spécialistes de la lecture, au s'cours : un 6e en perdition

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

spécialistes de la lecture, au s'cours : un 6e en perdition

Message par Nita le Jeu 4 Oct 2012 - 19:42

Les PE, j'ai besoin de vos lumières.
Je viens de passer 1h.30 avec une maman au bord des larmes, qui m'explique que son fiston est en difficulté depuis la GS ( :shock: ), qu'il avait un "énorme déficit de vocabulaire", qu'il a eu du soutien toute sa scolarité, qu'il est allé chez une orthophoniste qui a diagnostiqué des difficultés de mémorisation... je vous la fais courte, elle est épuisée, désespérée, et le gamin commence une petite dépression.

Je suis convaincue que le gosse (apprentissage avec Ribambelle, lecture "acquise" au CE2) ne sait pas lire -seulement ânonner. Bref, j'ai suggéré, puisqu'il a des cours particuliers depuis le CE1 (oui, vous avez bien lu), qu'on lui fasse reprendre le Borel-Maisonny. Il pige vite, répond bien et de façon pertinente (pas du tout un profil "Segpa/Clis), mais, visiblement, il ne sait pas décoder les consignes écrites (j'ai halluciné, d'ailleurs en voyant le devoir qu'il avait à faire en HG, mais ce n'est pas le problème).

Bref, ai-je eu tort de suggérer le BM ? Me suggérez-vous d'autres titres, fiches, méthodes ? Avez vous des idées pour que je puisse l'aider davantage ? Il a du mal à restituer ses leçons, qu'il "relit" comme vous imaginez...


Dernière édition par Nita le Jeu 4 Oct 2012 - 21:14, édité 1 fois (Raison : fôte (horrrrrrrriiiiiiiiiiiiible, en plus))

_________________
A clean house is a sign of a broken computer.
avatar
Nita
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: spécialistes de la lecture, au s'cours : un 6e en perdition

Message par cristal le Jeu 4 Oct 2012 - 20:50

Mon Dieu, Nita, je ne suis pas instite, je ne peux pas t'aider mais je ne peux m'empêcher de réagir : pale :shock: affraid
Pauvre gamin!
L'as-tu entendu lire à haute voix?
avatar
cristal
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: spécialistes de la lecture, au s'cours : un 6e en perdition

Message par doublecasquette le Jeu 4 Oct 2012 - 20:54

Tu as eu raison de lui suggérer BM, au contraire... Pour la lecture de consignes, peut-être faudrait-il tout simplement, s'il arrive à apprendre à lire, qu'elle ajoute à cela un livre de grammaire de CE dans lequel il s'entraînerait, en plus de la lecture de consignes plus simples que celles données au collège, à décomposer une phrase en sachant à quoi correspond chacun de ses éléments.
Souvent, ces élèves-là lisent tellement lentement et avec tant de difficultés qu'ils ne dépassent pas le stade du mot pris individuellement au niveau de la compréhension. Passer à la compréhension de phrases leur pose tellement de problème qu'ils ont abandonné depuis bien longtemps.

Mais il faut déjà qu'il apprenne à lire. S'il a été suivi par un orthophoniste, il n'y a peut-être pas qu'un mauvais démarrage, non plus...

_________________
Pardon pour vous, pardon pour eux, pour le silence
Et les mots inconsidérés,
Pour les phrases venant de lèvres inconnues
Qui vous touchent de loin comme balles perdues,
Et pardon pour les fronts qui semblent oublieux.



Papote aussi par là : http://salledesmaitres.forumactif.org/
et là : http://www.slecc.fr/forum_0910/index.php

Et puis par là : http://doublecasquette3.eklablog.com/
avatar
doublecasquette
Prophète


Revenir en haut Aller en bas

Re: spécialistes de la lecture, au s'cours : un 6e en perdition

Message par Nita le Jeu 4 Oct 2012 - 21:26

Pour le moment, je ne suis qu'à moitié convaincue de la validité du jugement posé par l'orthophoniste : autant j'ai rencontré des gens formidables dans cette profession, autant j'ai vu des margoulins. D'une certaine façon, ils me font penser aux Vétos Wink , certains font de l'angoisse des autres un fond de commerce.
Et le verdict "il a atteint ses limites, là" posé sur un gamin de 9 ans, alors qu'aucune orientation "spécialisée" n'a jamais été envisagée, et que vraiment, aucune de mes alarmes perso n'a retenti, ça me perturbe.

Merci pour ta réponse, DC, je suis contente de ne pas avoir dit trop de sottises, ce soir, j'ai surtout essayé de rassurer cette mère - je subodore que la scolarité d'Athanase était envisagée sous l'angle unique des performances chiffrées. Et, bon, là ça ne fonctionne pas...

_________________
A clean house is a sign of a broken computer.
avatar
Nita
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum