frisouille le Sam 15 Sep 2012 - 16:49

@Méréthide a écrit:Et après on ose se demander pourquoi je veux pas porter de sonde "_"

J'avais un PAI au collège et au lycée, mais faut dire que je n'ai jamais eu de soucis tels que les rencontres vos élèves. En Tle j'avais encore le droit de gouter à 10h et à 16h ... Ha le bon vieux temps !

Mais oui c'est à nous (diabétique) de fournir sucre et ptit gateaux. Un sucre pour 10kg d'ailleurs, si ça en intéresse certains.
Quoi que maintenant, j'envois mes élèves me chercher du sucre au snack quand je sens que je vais tourner de l'oeil.

D'ailleurs, le seul conseil que je peux vous donner, c'est de surveiller lorsqu'ils se ressucre. On tombe très vite (on == moi) dans l'excès de sucrage. Je me demande même si je ne frôle pas la boulimie quand je suis en hypo.

Merci du conseil Méréthide : donc si je comprends bien, il faudrait avoir une idée du poids de l'enfant pour surveiller la dose de sucre absorbée, c'est ça ?

Et bon courage à toi, c'est tout de même au mieux très astreignant comme maladie... fleurs

Frisouille
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Quelles solutions pour un élève diabétique ?

Message par Méréthide le Dim 16 Sep 2012 - 1:57

Oui enfin grosso modo, si du coin de l'oeil tu le vois se ressucrer et que 10min après il est encore dessus faut peut etre aller voir ou il en est.

Après... Ne pas oublier que l'un des premiers signe d'une hypo est l'agressivite. Il m ai déjà arrivee d'envoyer biiiiip un prof (sans m en rendre compte) sous le coup d'une hypo severe.
Ca a tendence a faire transpirer aussi ^__^

Méréthide
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Quelles solutions pour un élève diabétique ?

Message par Cath le Dim 16 Sep 2012 - 10:46

J'avais lu "Quelle solution pour un élève diabolique..."

Cath
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: Quelles solutions pour un élève diabétique ?

Message par AudreyDadou le Mer 5 Nov 2014 - 23:20

Je débarque sur ce topic mais je viens de m'apercevoir que pour mes diabétiques, il fallait que je mette en place un tiers-temps pour les devoirs (y compris pour les devoirs à la maison pour l'un d'entre eux!). Je ne comprends pas trop pourquoi... Cela me paraît assez injuste. Ce sont des élèves qui s'en sortent bien pour le moment niveau notes, je ne vois pas l'intérêt d'un tel aménagement (que par ailleurs je vais effectivement mettre en place pour mon élève dyslexique). Suis-je obligée de l'appliquer?

AudreyDadou
Niveau 2


Revenir en haut Aller en bas

Re: Quelles solutions pour un élève diabétique ?

Message par Nita le Mer 5 Nov 2014 - 23:32

Pourquoi cela te paraît-il injuste ?

_________________
A clean house is a sign of a broken computer.

Nita
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Quelles solutions pour un élève diabétique ?

Message par AudreyDadou le Mer 5 Nov 2014 - 23:46

Parce que je ne vois pas le rapport entre le diabète et le tiers-temps a priori. Ce handicap n'affecte pas leur compréhension des textes, des consignes, ni leur capacité à rédiger. Si?

AudreyDadou
Niveau 2


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum