Décret évaluation... du 7 mai 2012 ! Vengeance déloyale, ultime déclaration de guerre !

Page 5 sur 6 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Décret évaluation... du 7 mai 2012 ! Vengeance déloyale, ultime déclaration de guerre !

Message par Jim Thompson le Mer 9 Mai 2012 - 11:50

Nellen a écrit:
@Madame_Prof a écrit:1 bon point pour Mr Peillon et Mr Hollande.

Moi j'attends maintenant de voir la gestion de la rentrée pour les stagiaires... (les 3h de décharge notamment).

C'est un minimum, oui.
+1

Jim Thompson
Expert


Revenir en haut Aller en bas

Re: Décret évaluation... du 7 mai 2012 ! Vengeance déloyale, ultime déclaration de guerre !

Message par Invité23 le Mer 9 Mai 2012 - 12:33

@Sherpa a écrit:
@micaschiste a écrit:Sur RMC, une info :
il semble que Peillon (probable, ministre de l'éducation) va annoncer très vite l'abrogation du décret comme il est dit plus haut.
yesyes

Ca y est, c'est fait. Peillon a annoncé l'abrogation du texte " Dès la prise de fonction de F.H et la mise en place du nouveau gouvernement, ce texte sera abrogé " . Toute la presse en parle.

Mais pour pouvoir l'abroger, il faudra que la Gauche soit majoritaire à l'issue des élections législatives.

Effectivement : http://www.letelegramme.com/ig/generales/france-monde/france/evaluation-des-enseignants-le-decret-sera-abroge-annonce-vincent-peillon-09-05-2012-1696992.php

Invité23
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: Décret évaluation... du 7 mai 2012 ! Vengeance déloyale, ultime déclaration de guerre !

Message par Marcorèle le Mer 9 Mai 2012 - 12:44

Oui c'est un bon point ! Sauf que ça m'étonnerait que Peillon abroge un décret pour revenir à la situation antérieure ! Attention aux (mauvaises) surprises !

Marcorèle
Niveau 7


Revenir en haut Aller en bas

Re: Décret évaluation... du 7 mai 2012 ! Vengeance déloyale, ultime déclaration de guerre !

Message par Daliva le Mer 9 Mai 2012 - 12:59

Nellen a écrit:
@Madame_Prof a écrit:1 bon point pour Mr Peillon et Mr Hollande.

Moi j'attends maintenant de voir la gestion de la rentrée pour les stagiaires... (les 3h de décharge notamment).

C'est un minimum, oui.

Vous pensez qu'un changement est faisable pour septembre (techniquement )?
Les postes de stagiaire sont déjà bloqués, il faudrait donc redistribuer ces 3h, en les transformant en HSA pour les titulaires. C'est possible? (je suis très intéressée par la réponse et ne connait rien en DHG Smile )

Daliva
Expert


Revenir en haut Aller en bas

Re: Décret évaluation... du 7 mai 2012 ! Vengeance déloyale, ultime déclaration de guerre !

Message par Madame_Prof le Mer 9 Mai 2012 - 13:00

Aucune idée Daliva, mais 3h de décharge ça me semble faisable avec un peu de bonne volonté, et ce serait déjà un beau geste par rapport aux 18h actuelles + formations. Alors, je me permets d'y croire... Mais comme toi je doute Suspect

_________________
2016-2017 T4 TZR en AFA avec des 6e, 5e, 2nde ! Militante plus que jamais Razz
2015-2016 - T3 TZR en AFA avec des 5e, 4e (dont une SEGPA), 3e... et toujours militante !
2014-2015 - T2 TZR en AFA avec des 5e, 4e, 3e + prof principal... et militante ! 
2013-2014 - Néo-titulaire TZR en AFA avec des 5e, 4e, 3e + prof principal  
2012-2013 - Année de stage avec des 6e, 5e, 4e

Madame_Prof
Monarque


Revenir en haut Aller en bas

Re: Décret évaluation... du 7 mai 2012 ! Vengeance déloyale, ultime déclaration de guerre !

Message par lapetitemu le Mer 9 Mai 2012 - 13:12

L'abrogation vient d'être annoncée au JT de France 2.

lapetitemu
Expert


Revenir en haut Aller en bas

Re: Décret évaluation... du 7 mai 2012 ! Vengeance déloyale, ultime déclaration de guerre !

Message par Audrey le Mer 9 Mai 2012 - 13:15

Je pense que pour la rentrée 2012, c'est mort.
Ca obligerait dans pas mal de cas à demander des BMP, ou aboutirait finalement à des BMP et HSA correspondant à des postes pleins, et quand on voit que l'on manque déjà d'enseignants dans certaines disciplines... Rolling Eyes

Les mutations étant bouclées ou presque, les DHG aussi, ça me semble compliqué.

_________________
B.V., aka Beuglato Vociferature,
Irae Laudatrix pour les cérémonies en son honneur,
Divinité Tarpéienne dont le culte subsiste en Bresse.
Elle protège les orateurs et les sophistes pro-Bayrou.
On peut invoquer sa fureur en lui sacrifiant des laitues vierges.
Identifiée à Boudicca, elle est représentée sur un char Clio orné de noeuds rouges en tulle.

Signez la pétition pour sauver les langues anciennes! Clic!

Audrey
Oracle


Revenir en haut Aller en bas

Re: Décret évaluation... du 7 mai 2012 ! Vengeance déloyale, ultime déclaration de guerre !

Message par Botentoush le Mer 9 Mai 2012 - 13:58


Le ministre de l'Education, Luc Chatel, a fait passer in extremis un décret réformant l'évaluation des enseignants, mais ce texte sera "abrogé" dès l'entrée en fonction de François Hollande, a annoncé mercredi son conseiller Education, Vincent Peillon, répondant à la colère des syndicats.

"Dès la prise de fonction de François Hollande et la mise en place du nouveau gouvernement, ce texte sera abrogé", a affirmé M. Peillon, probable prochain ministre de l'Education, qui a critiqué dans un communiqué un "passage en force" et un "mépris du dialogue social" de la part du gouvernement sortant.

Le ministère de Luc Chatel n'a pas réagi.

Un décret portant sur la "modification du régime de l'appréciation de la valeur professionnelle et des modalités d'avancement d'échelon", à partir du 1er septembre, a été signé lundi et publié mardi au Journal Officiel, malgré une l'opposition massive des syndicats et de la Société des agrégés.

Selon ce texte, l'évaluation de l'enseignant est fondée sur un entretien réalisé tous les trois ans par son supérieur hiérarchique direct, c'est à dire le chef d'établissement. Les syndicats craignent que ce nouvel entretien unique ait un impact négatif sur leur carrière, notamment sur leur salaire.

Pour l'instant, les professeurs ont une double notation : administrative par le chef d'établissement, et pédagogique, la plus importante, par l'inspecteur régional, formé dans la discipline des collègues qu'il inspecte.

Les syndicats dénoncent un projet qui "touche au coeur même du métier" et conduit, selon eux, à une gestion "managériale" de leur profession.

Après deux grèves les 15 décembre et 31 janvier derniers pour "exiger le retrait" du projet, une nouvelle mouture avait été rédigée mais sans satisfaire les syndicats qui jugent les changements insuffisants.

Leur réaction a été immédiate mercredi.

C'est une "ultime provocation et agression" du gouvernement sortant qui a choisi de le publier "au lendemain de l'échec de Nicolas Sarkozy", a dit à l'AFP Daniel Robin, du Snes-FSU.

"C'est un passage en force alors que nous sommes dans une période de transition", a renchéri à l'AFP Sébastien Sihr, du SNUipp-FSU, premier syndicat dans le primaire, rappelant que le texte avait "été unanimement critiqué".

Pour la fédération Unsa Education, la "publication postérieure au deuxième tour de l'élection présidentielle" du texte "est d'autant plus inacceptable que ce décret altère gravement le déroulement de carrière des personnels concernés".

L'engagement d'une abrogation du décret obtenu, les syndicats rappellent que l'actuel dispositif d'évaluation présente des lacunes et qu'ils souhaitent "une véritable concertation" pour l'améliorer. "Le sujet ne doit pas être remis sous le tapis", a dit Sébastien Sihr, du SNUipp-FSU, principal syndicat du primaire.

L'Unsa Education prévient également qu'elle "ne saura se satisfaire du maintien du statu quo" et qu'elle va demander au futur gouvernement "d'ouvrir une négociation reprenant le dossier au fond".

"Dans le cadre de la refondation de l'Ecole, il est nécessaire que l'évaluation (...) permette de prendre en compte toutes les dimensions du métier d'enseignant", ajoute la fédération.

http://www.lepoint.fr/societe/education-chatel-reforme-l-evaluation-des-enseignants-son-successeur-abrogera-le-decret-09-05-2012-1459617_23.php

_________________
Faites gaffe au bottage en touche!!
docco est toujours en moi!

Botentoush
Niveau 10


Revenir en haut Aller en bas

Re: Décret évaluation... du 7 mai 2012 ! Vengeance déloyale, ultime déclaration de guerre !

Message par adrifab le Mer 9 Mai 2012 - 14:42

Voilà 2 commentaires débiles d'internautes suite à l'annonce de l'abrogation du décret ! Les bras m'en tombent devant tant de conneries de la part de mes concitoyens ( en 2 mots ?? ) qui parlent et donnent leur avis sur tout sans rien connaître :

"Cela prouve au moins que le nouveau Président ,Monsieur Hollande ,se laisse commander par les syndicats?
Cela promet pour l'avenir."

"Le détricotage de la politique de Sarkozy commence déjà.
Elle risque de se faire en obéissant aux souhaits des syndicats.
Refaire le monde est parfois une utopie qui peut couter très cher voire ruiner le pays"

Mais bien sur pauvre tâche ! Abroger le décret de réforme de l'évaluation des enseignants, ça va ruiner le pays !!

adrifab
Niveau 10


Revenir en haut Aller en bas

Re: Décret évaluation... du 7 mai 2012 ! Vengeance déloyale, ultime déclaration de guerre !

Message par Marcorèle le Mer 9 Mai 2012 - 16:17

Au fait, ils vont quand même le publier en version papier ce décret qui sera abrogé?
Ça me gêne toujours ce gaspillage d'encre et de papier. No
Les Verts devraient réagir. Laughing

Marcorèle
Niveau 7


Revenir en haut Aller en bas

Re: Décret évaluation... du 7 mai 2012 ! Vengeance déloyale, ultime déclaration de guerre !

Message par Celadon le Mer 9 Mai 2012 - 16:22

Tant mieux s'il est abrogé, ceci dit ce matin j'ai appris qu'une brochette de profs de maths venait de se faire sévèrement allumer par l'ipr en visite.
Commentaires : 3ben on n'est pas trop fâché de ses faire évaluer par le cde qui nous voit bosser toute l'année plutôt que par qqun qui débarque 2:30, ne connaît rien à la situation et saque tout le monde." No comment.

Celadon
Oracle


Revenir en haut Aller en bas

Re: Décret évaluation... du 7 mai 2012 ! Vengeance déloyale, ultime déclaration de guerre !

Message par varia le Mer 9 Mai 2012 - 16:27

Je n'ai pas tout lu mais en tout cas parfois les IPR allument lors de l'entretien et relèvent quand même la note.
Par ailleurs, dans mon bahut on est 150 profs, je doute que le CDE nous connaisse assez pour nous évaluer (même moi je ne le connais pas assez pour le faire Very Happy ) - et je ne pense pas que je sois la seule dans ce cas.

varia
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Décret évaluation... du 7 mai 2012 ! Vengeance déloyale, ultime déclaration de guerre !

Message par MarieL le Mer 9 Mai 2012 - 16:31

@Jim Thompson a écrit:tu votes très à gauche au 1er tour pour qu'au PS ils pigent le message
et tu votes PS au 2nd car faut le moins de députés de droite possible......enfin c'est ce que je pense

Oui, mais avec précaution quand même : le second tour n'est pas automatique. Enfin, sauf pour ceux qui de toute façon vont voter pour le FDG. chevalier

_________________
Je suis ce que je suis et je suis l'être même, je suis ma volonté en moi-même exaucée - A. Kalda

MarieL
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: Décret évaluation... du 7 mai 2012 ! Vengeance déloyale, ultime déclaration de guerre !

Message par Karine B. le Mer 9 Mai 2012 - 17:06

Message du SNES :

Vincent Peillon, Conseiller éducation, enseignement supérieur, recherche et jeunesse pour François Hollande



Concernant les nouvelles modalités d’évaluation des personnels enseignants



Le texte portant sur l’appréciation de la valeur professionnelle des enseignants a été publié au Journal officiel du 8 mai 2012, après avoir été unanimement rejeté par les organisations syndicales présentes au Comité technique ministériel du 15 mars 2012.



La gestion de ce dossier important a constitué, de la part du gouvernement sortant, un modèle de mépris du dialogue social dont il fut coutumier, mais la date retenue pour la publication constitue aussi un passage en force du point du vue politique peu compatible avec les usages républicains et tout à fait inacceptable.



Le jeu de dupe, qui a consisté pour l’équipe de Luc Chatel à laisser croire, durant l’automne 2011, que les discussions au fond de ce dossier majeur se poursuivraient et porteraient à la fois sur la reconnaissance de la valeur de l’investissement des enseignants du service public d’éducation, ainsi que sur l’effet de cet investissement sur la qualité des enseignements dispensés à nos élèves, a constitué une caricature inacceptable de dialogue social. Aucun échange constructif n’a en réalité eu lieu.



Les atermoiements du gouvernement sortant ont de plus provoqué un doute sérieux dans l’encadrement des écoles, des collèges et des lycées sur les rôles effectivement dévolus, dans ce dispositif, aux corps d’inspection et de direction dans la pseudo-procédure d’évaluation proposée. Les nombreux amendements du ministre proposés dans une totale improvisation lors du Comité technique du 15 mars ont de plus montré le degré d’impréparation du dossier.



C’est pourquoi, dès la prise de fonction de François Hollande et la mise en place du nouveau gouvernement, ce texte sera abrogé.


_________________
Le SNES, what else ?

Stagiaire à la rentrée 2015



Blog Maison Avant / Après Mise à jour en août 2013

Karine B.
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Décret évaluation... du 7 mai 2012 ! Vengeance déloyale, ultime déclaration de guerre !

Message par Marillion le Mer 9 Mai 2012 - 17:56

Dans Le Monde, publié il y a 1 heure :

Evaluation des enseignants : réforme publiée... aussitôt recalée

Le Monde.fr | 09.05.2012 à 16h11 • Mis à jour le 09.05.2012 à 16h47

Par Aurélie Collas

Publier un décret controversé au lendemain d'une élection présidentielle qui a vu la droite échouer ? Luc Chatel, encore ministre de l'éducation nationale pour quelques jours, l'a fait ! Mercredi 8 mai, il a fait paraître au Journal officiel sa très décriée réforme de l'évaluation des enseignants, qui vise à confier cette mission au chef d'établissement - en lieu et place de l'inspecteur d'académie -, et ce dès la rentrée de septembre. Ce sont aussi les chefs d'établissement qui détermineront l'avancement de carrière des professeurs.

Lire "Le quinquennat Sarkozy a divisé profs et chefs d'établissement" (zone abonnés)

Réforme publiée... aussitôt recalée. Dans un communiqué envoyé le 9 mai au matin, Vincent Peillon, conseiller "éducation" durant la campagne de François Hollande et pressenti pour succéder à Luc Chatel, annonce que "le texte sera abrogé dès la prise de fonction de François Hollande et la mise en place du nouveau gouvernement ". Autrement dit, à partir du 15 mai.

Voilà de quoi réconforter l'ensemble des syndicats de l'éducation qui, depuis la publication du texte, crie au "passage en force". "Le fait de sortir un décret une fois l'élection passée, quand on sait que le nouveau gouvernement ne souhaite pas l'appliquer, ce n'est pas républicain !, s'insurge Thierry Cadart, secrétaire général du SGEN-CFDT. Cela consiste à déposer des mines sur le parcours du nouveau gouvernement !"

"ULTIME PROVOCATION"
"Faire paraître ce décret alors que l'élection a eu lieu, c'est une ultime provocation, dénonce de son côté Christian Chevalier, du SE-UNSA. Le dialogue social n'a vraiment pas fonctionné sur ce dossier."

C'est peu de le dire. Depuis la révélation, en novembre 2011, d'un premier projet de décret sur l'évaluation des enseignants, les mobilisations se sont succédé. Une grève le 15 décembre 2011, une autre le 31 janvier. En mars, un second projet de réforme - quasiment identique au premier - a été rejeté par l'ensemble des syndicats d'enseignants. Le ministère a maintenu malgré tout le projet tel quel.

Le décret publié le 8 mai supprime la "double notation" des enseignants : la note "administrative" - attribuée par le chef d'établissement sur des critères comme la ponctualité, l'assiduité et la prise d'initiatives - et la note "pédagogique", la plus importante pour la carrière, donnée par l'inspecteur après sa visite en classe. Dans la nouvelle organisation, c'est le chef d'établissement qui endosse le rôle d'évaluateur. Il doit mener, tous les trois ans, un "entretien professionnel" pour chaque enseignant. Le décret modifie aussi l'avancement de la carrière des professeurs.

La question de l'évaluation des enseignants sera évidemment soulevée par le prochain gouvernement. "C'est une question qui devra s'inscrire dans un dialogue global sur l'évolution du métier d'enseignant : ses missions, sa formation, son temps de travail, son mode d'évaluation...", prévient Christian Chevalier. Ce "dialogue global" pourrait démarrer dès l'été.

Aurélie Collas

Marillion
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Décret évaluation... du 7 mai 2012 ! Vengeance déloyale, ultime déclaration de guerre !

Message par Madame_Prof le Mer 9 Mai 2012 - 18:00

@Audrey a écrit:Je pense que pour la rentrée 2012, c'est mort.
Ca obligerait dans pas mal de cas à demander des BMP, ou aboutirait finalement à des BMP et HSA correspondant à des postes pleins, et quand on voit que l'on manque déjà d'enseignants dans certaines disciplines... Rolling Eyes

Les mutations étant bouclées ou presque, les DHG aussi, ça me semble compliqué.

Oui oh... les postes stagiaires sont prévus à 18h, quand c'est un agrégé qui est affecté, ils les mettent bien ailleurs les 3h.
Oui je sais que ça a l'air compliqué, mais franchement ça ma gonfle, c'est leur problème. On manque d'enseignants, j'y peux rien. Mais c'est pas comme ça qu'on va en attirer plus.

C'est pas contre toi Wink

_________________
2016-2017 T4 TZR en AFA avec des 6e, 5e, 2nde ! Militante plus que jamais Razz
2015-2016 - T3 TZR en AFA avec des 5e, 4e (dont une SEGPA), 3e... et toujours militante !
2014-2015 - T2 TZR en AFA avec des 5e, 4e, 3e + prof principal... et militante ! 
2013-2014 - Néo-titulaire TZR en AFA avec des 5e, 4e, 3e + prof principal  
2012-2013 - Année de stage avec des 6e, 5e, 4e

Madame_Prof
Monarque


Revenir en haut Aller en bas

Re: Décret évaluation... du 7 mai 2012 ! Vengeance déloyale, ultime déclaration de guerre !

Message par adrifab le Mer 9 Mai 2012 - 18:44

@Marillion a écrit:Dans Le Monde, publié il y a 1 heure :

[b]

La question de l'évaluation des enseignants sera évidemment soulevée par le prochain gouvernement. "C'est une question qui devra s'inscrire dans un dialogue global sur l'évolution du métier d'enseignant : ses missions, sa formation, son temps de travail, son mode d'évaluation...", prévient Christian Chevalier. Ce "dialogue global" pourrait démarrer dès l'été.

Aurélie Collas

Ca aussi ça me gonfle !! C'est possible également d'expliquer à tous ces syndicats et au prochain gouvernement que ce n'est pas forcément une obligation de modifier le système d'évaluation actuel ??? En tout cas, dans mon lycée, une majorité de profs souhaite le statu quo concernant le mode d'évaluation !

adrifab
Niveau 10


Revenir en haut Aller en bas

Re: Décret évaluation... du 7 mai 2012 ! Vengeance déloyale, ultime déclaration de guerre !

Message par Aurore le Mer 9 Mai 2012 - 18:50





La question de l'évaluation des enseignants sera évidemment soulevée par le prochain gouvernement. "C'est une question qui devra s'inscrire dans un dialogue global sur l'évolution du métier d'enseignant : ses missions, sa formation, son temps de travail, son mode d'évaluation...", prévient Christian Chevalier. Ce "dialogue global" pourrait démarrer dès l'été


Et après, on nous reproche d'être excessivement méfiants vis-à-vis de ce que nous prépare le prochain gouvernement...
Sachant que le SE-UNSA est un satellite du PS... furieux furieux furieux

Aurore
Esprit éclairé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Décret évaluation... du 7 mai 2012 ! Vengeance déloyale, ultime déclaration de guerre !

Message par Aurore le Mer 9 Mai 2012 - 18:53

Le Monde a écrit:
Voilà de quoi réconforter l'ensemble des syndicats de l'éducation qui, depuis la publication du texte, crie au "passage en force". "Le fait de sortir un décret une fois l'élection passée, quand on sait que le nouveau gouvernement ne souhaite pas l'appliquer, ce n'est pas républicain !, s'insurge Thierry Cadart, secrétaire général du SGEN-CFDT. Cela consiste à déposer des mines sur le parcours du nouveau gouvernement !"


Une "indignation" sidérante de mauvaise foi, quand on sait que le SGEN-CFDT était POUR le texte au moment de sa promulgation ! Shocked


Dernière édition par Aurore le Mer 9 Mai 2012 - 19:56, édité 1 fois

Aurore
Esprit éclairé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Décret évaluation... du 7 mai 2012 ! Vengeance déloyale, ultime déclaration de guerre !

Message par Marillion le Mer 9 Mai 2012 - 19:40

@Aurore a écrit:
@Marillion a écrit:
Voilà de quoi réconforter l'ensemble des syndicats de l'éducation qui, depuis la publication du texte, crie au "passage en force". "Le fait de sortir un décret une fois l'élection passée, quand on sait que le nouveau gouvernement ne souhaite pas l'appliquer, ce n'est pas républicain !, s'insurge Thierry Cadart, secrétaire général du SGEN-CFDT. Cela consiste à déposer des mines sur le parcours du nouveau gouvernement !"


Une "indignation" sidérante de mauvaise foi, quand on sait que le SGEN-CFDT était POUR le texte au moment de sa promulgation ! Shocked

En citant le texte que j'ai moi-même cité, merci de préciser que le texte est celui rédigé par Le Monde, non le mien. Rolling Eyes

Marillion
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Décret évaluation... du 7 mai 2012 ! Vengeance déloyale, ultime déclaration de guerre !

Message par Aurore le Mer 9 Mai 2012 - 19:56

@Marillion a écrit:
@Aurore a écrit:
@Marillion a écrit:
Voilà de quoi réconforter l'ensemble des syndicats de l'éducation qui, depuis la publication du texte, crie au "passage en force". "Le fait de sortir un décret une fois l'élection passée, quand on sait que le nouveau gouvernement ne souhaite pas l'appliquer, ce n'est pas républicain !, s'insurge Thierry Cadart, secrétaire général du SGEN-CFDT. Cela consiste à déposer des mines sur le parcours du nouveau gouvernement !"


Une "indignation" sidérante de mauvaise foi, quand on sait que le SGEN-CFDT était POUR le texte au moment de sa promulgation ! Shocked

En citant le texte que j'ai moi-même cité, merci de préciser que le texte est celui rédigé par Le Monde, non le mien. Rolling Eyes
Pour ce qui me concerne, c'est édité.

Aurore
Esprit éclairé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Décret évaluation... du 7 mai 2012 ! Vengeance déloyale, ultime déclaration de guerre !

Message par palomita le Mer 9 Mai 2012 - 20:57

Axel a écrit:
@Jim Thompson a écrit:tu votes très à gauche au 1er tour pour qu'au PS ils pigent le message
et tu votes PS au 2nd car faut le moins de députés de droite possible......enfin c'est ce que je pense

Oui, mais avec précaution quand même : le second tour n'est pas automatique. Enfin, sauf pour ceux qui de toute façon vont voter pour le FDG. chevalier

Le coup du vote utile , on ne me le refera pas.
Puisqu'il faut 12.5 % des voix à un candidat pour se maintenir au 2ème tour des législatives, on peut se faire plaisir s'il y a un candidat du front de gauche .

palomita
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: Décret évaluation... du 7 mai 2012 ! Vengeance déloyale, ultime déclaration de guerre !

Message par Aurore le Mer 9 Mai 2012 - 21:20

Attention : d'après l'article du monde cité par Marillion plus haut, ce ne serait pas si limpide. Une affaire à suivre avec la plus grande prudence.

Aurore
Esprit éclairé


Revenir en haut Aller en bas

Page 5 sur 6 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum